Créer un nouveau blog :

A propos de ce blog


Nom du blog :
emigrationalgerie
Description du blog :
Correspondance, documents d'archives sur l'émigration allemande et alsacienne en Algérie. Articles.
Catégorie :
Blog Famille
Date de création :
11.06.2008
Dernière mise à jour :
23.08.2013

RSS

Rubriques

>> Toutes les rubriques <<
· Actes insolites (4)
· ANNIVERSAIRE (1)
· Appel à collaboration (1)
· Articles divers (4)
· Avertissement (1)
· Bibliographie (4)
· Blogs liés à voir (0)
· Circulaires, documents divers (5)
· Demandes d'émigration à Sélestat (2)
· Destins familiaux (3)
· Divers (0)
· Emig. Bas-Rhin : divers. (8)
· Emigrants Allemands-1 (5)
· Emigration - Marckolsheim (Bas-Rhin) (46)
· Emigration Bas-Rhin (116)
· Emigration Haut-Rhin (3)
· Emigration Strasbourg (1)
· Famille en vrac - Lettre J (0)
· Familles Allemandes-1 (1)
· Familles Allemandes-2 (1)
· Familles Allemandes-3 (1)
· Familles Bas-Rhin (1)
· Familles Bas-Rhin-2 (1)
· Familles Bas-Rhin-3 (1)
· Familles Bas-Rhin-4 (1)
· Familles Bas-Rhin-5 (1)
· Familles d'origine non localisée (1)
· Familles de Suisse-1 (1)
· Familles en vrac - Lettre A (1)
· Familles en vrac - Lettre B (1)
· Familles en vrac - Lettre C (1)
· Familles en vrac - Lettre D (1)
· Familles en vrac - Lettre E (1)
· Familles en vrac - Lettre F (1)
· Familles en vrac - Lettre G (1)
· Familles en vrac - Lettre H (1)
· Familles en vrac - Lettre J (1)
· Familles en vrac - Lettre K (1)
· Familles en vrac - Lettre L (1)
· Familles en vrac - Lettre M (1)
· Familles en vrac - Lettre N (1)
· Familles en vrac - Lettre O (1)
· Familles en vrac - Lettre P (1)
· Familles en vrac - Lettre R (1)
· Familles en vrac - Lettre S (1)
· Familles en vrac - Lettre T (1)
· Familles en vrac - Lettre V (1)
· Familles en vrac - Lettre W (1)
· Familles Haut-Rhin-1 (1)
· Familles Haut-Rhin-2 (1)
· Familles Meurthe-et-Moselle-1 (1)
· Familles Meurthe-et-Moselle-2 (1)
· Familles Moselle-1 (1)
· Familles Vosges-1 (1)
· Familles Vosges-2 (1)
· Informations diverses. (2)
· L'Algérie (5)
· L'histoire du colon Ostertag. (1)
· La communauté israélite de Duttlenheim en 1851. (1)
· Le colon Algérien (3)
· Le départ de la famille Strauss. (1)
· Le destin du colon Louis André NAUDIN. (1)
· Le sieur Guédon veut émigrer. (1)
· Léon DILLENSEGER de Breitenbach (1)
· Les aléas d'un douanier. (1)
· Les émigrants Allemands-2 (11)
· Les familles de Bugeaud (1)
· Les familles de Sidi Chami (23)
· Les familles FARNY en Algérie (1)
· Les géomètres arpenteurs. (1)
· Les militaires (10)
· Les tués de Palestro (1)
· Listes convois 1848. (1)
· Militaires Sélestat (1)
· Naissances Sélestat 1858 (1)
· Projets de colonisation de l'Algérie. (5)
· Provinces rhénanes Allemandes. (1)
· Quelques vosgiens ayant vécu en Algérie (1)
· Recherches Sélestat (1)
· Strasbourg (suite) (1)
· Strasbourg 2 (0)
· Veuillez noter... (3)

Navigation

Accueil
Gérer mon blog
Créer un blog
Livre d'or emigrationalgerie
Contactez-moi !
Faites passer mon Blog !

Articles les plus lus

· Demandes d'émigration en Algérie
· Provenance des colons du 1er convoi : 08/10/1848.
· Les convois de 1848.
· Le C.A.O.M.
· C.A.O.M.

· Le colon Algérien.
· L'émigration Espagnole.
· adhr
· 1845
· uniforme spahis
· bousada algerie
· Les familles de Bugeaud et les liégeurs de l'Edough.
· colonisation algérie
· LE DEBARQUEMENT A SIDI-FERRUCH
· Les Zouaves et les Chasseurs d'Afrique.

Voir plus 

Blogs et sites préférés

· algerieemigrants
· blogselestat
· L'Histoire, la petite et la grande
· Les familles de Bugeaud
· geneapope
· De Béni Amran au caroubier
· G.A.M.T.
· C.D.H.A.
· Algérie
· Généalogie.com

Voir plus


Statistiques 324 articles


Thèmes

afrique amis ange blog enfants femme fille gratuit homme maroc mer mort

Derniers commentaires

il semble que mon arrière-arri re grand-père, frédéric mathis n'avait pas les 2000 francs requis...il est pou
Par Mathis, le 28.08.2014

je recherche la famille intartaglia a bougie algerie annee 1880/1962
Par Anonyme, le 01.08.2014

mes aïeux boucant joseph originaire de fremonville et de son épouse jacquot originaire de la haye aux allemand
Par PUCCINELLI, le 08.07.2014

bonsoir, je cherche la liste les gens qui sont partis en 1848, peut être le 10eme convoi, car ils sont morts e
Par joelle POMMIER, le 10.05.2014

comment pourrais-je trouver sur les listes de départ pour l'algérie vers 1845-46, la famille knochel simon ave
Par Marcorelles, le 02.04.2014

Voir plus

RSS
Recherche
Recherche personnalisée

Originaires de la Suisse

Publié le 05/01/2011 à 12:41 par emigrationalgerie

BAYER

Bâle.

Algérie : Bône, Constantine.

BAYER Hermann, o vers 1849 Bâle, Suisse, + 21/11/1873 Bône, Hôpital militaire, journalier, sans domicile fixe, célibataire, fils de Antoine et de Rose HULLION. Sans autres renseignements.

 

BURY

Serraye.

Algérie : Alger.

BURY Jean, o vers 1809 Serraye, + 09/09/1844 Alger (hôpital civil) maréchal-ferrant, sans domicile fixe, fils de Jean et de Elisabeth GUERYER. Sans autres renseignements.

 

BURNIER

Nyon, canton de Vaud, Suisse.

Algérie : Bissy, commune mixte de Jemmapes, Philippeville, Constantine.

BURNIER Albert Auguste Octave, o 12/05/1877 Nyon, cultivateur (1905) à Bissy (habitait auparavant à El Arrouch, arrond. de Philippeville), "citoyen non Français, sujet Suisse", fils de Eugène Auguste (+ avant 18/02/1905, notaire à Bière, canton de Vaud) et de Marie Caroline MARTHERAY (propriétaire en 1905 à Nyon), qui oo 18/02/1905 à Bissy, Louise Frédérique Augustine MENARD, o 16/11/1888 Philippeville, fille de Frédéric, cultivateur (1905) à Bissy, et de Joséphine Fany BOUSSAGOL (+ avant 18/02/1905).

 

COUDERC

Lausanne (Ouchy), canton de Vaud, Suisse.

Algérie : Baba Hassen, canton de Douéra, Alger.

COUDERC Jean, + 26/05/1888 Marseille, Bouches-du-Rhône, époux de Marie Cécile Anna LAMON, + après 03/04/1895, propriétaire à Baba Hassen. Au moins deux enfants :

- COUDERC Félix, o vers 1872, propriétaire (1895) à Baba Hassen.

- COUDERC Gabrielle Fanny, o 18/01/1874 Lausanne (Ouchy), qui oo 03/04/1895 Baba Hassen, Auguste André MAZADE, o 14/03/1867 au faubourg de Loche, commune de Livron, canton de Loriol, Drôme, avoué près le tribunal civil de Montélimar, y domicilié (avril 1895).

 

CROTTET

Genève.

Algérie : Oran.

CROTTET Charles Louis Edouard, o 07/08/1817 Genève, + 21/10/1849 Oran, horloger à Oran, marchand de combustibles (1849), fils de Pierre Jean (+ 13/05/1830, Régent du collège de Genève) et de Louise SIMONET (o vers 1782, rentière en 1847), qui oo 06/03/1847 Sidi Chami, Oran, Jenny JACQUET, o 13/03/1831 Genève, d'où : CROTTET Alexandre César, o 23/11/1847 Oran, + 26/11/1847 au même lieu.

NB : Jenny JACQUET épouse en secondes noces à Sidi Chami, le 05/04/1851, Jean-Baptiste PELLET, o 08/08/1808 à Carouge, canton de Genève, Suisse, capitaine au premier régiment de la Légion Etrangère, en garnison à Sidi bel Abbès, Oran, chevalier de la Légion d'Honneur, chevalier de Saint-Ferdinand de 1ère classe, décoré de la Médaille d'Isabelle 2.

 

D'ARX

Vensingen, canton de Soleure, Suisse.

Algérie : Constantine.

 

D'ARX Pierre Joseph, o 17/09/1795 Vensingen, + 06/04/1846 Constantine, meunier au Moulin Rouge à Vouhanans (Haute-Saône) puis meunier à Constantine, fils de Jean (ou Urs Joseph von ARX, site de J.Parisel Généanet) o Solothurn, Suisse, et de Catherine CARTIER (o Solothurn), qui oo Marie GOMME, née en Suisse, o 23/12/1860 Sétif (non confirmé). Le couple aura au moins deux enfants :

- "von ARX" François Léopold, o 05/11/1823 Vouhénans.

- D'ARX Pierre, o 02/12/1826 Vouhénans, mécanicien à la Cie des chemins de fer de l'Est, qui oo 08/11/1865 à Faverolles (52), Marguerite Appoline POIROT, o 09/02/1836 Faverolles, + 30/09/1895 Chaumont.

 

NB : seuls les parents semblent être partis en Algérie.

Il existe aussi (C.A.O.M.) : D'ARX Céline, o en 1829, couturière (1846) à Constantine, qui accouche à Constantine, le 04/03/1846, d'un fils naturel : Alfred D'ARX, reconnu le 30/03/1846 par FELEMEZ Adolphe François, brasseur à Constantine. Est-ce la fille de Pierre Joseph ?

 

HENNER

Robling (?), Suisse.

Algérie : Philippeville.

HENNER Elisabeth, o vers 1819 Robling, + 04/10/1877 Philippeville, fille de Georges et de Catherine THUNSEN (les deux + avant 04/10/1877), qui oo Xavier FICHER (+ avant 1877). Pas d'autres renseignements.

 

HENSLER

"Vatouts, principauté de Liechenstein, Suisse" ??

Algérie : Sidi Chami, Oran.

HENSLER Georges, o vers 1814, + 09/05/1864 Oran, cultivateur, maçon à Sidi Chami, fils de Georges (+ avant 1849, horloger à Vatouts) et de Catherine WAGNER (+ après 1849), qui oo 14/11/1849 Sidi Chami Marguerite WEBER (o vers 1819, + après 1877). Ils auront 9 enfants :

- Anne Marie, o 06/07/1849 Sidi Chami, qui oo 21/04/1870 Gabriel JOUVENTIN (o 25/09/1838 Creste, Drôme, cocher de place à Oran).

- Laurent, o 06/07/1849 Sidi Chami, + 07/08/1849 Sidi Chami.

- Jean, o 06/10/1851 Sidi Chami, + 17/03/1878 Oran.

- Jean Laurent, o 19/01/1853 Sidi Chami.

- Françoise, o 29/10/1854 Sidi Chami, + 13/09/1855 Sidi Chami.

- Madeleine, o 26/07/1856 Sidi Chami, + 06/01/1858 Sidi Chami.

- "enfant sans vie" du sexe masculin, o et + 16/01/1858 Sidi Chami.

- Jean Georges, o 13/06/1859 Sidi Chami, + 02/07/1859 Sidi Chami.

- Constance, o 23/12/1860 Oran, qui oo 04/08/1877 Oran Victor Henri VIELJEUL (o 09/09/1851 Florac, Lozère).

 

MOREAU

Délemont.

Algérie : non localisé.

MOREAU Charles, o vers 1820 Délemont, agriculteur, marié.

En 1847, il demande à émigrer en Algérie avec sa femme.

Lettre du 25/01/1847, du Préfet du Bas-Rhin au Ministre de la Guerre : "... le sieur Charles MOREAU, agriculteur, âgé de 27 ans, natif de Délemont (Suisse), demeurant depuis peu de temps à Strasbourg, sollicite une autorisation de passage gratuit pour se rendre en Algérie, avec sa femme âgée de 21 ans. Cet étranger étant porteur de papiers réguliers, et n'ayant point d'enfant, je prie V.E. d'accueillir sa demande."

 

PELLET

Carouge, canton de Genève.

Algérie : Sidi-bel-Abbès et Sidi Chami, Oran.

PELLET Jean-Baptiste, o 08/08/1808 Carouge, capitaine au 1er régiment de la Légion Etrangère, en garnison à Sidi-bel-Abbès, chevalier de la Légion d'Honneur et de Saint-Ferdinand de première classe, médaille d'Isabelle deux, fils de Claude (+ 01/04/1814) et de Jacqueline PAYERNE (+ 13/03/1820), qui oo 05/04/1851 Sidi Chami, Oran, Jenny JACQUET, o 13/03/1831 Genève, mariée en premières noces à Sidi Chami, le 06/03/1847, avec Charles Louis Edouard CROTTET, né 07/08/1817 à Genève, + 21/10/1849 Oran, horloger à Oran, marchand de combustibles à Oran (1849), dont elle avait eu un enfant : Alexandre César CROTTET, o 23/11/1847 Oran, + 26/11/1847 Oran.

 

PONTIGIA

Sorengo.

Algérie : Boufarik, Alger.

PONTIGIA Joseph, o 09/07/1835 Sorengo, Suisse, maçon à Boufarik (1868), maître-maçon (1886), fils de François (+ avant 1868 probablement à Sorengo) et de Dorothée CHARZ (+ avant 1868 probablement à Sorengo), qui oo 02/02/1868 Boufarik, Catherine SUTTERER, o 13/04/1848 Stadelhofen, bailliage d'Oberkirch, grand duché de Bade, Allemagne, + 07/06/1886 Blida, domestique à Boufarik (1868), ménagère (1886).

 

STAUFIGER

Schoennenhausen, arrond. de Wangen, canton de Berne, Suisse.

Algérie : Birkadem.

STAUFIGER Jean, + 01/11/1846 Birkadem, époux de Anne Barbe GROENIGER (+ 07/09/1840 Birkadem). Au moins un enfant :

- STAUFIGER Jean, o 21/11/1816 Schoennenhausen, brigadier cantonnier à Birkadem, qui oo 04/11/1848 Birkadem, Elisabeth REINBOLD, o 12/08/1821 Bischwiller, Bas-Rhin, couturière à Birkadem (1848).

A SUIVRE



Originaires du 54

Publié le 05/01/2011 à 12:01 par emigrationalgerie

BARTHELEMY

Saxon-Sion.

Algérie : Aboukir, Oran.

BARTHELEMY Jean Claude, + après 15/04/1852, colon cultivateur (1852) à Aboukir, époux de Marianne GEORGES (+ après 15/04/1852). Au moins trois enfants :

- Charles, o vers 1826, colon cultivateur (1852) à Aboukir.

- Marie Thérèse, o 07/12/1829 Saxon-Sion, qui oo 15/04/1852 Aboukir, Cyprien BERTRAND, o 30/08/1824 Hommeville, arrond. de Nancy, Meurthe-et-Moselle, cultivateur (1852) à Tounin (Oran).

- Jean-Baptiste, o 22/12/1820, Saxon-Sion, infirmier soldat de 2ème classe, attaché à l'hôpital militaire de Mostaganem (Oran), qui oo 04/11/1854 Aboukir, Julie dite Brouza FOURNIER, née 06/03/1822 Paris, régleuse de registres (1854), fille de père non dénommé et de Catherine FOURNIER. Le couple aura au moins deux enfants, légitimés au moment du mariage :

- BARTHELEMY Henriette, o 11/08/1849 Paris (12ème).

- BARTHELEMY Ernest Victor, o 24/10/1850 Paris (12ème).

 

BERTRAND

Hammeville, Nancy.

Algérie : Aboukir et Toumin (Oran).

BERTRAND Cyprien, o 30/08/1824 Hammeville, cultivateur à Tounin, fils de Jean-Baptiste (+ après 15/04/1852, propriétaire à Hammeville) et de Anne DUMONT (+ après 15/04/1852), qui oo 15/04/1852 Aboukir, Marie Thérèse BARTHELEMY, o 07/12/1829 Saxon-Sion, Meurthe-et-Moselle.

 

CHARDEL

Crepey.

Algérie : Aïn Tédélès, Mostaganem, Oran.

CHARDEL Etienne, o 27/05/1832 Crepey, instituteur (1857) à Aïn Tédélès, fils de Lambert (o 29/08/1807 Crepay, + 10/05/1840 probablement au même lieu) et de Marie Anne NOËL (o 28/07/1811 Crepay, qui demeure à Crepey en 1857), qui oo 02/03/1857 Aïn Tédélès, Marie Virginie MAGE, o 24/05/1836 Ambialet, Tarn, fille de Jean Jacques, + après 02/03/1857, demeurant à Plaisance, Aveyron, et de Marie Anne BONNET (+ 03/06/1838).

 

COLIN

Flin, arrondissement de Lunéville.

Algérie : Aïn el Arba, Oran.

COLIN Genevière, o 03/01/1845 Flin, fille de Nicolas (+ avant 06/04/1878) et de Marie Anne HINZELIN (+ avant 06/04/1878), qui oo 06/04/1878 Aïn el Arba, Clovis Honoré CLERGET, o 16/12/1850 Récologne, Doubs, répartiteur (1878) à Aïn el Arba, fils de Pierre Marie (+ avant 06/04/1878) et de Catherine Octabie LAURENT (+ 06/04/1878 probablement en Algérie).

NB : Séparation de biens au profit de Genevière COLIN le 18/12/1895.

 

COTEL

Vaucourt.

Algérie : Oran.

COTEL Anne Marguerite, o vers 1813 Vaucourt, + 19/09/1885 Oran, fille de André et de Marguerite BASTEL, qui oo Henri PASTEUR. Pas d'autres renseignement.

 

COTEL

Lunéville.

Algérie : Mocta Douz, Oran.

COTEL Auguste, o à Lunéville, + 16/04/1890 Oran (hôpital),cultivateur (1882,1890) à Mosta Douz, file de Baptiste (+ avant 16/04/1890) et de Rose RANCON (+ avant 16/04/1890), qui oo (date et lieux inconnus) LUNA (LLUNA) (Maria-)Tomassa, o vers 1864, + après 1891, d'où au moins trois enfants :

- Emilie, o 29/11/1882 Mocta Douz.

- Emile Auguste, o 24/12/1884 Saint-Denis-du-Sig, + 02/10/1891 Mocta Douz.

- Vincent, o 04/09/1887 Saint-Denis-du-Sig.

 

COTEL

Lunéville.

Algérie : Batna et Philippeville.

COTEL Jean Pierre, + après 06/07/1865, maçon (1865) à Batna, époux de Anne VEILLOT, o vers 1821, + 01/12/1858 Batna. Au moins 5 enfants :

- Eugénie, o vers 1842 Lunéville, + 19/04/1853 Philippeville.

- Denise, o 03/12/1848 Philippeville (voir ci-après).

- Augustine, o 06/06/1851 Philippeville, + 29/07/1852 Philippeville.

- Honorine, o vers 1855 Batna, + 03/10/1874 Batna.

- Laurent Gabriel, o 23/11/1858 Batna, + 01/12/1858 Batna.

Note :

Denise COTEL se marie deux fois :

1° 06/07/1865 Bône, avec Jean PIBOUL, o 31/12/1843 Saint-Paul-d'Espis, Tarn-et-Garonne, + 23/03/1876 Guelma, propriétaire à Guelaa bou Sba, Guelma.

2° 17/10/1878 Guelma, avec François Joseph SAX, o 15/07/1843 Fessenheim, Haut-Rhin, cocher en 1878 à Guelma. VOIR SAX.

 

COTEL

Vaucourt.

Algérie : Oran.

COTEL Marie Rose, o vers 1820 Vaucourt, + 08/06/1884 Oran, couturière, fille de Nicolas (+ avant 1884) et de ??.

Marie Rose, célibataire, eut un enfant naturel :

- COTEL Ernest, o vers 1856, + après 08/06/1884, cordonnier (1884) à Oran.

 

COTEL

Vaucourt.

Algérie : Sidi Chami, Oran.

COTEL Rose, qui eut un fils naturel :

- COTEL Nicolas Emile, o vers 1843 Vaucourt, + 21/05/1895 Oran, célibataire, demeure à Sidi Chami au moment de son décès. Sans autres renseignements.

 

CUNY

Goviller, arrondissement de Nancy.

Selaincourt, arrondissement de Toul.

Algérie : Blad Touaria, Mostaganem, Oran.

CUNY Françoise Zélie, o 06/06/1841 Selaincourt, fille de Claude (+ après 03/10/1860, charpentier à Goviller) et de Françoise PRUDHOMME (+ 05/03/1848 Goviller), qui oo 03/10/1860 Blad Touaria, Jean-Baptiste VINCENT, o 03/02/1837 La Chambrette, dépendance de la commune de Lallemand-Rombach, canton de Sainte-Marie-aux-Mines, Haut-Rhin, cultivateur (1860) à Blad Touaria.

 

DUHANT

Goviller, canton de Vézelize, arrond. de Nancy.

Algérie : Blad Touaria, Mostaganem, Oran.

DUHANT Joseph, + après 06/10/1860, cultivateur à Blad Touaria, époux de Elisabeth PERNOT, + après 06/10/1860. Au moins un enfant :

- "Clotille", o 09/06/1839 Goviller, qui oo 06/10/1860 Blad Touaria, François BOUBIL, o 06/04/1817 Percuraire, commune de Carlucet, canton de Gramat, arrond. de Gourdon, Lot, cantinier (1860) à Blad Touaria.

 

LELIEVRE

(GADCHAUX-LE LIEVRE)

Nancy.

Algérie : Aboukir, Oran.

LE LIEVRE Ferdinand, o 08/11/1799 Trêves, Sarre, licencié en droit, propriétaire (1874) demeurant à Alger, fils de Emmanuel (+ avant 19/05/1885) et de Catherine LADOUCETTE (+ 27/03/1841 Nancy).

Ferdinand se marie deux fois :

1° avant 1835 avec LEFEVRE Anne Antoinette Henriette, + 07/12/1835 Nancy.

2° 19/05/1885 Alger, avec Marie Thérèse GADCHAUX, o 18/08/1812 Viviers, Meurthe, + 23/06/1896 Alger (fille de Nicolas, + 23/07/1847 Viviers, et de Marie MOUXOU). Elle avait eu un fils naturel, qui sera adopté par Ferdinand :

- GADCHAUX-LE LIEVRE (prénom ?), o 27/04/1836 Nancy, + 19/01/1895 Mustapha, Alger, médecin de colonisation (1874) à Aboukir, qui oo 31/03/1874 Aboukir, Victoire Barbe ISAR, o 09/07/1845 Blida, Alger, d'où : PHILIPPE Eugène Henri, reconnu et légitimé GADCHAUX-LE LIEVRE, o 02/02/1864.

 

HANUS

Goviller, canton de Vézelize, Nancy.

Algérie : Blad Touaria, Mostaganem, Oran.

HANUS Joseph, + après 08/10/1863, domicilié à Blad Touaria (1860), époux de Marguerite SAULNIER (+ après 08/10/1863). Au moins deux enfants :

- Jules Joseph, o 03/07/1840 Goviller, cultivateur (1863) à Blad Touaria.

- Elise, o 28/10/1841 Goviller, qui oo 03/10/1860 Blad Touaria, Jules Nicolas COLLIN, o 26/07/1838 Lagarde, arrond. de Château-Salins, Meurthe, cultivateur (1860) à Blad Touaria, d'où : COLLIN Jules, o 27/06/1860 Blad Touaria.

 

HOMAND

Croismare.

Algérie : Aïn Mokra, Bône, Constantine.

HOMAND Joseph, o 15/04/1840 Croismare, cultivateur et minotier (1875), demeurant à Aïn Mokra, fils de Jean Antoine (+ avant 20/11/1875) et de Thérèse PARIS (+ avant 20/11/1875), qui oo 20/11/1875 Aïn Mokra, Yamina bent HAMZA, née vers 1843 "au Fedy Moussa" (?), fille de ben Abdallah HAMZA et de Mariem bent KROUIDER (+ avant 20/11/1875).

 

JACQUOT

Marainviller, arrond. de Lunéville.

Algérie : Aboukir, Oran.

JACQUOT Jean François, + 28/12/1850 au quartier de Matemore, Mostaganem, Oran, époux de Marie Barbe LHOMME, o 17/04/1816 Marainviller, + après 29/01/1873 (Marie Barbe épousera en secondes noces à Aboukir, le 03/02/1853 Joseph GENIN). Au moins trois enfants :

- Julie, o 28/08/1836 Marainviller, qui oo 29/01/1873 à Aboukir, Jules Joseph Edouard BLESSON, o 10/01/1831 Urcel, canton d'Anizi-le-Château, arrond. de Laon, Aisne, cultivateur (1873) à Aboukir. Le couple aura 5 autres enfants (voir plus bas).

- Virginie Gabrielle, + 25/12/1843 Alger, qui oo 03/09/1863 Aboukir, Jacques GEBHARD, o 11/09/1841 Rittershoffen (Bas-Rhin), d'où : JACQUOT reconnu GEBHARD Louis, o 06/04/1862 Aboukir.

- Honoré Casimir, o vers 1849, cultivateur (1873) à Aboukir.

 

Enfants de Julie JACQUOT et Jules Joseph Edouard BLESSON :

- BLESSON Julie Désirée, o 04/02/1861 Aboukir.

- BLESSON Agathe Joséphine, o 03/11/1862 Aboukir.

- BLESSON Louise Hortense Eugénie, o 29/04/1865 Aboukir, + 18/09/1867 Aboukir.

- BLESSON Arthur Edouard, o 14/02/1869 Aboukir.

- BLESSON Camille, o 07/11/1872 Aboukir.

 

LAGRUE

Toul et Sexey-les-Bois.

Algérie : Aïn el Arba, Oran.

LAGRUE Jean-Baptiste, + après 09/11/1869, demeurant à Aïn el Arba, époux de Rose SCAILLIER (+ après 09/11/1869). Au moins 4 enfants :

- Jean Nicolas Adolphe, o 16/07/1837 Toul, cultivateur (1869) à Aïn el Arba, qui oo 09/11/1869, Françoise Eliza PLAISANCE, o 08/03/1853 à "Ali près d'Oran", fille de Jean (+ avant 09/11/1869) et de Françoise BOHé (demeure en 1869 à Aïn el Arba avec sa fille).

- Joseph Prosper, o 30/04/1841 Sexey-les-Bois, + après 22/11/1873, cultivateur (1875) à Aïn el Arba, qui oo 20/10/1875 Aïn el Arba, Térésa LOPEZ, o 01/02/1851 Kerguentah, Oran, fille de José (+ après 20/10/1875, demeurant à Aïn el Arba) et de Marie DJORO (+ avant 20/10/1875).

- Jean Jules, o 10/10/1848 Sexey-les-Bois, qui oo 13/05/1876 Aïn el Arba, Salustiana Eugénie HILLE, o 05/02/1861 à la caserne d'infanterie de Sidi-bel-Abbès (Oran), fille de Martin et de Marguerite SITTER.

- Marie Rose, o 14/01/1851 Sexey-les-Bois, qui oo 22/11/1873 Aïn el Arba, Claude Emile LAMBERT, o 23/05/1844 Gevigny et Mercey, Haute-Saône, cultivateur (1873) à Aïn el Arba, fils de Jean Claude et de Françoise FERRAT, demeurant à Gevigny et Mercey, Haute-Saône (les deux + après 22/11/1873).

 

LATOUCHE

Toul.

Algérie : Aboukir, Oran.

LATOUCHE Jean, o 1813, + après 17/10/1863, instituteur (1863) à Aboukir, époux de Marie SEGUY (o 1813, + après 17/10/1863, propriétaire à Aboukir). Au moins un enfant :

- Marie Augustine, o 19/10/1844 Toul, qui oo 17/10/1863 Aboukir, Léopold Léon GALBRUN, o 20/04/1844 Paris, cultivateur à Aboukir.

 

LAURENT

Zenneviller, arrond. de Lunéville et Raon l'Etape (Vosges).

Algérie : Mascara, Oran.

LAURENT Eugène, o 13/01/1842 Zenneviller, fils de Jean Pierre (+ après 1870, charpentier à Raon l'Etape, Vosges) et de Marie BOQUEL (+ 20/10/1868 Raon l'Etape), qui oo 05/07/1870 Mascara, Marguerite Onorine PRADE, o 21/06/1851 Magnac-sur-Touvre, canton d'Angoulême, Charente, + 02/05/1871 Mascara.

A SUIVRE


Originaires du 68

Publié le 04/01/2011 à 21:55 par emigrationalgerie

BAEHREL

Bourgheim.

Algérie : Oued Seguin, Constantine.

BAEHREL Thérèse, o 06/06/1853 Bourgheim, fille de Martin (+ après 14/07/1874, vigneron) et de Marie SCHLERET (+ après 14/07/1874), qui oo 14/07/1874 Oued Seguin, Jean-Baptiste MUSSEL, o 03/12/1815 Sélestat, Bas-Rhin, + 07/03/1876 Constantine, cultivateur (1874) à l'Oued Seguin.

 

BALDINGER

Thannenkirch.

Algérie : Aïn Smara, Constantine, et Oued Athménia.

BALDINGER Joseph, o 01/12/1841 Thannenkirch, commerçant (1876) à l'Oued Athménia, fils de Charles (+ avant 06/05/1876) et de Anne HUSTER (+ avant 06/05/1876), qui oo 06/05/1876 Aïn Smara, Jeanne Claire ROCHE, o 18/07/1858 Constantine, fille de Antoine et de VEILLAR Jeanne (décédée après 06/05/1876).

 

BANGARD

Liepvre.

Algérie : Alger.

BANGARD Jean Georges, o vers 1804, manoeuvre (1844), cultivateur (1847), demeurant rue du Marché, maison Oberie, Alger, époux de Marie Anne MULLER (o 1809, + 19/03/1855 Mustapha, Alger). Au moins trois enfants :

- Marie Anne, o 04/09/1841 Liepvre, + 20/03/1844 Alger.

- Marie Louise, o 01/09/1844 Alger, couturière (1885) à Alger, qui oo 07/07/1885 Alger, Louis Charles JOLY, o 08/09/1838 Dommartin, Vosges, tailleur d'habits (1885) à Alger, rue Médée n° 9.

- Jean Georges, o 19/02/1847 Alger.

 

BARDSCHERER

Soppe-le-Haut, canton de Masevaux.

Algérie : Aïn Abessa, Sétif, Constantine.

BARDSCHERER Joseph, o vers 1800, + après 26/12/1876, cultivateur à Aïn Abessa, époux de Barbe HABERSETZER (o 1803, + après 26/12/1876). Au moins un enfant :

- BARDSCHERER Anastasie, o 29/01/1849 Soppe-le-Haut, qui oo 26/12/1876 Aïn Abessa, Jean LAGANE, o 06/06/1835 Viazac, canton de Figeac, Lot, ouvrier menuisier (1876) à Aïn Abessa, fils de Jean-Baptiste (+ avant 26/12/1876 Viazac) et de Jeanne CARRAYAN (o 1813, + après 26/12/1876, résidant à Viazac, Lot).

 

BEY

Friesen.

Algérie : Aïn Sultan, district de Miliana, arrond. de Blida, Alger.

BEY Joseph (+ après 03/05/1860, cultivateur à Friesen) époux de Anne Marie MORITZ (+ avant 03/05/1860). Le couple ne part pas en Algérie, mais au moins deux de leurs fils émigrent :

- Jacques, o 14/04/1829 Friesen, cultivateur (1860) à Aïn Sultan, qui oo 03/05/1860 Aïn Sultan, Marianne MALAUSSENE, o 24/02/1843 Cagnes, Var, fille de Hilaire (+ après 03/05/1860, cultivateur à Aïn Sultan) et de Marie PROVENCAL (+ avant 03/05/1860 à Cagnes).

- Pierre, o 09/02/1831 Friesen, tailleur d'habits (1865) à Miliana (Alger), qui oo 14/01/1865 Aïn Sultan, Catherine LABOUCHE, o 04/08/1845 Valdieu-Lutran, Haut-Rhin.

 

BEYSANG

Koestlach, arrond. de Ferrette.

Algérie : Aïn el Turck, Oran.

BEYSANG Reine (Régine) (+ après 22/01/1866), eut une fille naturelle : BEYSANG Christine, o 23/10/1836 Koestlach, avant d'épouser (peut-être en 1840 ou 1841) Jacques POUTZWILLER (+ après 17/09/1857). Le couple aura une fille : POUTZWILLER Marie, o 19/07/1842 Koestlach.

Le couple et les deux filles partent en Algérie, et Jacques est cultivateur (1857) à Aïn el Turck.

Les deux filles :

- BEYSANG Christine, qui oo 09/02/1858 Aïn el Turck, Joseph LELOUP, o 07/07/1808 Lunéville, Meurthe-et-Moselle, + 07/01/1865 Oran, maçon à Aîn el Turck. Au mariage, ils légitimisent BEYSANG reconnue LELOUP Marie Louise Christine, o 20/10/1857 Oran, et ils auront ensemble une autre fille : LELOUP Augustine, o 17/12/1860 Aïn el Turck (qui oo 09/11/1878 à Aïn el Turck Marie DOUCHE-REBAZ, douanier, originaire de Haute-Savoie).

Veuve, Chrristine se remarie le 22/01/1866 à Aïn el Turck avec Claude GARNIER, o vers 1833 dans les Hautes-Alpes, fils de Sébastien et de Marie Françoise LAGIER (les deux + avant 22/01/1866).

- POUTZWILLER Marie, qui oo 17/09/1857 Aïn el Turck, CEBEU (?) Jean, o 21/01/1824 Lassur, canton des Cabannes, Ariège, ancien préposé des douanes (1857) demeurant à Aïn el Turck, fils de Barthélémy (+ avant 17/09/1857 Lassur, Ariège, et de Madelaine MAILHAT).

 

BILGER

Riespach.

Algérie : Babali, commune de Chébli, Alger, et Birtouta (même commune).

BILGER Nicolas, o vers 1803 Riespach, + 28/10/1861 Mustapha, Alger (hôpital), cultivateur à Babali, fils de Michel et de Marianne ROTEMBLATT, qui oo avant 1838, Françoise ROEDERSDORFF (+ après 19/09/1874). Au moins deux enfants :

- BILGER Nicolas, o 05/05/1838 Riespach, + 21/03/1888 Birtouta, cultivateur à Birtouta.

- BILGER Jean, o 04/11/1847 Riespach, + 30/09/1891 Boufarik, Alger, cultivateur (1874) à Birtouta, au lieu-dit "Ferme des Joncs", qui oo 19/09/1874 Boufarik, Catherine FERRO, o 04/04/1855 Alpicella, commune de Varazze (Italie), d'où : BILGER Jean Nicolas, o 27/10/1878 Birtouta.

 

BILGER

Stetten.

Algérie : Saint-Louis, Oran.

BILGER Nicolas, o vers 1809 Stetten, + 07/02/1893 Saint-Louis, fils de Nicolas et de Marianne BARDE, qui oo (date inconnue) Catherine VERLIN (+ avant 07/02/1893).

Note :

Nicolas BILGER est venu à Saint-Louis vers 1850, père de trois enfants; il obtient 12 hectares de l'Etat; en 1873, il en possède 16 de plus, achetés, ainsi que quatre maisons.

 

BINDER

La Chapelle-sous-Rougemont, "Haut-Rhin" (aujourd'hui Territoire de Belfort).

Algérie : Mustapha, Alger.

BINDER François Antoine, o vers 1825 La Chapelle-sous-Rougemont, cantinier (1855) demeurant au camp de Mustapha, Alger, fils de François et de Thérèse FRIMBEL (ou TRIMBEL), qui oo avant 1855 Catherine DUBLANC. Pas d'autres renseignements.

 

BINDER

Dornach, Mulhouse.

Algérie : Pélissier, commune de la Vallée des Jardins, Oran.

BINDER Thérèse, o 03/04/1819 Dornach, + 18/10/1850 Pélissier, fille de Joseph (+ avant 07/10/1848) et de Elisabeth HANGER (+ après 07/10/1848), qui oo 07/10/1848 Mostaganem, François VALLIER, o 26/05/1817 Dornach, cultivateur (1848) au village des militaires libérés, commune de Mostaganem.

 

BIRGY

Strueth.

Algérie : Aïn Sultan, district de Miliana, arrond. de Blida, Alger.

BIRGY Fortuné, o entre 1814 et 1816, + après 06/02/1875, cultivateur à Aïn Sultan, époux de Catherine PFLEGER (o entre 1815 et 1817, + après 06/02/1875). Au moins cinq enfants :

1- Catherine, o 03/05/1841 Strueth, qui oo 08/02/1865 Aïn Sultan, Edme MARTINOTY, o 12/11/1835 Poinson-les-Fayl, Haute-Marne, cultivateur (1865à ) Aïn Sultan (fils de Simon, + après 08/02/1865 cultivateur à Poinson-les-Fay, et de Magdeleine RUOTTE (+ après 08/02/1865).

2- Joseph, o 06/06/1844 Strueth, cultivateur (1874) à Aïn Sultan, qui oo 11/04/1874 Aïn Sultan, Thérèse Henriette Elisa CORTADE, o 31/01/1854 Miliana, Alger (fille de François, o 1814, + après 1874, collecteur de la halle aux grains d'Affreville, Alger, demeurant à Lavarande, même commune, et de Thérèse AUQUER).

3- Anne, o 24/07/1846 Strueth, qui oo 03/08/1872 Aïn Sultan, Joseph DUNANT, o 28/05/1845 Morvillars, chasseur au 9ème Chasseurs, en congé (août 1872) à Aïn Sultan) VOIR DUNANT.

4- Magdeleine, o 08/11/1852 Strueth, qui oo 21/09/1872 Aïn Sultan, Alexandre MALOSSENE, o 03/11/1849 Saint-Paul-du-Var, Var, cultivateur à Aïn Sultan (fils de Hilaire, propriétaire à Aïn Sultan, 56 ans en 1872, et de Marie FERRALY, les deux demeurant à Aïn Sultan et + après 21/09/1872).

5- Jean, o 21/04/1839 Strueth, + après 1875, cultivateur à Aïn Sultan, qui oo 06/02/1875 Aïn Sultan Anne BAILLY, o vers 1854 Saint-Pariez-en-Viry, Nièvre, couturière, fille de père inconnu et de Claire BAILLY + avant 06/02/1875.

 

BOOS

Soultz, arrond. de Colmar.

Algérie : Blad Touaria, Mostaganem, Oran.

BOOS Anne Marie, o vers 1810, qui en août 1858 est domiciliée à Blad Touaria avec son fils naturel :

- BOOS Joseph, o 15/11/1836 Soultz, qui oo 11/08/1858 Blad Touaria, Agnès SCHMITT, o 17/04/1831 Munchhausen, Bas-Rhin.

 

BURY

Village-Neuf.

Algérie : Sidi Lhassen, Oran.

BURY Jean, o 1807 Huningue, + 27/09/1876 Sidi Lhassen, qui oo 10/10/1847 Village-Neuf, Thérèse HERTZOG, o vers 1817, + 23/09/1880 Sidi Lhassen. Au moins quatre enfants :

- Jean, o 09/02/1849 Village-Neuf, cultivateur (1881) à Détrie, commune de Sidi Lhassen, qui oo 30/04/1881 Détrie, Catherine BONI, o 23/02/1861 Sidi Lhassen.

Jean, installé à Sidi Lhassen en 1855, obtient 14 hectares de l'Etat; en 1880 il en possède 110 qu'il exploite avec ses fils.

Ils auront 14 enfants entre 1882 et 1904.

- Simon, o 17/01/1850 Village-Neuf, cultivateur (1882) à Détrie, qui oo 11/03/1882 Détrie, Clémence Louise NERON. Ils auront 7 enfants entre 1882 et 1895.

- Georges Etienne, o 26/12/1853 Village-Neuf, + 27/11/1904 Sidi bel Abbès, Oran, cultivateur (1881,1904) à Sidi Lhassen, qui oo 13/10/1881 Détrie, Madeleine GUTH, o 17/09/1864 Sidi Lhassen. Ils auront 7 enfants entre 1882 et 1896.

- Augustin, o 05/04/1862 Détrie, + 20/06/1862 au même lieu.

 

CHAPPELIER

Eguenigue (aujourd'hui sur le Territoire de Belfort).

Algérie : Miliana, arrond. de Blida, Alger.

CHAPPELIER Nicolas, + avant 24/09/1864 Orléansville (Alger), époux de Magdeleine BARTHE, + après 24/09/1864 en Algérie. Au moins un enfant :

- Pierre Auguste, o 22/03/1836 Eguenigue, menuisier (1864) à Miliana, qui oo 24/09/1864 Aïn Sultan, Marie Anne MONTAGNON, o 08/01/1844 Menoncourt, Haut-Rhin (aujourd'hui Territoire de Belfort). VOIR MONTAGNON.

 

CHAPUY

Rechesy (aujourd'hui arrond. de Delle, Territoire de Belfort).

Algérie : Aïn Sultan, district de Miliana, arrond. de Blida, Alger.

CHAPUY Marie Célestine, o 20/12/1842 Rechesy, fills de Joseph (cultivateur en 1860 à Rechesy, + après 16/05/1860) et de Marie LABOUCHE (+ après 16/05/1860, cultivatrice), qui oo 16/05/1860 Aïn Sultan, Théodore Jacques Pierre MALARDEAU, o 25/01/1813 Menoux, arrond. de Châteauroux, Indre, propriétaire et adjoint au maire (1860) à Aïn Sultan, enfant naturel de Cécile MALARDEAU, + 06/12/1834 Argenton, Indre.

Théodore MALARDEAU était veuf de Adélaïde Eugénie ROBERT (née vers 1803 à Paris, et + 18/02/1859 Aïn Sultan).

 

CHRISTEN

Mitzach, canton de Saint-Amarin.

Algérie : Akbou, arrond. de Bougie, Constantine.

CHRISTEN François Joseph, o vers 1821, + après 19/09/1876, propriétaire à Akbou, époux de Catherine KUBLER, o vers 1816 Gieshausen (?), + avant 19/09/1876 Akbou. Au moins un enfant :

- Valentin, o 22/08/1850 Mitzach, facteur (1876) à Akbou, qui oo en 1875 ou 1876 Akbou, Julie GROSHEITSCH, o 11/10/1855 Waldighofen, Haut-Rhin, d'où :

. CHRISTEN Abel Charles Alfred, o 05/08/1878 Akbou, qui oo 08/02/1902 Akbou, Augustine JUSKIWIESKI, o 04/12/1884 Akbou.

 

CLEMENT

Thannenkirch.

Algérie : Ténès, Orléansville, Alger.

CLEMENT Pierre Quirin, cultivateur bûcheron (1878), époux de Elisabeth MAIRE. Au moins un enfant :

- Pierre, o 23/05/1839 Thannenkirch, sergent surveillant de 2ème classe à l'atelier de travaux publics n° 2 à Ténès (Alger), qui oo 02/02/1878 Affreville, Alger, Marie Lucie Joséphine RAMELLO, o 13/12/1860 Guillestre, Hautes-Alpes, fille de Joseph, boulanger (1857) à Philippeville (+ après 02/02/1878) et de Emilie Modeste COURT (+ après 02/02/1878).

 

DUNANT

Morvillars, Haut-Rhin (aujourd'hui dans le Territoire de Belfort).

Algérie : Aïn Sultan, district de Miliana, arrond. de Blida, Alger.

DUNANT Joseph, (fils de Jacques, + 16/03/1852 Morvillars, et de Marie Anne BRUYER, + 19/01/1848 Morvillars), o 18/03/1811 Morvillars, + après 05/10/1878, cultivateur à Aïn Sultan, qui se marie deux fois :

1° avant 1845 avec Catherine LABOUCHE, + 27/10/1853 Aïn Sultan (fille de François, + 27/03/1855 Menoncourt, et de Marie Anne MANGAULT, + après 17/07/1856).

2° 17/07/1856 Aïn Sultan, avec Marie Anne GIRAT (GIROT), o 31/12/1820 Menoncourt (Haut-Rhin, aujourd'hui Territoire de Belfort), cultivatrice).

De son union avec Catherine LABOUCHE, Joseph aura au moins deux enfants :

- Joseph, o 28/05/1845 Morvillars, chasseur de 2ème classe au 9ème régiment de Chasseurs, en congé provisoire (août 1872) à Aïn Sultan, qui oo 03/08/1872 Aïn Sultan, Anne BIRGY, o 24/07/1846 Strueth, Haut-Rhin. VOIR BIRGY.

- Jules, o 26/09/1848 Morvillars, cultivateur (1873) à Aïn Sultan, qui oo 11/10/1873 Aïn Sultan, Joséphine Adélaïde GEOFFROY, o 16/01/1856 Aïn Sultan, fille de Antoine Léopold (1) (o 05/03/1828 Tourrettes-sur-Loup, arrond. de Grasse, Var), cultivateur à Miliana, et de Rose GUIGNON (1) (o Callian, arrond. de Draguignan, Var, le 03/01/1830).

 

De son union avec Marie Anne GIRAT (GIROT), Joseph aura au moins un enfant :

- Catherine, o 09/10/1859 Aïn Sultan, qui oo 05/10/1878 Aïn Sultan, Louis Alfred VAUDIN, o 26/10/1851 La Quarte, canton de Vitrey, Haute-Saône, cultivateur (1878) à Aïn Sultan, fils de Antoine, + 30/08/1858 Blida, cultivateur à Mouzaïaville, et de Marguerite COGNEY, + après 05/10/1878, demeurant à Blida, Alger.

 

(1) Antoine Léopold est fils de Antoine et de ISNARD Virginie. Rose est fille de Honoré et de Françoise GUIGNON.

 

ENTZ

Rouffach.

Algérie : Sétif.

ENTZ Antoine, o 08/03/1794 Rouffach, + 01/02/1853 Rouffach, régisseur à Saint-Sulpice-d'Ary, Nièvre (1836), fils de Martin dit Ignace, o 24/07/1760, + 03/11/1832 Rouffach, et de Reine SCHLEGEL, qui oo 12/09/1825 Rouffach, Marie Catherine SOMMEREISEN, o 19/01/1805 Rouffach, + 20/05/1877 Sétif, Algérie. Au moins un enfant :

- Charles Antoine, o 04/11/1836, Saint-Sulpice-d'Ary, Nièvre, + après 1900, ex-militaire, demeurant à Mascara (1871), préposé aux lits militaires (1873), archiviste départemental (1900), qui oo 27/06/1871 Mascara, Madeleine COUTXAC, o 05/09/1850 Argelès-sur-Mer, Pyrénées-Orientales. Le couple aura six enfants :

- Charles Antoine, o 11/09/1873 Sétif, cultivateur à Hamma Plaisance, viticulteur (1902) qui oo 27/01/1900 Hamma Plaisance DESJARDINS Louise Léontine, o 06/11/1878 Hamma, dont : ENTZ Charles Antoine, o 19/01/1902 Constantine.

- Françoise Ursule, o vers 1873, docteur en médecine à Constantine.

- Marie Antoinette, o 01/10/1874 Sétif.

- Louis Charles, o 08/10/1876 Sétif, qui oo 10/02/1906 Alger, Marie Louise Sophie DAUT (ou DANT).

- Léon Auguste François, o 13/06/1878 Sétif, qui oo 03/10/1903 Oran, Thérèse Françoise ROGENEL.

- Auguste François, o 06/06/1880 Sétif.

 

ENTZ

Rouffach.

Algérie : Bône, Constantine.

ENTZ Antoine, o 02/01/1827 Rouffach, + 01/02/1853 Bône, "sans profession connue", fils de Martin (+ avant 1853) et de Gertrude MULLER. Sans autres renseignements.

 

ESCHLE

Rouffach (Haut-Rhin).

Rouffach, Constantine (Algérie).

ESCHLE Antoine, + 29/12/1887 Rouffach (Algérie) où il était vigneron (1882), époux de Madeleine MARCK, o vers 1835 Guebwiller, Haut-Rhin, + 19/07/1896 Combes (Bône, Algérie - Veuve, elle demeure à Constantine). Au moins deux enfants :

- Antoine François, o 28/09/1863 Westhalten, Haut-Rhin, facteur boîtier (1891,1892,1893), facteur des postes (1895) à Combes, facteur à Roum el Souk (1900) commune mixte de La Calle, Constantine, facteur receveur (1902) à Roum el Souk, qui oo avant 1892 Combes, Georgette Marie DUGOUL, o 05/04/1875 Bône, + 16/02/1935 Bône. Le couple aura six enfants (voir ci-après).

- Rose (Rosalie), o 30/09/1865 Westhalten, Haut-Rhin, + 15/08/1885 Rouffach (Algérie), qui oo 04/07/1882 Rouffach (Algérie) Eugène HENNER, o 02/11/1859 Thann, Haut-Rhin, + 18/09/1891 Constantine, cultivateur (1883) à Rouffach (Algérie), d'où : HENNER Antoinette Joséphine, o 17/03/1883 Rouffach (Algérie), qui oo 14/06/1913 Bône, Carmelo GALZON.

 

Enfants de Antoine François et Georgette Marie DUGOUL :

- Adélaïde Louise Marie, o 10/03/1892 Combes, + 18/07/1892 Combes.

- Louis Alexis, o 17/07/1893 Combes, + 02/12/1950 Vienne, Isère.

- Marcel Alexis, o 28/12/1895 Bône, + 16/09/1896 Combes.

- Jeanne, o 22/11/1897 Bône, + 18/06/1899 Roum el Souk.

- Renée Eugènie, o 17/04/1900 Roum el Souk.

- Madeleine Eléonore Louise, o 26/06/1902 Roum el Souk.

 

FARNY

Guémar.

Algérie : Ameu el Aïn, canton de Marengo, Alger.

FARNY Jacques, o 1808, + entre 1875 et 1885, propriétaire à Guémar (1875), époux de Henriette REIST (o 1822, + entre 1875 et 1885). Deux fils qui émigrent en Algérie :

- David, o 24/07/1844 Guémar, + 07/05/1885 Joinville, annexe de Blida, dans la maison André, cultivateur à Ameur el Aïn, cultivateur à la ferme Rauël de Montagne, territoire d'Ameur el Aïn (1885), qui oo 23/12/1875 Blida, Henriette ANDRE, o 11/10/1855 Blida, + après 1901. Au moins deux enfants :

. Henri Edouard, o 20/10/1876 Blida.

. Marie Adèle, o 01/08/1880 Joinville, + 04/01/1960 Casablanca (Maroc), qui oo 28/12/1901 Marengo, BENEDETTI François Dominique, o 1865 en Corse, sellier à Blida.

- Charles, o 15/11/1854 Guémar, cultivateur à Ameur el Aïn, propriété Grimm, canton de Marengo, qui oo 22/10/1885 Marengo, Eugénie ERHARD, o 15/11/1867 Boufarik, Alger. Au moins 5 enfants :

. Lina Henriette, o 16/07/1886 Ameur el Aïn, + 09/10/1886 Blida.

. Lina Jeanne, o 29/10/1887 Ameur el Aïn.

. Charles Albert, o 15/08/1889 Ameur el Aïn.

. René Edouard, o 16/09/1894 Meurad (Algérie), qui oo 05/03/1921 Marengo, Salomé Henriette BOT.

. Charles André, o 16.09/1899 Meurad.

 

FARNY

Alsace : non localisé. Sans doute même famille que le précédent.

Algérie : Sétif et Chéragas.

FARNY Jean, o 1837, + avant 1898, ferblantier à Chéragas (Alger), époux de Joséphine Eglantine MUZART, o vers 1839, + 25/07/1868 Sétif. Au moins 6 enfants :

- Jean Philippe, o 26/10/1862 Sétif, + 06/05/1898 El Biar (Alger), ferblantier à Mustapha (Alger), puis à El Biar, qui oo 11/05/1889 Mustapha, Marie Rose SENPERE, o 12/01/1867 Alger, d'où 7 enfants (voir ci-après).

- Eugène Marin, o 26/10/1862 Sétif. (probablement mort en bas-âge).

- Eugène Marin 2, o 04/03/1864 Sétif.

- Frédéric, o 26/09/1866 Sétif, maître ferblantier à El Biar (1899), qui oo avant 1902, Marie Suzanne PHILIPPOT, o vers 1861, d'où : Félicie,Charlotte, o 08/03/1902 El Biar, qui oo 19/01/1929 El Biar, Jean ARGIMBAU.

- Eléonore, o 08/02/1868 Sétif.

- Alfred, o vers 1873, cultivateur à El Biar.

 

Les 7 enfants de Jean Philippe FARNY et Marie Rose SENPERE :

- Auguste, o 19/01/1888 Mustapha, + 29/12/1888 Mustapha.

- Louise Jeanne, o 23/04/1889 Mustapha, qui oo 20/12/1913 El Biar, Gabriel François COULAUD.

- Rose Elisa, o 25/08/1890 Alger.

- Magdeleine Claire, o 24/06/1892 Mustapha, + 26/04/1893 El Biar.

- Marie Eglantine Louise, o 10/12/1893 El Biar.

- Albert Jean, o 10/11/1895 El Biar, + 10/08/1896 El Biar.

- Alfred Philippe, o 22/01/1897 El Biar, + sept. 1899 El Biar.

 

FIEROBE

"Montansy, canton de Mulhouse". (probablement Montancy, aujourd'hui dans le Doubs).

Algérie : Sidi Chami.

FIEROBE Henri Joseph, + 04/09/1830, propriétaire cultivateur à Brémoncourt, commune de Montansy, époux de Marie MULLER, o vers 1801, + après 1847, rentière, domiciliée à Brémoncourt. Le couple ne part pas en Algérie, mais deux fils émigrent :

- Joseph, o vers 1820 Brémoncourt, + 27/03/1851 Oran, célibataire.

- Charles Alexandre, o 20/08/1817 Montansy, + 24/12/1877 Porrentruy, canton de Berne, Suisse. Garde forestier, puis brigadier forestiert à Sidi Chami. Il a beaucoup "bougé" en Algérie :

. Sidi Chami (0ran), 1847.

. Demeure à Mouley Ismaël (1851,1876).

. Demeure à Oran, rue de la Marine (1851).

. Demeure à Saint-Denis-du-Sig, Oran (1857).

. Demeure à Blad Touaria, Oran (1862).

En 1876, brigadier forestier en retraite, il demeure à Brémoncourt, commune de Montansy, Doubs. Son épouse, restée en Algérie, demeure à Aboukir. Pourquoi décède-t-il en Suisse;

Henri Joseph o 08/11/1847 Sidi Chami, Marie Joseph (Joséphine) JOB, o 25/09/1831 Saint-Georges, arrond. de Sarrabourg (Moselle). En 1900, veuve, elle demeure à Mascara (Oran). Ils auront au moins six enfants :

- Auguste, o 01/07/1851 Oran, + 16/07/1851 Oran.

- Eugène Alphonse, o 16/12/1852 Mouley Ismaël (Saint-Denis-du-Sig, Oran), + 28/05/1895 Frendah, canton de Mascara, Oran, garde forestier. Voir ci-après.

- Marie Julie, o 1854 "La mare d'eau" (Mouley Ismaël), + 09/10/1857 Saint-Denis-du-Sig.

- Honorine, o 30/10/1857 Saint-Denis-du-Sig.

- Julia Augustine Alexandrine, o sept. 1861 Blad Touaria, + 01/08/1862 Valmy (Oran).

- Camille Léon, o 29/09/1871 Aboukir (Oran), quincaillier à Mascara (Oran), qui oo 26/06/1900 Mascara, Euphrasie LIENHARD, o 10/07/1879 Mascara.

 

Eugène Alphonse FIEROBE (ci-dessus), demeure à Aboukir en 1876. Il y épouse le 01/08/1862 Clémentine VAYSSE, née le 23/11/1858 Aïn bou Dinar (Mostaganem, Oran), commerçante (1900), fille de Jean (demeure à Aboukir en 1876) et de DOUAR (?) Almédorine. Ils eurent au moins une fille :

- FIEROBE Berthe Joséphine, o 05/07/1879 Bou Thaleb, territoire militaire de Sétif (Constantine), qui oo à Mercier-Lacombe (Oran) le 12/05/1900, Jean Etienne ALBRAND, o 07/07/1873 Saint-Crépin, arrond. d'Embrun, Hautes-Alpes, cultivateur à Mercier-Lacombe.

 

FLODERER

Colmar.

Algérie : Alger.

FLODERER Marie, o 25/03/1830 Colmar, + après 08/02/1879, ménagère (1861), fille naturelle de Anne Marie FLODERER;

Elle oo 18/06/1861 Alger, Charles Pierre BAYER, o 18/03/1819 Halle, royaume de Wurtemberg, voiturier à Mustapha, Alger (1857), cultivateur (1861), charretier (oct. 1861), cocher (1872), + 07/12/1872 Mustapha. Au moins deux enfants :

- Jean, o 02/01/1857 Mustapha.

- Louise, o 24/10/1861 Tizi Ouzou, repasseuse (1879), qui oo 08/02/1879 Alger, Joseph CHARNOZ, o 11/03/1856 Médéa, peintre en bâtiment (1879) à Alger.

Extrait de l'acte de mariage de Charles Pierre et de Marie : "l'époux demeurant antérieurement au camp de Pharaëan, cercle de Délys, en ce moment à Alger", publications faites également à la mairie de Tizi Ouzou, "à cause du domicile légal des futurs époux". Ils reconnaissent et légitiment "un enfant du sexe masculin, procréé de leurs oeuvres, auquel ils ont donné le prénom de Jean, né à Mustapha, commune d'Alger, le 2 janvier 1857, inscrit le lendemain sur les registres des actes de naissance de la dite commune, sous le numéro 3". L'épouse déclare "... que sa mère est disparue depuis environ huit ans, que malgré toutes les recherches qu'elle a pu faire, elle n'a pu découvrir le lieu de son décès ou son dernier domicile, et qu'elle ignore complètement si elle est morte ou vivante."

 

FOLTZER

Illfurth, canton d'Altkirch.

Algérie : Alger.

FOLTZER Martin, o 05/09/1837 Illfurth, + 12/11/1859 Alger, hussard de 2ème classe au 1er régiment de Hussards, fils de Blaise (o vers 1800, tisserand) et de RIENING Thérèse (o vers 1808). Pas d'autres renseignements.

 

FOLTZER

Hesingue.

Algérie : Cassaigne, Mostaganem, Oran.

FOLTZER Henri (*), o vers 1848 Hesingue, + 18/02/1890 Cassaigne, cultivateur (1874), tailleur de pierres (1882,1890) à Cassaigne, fils de Fridolin (+ avant 18/02/1890) et de Thérèse BURI (+ avant 18/02/1890), qui oo avant 1872, Anna Rosine FALLOUEY, o vers 1854, + après 30/04/1901 (en 1901 elle demeure à Mustapha, Alger, rue de Mulhouse n° 28).

Henri et Anna Rosine auront au moins trois enfants :

- Jules, o 27/05/1872 Strasbourg (Bas-Rhin), marbrier (1901) à Mustapha puis (1902) à Boufarik, Alger. (voir ci-après).

- Marie, o 08/07/1874 Mostaganem, couturière (1892) rue des Jardins n° 96 à Mustapha, Alger, qui eut un enfant naturel : FOLTZER Jeanne Anna, o 28/03/1892 Mustapha, + 30/07/1894 Alger.

- Charles, o 30/07/1882 Cassaigne, qui oo 14/11/1908 Paris (15ème) Camille Léonie DUSSAULT.

 

Jules FOLTZER oo 30/04/1901 Mustapha, Alger, Jeanne Marie Sylvie COQUETON, o 29/08/1881 Alger, fille de Jean (o 1847), charcutier (1901), demeurant rue des Sciences, maison Vertu, à Mustapha et de Marguerite AQUINO (o 1863, + après 30/04/1901), d'où :

. FOLTZER Jean Henri, o 14/09/1902 Mustapha, qui oo 1). 08/11/1828 L'Arba, de SIGNES Farnan (divorce le 20/11/1946), et oo en 2). 30/09/1950 à Maison-Carrée, Alger, Céline Henriette MENARD.

 

(*) Henri FOLTZER est qualifié de "beau parleur et de piètre travailleur", et laisse sa femme, mère de six enfants en bas-âge, labourer le champ pendant qu'il envoie des pétitions, pour obtenir des subsides ou faire des réclamations. (C.A.O.M., carton 1 J 215 - Situation du village de Cassaigne - 16 février 1875).

 

FOLTZER

Zillisheim, canton de Mulhouse.

Algérie : Bône, Constantine.

FOLTZER Philippe, o vers 1833 Zillisheim, + 19/11/1862 Bône, journalier (1862) à Bône, fils de Joseph (+ avant 19/11/1862) et de "KNEHT" (KNECHT ?) Marianne (+ après 19/11/1862), qui oo avant 1862, "KEIKER" (?) Eugénie (o vers 1833, + après 19/11/1862).

 

FORNY

Wettolsheim, canton de Wintzenheim.

Algérie : Aïn Abessa, Sétif, Constantine.

FORNY Antoine, o 12/12/1839 Wettolsheim, cultivateur (1878) à Aïn Abessa, fils de Georges (+ avant 03/04/1878) et de Thérèse HALLINGER (o vers 1804, + après 03/04/1878, domiciliée à Wettolsheim), qui oo 03/04/1878 Aïn Abessa, Thérèse VOGEL, o 14/06/1833, Niederschaeffolsheim, Bas-Rhin.

 

GERUM

Belfort (alors dans le Haut-Rhin).

Algérie : Oran.

GERUM Joseph, o 15/12/1843 Belfort, cuisinier à Oran, fils de Philippe, cocher d'omnibus à Paris (15ème), et de Rose BENOY, qui oo 03/12/1868 Oran, Marie Anne STECK, o 04/09/1831 Mutzig, Bas-Rhin (veuve de Joseph ZIMMER, + 16/03 1866 à Mexico, Mexique).

 

GISSLER

Ostheim.

Algérie : Aboukir.

GISSLER Simon, + avant 14/08/1850 Ostheim, tisserand à Ostheim, époux de Françoise FEDER (+ avant 14/08/1850 Ostheim). Au moins deux enfants que l'on retrouve en Algérie :

- GISSLER Marie Anne, o 08/10/1807 Blodelsheim, Haut-Rhin, + après 19/08/1861 en Algérie. Elle se marie trois fois :

1° 28/06/1830 en Alsace avec Henri Alexandre SCHMITT, + 17/08/1846 à Embrun, tisserand à Ostheim.

2° 14/08/1850 Aboukir avec Jacques SCHIESS, o 18/03/1815 Herrlisheim, Bas-Rhin, colon, bottier (1850).

3° 18/06/1862 Aboukir avec Jean Joseph GINESTE, o 24/08/1817 Serrecourte, Ardèche, cantonnier à Bouguirat, territoire militaire de Mostaganem (juin 1862).

- Barbe, o 05/08/1819 Strasbourg, Bas-Rhin, qui oo 20/02/1851 Aboukir, Jean Antoine BLANC, o 28/12/1823 Haute-Rivoire, canton de Saint-Laurent-de-Chamoussey, arrond. de Lyon, Rhône, colon cultivateur (1851) à Aboukir.

 

GROSHEITSCH

Waldighofen.

Algérie : Akbou, arrond. de Bougie, Constantine.

GROSHEITSCH Pierre, o 01/06/1820 Waldighofen, + 27/07/1874 Akbou, cordonnier, fils de Pierre (+ 22/09/1831 Waldighofen) et de Anne Marie HECKENDORN (+ 28/11/1850 Waldighofen), qui oo vers 1854 à Waldighofen, Catherine SCHRUTT (+ après 19/09/1876), d'où :

- GROSHEITSCH Julie, o 11/10/1855 Waldighofen, qui oo 19/09/1876 Akbou, Valentin CHRISTEN, o 22/08/1850 Witzach, facteur (1876) à Akbou.

 

GUEDON

Husseren.

Algérie : Mustapha, Alger.

GUEDON Thiébaud, o vers 1809, cabaretier et boulanger, ancien cultivateur (1843) à Husseren, boulanger en 1844 à Mustapha, qui oo avant 1843 (probablement à Husseren) Zéline VINCENT (o vers 1811, couturière en 1900 à Mustapha). Au moins un enfant :

- GUEDON Charles, o 02/01/1844 Mustapha.

Ils sont partis en 1843.

Voir sur ce site l'article : "LE SIEUR GUEDON VEUT EMIGRER".

 

HAAS

Bergheim.

Algérie : Aïn Tagrout (Constantine) - El Asnam (Constantine).

HAAS Léopold, + 10/07/1865 Bergheim, vigneron à Bergheim, époux de Madeleine BOSSARD (o vers 1806, + entre 1868 et 1893. Au moins deux enfants :

- Sébastien, o vers 1837, vigneron (1868) à Bergheim (à priori reste en Alsace).

- Aloyse, o 13/03/1841 Bergheim, + 13/11/1893 Sétif, vigneron à Bergheim (1868), puis cantonnier à Aïn Tagrout, qui oo 03/06/1868 Bergheim, Marie Anne BERGER (o 26/04/1847 Bergheim, + après 13/11/1893 en Algérie), d'où :

. HAAS Alphonse, o 28/03/1869 Bergheim, chef de gare (1889) à El Asnam, chef de gare (1901) demeurant au Hammam (Coligny), qui oo 07/12/1889 Mc.Donald (Constantine) Léonarde MONCEAU (o 04/10/1869 Saint-Agnan ?, cuisinière à Saint-Arnaud (1889) y domiciliée et de droit à Aïn Abd el Reg (Constantine). Ce couple eut au moins deux enfants :

- Alice Jeanne, o 05/10/1890 Mc.Donald, qui oo 17/06/1912 Sétif, Marcel Auguste PLANTIER (o vers 1887, + 08/02/1946).

- Marcel Alphonse, o 01/09/1901 Sétif.

 

HEINRICH

Sainte-Marie-aux-Mines.

Algérie : Djidjelli, Bougie, Constantine.

HEINRICH Charles Théophile, o 19/12/1833 Sainte-Marie-aux-Mines, casernier du Génie militaire (1891) à Djidjelli, fils de Georges (+ 12/02/1868 Suresnes, canton de Courbevoie, jardinier) et de Anne Marie SCHALLER (+ 23/02/1863 Sainte-Marie-aux-Mines), qui se marie deux fois :

1° avant 1890 avec Joséphine Camille MAHé (+ 01/03/1890 Djidjelli).

2° 14/11/1891 Djidjelli avec Célestine OREZZOLI (o 19/11/1868 Sestri Levante, Italie).

 

HENNER

Wettolsheim, canton de Wintzenheim.

Algérie : Rouffach, Constantine.

HENNER Joseph, contremaître fileur (1882), propriétaire (1884) à Rouffach (Algérie), époux de Anne Marie MOEST (+ 19/06/1867 Wettolsheim). Au moins deux enfants :

- Louis, o 25/08/1854 Wettolsheim, employé au chemin de fer (1884,1885,1889) à Constantine, qui oo 04/10/1884 Constantine, Marie Anne MULLER, o 28/09/1855 Westhelten, Haut-Rhin, repasseuse (1884), d'où trois enfants :

. Louis Maurice, o 17/07/1885 Constantine, + 20/10/1933, qui oo 20/10/1910 Alger Marie Julie GAHEL.

. Ernest Edmond, o 22/08/1889 Constantine, qui oo 13/08/1910 Charleville (Ardennes) Jeanne Léonie EYMARD. Remarié à Alger le 24/03/1919 avec Louise Raymonde CARRASCO.

- une fille "enfant sans vie", o et + 13/07/1894 Constantine.

 

- Eugène, o 02/11/1859 Thann, Haut-Rhin, + 18/09/1891 Constantine, cultivateur (1883) à Rouffach (Algérie), qui oo 04/07/1882 Rouffach (Algérie) Rose (Rosalie) ESCHLE, o 30/09/1865 Westhalten, Haut-Rhin, + 15/08/1885 Rouffach (Algérie), d'où :

. Antoinette Joséphine, o 17/03/1883 Rouffach (Algérie), qui oo 14/06/1913 Bône Carmelo GALZON.

 

HINDERMANN

Riquewihr.

Algérie : Alger et Douéra.

HINDERMANN André, o vers 1811 Riquewihr, + avant 24/01/1874, vitrier (1844,1845) à Alger, puis cultivateur (*), époux de Anne Catherine SPONY (**), o vers 1814, + après 01/03/1887. Au moins trois enfants :

- HINDERMANN Jean André, o 20/06/1844 Alger, + 18/08/1844 Alger.

- HINDERMANN Marie-Louise, o 01/09/1845 Alger.

- HINDERMANN André Constant Eugène, o 05/10/1847 Alger, + 01/03/1887 Blida (hôpital militaire), cultivateur (1874) à Mouzaïaville, journalier (1887), qui oo 24/01/1874 Mouzaïaville, Thérèse Joséphine GAUDIN, o 28/04/1849 Mison (?), canton de Sisteron, Basses-Alpes  (Alpes-de-Haute-Provence).

(*) en 1854, à Douéra, il possède et cultive 25 ares de vignes, 25 ares de tabac et 25 ares de légumes.

(**) En janvier 1874, lors du mariage de son fils André Constant Eugène, elle est domiciliée à Mouzaïaville; en mars 1887, au décès de ce même fils, elle est domiciliée à Bordj Bouira.

 

KAISSER

Illfurth, canton d'Altkirch.

Algérie : Bône, Constantine.

KAISSER Catherine, o vers 1816 Illfurth, + 25/08/1894 Bône, rue du 4 septembre, "en son domicile", fille de Joseph et de Catherine HERR, qui oo Joseph WOLF.

 

LANDMANN

Ammerschwihr.

Algérie : Mustapha, Alger.

LANDMANN Jean Martin, ecclésiastique, o vers 1805 à Ammerschwihr, + 03/10/1872 Mustapha, demeurant à Belcourt, fils de feu Joseph et de feue ?. Sans autres renseignements.

 

LOHNER

Houssen.

Algérie : Aïn Rouha, Sétif, Constantine.

LOHNER Thérèse, o vers 1800 Houssen, + 15/08/1874 Aïn Rouha, territoire civil de Sétif, fille de Michel (+ avant 1874) et de Catherine FEITH (+ avant 1874), qui oo avant 1826 Clément MAENDELE (+ avant 15/08/1874). VOIR MAENDELE plus loin.

A SUIVRE

Les familles Allemandes et des provinces rhénanes

Publié le 04/01/2011 à 21:48 par emigrationalgerie

AULER

Wintrich, Prusse.

Algérie : Sainte-Léonie, district d'Arzew, Oran.

AULER Bastian (Sébastien), o vers 1788, + vers 1851 Sainte-Léonie, cultivateur, époux de Suzanne FELTEN (+ 10/08/1851 Sainte-Léonie) Au moins un enfant :

- AULER Marie Anne, o 20/02/1831 Wintrich, qui se marie deux fois :

1° 28/12/1849 Misserghin, Oran, avec Frédéric (Johann Friedrich) ECKNER, o vers 1811, + avant 28/12/1849 Mostaganem, quartier Matamore, brasseur, tonnelier.

2° 26/09/1859 Aboukir, Oran, avec Louis Eugène Alexandre Théodule TRANCHANT, o 20/01/1815 Mézières, canton de Cléry, Loiret, géomètre.

 

BAYER

Hall, royaume de Wurtemberg.

Algérie : Sidi bel Abbès, Oran.

BAYER Carl Peter, o 18/03/1819 Hall, qui est en juin 1851 voltigeur au 1er régiment de la Légion Etrangère à Sidi bel Abbès.

Note :

Déclaration se trouvant insérée dans le registre des naissances de la commune de Sidi bel Abbès :

"L'an 1851, le 19 du mois de juin, à 8 heures du matin, par devant Nous Joseph ROUSSEAU, chef d'escadron, chevalier de la Légion d'Honneur, commandant la place de Sidi bel Abbès, province d'Oran, Algérie, faisant fonction de maire de la commune de Sidi bel Abbès, s'est présenté le sieur Carl Peter BAYER, né le 18 mars 1819 à Hall, royaume de Wurtemberg, le dit déclarant voltigeur au 1er régiment de la Légion Etrangère, lequel nous a dit et déclaré qu'il a l'intention de s'installer définitivement sur le territoire de la République française, et qu'il fait la présente déclaration à l'effet d'obtenir du Gouvernement de la République françaises, les lettres de naturalité et la jouissance de la qualité de français, se soumettant à toutes les charges communales et promettant d'observer les lois et ordonnances de la République.

De tout il a requis acte à lui octroyé et avons rédigé la présente déclaration que le comparant a signé, et qui a été inscrite sur les registres de cette commune pour y avoir recours au besoin, et en être délivré expédition à qui de droit.

Fait à Sidi bel Abbès, les jours, mois et an que dessus et a signé avec Nous après lecture faite."

 

BAYER

Pforzheim, grand duché de Bade (Bade-Wurtemberg).

Algérie : Sidi bel Abbès (Oran), et Philippeville (Constantine).

BAYER Frédéric Emile Théodore, o 03/02/1828 Pforzheim, en 1862 ex-militaire, domicilié à Sidi bel Abbès, et de fait à Philippeville, marchand (mai 1870), négociant (juillet 1873), fils de Frédéric (+ avant 27/08/1862) et de Frédérique KOELMANN, qui oo 27/08/1862 Philippeville, Françoise Hortense RICHARDOT, o 06/10/1837 Bourg, Ain. Au moins quatre enfants :

- Louis Emile Victor, o 27/05/1870 Philippeville, + 05/04/1876 au même lieu.

- Henri Emile Louis, o 23/07/1873 Philippeville, + 21/05/1875 au même lieu.

- Louise Henri Hortense, o 18/07/1876 Philippeville, qui eut un enfant naturel : BAYER Hortense Madeleine, o 25/11/1899 Philippeville, avant d'épouser à Philippeville, le 15/12/1923, Edouard... (nom illisible).

- Hortense Louise, o 05/02/1879 Philippeville, + 05/08/1879 au même lieu.

 

BAYER

Handschuchsheim, grand duché de Bade.

Algérie : Alger.

BAYER Catherine, o 17/12/1818 Handschuchsheim, fille de Georges et de Marguerite JOPH, qui oo 17/03/1849 Alger, Adam GLUCK, o en février 1825 Niederschletterbach, Autriche, journalier (1849), domicilié à Alger, faubourg Bab-el-Oued.

 

BAYER

Weiler, Wurtemberg.

Algérie : Oran.

BAYER Jean, o vers 1821 Weiler, + 15/10/1849 Oran (hôpital militaire), fusilier à la 3ème compagnie du 1er bataillon du 1er régiment de la Légion Etrangère (1849), fils de Georges Jean et de Marguerite MALT. Sans autres renseignements.

 

BAYER

Hall (Halle), Wurtemberg.

Algérie : Mustapha, Alger.

BAYER Charles Pierre, o 18/03/1819 Hall, + 07/12/1872 Mustapha, voiturier à Mustapha (1857), cultivateur (1861), charretier (oct. 1861), cocher (1872), fils de Gottlieb Dieuaimé (+ après 18/06/1861, maître cloutier à Hall) et de Marie Frédérique BAYERDOËRFER (+ 25/04/1823 Hall, Saint-Michel, cercle de la ville de Hall, royaume de Wurtemberg), qui oo 18/06/1861 Alger, Marie FLODERER, o 25/03/1830 Colmar, Haut-Rhin, + après à 08/02/1879, qui habite avec sa fille Louise au moment du mariage de celle-ci, rue Joinville). Au moins deux enfants :

- Jean, o 02/01/1857 Mustapha.

- Louise, o 24/10/1861 Tizi Ouzou, Alger, repasseuse (1879) qui oo 08/02/1879 Alger, Joseph CHARNOZ, o 11/03/1856 Médéa, Alger, peintre en bâtiments, domicilié à Alger, rue Joinville (1879).

 

BAYER

Nürtingen, royaume de Wurtemberg.

Algérie : Constantine.

BAYER Christian, o 10/03/1865 Nürtingen, garçon brasseur (1896) à Constantine, fils naturel de BAYER Louise Philippine (+ avant 29/01/1896 "en Amérique"), qui oo 29/01/1896 Constantine, Marie Pauline SURDON, o 05/08/1855 Sillans, arrond. de Saint-Marcellin, Isère, débitante (1896) à Constantine, veuve de Marius DANIEL (+ 21/03/1895 Constantine).

 

BAYER

Allemagne (non localisé).

Algérie ; Sisi bel Abbès, Oran.

BAYER Théodore, o vers 1863, + 19/09/1875, Sidi bel Abbès (hôpital militaire), "allemand", domicilié dans la banlieue avec sa mère, fils de Théodore Charles et de WEISS Nina. Sans autres renseignements.

 

BECKER

Neubourg-Veyer, Allemagne.

Algérie : non localisé.

BECKER Antoine, o Neubourg-Veyer, + après 1853, cultivateur, époux de N... (?), avec quatre enfants :

- Antoine.

- Madeleine.

- Catherine.

- François.

Note :

26/08/1853 : attestation (n° 6459) du Juge de Paix, dans le cadre d'une demande d'émigration en Algérie. "Nous soussigné, Jean-Baptiste DANZAS, officier de la Légion d'Honneur, juge de paix du canton ouest de Strasbourg (Bas-Rhin), certifions sur les déclarations des sieurs Félix BRETTA, farinier, et Georges LITTERST, aubergiste, les deux demeurant à Strasbourg, que le sieur BECKER Antoine, de Neubourg-Veyer (Allemagne), cultivateur, et ses enfants nommés Antoine, Madeleine, Catherine et François, avec Madeleine KELLER et Jean GERBER, ses domestiques, possèdent une somme de 1.100 francs en argent compté devant nous. Strasbourg le vingt six août mil huit cent cinquante trois."

Plus bas : "Vu par Nous, Président du tribunal civil de l'arrondissement de Strasbourg, pour légalisation de la signature du sieur Danzas, Juge de Paix du canton ouest de cette ville. Strasbourg le 27 août 1853."

Antoine est veuf. Il veut partir avec ses enfants et veut emmener deux domestiques.

 

BECKER

Trippstadt, Kaiserslautern, Bavière Rhénane.

Algérie : non localisé.

BECKER Georges, o vers 1810 Tripstadt, maçon, époux de Marguerite SIEBERT (o vers 1815). Au moins un enfant :

- Elisa Barbe, o vers 1840.

Note :

En janvier 1846, en Alsace, il fait une demande pour émigrer en Algérie.

Etat nominatif du 23/01/1846, établi par le maire de Weiler, Bas-Rhin, des individus Bavarois qui demandent le permis de passage gratuit en Algérie, conformément à la circulaire de Mr le Ministre de l'Intérieur du 30/08/1838, et à celle de Mr le Ministre de la Guerre du 29/10 suivant : 10 familles allemandes, dont celle de BECKER Georges Frédéric, de Trippstadt, 36 ans, maçon, son épouse Marguerite SIEBERT, 31 ans, et Elisa Barbe, sa fille, 5 ans 1/2, les deux chefs en état de travailler. Disposent de 200 florins.

 

BERTSCH

Germersheim, Bavière Rhénane.

Algérie : Mustapha, Alger.

BERTSCH Catherine, o 27/08/1819 Germersheim, fille de Conrad (+ 12/04/1835 Germerscheim) et de Marie Madeleine STAMPTHAUSS (+ 16/05/1834), qui oo 07/06/1856 Mustapha, Jean Adam LITEL, o 14/06/1822 Bühl, Bas-Rhin, journalier (1856), domicilié à Mustapha inférieur.

 

BINDER

Fachingen, Pfalz, Allemagne.

Algérie : Sidi bel Abbès, Oran.

BINDER Mathias, o 1876 Fachingen, + 08/12/1899 Sidi bel Abbès, soldat au 1er régiment étranger, allemand, fils naturel de Agathe BINDER. Pas d'autres renseignements.

 

BINDER

Lorrach, grand duché de Bade (Bade-Wurtemberg), Allemagne.

Algérie : Alger.

BINDER Jean, o vers 1817 Lorrach, + 02/05/1891 Haussonvillers, Algérie, musicien (1850) à Alger, demeurant rue du Marché, n° 9, "allemand", rempailleur de chaises (1855), fabricant de chaises (1859) demeurant à Alger, rue de la Casbah, chaisier (1874) demeurant à Alger, rue Desaix n° 2, fils de Chrétien (+ avant 23/03/1850) et de Christine Anne GEYGER (+ avant 23/03/1850), qui oo 23/03/1850 à Alger, Anne Marie RICHERT, o 26/07/1831 Muntzenheim, Haut-Rhin, + 05/04/1859 Alger. Au moins trois enfants :

- Marie, o 25/12/1851 Alger, lingère (1874) à Alger, demeurant à l'orphelinat de Mustapha supérieur.

- Catherine, o 10/03/1854 Alger, + 14/11/1855 Alger.

- Joseph Gabriel, o 28/03/1859 Alger, + 13/04/1859 Alger.

 

BINDER

"Quinirsbeck", Bade, Allemagne (ville non localisée).

Algérie : El Arrouch.

BINDER François (Jean Nicolas) qui oo vers 1850 Elisabeth PRIME. Au moins deux enfants :

- François, o 1851 "Quinirsbeck", + 20/11/1854 El Arrouch.

- Elisabeth, o 1851, + 13/12/1854 El Arrouch.

Pas d'autres renseignements.

 

BINDER

Bade-Wurtemberg.

Algérie : Alger.

BINDER Frédéric, o vers 1825 "dans le Wurtemberg", + 27/10/1843 Alger, journalier à Alger, sans domicile fixe, fils de Frédéric et de N.... Marguerite. Pas d'autres renseignements.

 

BINDER

Kaltenwesten, royaume de Wurtemberg (probablement Kaltenwestheim, district de Thüringen) Allemagne.

Algérie : Alger.

BINDER Dorothée Christine, o 19/06/1804 "Kaltenwesten", fille de Jean Frédéric (+ 19/12/1826 "Kaltenwesten") et de Christine Barbe LEITENBERGER (1834, veuve, elle demeure à "Kaltenwesten"), qui oo 26/05/1834 Alger, Louis KEITH, o 24/09/1802, boulanger (1834) à Alger.

 

BINDER

Rutisheim, royaume de Wurtemberg, Allemagne.

Algérie : Douéra, Alger.

BINDER Jean Martin, o 16/12/1820 Rutisheim, tailleur d'habits (1850,1886) à Douéra, fils de Jean Martin (+ 15/10/1851, tonnelier à Rutisheim) et de Marie Madeleine SEIFERLERN (+ 23/10/1840 Rutisheim), qui se marie deux fois :

1° 18/07/1850 Douéra, avec Marguerite JUNG, o 27/12/1810 Wissembourg, Bas-Rhin, + 08/07/1851 Douéra, d'où :

. JUNG Catherine reconnue BINDER, o 06/01/1838 Weiler, Bas-Rhin).

2° 29/04/1852 Douéra, avec Reine WEXLER, o 02/09/1813 Obersaasheim, Haut-Rhin (veuve de Charles STOLTZ).

 

BINDER

Allemagne (non localisé).

Algérie : Birmandreis, Birkadem.

BINDER Joseph, cultivateur (1859) à Birmandreis, époux de Geneviève HELLSTERN, o vers 1830. Au moins un enfant :

- Rosalie, o 15/02/1859 Birmandreis.

 

BINDER

Mayence, Allemagne.

Algérie : Koléa, Alger.

BINDER (Jean-)Louis, o 01/10/1803 Mayence, + 21/01/1850 Koléa, soldat congédié (1842 à Toulon - l'un des protagonistes des "Mariages au tambour" organisés par le Maréchal Bugeaud), cultivateur (1844), résidant rue Charles Quint à Alger, fils de Philippe Jacques (ancien huissier (1842), "originaire français") et de Marie Christine SEID.

Jean-Louis oo à Toulon, Var (lors d'une permission) le 17/09/1842, Madeleine Eugénie GIRARD, o 04/01/1825 Nyons, Drôme, + 17/12/1883 Mustapha, Alger, tailleuse (1883). Au moins deux enfants :

- Louis Barthélémy, o 12/01/1844 Alger.

- Marie Delphine, o 15/12/1849 Aumale, Algérie, + avant 21/09/1899, infirmière (1875) à l'hôpital civil de Mustapha, Alger, y demeurant, qui oo 08/05/1875 Mustapha, Louis Philippe TRAPPLER, o 19/10/1843 Gerstheim, Bas-Rhin, + 21/09/1899 Mustapha, cultivateur (1875) demeurant à Azib Zamoun, commune de Bordj Menaïel, Alger.

 

BLUM

Dockweiler, cercle de Daun (?), Prusse, Allemagne.

Algérie : Mostaganem.

BLUM Eve Catherine, o vers 1827, + 08/07/1901 Mostaganem, blanchisseuse (1876) à Mostaganem, fille de Geoffroi (+ avant 08/07/1876) et de Marguerite WALTER (+ avant 08/07/1876), qui oo 08/07/1876 Mostaganem, Claude DARBION, o 02/04/1816 Charette, canton de Morestel, Isère, tailleur de pierres (1876).

A leur mariage, ils reconnaissent et légitiment six enfants :

- Livrade Catherine, o 17/01/1856 Tlemcen (Oran).

- Rosalie, o 07/07/1857 Mostaganem.

- Elisa, o 26/12/1858 Mostaganem.

- Jacob, o 10/03/1862 Mostaganem.

- Marguerite, o 26/07/1865 Mostaganem.

- Frédéric, o 05/12/1867 Mostaganem.

 

 

BUCHER

Neubourg, Bavière Rhénane.

Algérie : Boukhanéfis, Oran - Philippeville - Mercier Lacombe (Oran)

BUCHER Jacob époux de Elisabeth WEISSEMBURGER.

Ce couple ne part pas en Algérie, mais trois de leurs fils font des demandes pour émigrer : Jacques, Valentin et Georges.

On retrouve Valentin et Georges en Algérie, mais il n'est pas certain que Jacques soit parti, comme ont l'air d'en témoigner les documents qui suivent.

Nous étudiorons les trois frères séparément :

BUCHER Jacques

o vers 1808 Neubourg, + après 1853, cultivateur à Neubourg, époux de Catherine KOENIG. Le couple eut au moins neuf enfants : Barbe - Jacques - Eve Elisabeth - Catherine - Georges - Anne Marie - Bernard - Marguerite et Elisabeth.

En 1853, ils viennent d'Allemagne en Alsace pour faire une demande en vue d'émigrer. Ils séjourneront à Strasbourg. Trois documents concervés aux A.D.B.R. :

1- Attestation du juge de paix, du 26/08/1853, du juge de paix du canton ouest de Strasbourg, n° 6474. "Nous soussigné Jean-Baptiste DANZAS, officier de la Légion d'honneur, juge de paix du canton ouest de Strasbourg, certifions sur les déclarations des sieurs Félix BRETTA, farinier, et Georges LITTERST, aubergiste, les deux demeurant à Strasbourg, que le sieur BUCHER Jacques, cultivateur, de Neubourg (Bavière Rhénane) et Catherine KOENIG, sa femme, avec 9 enfants : Barbe, Jacques, Eve-Elisabeth, Catherine, Georges, Anne Marie, Bernard, Marguerite, Elisabeth, avec un domestique, Valentin REISSERT, possèdent une somme de 1.000 francs en argent compté devant nous. Strasbourg, le vingt six août mil huit cent cinquante trois.

Vu par Nous président du tribunal civil de l'arrondissement de Strasbourg, pour légalisation de la signature du sieur Danzas, juge de paix du canton ouest de cette ville. Strasbourg, le 27 Août 1853."

2- Etat du 20/10/1853, établi à Strasbourg par le commissaire de police. Etat des familles Badoises et Bavaroises en ce moment à Strasbourg, et venues pour émigrer en Algérie.

En marge : le 20 octobre 1853, délivré des sauf-conduits pour les cinq familles ci-dessous (nb : dont cette famille-ci) dénommées pour retourner dans leurs foyers. Dont : BUCHER Jacques, 45 ans, de Neubourg (Palatinat) avec sa femme et neuf enfants, dont 3 garçons et 6 filles; taille 5 pieds 8 pouces, cheveux et sourcils châtains, front haut, yeux gris, nez moyen, bouche petite, menton rond, teint ordinaire, demeurant actuellement à Strasbourg, 35 Faubourg de Pierre depuis le 30 août écoulé.

Leur départ pour l'Algérie est donc refusé, sans doute à cause du nombre important d'enfants et de leur indigence. Ils repartent donc chez eux, par Wissembourg, ville frontière la plus proche de leur destination.

3° Lettre du 25/10/1853 du Préfet au sous-Préfet de Wissembourg. "... Par les deux rapports de Mr le Consul de Bavière à Strasbourg, que j'ai eu l'honneur de vous transmettre le 7 octobre courant, vous avez dû voir qu'un certain nombre de familles Badoises et Bavaroises, que la dame TRAPP et le sieur WENCKER avaient embauchées comme colons algériens, se trouvaient à Strasbourg en attendant l'envoi de leurs permis de passage gratuit. Les demandes d'admission comme colons en Algérie n'ayant pas été admises pour la majeure partie de ces individus, je viens de prescrire leur renvoi dans leurs foyers.

En conséquence j'ai fait délivrer le 20 de ce mois des sauf-conduits avec itinéraire obligé et secours de route, pour rentrer dans leurs foyers, à trois familles Bavaroises qui se trouvaient sans ressources à Strasbourg. Ces familles sont les suivantes :....., BUCHER Jacques, avec sa femme et 9 enfants,... lesquels 26 individus ensemble sont de Neubourg dans le Palatinat.

Je vous prie, Monsieur le Préfet, de vouloir bien surveiller le rapatriement de ces étrangers, et de me faire connaître le jour de leur sortie du territoire français.

A cette occasion, j'appelerai également votre attention sur une cirsonstance qui m'a été révélée par ces étrangers eux-mêmes : c'est que la valeur des biens est non seulement forcée par des certificats de fortune délivrés par les bourgmestres, mais que les dettes et les hypothèques, qui grèvent ces biens pour une somme souvent égale à leur valeur n'y étant pas énoncés, il s'est trouvé qu'un grand nombre d'émigrants, dont les papiers semblaient réguliers, ne possédaient absolument rien ou presque rien dès leur départ de leur commune."

 

BUCHER Valentin

o 24/10/1813 Neubourg, + 26/05/1884 Boukhanéfis, maçon, cultivateur à Boukhanéfis (arrond. de Sidi bel Abbès), époux de Barbe HESSERT. Au moins 6 enfants :

- Georges, o Neubourg, + 12/08/1890 Philippeville, menuisier à Philippeville.

- Valentin, o 01/12/1842 Neubourg, cultivateur à la ferme Blanchet, à Mercier-Lacombe (commune mixte de Mékerra, Oran), qui oo 09/05/1876 Mercier-Lacombe, Ursule REBMANN, o 06/02/1859 Kaltenhausen, arrondissement de Sarrebourg, Moselle, d'où : BUCHER Guillaume Valentin, o 28/03/1892 Tabia, commune mixte de Mékerra, arrond. de Sidi bel Abbès, Oran.

- Catherine.

- Elisabeth.

- Daniel.

- Barbe.

Documents concernant BUCHER Valentin conservés aux A.D.B.R. :

En 1853, Valentin et sa famille sont aussi à Strasbourg, pour demander à émigrer en Algérie. On leur refuse le départ et on les fait raccompagner, mais ils partiront plus tard, puisqu'on les retrouve en Algérie.

1- Etat des familles Badoises et Bavaroises en ce moment à Strasbourg, du 20/10/1853, établi par le commissaire de police, sur lequel figure : BUCHER Valentin, 38 ans, maçon, de Neubourg, Palatinat, avec sa femme et trois enfants, dont 2 garçons et une fille. Taille 6 pieds, cheveux et sourcils châtains, front haut, yeux gris, nez long, bouche ordinaire, figure ovale remplis de taches de petite vérole. Ils résident en ce moment au 35 Faubourg de Pierre depuis le 3 août dernier.

Pour les mêmes raisons que son frère Jacques, le préfet fait établir des sauf-conduits pour retourner "dans leurs foyers", en passant par Wissembourg.

2- Même document que pour son frère, recommandant qu'on surveille leur départ du territoire français.

 

BUCHER Georges

o à Neubourg, + 12/08/1890 Philippeville, menuisier à Neubourg avant son départ, époux de Barbe OERSEL. Au moins six enfants : Georges - Jacques - Elisabeth - Daniel - Marguerite - Louis.

Documents A.D.B.R. :

1- Attestation du juge de paix n° 6468, du 26/08/1853. "Nous soussigné Jean-Baptiste DANZAS, officier de la Légion d'Honneur, juge de paix du canton ouest de Strasbourg, certifions sur les déclarations des sieurs Félix BRETTA, farinier, et Georges LITTERST, aubergiste, les deux demeurant à Strasbourg, que le sieur BUCHER Georges, menuisier, de Neubourg, et Barbe OERSEL, sa femme, avec six enfants : Georges, Jacques, Elisabeth, Daniel, Marguerite et Louis, avec deux domestiques, Jacques OERSEL et Marguerite SCHWEIGERT, possèdent une somme de 1.000 francs en argent compté devant nous. Strasbourg, le vingt six août mil huit cent cinquante trois.

Vu par Nous, président du tribunal de civil de l'arrondissement de Strasbourg, pour légalisation de la signature du sieur Danzas, juge de paix du canton ouest de cette ville. Strasbourg le 27 août 1853."

2- Etat nominatif du 20/10/1853 des familles Badoises et Bavaroises..... (même état que les deux autres frères) : BUCHER Georges, avec sa femme et 7 enfants (nb : un enfant serait-il né à Strasbourg ?) dont cinq garçons et deux filles, 34 ans, de Neubourg, Palatinat, menuisier, taille 5 pieds 11 pouces, cheveux et sourcils châtains foncés, front haut, yeux gris, nez et bouche moyens, figure ovale, menton rond, teint ordinaire. Demeure en ce moment à Strasbourg, au 29 Faubourg de Pierre, depuis le 3 août dernier.

Ne pouvant par partir comme colons agricoles, mais ne voulant pas rentrer chez eux, ils acceptent de partir comme ouvriers."

3- Lettre du 27/10/1853 du Ministre de la Guerre au Préfet. Transmettant des permis de passage gratuit en Algérie, de Marseille à Stora, pour 34 familles allemandes qui désirent se rendre en Algérie, dont : "BUCHER Georges, de Neubourg, Bavière... possédant de 500 à 2.000 francs, c'est-à-dire une somme insuffisante pour obtenir une concession de terres en Algérie; leur départ n'est autorisé que comme ouvriers, et des ordres ont été donnés au général commandant la division de Constantine, pour qu'il leur facilite le moyen de trouver du travail."

nb : sans doute a-t-il eu d'autres enfants, puisque sur son acte de décès, à Philippeville, en 1890, sont témoins deux de ses fils, dénommés : Joseph et Auguste.

 

BUMMER

Berg, canton de Kandel, district de Landau, Bavière Rhénane.

Algérie : Bugeaud, Bône, Constantine.

BUMMER Joseph, + après 25/09/1875 en Algérie, époux de NEISS Suzanne, + après 25/09/1875 Philippeville. Au moins un enfant :

- BUMMER Thérèse, o vers 1850 à Berg, qui oo 25/09/1875 Bugeaud, Onézime DUPLAN, o 05/03/1849 Condom, Gers, fabricant de bouchons à Bugeaud.

 

BUND

Trèves, Prusse.

Algérie : Koléa, Blida, Alger.

BUND Gaspard, + avant 29/07/1852, jardinier à Trèves, époux de Elisabeth GEORGES, + 08/05/1852 Raon-L'Etape, Vosges. Ce couple ne part pas en Algérie, mais deux des filles émigrent :

- BUND Marie, o 17/06/1825 Raon l'Etape, commerçante (1852) à Koléa, qui oo 29/07/1852 Koléa, François Joseph Constant RETROUVEY, o 15/07/1811 Ouhans, canton de Mont-Benoît, Doubs, propriétaire à Koléa.

- BUND Marie, o 17/06/1828 Raou l'Etape, qui oo 30/10/1856 Koléa, François BEILLIER, o 23/04/1816 Grenoble, Isère, propriétaire à Fouka, annexe de Koléa.

 

DIXIUS

Longuich, canton de Schweich (ex-Sarre), Rhénanie-Palatinat, Allemagne.

Algérie : Aïn Farès, Mostaganem, Oran.

DIXIUS Eve Christine, o 16/01/1812 Longuich, fille de Mathias (+ avant 14/05/1881) et de Christine HOFF (+ avant 14/05/1881), qui se marie deux fois :

1° 14/05/1881 Aïn Farès, avec Jacques HOLLENBACH, o 06/03/1830 Karlsruhe, Bade, + avant 17/09/1884, journalier à Aïn Farès.

2° 17/09/1884 Aïn Farès, avec Jean Pierre SAINT-ANTONIN, o 19/01/1826 Chaum, arrond. de Saint-Gaudens, Haute-Garonne, cultivateur (1884) à Aïn Farès, fils de Jacques et de Jeanne CASTEX, les deux + avant 17/09/1884.

 

DURAND

"Hatoir" (?), en Prusse.

Algérie : Assi Ameur, section de Fleurus, Oran.

DURAND Martin Frédéric Robert, o 05/11/1829 "Hatoir" (?), menuisier (1858) à Assi Ameur, fils de Frédéric (+ 23/01/1853 en Prusse) et de Charlotte Sophie STREY (+ 04/04/1858 en Prusse), qui oo 08/11/1858 Assi Ameur, Eve BOHRER, o 24/12/1836 Roppenheim, Bas-Rhin, fille de Michel (+ après 08/11/1858) propriétaire à Assi Ameur, et de Marguerite HELDT (+ 19/02/1845 probablement à Assi Ameur).

 

EBERHART

Uberherrn, land de la Sarre, dictrict de Sarrelouis.

Algérie : Sidi Chami, Oran.

EBERHART Pierre, o 16/03/1811 Uberherrn, cultivateur à Sidi Chami, fils de Pierre (+ avant 1853) et de Elisabeth BOUILLER, qui oo 05/12/1853 Sidi Chami Rosine SCHILLING (*), o 23/04/1822 Necher Pinaau, duché de Bade, + après 1867.

(*) Rosine SCHILLING était veuve de André SCHILLING, + 06/09/1850 Oran, dont elle avait eu un fils : Christian SCHILLING, o 14/06/1844 à "Necker Binan", grand duché de Bade, cultivateur à Sidi Chami, qui épousera en ce lieu, le 21/02/1867, Françoise BACO (née le 02/11/1848 Sidi Chami).

 

ERNST

Sinzheim, grand duché de Bade, Allemagne.

Algérie : Boufarik, Alger.

ERNST Guillaume, cultivateur à Boufarik (1865), époux de Hélène BERNHARD. Au moins un enfant :

- Catherine, o 26/03/1841 Sinzheim, qui oo 04/03/1865 Boufarik, Ignace SUTTERER, o 01/02/1840 Stadelhoffen, bailliage d'Oberkirch, grand duché de Bade, + 08/09/1895 Boufarik, cultivateur à Souk Ali, commune de Boufarik (1865) VOIR SUTTERER.

Note :

Cultivateur (1865), cantonnier au chemin de fer (1867,1869), employé (1870,1874,1876), brigadier poseur à la compagnie des chemins de fer PLM (1871,1884), employé au chemin de fer à Sainte-Barbe-du-Tlélat (1894).

 

FINCKBEINER

"Paiersbronn" (sans doute Baiersbronn, en forêt noire), Allemagne.

Algérie : Oran.

FINCKBEINER Mathieu, o vers 1796, + 15/03/1855 Oran, colon, fils de Jean et de Régina WEIN. Sans autres renseignements.

 

FISCHER

Helfenberg, commune de Auenstein, arrond. de Marbach-am-Neckar, Wurtemberg, Allemagne.

Algérie : Sidi Marouf, commune de Sidi Chami, Oran.

FISCHER André, o vers 1796 Helfenberg, + 21/10/1878 Sidi Marouf, cultivateur à Sidi Marouf, époux de Elisabeth BRIXNER, o vers 1792, + 18/04/1869 Sidi Marouf. Au moins trois enfants :

- Jacob Frédéric, o 28/09/1822 Helfenberg, cultivateur à Sidi Marouf, qui oo 08/11/1860 Sidi Chami, "Clémance" Octavie MAURIN, o 26/01/1834 Codognan, Gard.

- Jean Georges, o 05/05/1826 Auenstein, cultivateur, qui oo 15/06/1872 Oran, Marie Madeleine GA, o 01/05/1841 Saurat, Ariège.

- Adam, o vers 1830, + après 1900, propriétaire cultivateur à Sidi Marouf, qui oo 18/08/1859 Oran, Rose PEREZ, o vers 1840 Elche, Espagne, + après 1900. Ce couple aura 9 enfants :

1- Emilie Joséphine, o 25/08/1860 Sidi Marouf, + après 1898 en Algérie, qui oo 27/09/1879 Sidi Chami, BLACHE Victor, o 03/11/1857 Mirmande, Drôme, + après 1898 en Algérie, cultivateur à Sidi Marouf, d'où postérité.

2- Marie-Anne Elisabeth, o 22/03/1863 Sidi Marouf, + après 24/06/1908, qui oo 03/03/1883 Assi Ameur (Oran), Georges Michel BOHL (de Roppenheim, Bas-Rhin). Ils auront au moins quatre enfants.

3- Catherine Antoinette, o 04/06/1865 Sidi Marouf, + 29/05/1904 Sidi Chami, qui oo 27/11/1897 Sidi Chami, Vincent LAFUMAT, o 22/01/1862 Valmy, + 22/02/1942 Oran, cultivateur à Valmy (marié trois fois, 3 enfants).

4- Jean Adam, o 17/09/1867 Sidi Marouf, + 04/10/1871 Sidi Chami.

5- Elisabeth Marie, o 13/01/1870 Sidi Marouf, qui oo 15/11/1890 Sidi Chami, Emile HOERNER, o 1863 Arcole, Algérie, cultivateur à Sidi Chami.

6- André Christian, o 22/10/1872 Sidi Marouf, cultivateur à Sidi Chami, qui oo 31/03/1900 Sidi Chami Joséfa Sérafina SOTO, née 06/02/1867 Oran.

7- André, o 1874, cultivateur à Sidi Chami.

8- Léon Arnould, o 29/03/1875 Sidi Marouf.

9- Edouard François, o 05/12/1877 Sidi Marouf, + 20/02/1901 Sidi Chami, qui oo 24/02/1900 Sidi Chami, Carmen SOTO, née 14/12/1881 Sidi Chami (celle-ci, le 19/10/1904 à Oran, épousera en secondes noces son beau-frère, mari de sa soeur décédée, Vincent LAFUMAT. Un enfant : Thérésine SOTO, fille de Carmen, née le 29/11/1903, qui est née après le décès de son mari et avant son remariage).

 

FISCHER

Landau, Bavière Rhénane, Allemagne.

Algérie : Blida.

FISCHER Adam, o vers 1834 Landau, + 05/11/1851 Blida, domestique à Blida, fils de Mathias (o vers 1806 Landau), laboureur, cantonnier, et de Marie SCHTIVI (o vers 1807, + en Algérie).

 

FRIED

Oberrotterbach, bailliage de Germerckerin (?), Bavière Rhénane.

Algérie : Détrie et Sidi Chami (Oran).

FRIED Frédéric Michel, o vers 1806, cultivateur à Sidi Chami, époux de Eve Elisabeth DOERR, née vers 1809. Au deux enfants :

- Elisabeth, o 19/12/1841 Oberrotterbach, qui oo 27/05/1865 Détrie, Antoine NEUMEIER, o 13/06/1833 Oberstimm, canton de Neubourg, Bavière, cordonnier à Sidi Lhassen.

- Jacques, o vers 1846 Oberrotterbach, + 06/07/1901 Mercier-Lacombe, célibataire.

 

FUCHS

Trippstadt, Bavière Rhénane.

Algérie : non localisé.

FUCHE Jean Pierre, o vers 1801, charron à Trippstadt, époux de N... Au moins trois enfants : Marguerite (o 1836), Jean Georges (o 1836), Catherine (o 1838).

Jean Pierre fait une demande pour émigrer en Algérie. Veuf, il veut partir avec ses trois enfants, dont les deux premiers sont jumeaux. Il dispose de 500 florins (état nominatif établi par le maire de Weiler, Bas-Rhin, des individus qui demandent le passage gratuit en Algérie - A.D.B.R.)

 

GERBER

Trippstadt, Bavière rhénane.

Algérie : non localisé.

GERBER Thiébaut, o vers 1808, cordonnier à Trippstadt, époux de Eve HUMMEL, née vers 1812. Au moins quatre enfants :

- Henri, o 1835.

- Marie Anne, o 1839.

- Anne Marie, o 1842.

- Pierre, o 1845.

Il demande à émigrer en Algérie. Il dispose de 100 florins, mais sur l'état son nom est barré et annoté : "Non admis. Ecrit au maire". Sont-ils tout de même partis en Algérie par leurs propres moyens ?

 

GERMANN

Ulm, bailliage d'Oberkirch, grand duché de Bade, Allemagne.

Algérie : Boufarik, Alger.

GERMANN Joseph, o vers 1802 ou 1803 à Ulm, + 08/03/1885 Boufarik, époux de Elisabeth SPATH (+ vers 1850 en Algérie). En tout, probablement 9 enfants, dont :

- Joseph, o 04/03/1834 Ulm, + 17/09/1889 Boufarik, maçon, qui épouse vers 1857 à Boufarik, Marie-Joséphine Pauline ERNST, o 05/07/1837 Schiftung, grand duché de Bade, + après 1857 en Algérie. Le couple aura 9 enfants.

- Anton, o 13/06/1836 probablement à Ulm, qui oo Appolonia ERNST, d'où : GERMANN Joseph, + 02/09/1865.

nb : Joseph GERMANN se remarie en 1851 avec Thérèsia BURK (acte notarié à Renchen le 30/03/1851, notaire Carl Stuhl).

Note :

En 1853, Joseph habite Ulm. Il est marié et a 9 enfants. Par l'intermédiaire de la mairie de Marckolsheim en Alsace (Bas-Rhin), il fait un dossier de demande pour émigrer en Algérie avec sa famille. Il se retrouvera à Boufarik.

- 06/04/1853 : certificat délivré par le conseil municipal de Ulm, constatant sa moralité et l'aptitude physique de toute la famille, suivant certificat du médecin, inscrit sur la même pièce, laquelle en outre est légalisée par le Grand Bailliage d'Oberkirch. Il dit partir avec sa femme et ses 9 enfants et sa soeur. Il possède 2.800 francs, et veut rejoindre son beau-frère, Joseph KIRN, à Boufarik (Alger).

- 03/05/1853 : état nominatif établi par la mairie de Marckolsheim, des cultivateurs qui demandent le permis de passage gratuit en Algérie. Joseph y figure.

Il durent partir courant mai, dès réception de l'autorisation de passage gratuit et des frais de route pour rejoindre le port d'embarquement.

 

GESSIN

Haïg, Hesse-Darmstadt, Allemagne.

Algérie : Aïn Smara, Constantine.

GESSIN Frédéric, + 02/11/1845 au Fondouck (Constantine), époux de Marie HORT (+ 17/10/1859 Mustapha, Alger). Au moins un enfant :

- Frédéric, o vers 1835 Haïg, cultivateur (1873) à Aïn Smara, qui oo 28/05/1873 Aïn Smara, Marie Marguerite ROUMIEU, o 04/04/1834 Marseille, Bouches-du-Rhône, d'où : ROUMIEU reconnue GESSIN Honorine Marguerite, o 30/05/1865 Brazey-en-Plaine, Côte d'Or.

Noe :

Marie Marguerite ROUMIEU, était veuve de Honoré Martin Agny GENSOLLEN (o 1820, + 23/02/1864 Constantine, entrepreneur à Marseille), et était fille de Louis (+ 24/11/1838 à Marseille) et de Marie Magdeleine LEBRé.

 

GRUNEWALD  (GRUNENWALD)

Langenbrombach, commune de Michelstadt, grand duché de Hesse-Darmstadt.

Algérie : Bugeaud, Bône, Constantine.

GRUNEWALD Jean Adam, + 01/09/1847 Bône, époux de Anne Marie SEGEWITZ (+ 30/05/1847 Bône). Au moins un enfant :

- GRUNENWALD Marie Elisabeth, o 22/05/1836 Langenbrombach, + après 05/03/1881 (en 1859 au moment de son mariage, elle est domiciliée à l'horphelinat des jeunes filles à Bône. A priori encore vivante au 21/10/1897), qui oo 12/01/1859 Bugeaud, Louis STOLL, o 14/11/1829 Roeschwoog, Bas-Rhin, + 04/07/1890 Bugeaud, cantonnier, puis brigadier cantonnier (1860,1881), puis chef cantonnier à Bugeaud. (VOIR STOLL).

A SUIVRE

Originaires du 88

Publié le 04/01/2011 à 21:30 par emigrationalgerie

ALBERT

Damblain.

Algérie : Bugeaud, Bône, Constantine.

ALBERT Pauline Marie Antoinette, o 28/11/1863 Damblain, fille de Marie Joseph Charles Emmanuel (+ 19/03/1886 Lyon, Rhône, tanneur en 1863 à Damblain) et de Pauline Eugénie BEURNEL (+ après 23/05/1898, domiciliée cette année-là à Lyon), qui oo 23/05/1898 Bugeaud, Marie Cyprien Joseph GARNIER-DUPRE, o 25/05/1865 Vienne, Isère, docteur en médecine à Bugeaud (1898). Au moins deux enfants :

- Marie Paule, o 10/08/1896 Toulouse.

- Francisque Léon, o 28/03/1898 Bugeaud.

Les deux enfants sont légitimés au moment du mariage à Bugeaud en 1898.

 

BAILLY

Saint-Ouen-les-Parcy, arrond. de Neufchâteau.

Algérie : Aboukir, Oran.

BAILLY Basile François, o 10/11/1825 Saint-Ouen-les-Parcy, journalier (1872) à Aboukir, fils de François Nicolas (+ 13/10/1865 Saint-Ouen-les-Parcy) et de Marguerite PIERROT (+ 30/07/1864 Saint-Ouen-les-Parcy), qui oo 15/07/1872 Aboukir, Maria Térésa BONASTRE, o 01/04/1835 Albaïda, Espagne.

 

BASTIEN

Moussey.

Algérie : Bugeaud, Bône, Constantine.

BASTIEN Marie Joséphine, o 24/11/1848 Moussey, fille de Joseph (o 1820, + 10/10/1865 Bône, charpentier en 1848 à Moussey), et de Marie Catherine TREFFE (o 1827, + 05/03/1861 Moussey), qui oo 25/01/1866 Bugeaud, Gaspard EDELBLOUT, o 30/04/1820 Lunéville, Meurthe-et-Moselle, bûcheron (1866) à Bugeaud (veuf de LAUSKER Marie Anne, + 13/02/1861 Bône, d'où EDELBLOUT Marie, o en juin 1860 à Bône, et + 02/09/1861 Bugeaud).

 

BILLIEUX

"Ménil-la-Cour, Meurthe" (sans doute l'un des "Ménil" des Vosges).

Algérie : Oued el Alleug, Blida, Alger.

BILLIEUX Hubert, o 02/05/1838 Ménil-la-Cour, cultivateur à Oued el Alleug (demeure à Mouzaïaville en 1894), fils de Louis (+ 31/10/1857 Blida) et de Marie MICHEL (+ 01/10/1866 Oued el Alleug), qui oo 16/12/1871 Boufarik (Alger), Elisabeth SUTTERER, o 17/11/1850 Stadelhofen, bailliage d'Oberkirch, grand duché de Bade, Allemagne.

 

BOUDOT

Celles-sur-Plaine.

Algérie : Sidi Lhassen, Sidi bel Abbès, Oran.

BOUDOT Marie Catherine, o 26/07/1801 Celles-sur-Plaine, + 28/08/1868 Sidi Lhassen, qui oo 19/11/1832 Celles-sur-Plaine, François POUSSARDIN, o 29/05/1801 Badonviller, canton de Baccarat, Meurthe-et-Moselle, + 18/01/1875 Sidi Lhassen, cultivateur à Sidi Lhassen, d'où :

- POUSSARDIN Marie Catherine, o 26/09/1833 Celles-sur-Plaine, + après 1875.

 

BOUILLON

Moussey.

Algérie : Bugeaud, Bône, Constantine.

BOUILLON Marie Jeanne, o 16/10/1808 Moussey, + 11/01/1886 Bône, fille de Jean-Baptiste (o vers 1780) et de Jeanne L'HOTE, qui oo vers 1832, probablement à Moussey, Jean-Baptiste CARé, o 04/04/1808 Bréménil, Meurthe-et-Moselle, + 21/02/1888 Bône. Le couple aura 12 enfants, tous nés à Moussey. VOIR CARé.

 

BROCMARD

Moussey.

Algérie : non localisé.

BROCMARD Jean-Baptiste, o 02/01/1810 Moussey, + 03/01/1868 Moussey, qui oo 30/05/1831 Marie Joseph CARé (fille de Quirin et de Marie Odile VINCENT). Au moins cinq enfants :

- Marie Joséphine: o 17/05/1832 Moussey.

- Christophe, o 18/07/1834 Moussey, qui oo 04/09/1866 Moussey, Marie Louise BROCHARD (o 17/08/1844 Moussey).

- fille, o 07/08/1846 Moussey, + le même jour.

- Marguerite, o 15/12/1847 Moussey.

- Joseph, o 16/05/1851 Moussey.

 

CARé

Orthographié "CARé" à Moussey, et "CARRé" en Algérie.

Moussey.

Algérie : Bugeaud, Bône, Constantine.

CARé Quirin, o vers 1754 Bréménil, Meurthe-et-Moselle, + après 1820, manoeuvre qui oo 07/01/1778 La Broque, Bas-Rhin, Odile BELCOURT (+ 04/10/1805 Bréménil). Veuf, Quirin oo en secondes noces à Bréménil, le 28/01/1806 Marie Odile VINCENT (o 08/05/1876 Celles-sur-Plaine, Vosges, + 13/03/1820 Bréménil).

On ne sait pas s'il eut des enfants de sa première épouse, mais il eut au moins deux enfants de la seconde :

- Marie Joseph, qui oo 30/05/1831 Moussey, Jean-Baptiste BROCMARD, dont postérité à Moussey.

- Jean-Baptiste, o 04/04/1808 Bréménil, + 21/12/1888 Bône, bûcheron (1837,1838,1840), sagard (bûcheron qui débite le bois en planches) à Moussey (1841), colon à Bugeaud, propriétaire (1863), bûcheron (1885), qui oo avant 1832 Marie-Jeanne BOUILLON, o 16/10/1808 Moussey, + 11/01/1886 Bône. Le couple aura 12 enfants :

1- Julie, o 27/02/1832 Moussey, + 10/03/1832 Moussey.

2- Jean-Baptiste, o 16/12/1833 Moussey, bûcheron à Bugeaud (1863), garde particulier à Bugeaud (1885), qui oo 24/01/1885 Bugeaud Maria PARODI, o 17/06/1855 Bône.

3- Joseph, o 29/09/1835 Moussey.

4- Joséphine, o 18/03/1837 Moussey, + 08/05/1900 Bône, qui oo 21/11/1858 Bugeaud Isidor Valérie BOURMAULT, o 29/01/1827 Pruillié-L'Eguillé, Sarthe, + 07/08/1873 Montmirail, Marne, garde forestier à Bouzizi, commune de Bugeaud (1858) puis brigadier forestier au même lieu. 6 enfants.

5- Marie Louise, o 17/08/1838 Moussey, + après 19/03/1898, qui oo à Bugeaud le 01/12/1860, Adolphe THOUVENOT, o 15/05/1830 Tignécourt, Vosges, + 06/10/1878 Bône, garde forestier à Bouzizi (1860), garde forestier domicilié à la maison forestière de l'Edough, Bugeaud (1863). 10 enfants.

6- Alexandre, o 24/04/1840 Moussey, bûcheron (1863) puis garde particulier (1866) à Bugeaud, qui oo 01/07/1863 Bugeaud, Célestine PIERRé. Ils auront un fils : Joseph Adolphe, o 12/12/1866 Bugeaud. Veuf, Alexandre se remarie le 21/06/1873 Bône, avec Françoise BRIGNONE, o 28/04/1849 à Napoli, Italie.

7- Julie Augustine, o 18/09/1841 Moussey, + après 03/08/1885, qui oo 25/02/1863 Bugeaud, Michel MORGAT, o 19/09/1828 Vaubourdolle, commune de Château-Ponsac, Haute-Vienne, + après 03/08/1885, garde forestier à la maison forestière de Bouzizi. 2 enfants.

8- Victor, o 09/07/1843 Moussey.

9- Julien, o 20/10/1844 Moussey, + 22/06/1845 Moussey.

10- Marie Eulalie, o 10/12/1845 Moussey, qui oo 12/06/1866 Bugeaud, Emile Louis Marie Adolphe RIPERT, o 29/06/1832 Le Havre, garde forestier à Bouzizi (1866). 3 enfants.

11- Jean Louis, o 19/02/1847 Moussey, + 13/02/1849 Moussey.

12- Eugène, o 01/05/1850 Moussey, + 24/08/1851 Moussey.

 

COUCHOT

Charmois.

Algérie : Affreville, Miliana, Alger.

COUCHOT Jacques, o 29/03/1824 Charmois, journalier à Affreville, fils de François (o vers 1792, + après 28/09/1861, journalier à Charmois) et de Elisabeth FINQUEL (+ après 28/09/1861), qui oo 28/09/1861 Affreville, Anne COURTIAL, o 18/07/1832 La Roche-Blanche, Puy-de-Dôme.

 

ENAUX

Laveline (Ban-de-Laveline).

Algérie : Affreville, annexe de Miliana, Blida, Alger.

ENAUX Joseph Julien, o 16/02/1847 Laveline, + 25/03/1879 Mustapha, Alger, forgeron (1874) à Affreville (Oued el Alleug), fils de Claude Jean, + 31/05/1853 Laveline, forgeron, et de Marie Madeleine FRESSE (*), o vers 1817, qui oo 17/01/1874 Affreville, Marie Claire HUBER, o 21/02/1851 Bernardsviller, Bas-Rhin, fille de Antoine (o 1818, + après 17/01/1874), tissier à Benfeld, Bas-Rhin, et de Marie Odile WENGER (o 1811 Bernardsviller, + 18/10/1860 Benfeld), d'où : ENAUX enfant mort-né du sexe féminin, o et + 09/11/1874 Blida.

(*) Marie Madeleine FRESSE épouse en secondes noces, après 1863, Jean-Baptiste HUMBERT (+ entre 1853 et 1874). En 1874, elle est veuve, et dite propriétaire à Coinchimont, commune de Ban-de-Laveline).

 

ENAUX

Laveline (Ban-de-Laveline).

Algérie : Oued el Alleug, Affreville, Alger.

ENAUX Jean Louis, o vers 1847 Laveline, + 03/01/1898 Mustapha, Alger, célibataire, charretier à Oued el Alleur, fils de Jean-Baptiste (+ avant 03/01/1898) et de Marguerite HUMBERT (+ avant 03/01/1898).

 

EVROT

Domjulien, arrond. de Mircourt.

Algérie : Bir Rabalou, section des Trembles, Alger.

EVROT Charles Joseph, + après 17/07/1880 Algérie, époux de Marie Rosalie CADORé, + 09/02/1877 Aumale, Algérie. Au moins un enfant :

- Charles Joseph, o 17/12/1848 Domjulien, gérant de ferme à Bir Rabalou, section des Trembles, qui oo 17/07/1880 Aïn Bessem, Julie Elisabeth CHOUVET, o 18/06/1858 Veynes, Hautes-Alpes, fille de Désiré et de Honorine ARNOUX, demeurant à Veynes, tous deux + après 17/07/1880.

 

GENIN

Monthureux-sur-Saône, arrond. de Mirecourt.

Algérie : Aboukir, Oran.

GENIN Joseph, o 03/11/1825 Monthureux-sur-Saône, colon (1853) à Aboukir, fils de François (+ avant 03/02/1853, pâtre) et de Marie HUMBERT (+ après 03/02/1853 Monthureux-sur-Saône), qui oo 03/02/1853 Aboukir, Marie Barbe LHOMME, o 17/04/1816 Marainviller, arrond. de Lunéville, Meurthe-et-Moselle (veuve de Jean François JACQUOT).

 

GOBIN

Celles-sur-Plaine.

Algérie : Sidi Lhassen, Sidi-bel-Abbès, Oran.

GOBIN Simon, o 10/01/1826 Celles-sur-Plaine, + 18/10/1866 Sidi Lhassen, cultivateur, qui oo 20/11/1849 Celles-sur-Plaine, Marie Catherine POUSSARDIN, o 26/09/1833 Celles-sur-Plaine, + après 1875 en Algérie. Au moins deux enfants :

- Jean-Baptiste Léopold, o vers 1852.

- Marie Victorine, o 04/01/1857 Sidi-bel-Abbès, couturière ("domiciliée avec sa mère dans la banlieue de Sidi-bel-Abbès", au moment de son mariage), qui oo 28/08/1875 Sidi-bel-Abbès, Auguste HABERER, o 14/02/1846 Paris, cultivateur à Zélifa, commune des Trembles, canton de Sidi-bel-Abbès, Oran.

 

GROSDEMANGE

Dommartin-lès-Remiremont.

Algérie : Aumale.

GROSDEMANGE Marie-Rose, o 20/11/1813 Dommartin, fille de Jean Nicolas (+ avant 21/06/1871) et de Marie CLAUDEL (+ avant 21/06/1871), qui se marie deux fois :

1° avant 1871 avec Jean Henri CLAUDON (+ avant 21/06/1871).

2° 21/06/1871 Aumale avec Hilarion Pierre TUFFIER, o 16/08/1803 Bellême, Orne, secrétaire de la mairie d'Aumale (1871), veuf en premières noces de ?, et en secondes noces de Marguerite BARTOLIN.

 

GROSDEMANGE

Saulxures-sur-Mosellotte.

Algérie : Oued Athménia.

GROSDEMANGE Jean-Baptiste, o vers 1828 Saulxures-sur-Mosellotte, + 16/09/1894 Oued Athménia, sans profession (1894), fils de Louis (+ avant 16/09/1894) et de Marie Anne ETIENNE (+ avant 16/09/1894).

 

GROSDEMANGE

Non localisé.

Algérie : Kléber, Tlemcen, Oran, Algérie.

GROSDEMANGE Louis, o vers 1869, cultivateur (1893) à Kléber, époux de Célina DEMONCHY, née vers 1875. Au moins un enfant :

- GROSDEMANGE Alfred Louis, o 12/01/1893 Kléber, + 02/01/1893 au même lieu.

 

GROSDEMANGE

Saulxures.

Algérie : Mustapha, Alger.

GROSDEMANGE Jean Nicolas, o vers 1822 Saulxures, + 28/10/1872 Mustapha, terrassier (1872) demeurant à Bab-el-Oued (Alger), fils de Nicolas (+ avant 28/10/1872) et de Marie-Catherine LAHEURTE (+ avant 28/10/1872). Sans autres renseignements.

 

GUEDON

Girancourt.

Algérie : Blida et Marengo.

GUEDON Joseph (+ avant 22/01/1860) époux de Louise Pauline CHAULEY (+ avant 22/01/1860), ne partent pas en Algérie. Mais leurs deux filles (qui ont épousé deux frères) émigrent pour ce pays :

- GUEDON Félicitée, o vers 1817 Girancourt, + 21/02/1893 Blida, qui oo avant 1851 Jean Hilaire LAROSE, o vers 1820, + après 21/02/1893, d'où : LAROSE Jean Hippolyte, o vers 1851, + après 21/02/1893, chef cantonnier (1893) à Blida.

- GUEDON Louise Appoline Sophie, o vers 1824 Girancourt, + 22/11/1860 Marengo, repasseuse, qui oo en 1847 à Girancourt, Nicolas LAROSE, o vers 1824, + après 22/01/1860, cultivateur, journalier (1860) à Marengo.

 

GUYOT

Martigny-la-Marche ? (Martigny-les-Bains ou Martigny-les-Gerbonvaux ?)

Algérie : Aïn Taya, section de La Rafsauta, Alger.

GUYOT Joseph, o vers 1827 Martigny-la-Marche, propriétaire (1857) à Aïn Taya, fils de Baptiste (+ 27/10/1855 Martigny-la-Marche) et de Véronique BOURAIN (+ après 29/04/1857), qui oo 29/04/1857 Aïn Taya, Marie GERBENNE, o vers 1822 Luxueil (Haute-Saône), propriétaire (1857) à Aïn Taya, fille de Jean-Baptiste (+ 18/09/1847 Luxueil) et de Marguerite SALMON (+ après 29/04/1857).

 

HERBLIN

Epinal.

Algérie : Affreville, Miliana, Blida, Alger.

HERBLIN Etienne Pierre, + après 24/11/1877, forgeron (1877) à Affreville, époux de Elisabeth Marguerite FREMIOT (+ après 24/11/1877). Au moins un enfant :

- Etienne Joseph, o 27/09/1847 Epinal, agent voyer secondaire (1877) à Affreville, qui oo 24/11/1877 Affreville, Léonide Amélie SIBLE, o 07/11/1858 Vesoul-Bénian, arrond. de Miliana, Alger, fille de Rémi et de Denise Eugénie GUERRE, les deux décédés avant le 24/11/1877.

 

JOLY

Le Syndicat - Vagney - Dommartin (Vosges).

Algérie : Alger.

JOLY Charles Louis, o 08/09/1838 Dommartin, tailleur d'habits (1885) à Alger, rue Médée n° 9, fils de Claude (+ 16/07/1874 Le Syndicat) et de Marie Catherine CLAUDET (+ 13/04/1846 Vagney), qui oo 07/07/1885 Alger, Marie Louise BANGARD, o 01/09/1844 Alger, couturière (1885) à Alger.

 

KLEINE

Moussey.

Algérie : Mers-el-Kébir, Oran.

KLEINE Jean-Pierre, + après 25/04/1846, briquetier (1846) à Mers-el-Kébir, époux de Catherine BARBE (+ après 25/04/1846). Au moins un enfant :

- Catherine, o vers 1830 Moussey, qui oo 25/04/1846 Mers-el-Kébir, Guillaume STALMANS, o 28/03/1815 Montaigu, Belgique, briquetier (1846) à Mers-el-Kébir.

 

KUBLER

Senones.

Algérie : Constantine.

KUBLER Joseph, o 08/03/1810 Senones, stationnaire du télégraphe (1853), domicilié à Constantine, fils de Joseph (+ 01/10/1852 Senones, cordonnier) et de Françoise JACQUOT (+ après 20/09/1853, date à laquelle elle demeure à Senones), qui se marie deux fois :

1° oo avant 1852, Catherine Augustine VOLKERSEY, + 08/10/1852 Aumale, Algérie.

2° oo 20/09/1853 Constantine, Jeanne POMMIEZ, o 21/04/1825 Jasses, Basses-Pyrénées (aujourd'hui Pyrénées-Atlantiques), couturière (1853) à Constantine.

 

LAGNEAU

Neufchâteau.

Algérie : Aïn Tédélès, Mostaganem, Oran.

LAGNEAU Dominique, + après 08/05/1850, propriétaire à Euville, canton de Commercy, Meuse, époux de Marie-Marguerite Célestine BERBAIN (+ après 08/05/1850). On ne sait s'ils partent en Algérie, mais ils ont au moins un fils qui part :

- Sigisbert, o 08/04/1823 Neufchâteau, cultivateur (1850) à Aïn Tédélès, qui oo 08/05/1850 Aïn Tédélès, Angéla MARTINIS, o 05/12/1833 Gonzerath, Prusse, fille de Jean Christophe (+ après 08/05/1850) cultivateur à La Stidia, Oran, et de Suzanne SCHNEIDER (+ après 08/05/1850).

 

LHOTE  (L'HOTE)

Moussey.

Algérie : Bugeaud, Bône, Constantine.

LHOTE Auguste, o vers 1822, journalier (1856) à Sainte-Croix-de-l'Edough (commune de Bugeaud), puis colon (1858) à Bugeaud, époux de Joséphine PEROTEE, née vers 1832. Au moins deux enfants :

- LHOTE Louis Luc, o 18/10/1856 Bugeaud.

- LHOTE Alexandre, o 13/03/1859 Bugeaud.

 

LHOTE

Moussey.

Algérie : Bugeaud, Bône, Constantine.

LHOTE François, o en 1817 ou 1818, + 09/10/1873 Bône (hôpital militaire), menuisier à Moussey (1848), garde champêtre à Bugeaud (1853,1854,1855,1856,1857), colon à Bugeaud (1858), propriétaire (1862) à Bugeaud, employé chez Mr Garoutte, marchand de bois (1869), menuisier (1873) à Bugeaud, époux de Joséphine BRIGNON, née en 1824 ou 1825, + après 06/01/1883, ménagère à Bugeaud. Au moins six enfants :

- Marie Joséphine, o 21/10/1848 Moussey, + 10/03/1892 Constantine. Relation avant 1870 avec inconnu, d'où : LHOTE Marie Rosalie reconnue BURDIN (o 10/04/1870 Bugeaud, qui oo à Bizerte, Tunisie, le 04/12/1907 BABALA Mohamed ben Ali ben Ameur). Marie Joséphine oo 21/04/1873 Bugeaud Claude (Emile) BURDIN, o vers 1844 à Montagnole, Jura, + 22/11/1885 Bône, scieur de long à Bugeaud (1873,1874), d'où trois enfants :

. BURDIN Marie Louise, o 16/12/1873 Bugeaud, + 25/01/1874 Bugeaud.

. BURDIN Claudine Adrienne, o 24/12/1874 Bugeaud, + 14/02/1876 même lieu.

. BURDIN François, o 05/05/1876 Bugeaud, qui oo 08/06/1901 Constantine, Louise BENIER (o 28/03/1879 Mustapha, Alger).

- François, o 08/09/1850 Moussey, cultivateur à la ferme Cocallemen à Bugeaud, qui oo 06/01/1883 Bugeaud (divorce 07/01/1890) COCALLEMEN Joséphine Marie Antonie (o 15/09/1867 Bugeaud, + 12/01/1938 Oujda, Maroc), d'où : LHOTE Joséphine, o 14/10/1883 Bône, qui oo 16/07/1901 Philippeville Désiré Hippolyte MATHIEU.

nb : Joséphine Marie Antonie se remarie à Herbillon (Bône), le 30/10/1901, avec Louis Eugène DESTEFANI dont elle aura 5 enfants.

- Jules, o 25/03/1854 Bugeaud, employé, domicilié au Kef Djemelouf béni Salah, territoire de Barral (1880), qui oo 15/04/1880 Bugeaud, Malia TERESI (o 28/05/1860 Bugeaud).

- Prosper, o 01/04/1856 Bugeaud, + 06/07/1857 Bugeaud.

- Louis Hippolyte, o 11/08/1858 Bugeaud, + 11/11/1860 Bugeaud.

- Adolphe, o 23/08/1862 Bugeaud, qui oo Marie Thérèse SERPI (o 06/04/1868 Bône), d'où : Adolphe Marceau, o 15/11/1890 Bône, + 08/09/1974 Nice, Alpes-Maritimes, qui oo 11/10/1917 Jemmapes (Constantine) KANDEL Léontine (o 11/01/1898 Bône, + 04/11/1986 Nîmes, Gard).

 

LOCQUIER

Famille originaire de Midrevaux, Vosges, qui obtient le permis de passage en Algérie le 18/09/1850. Un seul acte au C.A.O.M. : le décès à Aboukir (Alger), le 16/09/1851 (acte n°16, 14h) de Jean Joseph LOCQUIER, âgé de 2 ans 3 mois et 23 jours, né à Midrevaux, fils de Joseph, colon cultivateur à Aboukir et de Apolline VIRION, dans la maison d'habitation de ses parents. Les témoins sont : VIRION Nicolas, 58 ans, colon cultivateur, aïeul, et CRANA Jacques, 33 ans, colon cultivateur, oncle maternel, tous deux demeurant à Aboukir.

 

MANGEOL

Fontaine, commune de Vagney, arrond. de Remiremont.

Algérie :Aïn Beida, Constantine.

MANGEOL Marie Louise, o 06/06/1851 Fontaine, fille de Lambert (+ après 07/12/1876, propriétaire à Fontaine) et de Marie Louise VILLEMIN (+ avant 07/12/1876), qui oo 07/12/1876 Aïn Beida, Joseph Antoine Pierre RIERE, o 03/02/1841 Perpignan, Pyrénées-Orientales, négociant (1876) à Aïn Beida, fils de Joseph François (+ 04/12/1861 Sétif, Constantine, jardinier) et de O... (?) Catherine (+ 10/09/1854 Sétif).

 

ODILLE

Sauley.

Algérie : Barral, Bône, Constantine et Bugeaud.

ODILLE Marguerite, o 10/02/1824 Sayley, + après 24/10/1874, fille de Jean Joseph (+ avant 11/09/1858) et de Marie Catherine GERARD (+ après 11/09/1858, date à laquelle elle est dite propriétaire à Bugeaud), qui oo 11/09/1858 Barral, Alfred Pierre MATIFAS, o 11/12/1827 Amiens, Somme, journalier (1859), bûcheron et journalier à Bugeaud (Bône). Au moins trois enfants :

- MATIFAS Marie, o 31/01/1850 Sauley.

- MATIFAS Célestine, o 14/07/1852 Sauley.

- MATIFAS Marie Françoise, o 27/07/1859 Bugeaud, qui oo 24/10/1874 Bugeaud, Angelo PAGNI, o 15/08/1848 Capolivéri, Ile d'Elbe, province de Livourne, Italie, bûcheron à Bugeaud, d'où : PAGNI Joséphine Marie, o 18/03/1875 Bugeaud.

nb : Marie et Célestine sont légitimées au moment du mariage de leur mère avec Alfred Pierre MATIFAS. Elles étaient deux enfants naturels, nées dans les Vosges et venues avec leur mère en Algérie.

 

ORY

Le Mont, arrond. de Saint-Dié.

Algérie : Bugeaud, Bône Constantine.

ORY Jean, o vers 1817, + après 22/01/1876, bûcheron (1845) à Le Mont, colon (1854,1857), propriétaire (1867) à Bugeaud, adjoint au maire (1862) puis maire de Bugeaud, époux de Marie Marguerite HAOUY, o vers 1817 "Aumont", + 30/11/1870 Bugeaud. Au moins 7 enfants :

- Marie, o 06/12/1845 Le Mont, qui oo 25/06/1867 Bugeaud, Auguste Léopold PèTRE. Deux enfants.

- Jean-Louis, o 04/08/1850 Le Mont, liégeur à Bugeaud (1876), qui oo 22/11/1876 Bugeaud, Catherine MARCHAL, o 29/03/1860 Bugeaud. D'où : ORY Louise, o 04/06/1878 Bugeaud.

- Adélaïde Jeanne, o 06/12/1852 Bugeaud, + 31/05/1871 Bugeaud.

- Amélie (ou Emilie), o 20/08/1854 Bugeaud, qui oo 27/08/1873 Bugeaud, Benoît NOUVELLA, o 16/08/1851 Bône, maçon à Bugeaud (1873,1876,1878). Six enfants.

- Justine, o 06/08/1857 Bugeaud.

- Clémentine, o 26/03/1860 Bugeaud.

- Marianne, o 29/07/1862 Bugeaud, qui oo 04/06/1910 Herbillon (Bône), Charles NADAL.

 

PAPART

Landaville, arrond. de Neufchâteau.

Algérie : Aïn Roua, Sétif, Constantine.

PAPART Constant Isidore, o 15/12/1857 Landaville, gendarme à cheval (1883), demeurant à Aïn Roua, fils de Pierre Nicolas (o 1823, + après 22/09/1883, marchand de chiffons à Neufchâteau) et de Marie Madeleine THIRION (o 1826, + après 22/09/1883), qui oo 22/09/1883 à Aïn Roua, Rose Philomène HEYRICIS, o 06/11/1866 Seyne, Alpes-de-Haute-Provence, fille de Victor Henri (o 1835, + après 22/09/1883) garde forestier à Collo, Constantine, et de Marie Honorine MARGAILLAN (o 1843, + après 22/09/1883).

 

PERRIN

Remiremont.

Algérie : Aïn el Turck, Oran.

PERRIN Charles Sébastien, + après 10/07/1852, garde champêtre (1852) à Aïn el Turck, époux de Henriette Marguerite Rose DAVAL (+ 22/04/1836 Remiremont). Au moins un enfant :

Marie Joséphine, o 13/08/1832 Remiremont, qui oo 10/07/1852 Aïn el Turck, Célestin CRUCK, o 20/04/1816 Dikkelvenne, Gand, Balgique, cultivateur (1852) à Oran, fils de Louis (+ 16/12/1849 Bruges, Belgique) et de Jeanne DERPLANKEN (+ 28/06/1820 Dikkelvenne), d'où : CRUCK Célestine Aimée, o 19/02/1851 Oran.

 

PICARD

Séraumont, canton de Neufchâteau.

Algérie : Aïn el Arba, Oran.

PICARD Sébastien, dit Hyacinthe, o 12/06/1844 Séraumont, fils de Claude (+ après 11/05/1876) et de Marianne BLAISOT (+ avant 11/05/1876), qui oo 11/05/1876 Aïn el Arba, Catalina MIRA, o 11/10/1858 Oran, fille de Vicente (+ 22/10/1889 Aïn Témouchent) et de Maria SOLIVER (+ 08/09/1895 La Sénia, Oran).

A SUIVRE

Originaires du 57

Publié le 04/01/2011 à 21:25 par emigrationalgerie

ACKERMANN

Lorquin.

Algérie : Aïn Bessem, Alger.

ACKERMANN Alexandre, o 1851 Lorquin, menuisier (1879) à Aïn Bessem, fils de Jean-Baptiste (+ après 11/10/1879) et de Marie Louise LEBRUN (+ 19/05/1853 Loerchingen, Laneuveville-lès-Lorquin), qui oo 11/10/1879 Aïn Bessem, Marie Françoise VICTIMé, fille de Joseph Gabriel (+ après 11/10/1879, cafetier à Alger) et de Jeanne Marie LAPEYRE (+ après 11/10/1879).

 

ANDRE

Grindorf, arrond. de Thionville.

Algérie : Souk Ahras, Constantine.

ANDRE François Eugène, o 01/01/1854 Grindorf, maréchal des logis (1886) à la 19ème légion de gendarmerie, à la résidence de Souk Ahras, fils de Nicolas (+ après 13/03/1886, retraité des douanes, domicilié à Kirchnammen, près de Sierck, Allemagne) et de Elisabeth BECKER (+ 11/03/1867 Kirchnammen), qui oo 13/03/1886 Souk Ahras, Marie Eugénie DILLENSEGER, o 20/07/1863 Breitenbach, Bas-Rhin, d'où :

- ANDRE Angéline Eugénie, o 08/06/1884 Sétif, Constantine (légitimée au moment du mariage de ses parents).

 

BAUER

Walscheidt.

Algérie : Affreville, commune de Miliana, Blida, Alger.

BAUER Marguerite, o 19/11/1828 Walscheidt, fille de Balthazard (+ avant 29/12/1853) et de Elisabeth STENGER (+ avant 19/12/1853),qui oo 29/12/1853 Affreville, Antoine GIRARD, o vers 1829, sergent au 17ème régiment de ligne, détaché en qualité de surveillant des transportés politiques de la commune d'Affreville.

 

BAYER

Hayange.

Algérie : Arzew, Oran.

BAYER Alphonse, o vers 1862 Hayange, + 08/02/1891 Arzew, hôpital militaire, caporal au 1er régiment étranger, demeurant à Arzew, fils de Félix et de Marie Madeleine BRÊME. Sans autres renseignements.

 

BAYER

Woippy.

Algérie : Constantine.

BAYER Madeleine Françoise, o vers 1831 Woippy, + 01/06/1888 Constantine, fille de Jean Pierre (+ avant 01/06/1888) et de Marie LAMIABLE (+ avant 01/06/1888), qui oo avant 1854 Jean GENOT, o vers 1830, employé au chemin de fer (1885) de la ligne de Batna, domicilié à Constantine. Au moins deux enfants :

- Jean, o 1854, employé au chemin de fer (1888) à Constantine.

- Sophie, o 16/01/1866 Metz, Moselle, qui oo 10/03/1885 Constantine, Pierre Jean BOUSSARD, o 30/12/1861 Constantine, cantonnier (1885) à Sidi Kalifa.

 

BERVILLER

Boulay, arrond. de Metz.

Algérie : Aïn Tédélès, Mostaganem, Oran.

BERVILLER Anne, o 25/10/1821, veuve de Pierre François MABILE, fille de Pierre (+ avant 07/11/1853, marchand mercier à Boulay) et de Marie Anne VAGNER (+ après 07/11/1853), qui oo à Aïn Tédélès le 07/11/1853, Philippe GUILLAUME, o 21/06/1818 Petit-Failly, arrond. de Briey, Moselle.

 

BICHET

Niderviller, canton de Sarrebourg.

Algérie : Aboukir, Oran.

BICHET Pierre, o 25/10/1819 Niderviller, cultivateur (1874) à Aboukir, fils de Jean (+ 18/04/1845 Niderviller) et de Catherine STIEL (+ 18/08/1843 Niderviller), qui épouse avant 1863 Catherine HAGER (+ 02/01/1863 Mostaganem, Oran). Pas trouvé d'enfants.

Veuf, il épouse en secondes noces sa belle-soeur (soeur de sa femme), le 19/02/1874 Aboukir, Marie Anne HAGER, o 05/07/1848 Mothern, Bas-Rhin, d'où au moins quatre enfants :

- Pierre, o 31/08/1865 Aboukir.

- Victor, o 11/11/1867 Aboukir.

- Rosalie, o 16/11/1869 Aboukir.

- Virginie Marie, o 24/09/1872 Aboukir.

 

BORNER

Rohrbach (Rohrbach-les-Bitche).

Algérie : Aïn el Turck, Oran.

BORNER Paul, o 16/05/1844 Rohrbach, gendarme (1874), demeure à Aïn el Turck, fils de Dominique (+ avant 14/02/1874 "en Amérique") et de Catherine KREBS (+ après 14/02/1874, demeurant à Rohrbach), qui oo 14/02/1874 Aïn el Turck, Louise ARCHé, o 28/01/1854 Pons, Charente-Inférieure, fille de Léon, propriétaire à Aïn el Turck et de Marie DRILLON, les deux + après 14/02/1874.

 

BRAGARD

Lindre-Basse, arrond. de Château-Salins.

Algérie : Blad Touaria, Mostaganem, Oran.

Le frère et la soeur sont partis en Algérie :

BRAGARD Anne Barbe, + 03/09/1854 Blad Touaria, qui oo avant 1854 à Blad Touaria, Jean-Pierre JONET, o 1814 "L'Indre" (Lindre-Basse), cultivateur (1856) à Blad Touaria (celui-ci oo en secondes noces à Blad Touaria, le 07/10/1856, Barbe FISCHER, o le 22/04/1832 à Kesseldorf, Bas-Rhin).

 

BRAGARD, Jean-Claude, o vers 1810, + 17/11/1863 Blad Touaria, cultivateur (1856,1863) à Blad Touaria, qui oo avant 1841, Marie HASSE, + 30/03/1857 Blad Touaria. Au moins deux enfants :

- Elisabeth, o 15/10/1841 Lindre-Basse, qui oo 08/04/1863 Blad Touaria Pierre Eugène FAVREAU, o 03/03/1835 Rouvant, Vendée, chef carrier (1863) à Blad Touaria.

- Rosalie, o 14/05/1845 Lindre-Basse, qui oo 03/09/1870 Aïn el Turck, Emile Frédéric Michel CANET, o 03/04/1834 Perpignan, Pyrénées-Orientales, gardien de phare (1870) à Aïn el Turck, fils de Jean (+ 29/05/1841 Perpignan) et de Louise CAZENOVE (+ après 03/09/1870 demeurant à Aïn el Turck).

 

BRUCKER

Brouderhoff, Meurthe (probablement Brouderdorff, en Moselle).

Algérie : Blad Touaria, Mostaganem, Oran.

 

BRUCKER Jean-Baptiste, o 01/04/1824 Brouderdorff, + 28/07/1860 Blad Touaria, maçon à Blad Touaria, fils de Joseph (o vers 1790, + après 1859, maçon à Brouderdorff) et de Catherine STRICHER (+ 11/02/1842 Brouderdorff).

Jean-Baptiste se marie deux fois :

1° 30/05/1855 Blad Touaria avec Anne KEHL, o 27/05/1834 Brouderdorff, couturière à Ammi Moussa, Oran, au moment du mariage, + 21/02/1858 hôpital militaire de Mostaganem.

2° 03/03/1859 avec Catherine KLEIN, o 26/01/1834 Mackwiller, Bas-Rhin (qui épouse en secondes noces le 03/11/1864 à Blad Touaria, Jacques VELTEN, né le 01/03/1838 à Roppenheim, Bas-Rhin, cultivateur).

 

BURTIN

Lessy.

Algérie : Condé Smendou.

BURTIN Marguerite, o 20/08/1834 Lessy, + après 1883 Chateaudun-du-Rhummel, marchande à Condé-Smendou, fille de Jean (+ 19/02/1845 Chazelles (?), et de Barbe MICHEL (+ 25/08/1839 Lessy-sur-Moselle), qui de marie deux fois :

1° avant 1868 avac Germain Séverin DAUDENET, + 22/03/1868 Condé-Smendou.

2° 20/05/1868 Condé-Smendou, avec Joseph BLACHE, o 13/12/1841 Montrevel, Isère, postillon (1868,1870), négociant (1883), débitant (1885), restaurateur (1887), conducteur de voiture (1891), garçon d'écurie (1900), d'où :

. BLACHE Joséphine Albertine, o 08/04/1870 Condé-Smendou.

nb : Joseph BLACHE épouse en secondes noces à Chateaudun-du-Rhummel, le 18/08/1883, Marie Césarine Virginie OLLIER, dont il aura 8 enfants.

 

CHOLTUS

Manom, canton et arrondissement de Thionville.

Algérie : Camp du Maréchal, commune mixte des Issers, arrond. de Tizi-Ouzou, Alger.

CHOLTUS Jean Jules, o vers 1858 Manom, maçon (1888) au Camp du Maréchal, fils de Jacques (+ après 29/10/1888, maçon à Manom) et de Elisabeth CHOLTUS (+ 09/01/1880), qui oo 29/10/1888 Camp du Maréchal, Madeleine LEHMANN, o 04/08/1868 Soultz-sous-Forêts, Bas-Rhin.

 

COLLIN

Lagarde, arrondissement de Château-Salins.

Algérie : Blad Touaria, Mostaganem, Oran.

COLLIN Nicolas, o vers 1798, + après 03/10/1860, cultivateur à Blad Touaria, époux de Catherine MAURICE, + 28/03/1844 Lagarde. Au moins trois enfants :

- Marie, o 26/03/1834 Lagarde, brodeuse à Blad Touaria (1860) qui oo 25/09/1860 Blad Touaria, Auguste MOUROT, o 27/01/1836 Bréménil, arrond. de Lunéville, Meurthe-et-Moselle, maçon (1860) à Blad Touaria.

- Eugénie, o 02/11/1836 Lagarde, qui oo 07/10/1856 Blad Touaria, André Isidore Antoine GUGES, o 30/11/1821 Boubternère, canton de Vinco, Pyrénées-Orientales.

- Jules Nicolas, o 26/07/1838 Lagarde, cultivateur (1860) à Blad Touaria, qui oo 03/10/1860 Blad Touaria, Elise HANUS, o 28/10/1841 Goviller, canton de Vézelize, Meurthe-et-Moselle, d'où : COLLIN Jules, o 27/06/1860 Blad Touaria.

 

DECKEUR

Montdidier, commune d'Albestroff, arrond. de Château-Salins.

Algérie : Blad Touaria, Mostaganem, Oran.

DECKEUR Pierre, o 28/01/1811 Montdidier, cultivateur (1861) à Blad Touaria, qui se marie deux fois :

1° avant 1858 avec Marie HARCHAMBOIS, + 10/12/1858 Blad Touaria.

2° 27/07/1861 Blad Touaria, avec Marie Julie BURTHELAD, o 27/09/1815 Rasureux, Doubs (veuve de Jean-Baptiste NAJOTTE, o en 1857).

 

DELOR

Diane-Capelle.

Algérie : Aïn el Arba, Oran.

DELOR Ambroise, o 13/01/1837 Diane-Capelle, cultivateur (1875) à Aïn el Arba, fils de Laurent (+ avant 03/08/1875) et de Marie ARDAN (+ avant 03/08/1875), qui oo 03/08/1875 Aïn el Arba, Marie FAYE, o 20/02/1844 Saint-Pardoux-la-Rivière, Dordogne, veuve de François BERTRAND (+ à Oran), fille de Jean et de Suzanne Victoire BAZIN, les deux + avant 03/08/1875.

nb : Ambroise avait au moins un frère : DELOR Louis, o vers 1843, + après 03/08/1875, forgeron (1875) à Bel-Abbès, Oran.

 

DENIS

Biding.

Algérie : Fouka, Koléa, Alger.

DENIS Michel, o 19/10/1784 Biding, + 08/03/1824 Laning, Moselle, cordonnier qui oo 23/01/1807 Laning, Catherine PILLOT, o 28/04/1781 Laning, + 07/06/1826 Laning. Au moins de garçons, qui partent en Algérie, et une fille qui restera en Lorraine.

- Elisabeth, o 29/11/1809 Laning, qui oo 29/01/1833 Laning, Georges VANY, o 20/04/1804 Holbach, Moselle. Le couple reste en Lorraine.

- Christophe, l'un des protagonistes des "Mariages au tambour" organisés par le Maréchal Bugeaud, o 06/09/1811, + 14/07/1884 Saint-Cyprien-des-Attafs, Algérie, cultivateur à Koléa, qui oo 08/09/1842 à Toulon, Var, Thérèse BLANC, o 28/12/1817 Cuers, + 14/10/1885 Saint-Cyprien-des-Attafs.

- Pierre, o 25/08/1823 Laning, agriculteur (1852), cultivateur (1853) à Koléa, qui oo 26/02/1852 Koléa, Virginie Christine BLANC (soeur de Thérèse ci-dessus), o 01/05/1827 Cuers, d'où : DENIS Christophe Pierre, o 05/01/1853 Koléa.

 

DEVAUX

Willing (en fait : Villing, arrond. de Sarrebourg), Moselle.

Daubensand, Bas-Rhin.

Algérie : Blad Touaria, Mostaganem, Oran.

DEVAUX Jean François, o 05/05/1801 Daubensand, Bas-Rhin, cultivateur (1855) à Blad Touaria (veuf de Sophie KUNTZ, + 06/09/1854 Blad Touaria), fils de Jean-Baptiste (+ 18/12/1844 Villing où il était propriétaire) et de Marianne GASSER (+ 14/03/1837 Villing), qui oo 26/04/1865 Blad Touaria, Marie Anne STICHLER, o 22/05/1809 Auenheim, Bas-Rhin.

 

DYME

Blanche-Eglise, canton de Dieuze.

Algérie : Kléber, Tlemcen, Oran.

DYME Joseph, o 13/07/1810 Coincourt, Meurthe-et-Moselle, + 26/12/1880 Kléber, fils de Jean Pierre et de AULLIN Marie, époux de Marguerite CAPS (+ avant 26/12/1880). Au moins un enfant :

- DYME Auguste Maximilien, o vers 1843 Blanche-Eglise, + 04/12/1890 Kléber, propriétaire et conseiller municipal (1873) à Kléber, qui oo 30/04/1867 à Château-Voué, Moselle, Catherine GEOLLE (*), o 16/09/1846 Château-Voué, + après 03/04/1900, d'où trois enfants qui meurent en bas-âge, sans postérité :

- DYME Eugène Auguste, o 11/02/1873 Kléber, + 15/02/1873 au même lieu.

- DYME Rose Augustine, o 19/08/1879 Kléber, + 21/08/1879 au même lieu.

- DYME Eugène, o 01/06/1883 Kléber, + 02/06/1883 au même lieu.

Auguste Maximilien DYME, venu à Kléber en 1866, possède, en 1874, 15 hectares et une maison achetés, 40 boeufs et chèvres, ainsi que tout le matériel de culture.

(*) Catherine GEOLLE épouse en secondes noces à Kléber, le 30/01/1892, Alphonse Charles ADMANT, o 21/08/1866 Blanche-Eglise, + 03/04/1900 à Kléber, probablement sans postérité, cultivateur (1892) à Kléber, fils de Jean-Baptiste (+ après 30/01/1892, manoeuvre à Blanche-Eglise) et de Victoire DYME (+ avant 30/01/1892 à Blanche-Eglise).

 

FROELIGER

Garrebourg.

Algérie : Camp du Maréchal, commune mixte des Issers, arrond. de Tizi Ouzou, Alger.

FROELIGER Bernard Ambroise, o 25/11/1864 Garrebourg, cultivateur (1889) au Camp du Maréchal, fils de Bernard, + après 30/07/1889, cultivateur à Garrebourg, et de Thérèse DROST (+ après 30/07/1889), qui oo 30/07/1889 Camp du Maréchal, Marie GOETZ, o 07/04/1869 Uhlviller, Bas-Rhin.

 

FUND

Schorbach, canton de Bitche.

Algérie :

- Haussonvillers, canton de Bordj Menaël, Alger.

- Camp du Maréchal, commune mixte des Issers, Alger.

FUND Jean, o vers 1816 à Schorbach, + 26/07/1881 Haussonvillers, cultivateur à Haussonvilliers, fils de Jean et de HOHLUS Catherine, qui oo avant 1853 Marie Anne SCHARTZ (+ avant 26/07/1881 Bordj Menaël). Au moins trois enfants :

- FUND Nicolas, o entre 1846 et 1856, cultivateur (1880,1886,1890,1891) au Camp du Maréchal, qui oo avant 1880 Anna STEINMETZ (o vers 1860). Trois enfants (voir ci-après).

- FUND Jacques (Jacob), o 29/04/1853 Schorbach, cultivateur (1880) à Bordj Menaël - "habitant une ferme isolée au Camp du Maréchal (08/1883) - Propriétaire (1885) au Camp du Maréchal, qui oo 04/11/1880 Haussonvilliers, Anne Marie (Anna) LORENTZ, o 30/05/1862 Strasbourg (Bas-Rhin), fille de Joseph (+ après 04/11/1880, propriétaire à Haussonvilliers) et de Anne RIEMER (+ après 04/11/1880) . Cinq enfants (voir ci-après).

- FUND Elisabeth, o vers 1860 Schorbach, + 08/03/1894 Mustapha (Alger), qui oo avant 1894 Martin DICHTEL. Sans autres renseignements.

 

. Enfants de Nicolas FUND et Anne STEINMETZ :

- Anna Catherine Cécile, o 23/05/1880 Camp du Maréchal.

- Joséphine, o 28/12/1886 Camp du Maréchal, + 11/12/1960 au même lieu.

- Marie Anne Mathilde, o 10/04/1891 Camp du Maréchal, + 15/11/1956 Constantine, qui oo 1). 20/11/1912 Camp du Maréchal Henri Louis GAUCHEZ (+ avant 1927) et en 2). 14/11/1927 Alger César BERBIGIER.

 

. Enfants de Jacques (Jacob) FUND et Anne Marie (Anna) LORENTZ :

- Marie, o 27/09/1881 Haussonvilliers, + 10/11/1956 Camp du Maréchal, qui oo 12/08/1899 Camp du Maréchal, Joseph MARTER.

- Jérôme, o 31/08/1883 Camp du Maréchal, qui oo 15/10/1908 Haussonvillers, Emélie Caroline BLATT.

- Florent Joseph, o 08/11/1885 Camp du Maréchal, + 27/04/1886 au même lieu.

- Joseph, o vers 1887, + 16/09/1890 Camp du Maréchal.

- Emile, o 14/03/1890 Camp du Maréchal, qui oo 1). 10/06/1918 Abbo (Algérie), Clémentine Pétronille ROBLES, et en 2). 14/06/1939 Bouira (Algérie), Marie Thérèse ALAUD.

 

 

GANDNER

Metz.

Algérie : Blida.

GANDNER Louis, o 05/10/1821 Metz, + 15/04/1868 Blida, retraité, décoré de la Médaille Militaire, fils de Jacques (+ avant 15/04/1868) et de Hiacinthe PILLARD (+ avant 15/04/1865), qui oo Marie Louise BALLAY (+ avant 15/04/1865). Pas d'autres renseignements.

 

GAUTIER

Azoudange.

Algérie : Aïn el Arba, Oran.

GAUTIER François (+ avant 04/02/1868) époux de Marie Joséphine MAIRE (+ après 18/03/1876). Au moins deux enfants :

- Marie, o vers 1850 Azoudange, qui oo 04/02/1868 Aïn el Arba, Jean DOURRON, o 07/06/1828 Mirepeix, "Basses-Pyrénées" (Pyrénées-Atlantique), forgeron (1868) à Aïn el Arba, fils de Jacques (+ après 04/02/1868, forgeron à Mirepeix) et de Marie PALETTE (+ avant 04/02/1868).

- Clémentine, o 15/07/1856 Aïn Témouchent, Oran, qui oo 18/03/1876 Aïn el Arba, Jean NEUREUTHER, o 05/11/1844 Daxlanden, Bade, forgeron (1876) à Aïn el Arba.

 

GIRARDIN

Vieux-Lixheim.

Algérie : Aïn Roua, arrond. de Sétif, Constantine

GIRARDIN Emil, o 16/02/1838 Vieux-Lixheim, meunier (1881) à Aïn Roua, fils de Paul (+ 16/11/1870) et de Elisabeth MISCHI (+ 26/12/1868 Vieux-Lixheim), qui oo 08/08/1881 Aïn Roua, Marie FOURNIER, o 11/09/1844 Foix, Ariège, meunière à Aïn Roua, fille de François (+ 28/03/1873 Foix, Ariège) et de Marie BAURES (après 08/08/1881, demeurant à Foix).

 

GOUGENHEIM

Metz.

Algérie : Oran.

GOUGENHEIM Aron, o 29/05/1860 Metz, commerçant (1886), négociant (1887,1890,1892) à Oran, fils de Michel Abraham (+ avant 08/11/1886) et de Ninette CREHANGE (+ après 08/11/1886, date à laquelle elle demeure à Oran), qui oo en 1886 à Mannheim (Allemagne), Elise CREANGE, o 07/10/1861 Mannheim (Allemagne), fille de Jacob, agent d'affaires à Mannheim (1886) et de Retha BONN (+ avant 08/11/1886 probablement à Mannheim). Au moins quatre enfants :

- Michel Robert, o 03/07/1887 Oran, qui oo 10/04/1913 Alger, Emilie Marguerite GREGOIRE.

- Louis, o 04/01/1890 Oran, + 25/02/1890 au même lieu.

- Adrien Jacob, o 11/12/1890 Oran, + 24/07/1953 Lisbonne (Portugal), qui oo 25/10/1919 à Arrao (?), HECQUET Victoria Marie Joseph.

- Enfant sans vie du sexe masculin, o et + 02/09/1892 Oran.

 

GROSDEMANGE

Haboudange.

Algérie : Kléber, Tlemcen, Oran, Algérie.

GROSDEMANGE Louis, o vers 1844, cultivateur propriétaire (1872,1873) à Kléber, qui oo 08/05/1871 Haboudange Marie GEOLLE (o vers 1845, + après 02/12/1873). Au moins deux enfants :

- GROSDEMANGE Marie Mathilde, o 12/03/1872 Kléber.

- GROSDEMANGE Marie Augustine, o 02/12/1873 Kléber, + 28/05/1960 Mostaganem, Oran.

 

GROSDEMANGE

Haboudange.

Algérie : Kléber, Tlemcen, Oran, Algérie.

GROSDEMANGE Edmond (*), o 17/11/1839 Haboudange, + 17/10/1903 Kléber, débitant (1867) à Kléber, cultivateur (1890) au même lieu, fils de Michel (+ avant 12/12/1867) et de Marie Anne SEICHEPINE (o vers 1816, + après 12/12/1867 où elle est dite propriétaire à Haboudange), qui oo 12/12/1867 Kléber, Marie Françoise RAYEUR, o 08/04/1846 Dedeling (?), Moselle, + après 10/1895, d'où :

- GROSDEMANGE Louis Henri Hippolyte, o 22/08/1868 Kléber, cultivateur en ce lieu (voir ci-après).

- GROSDEMANGE Marie Amélie, o 09/01/1875 Kléber, + 08/10/1857 Saint-Leu (Oran), qui oo 08/11/1890 Saint-Leu, Louis ROUBINEAU, o 29/07/1868 Saint-Leu, propriétaire (1890) en ce lieu.

 

Louis Henri Hippolite GROSDEMANGE se marie deux fois :

1° oo 20/02/1892 Kléber avec Anna Célina DEMONCHY, o 16/09/1874 Kléber, + 09/02/1893 Kléber à l'âge de 18 ans. Probablement pas de postérité.

2° en octobre 1895 à Kléber avec Marie Eléonore LACOMBE, o 19/06/1870 Kléber (veuve de François Emile DAVID + 15/09/1892 Kléber), d'où au moins trois enfants :

- GROSDEMANGE Laure Marie Louise, o 15/09/1896 Kléber.

- GROSDEMANGE Emilie Alice, o 06/03/1900 Kléber, + 13/03/1900 au même lieu.

- GROSDEMANGE Eugène Louis Auguste, o 29/03/1904 Kléber, + 19/05/1904 au même lieu.

 

(*) Edmond GROSDEMANGE, arrivé dans le village en 1867, possède déjà, en 1873, 18 hectares achetés, 40 boeufs et une maison.

 

GUILLAUME

Petit-Failly, arrond. de Briey.

Algérie : Aïn Tédélès, Mostaganem, Oran.

GUILLAUME Philippe, o 21/06/1818 Petit-Failly, cultivateur (1853) à Aïn Tédélès, fils de Michel (+ après 07/11/1853, garde forestier à Petit-Failly) et de Marie PIERET (+ 15/03/1827 Petit-Failly), qui oo 07/11/1853 Aïn Tédélès Anne BERVILLER (o 25/10/1821 Boulay, arrond. de Metz, Moselle).

 

HAFFNER

Danne-et-Quatre-Vents.

Algérie : Aïn Abessa, Sétif, Constantine.

HAFFNER Marie Anne, o vers 1819, + après 27/12/1877, demeure à Aïn Abessa. Elle aura un fils naturel :

- HAFFNER dit RUBERT Jacques, o 22/01/1851 Danne-et-Quatre-Vents, cultivateur (1877) à Aïn Abessa, qui oo 27/12/1877 Aïn Abessa, Emérence Thérèse UHL, o 02/10/1860 Largitzen, canton de Hirsingen, Haut-Rhin, fille de Morand (o 06/10/1831 Largitzen, + 28/01/1887 Largitzen), cultivateur, et de Reine MERTZ (o 08/10/1833 Oberbruck, Haut-Rhin, + 08/05/1880 Altenach, Haut-Rhin).

Cette famille ne semble pas être restée en Algérie, et revenue en France, à Reims (Marne) où sont nés les enfants du couple. La consultation des mentions marginales de l'acte de mariage nous indique que le nom patronymique réel était "RUPERT", suite à la reconnaissance par le mariage de sa mère avec François RUPERT, à Danne-et-Quatre-Vents, le 29/06/1857. Un jugement de 1911 rétablira le tout, pour toute une série d'actes concernant les enfants et petits-enfants de Jacques et d'Emérence;

Consulter le lien : http://anom.archivesnationales.culture.gouv.fr/caomec2/pix2web.php?territoire=ALGERIE&acte=49401

 

HEFFNER

Diffenbach.

Algérie : Duzerville, Bône, Constantine.

Nechmeya, Penthièvre, Constantine.

HEFFNER André, o 11/10/1839 Diffenbach, cultivateur à El... (?), commune de Duzerville, fils de Jean Nicolas, menuisier, et de Marie Anne N... (?), décédée le 30/10/1860, qui oo 05/10/1865 Nechmeya, Appolonie BRUCH, o 27/10/1847 Siltz, Bavière.

 

HERMANN

Vieux-Lixheim.

Algérie : Joinville, Blida.

HERMANN Jacques, o vers 1800, + après 24/04/1855, propriétaire cultivateur (1855) à Joinville, époux de Jeanne HARTMANN (o vers 1803, + après 24/04/1855). Au moins deux enfants :

- Jacques, o 01/10/1826 Vieux-Lixheim, cultivateur (1855) à Joinville, qui oo 24/04/1855 Blida, Marie Anne STOETZEL, o 07/09/1833 Schwabwiller, Bas-Rhin, + 07/09/1864 Blida.

- Laurent, o vers 1829, cultivateur (1855) à Joinville.

 

HETZEL

Fénétrange.

Algérie : La Chiffa.

 

HETZEL Gustave, + 27/12/1849 La Chiffa, époux de Madeleine SCHAMBER (+ avant 1868 Fénétrange). Au moins deux enfants :

- Jacques, o vers 1828 Fénétrange, + 27/01/1860 Hôpital militaire de Blida, soldat au 1er régiment de Chasseurs d'Afrique, 6ème escadron, en ce moment en congé (11/1852), puis cantonnier à La Chiffa (1860), qui oo 18/11/1852 Mouzaïaville (Alger), Caroline HETZEL, o 29/05/1834 Pisdorf, arrond. de Saverne, Bas-Rhin (Caroline se remariera à La Chiffa, le 13/12/1860, avec Nicolas DENZER, o 18/10/1829 Urxwiller, Prusse).

- Gustave, o 05/10/1835 Fénétrange, + après 1870, cultivateur à La Chiffa, qui se marie deux fois :

1° avant 1867 avec Marie Anne KLEIN (+ 19/09/1867 La Chiffa).

2° 04/07/1868 Mouzaïaville avec Antoinette Marie Eugénie LADET, o 22/04/1849 Béni Mered, commune de Blida, Alger, ménagère, veuve de Simon MIRAVAL (+ 31/08/1867, boucher), d'où : Anne Marie HETZEL, née en juin 1869 à Blida, + 14/01/1870 Mouzaïaville.

 

HEYDINGER

Welferding, commune de Sarreguemines, Moselle.

Algérie : Baba Hassen, canton de Douéra, Alger.

HEYDINGER Pierre (1), o 01/05/1817 Welferding, + 03/11/1861 Mutapha (hôpital), Alger, journalier (1852), maçon (1855) à Baba Hassen, En 1861 : carrier, sans domicile fixe. Il oo 17/03/1852 Baba Hassen, Marie Elisabeth HENCKY, o à Boesenbiesen, Bas-Rhin (voir HEKCKY).

(1) Fils de Jacques, propriétaire (1852) à Welferding, et de Marguerite KREMME (KREMMER) (+ après 17/03/1852).

 

HEYDINGER

Lachambre, Forbach, Moselle.

Algérie : Alger.

HEYDINGER Marguerite (1), ° 28/08/1813 Lachambre, qui oo 05/02/1834 Alger, Jean Georges ZAEPFFEL, o 24/04/1800 Dambach (Dambach-la-Ville), arrond. de Schlestadt, cordonnier (1834), demeurant rue du Croissant n° 14 à Alger. Pas d'autres renseignements.

(1) Fille de Nicolas (+ après 05/02/1834) et de Anne GEORGY (+ après 05/02/1834). Sur l'acte de mariage de leur fille Marguerite on précise, concernant leurs consentements : "... par acte passé devant Me Lebourgeois et son collègue, notaires au Havre, le 8 août 1833, duement enregistré et légalisé par le Président du tribunal civil du Havre, département de Seine-Inférieure." Voulaient-ils émigrer en Amérique ?

 

KAISSER

Rickenholtz.

Algérie : Mustapha, Alger.

KAISSER Marie, o vers 1819 Rickenholtz, + 20/02/1880 Mustapha, rue de Lyon n° 7, fille de Jean et de ?? Marie, qui épouse avant 1880 Jacques KREMMER. Au moins un enfant :

- KREMMER (fille), + après 20/02/1880.

 

KAISSER

Marsal.

Algérie : Tlemcen, Oran.

KAISSER Mathias, + 02/09/1849 Marsal, époux de Marie VERNIER (en juin 1862 elle demeure à Tlemcen). Au moins deux enfants :

- KAISSER Joseph, o vers 1836, journalier (1862) à Tlemcen.

- KAISSER Elisabeth, o 11/03/1842 Marsal, qui oo 17/06/1862 Tlemcen, François BUSSELOT, o 14/03/1839 Marsal, maçon (1862) à Tlemcen, fils de Eloi, "manouvrier" (1862) à Marsal et de Elisabeth LEFEVRE (+ après 17/06/1862).

 

KARST

Gueneviller (?).

Algérie : Boukhanéfis, Sidi-bel-Abbès, Oran.

KARST Antoine, o 1838, cultivateur à Boukhanéfis, époux de Marguerite TORLOTTING (+ 18/06/1872 Macheron, Petit-Ebersviller, Moselle). Au moins un enfant :

- Christophe, o 14/03/1852 Gueneviller, cultivateur à Boukhanéfis, maçon (1895,1900), qui oo avant 1875 Isabel Maria de las Nieves GIMENEZ (1), o 05/08/1858 Ablanches, province d'Alméria, Espagne, d'où :

. Marie Thérèse Manuella, o 14/05/1875 Boukhanéfis, qui oo au même lieu le 01/06/1895, Nicolas Antoine BERNARD, o 20/03/1865 Misserghin, cultivateur à Boukhanéfis.

. Joseph Christophe, o 01/01/1877 Boukhanefis, maçon (1900) au même lieu, qui oo 30/01/1900 à Boukhanefis, Elisabeth LEYENDECKER (voir ce nom), o 11/01/1880 Oued Taria, commune mixte de Mascara, Oran, fille de Pierre (o 22/05/1852 Visberg, Moselle, + après 30/01/1900), journalier (1874), garde champêtre (1900) à Boukhanefis, et de Elisabeth LAUER (o 16/02/1851 Visberg, + après 30/01/1900).

 

(1) En juin 1895, lors du mariage de sa fille, Marie Thérèse Manuella, elle est absente, "mais consentante par acte reçu par Me Friess, notaire à Sidi-bel-Abbès, le 27 mai 1895". En janvier 1900, lors du mariage de son fils Joseph Christophe, on note sur l'acte : "non présente pour cause de dissentiment."

 

KELLER

Grosrederching, canton de Rohrbach.

Algérie : Camp du Maréchal, commune mixte des Issers, arrond. de Tizi-Ouzou, Alger.

KELLER Anna, o 24/11/1864 Grosrederching, fille de Georges (+ après 18/01/1886) et de Marguerite SCHMITT (+ avant 18/01/1886), qui oo 18/01/1886 Camp du Maréchal, Charles Louis HEINRICH, o 27/06/1846 Beinheim, Bas-Rhin, propriétaire au Camp du Maréchal (veuf de PHILLIPS Catherine, + 13/09/1883 à Alger).

Au moment du mariage, Marguerite SCHMITT est domiciliée à Bou Kalfa, commune de Tizi-Ouzou.

 

KIEFFER

Hombourg.

Algérie : Douéra, Alger.

KIEFFER Pierre, + après 07/12/1852, cultivateur à Douéra, époux de Marie Catherine SCHMELEK, + après 07/12/1852. Au moins un enfant :

- Pierre, o vers 1826 Hombourg, cultivateur (1852) à Douéra, qui oo 07/12/1852 Douéra, Marguerite SCHNEIDER, o vers 1831 à Kempfert, Allemagne.

Pierre aura 7 enfants et possèdera une maison avec une écurie et un hangar, ainsi que 2 hectares en blé, en tabac et en avoine.

 

KINNé

Corny, canton de Gorze.

Algérie : Affreville, Miliana, Batna, Alger.

KINNE Antoine, o 11/10/1827 Corny, piqueur à la compagnie des chemins de fer Paris, Lyon et Méditerranée (1867), puis propriétaire à Affreville (1874), fils de Jean François (+ 16/03/1854 Corny) et de Marguerite KAUFFMANN (+ après 07/03/1874, propriétaire en 1867 et 1874 à Corny).

Antoine se marie deux fois :

1° 11/02/1867 Affreville avec Marie Claire BAUDIN, o 04/05/1839 Marseille, Bouches-du-Rhône, veuve de Adolphe PERATTE (+ 04/02/1866 à Affreville), et fille de François, propriétaire à Affreville, et de Marianne DANIEL.

2° 07/03/1874 Affreville avec PAGES Marie, o 05/01/1852 Miliana, fille de Jean (+ 16/01/1864 Miliana) et de Catherine PEIRANE, domiciliée à Miliana (1874).

 

KUBLER

Walscheid.

Algérie : Douéra.

KUBLER Pierre (ou Jean-Pierre), o vers 1798 Walscheid, chasseur au régiment des Chasseurs d'Afrique, demeurant à Kouba, Alger (01/1833), cultivateur (1835) à Douéra, époux de Marguerithe OHLIER (OLLIERE) (o vers 1797). Au moins trois enfants :

- KUBLER Jean Pierre, o en 1832 à Tours, "Indre" (Indre-et-Loire), + 02/01/1833 Alger.

- KUBLER Jean-Baptiste, o vers 1833 Kouba, + 17/10/1837 Douéra.

- KUBLER Pierre, o 30/01/1835 Douéra, + 20/10/1837 au même lieu.


KUBLER

Walscheid.

Algérie : Bou Tlélis, annexe de Misserghin, Oran.

KUBLER Antoine, + 12/05/1841 Walscheid (ou Bourdonnay, Moselle), époux de Catherine VALTER (o entre 1799 et 1805, + après 11/05/1856 en Algérie, ménagère en 1860 à Bou Tlélis). Au moins trois enfants :

- KUBLER Jean-Baptiste, o 03/09/1830 Walscheid, soldat au train des équipages (1857), manoeuvre (1860) à Bou Tlélis, qui se marie deux fois :

1° avant 1859 avec Marguerite BERTRAND, o 19/07/1823 Nieudan, Cantal + 04/02/1859 Misserghin, Oran, fille de Nestor et de DESPLAT Aimée (les deux + avant 30/06/1857). Jean-Baptiste et Marguerite BERTRAND eurent au moins un enfant : KUBLER Jean-Baptiste Louis, o 28/10/1857 Oran, Hôpital civil, + 29/11/1857 Misserghin (Oran) à l'âge de un mois.

2° 22/10/1860 Bou Tlélis, avec Thérèse BERGER, o 28/10/1834 Höchenscherand (?), commune de Segelen, Grand duché de Bade, Allemagne, journalière (1860), fille de Simon (+ 13/10/1855 Bou Tlélis) et de Brigitte MUTTER (+ 17/10/1855 Bou Tlélis). Jean-Baptiste et Thérèse BERGER eurent au moins deux enfants : KUBLER Jean Maxime, o 26/11/1862 Hôpital civil d'Oran, et KUBLER Marie Blanche, o 10/07/1866 Oran, + au même lieu (hôpital civil) 28/10/1857 à l'âge de 16 mois.

 

- KUBLER Justine, o 02/06/1832 Walscheid, + 08/06/1889 Bou Tlélis (Oran), qui oo 26/10/1850 Misserghin, Nicolas MEISSE, o 08/01/1826 Hartzviller, arrond. de Sarrebourg, Moselle, journalier (1850) à Misserghin.

 

- KUBLER Georges, o 09/07/1837 Walscheid, colon (1856) à Bou Tlélis, + Aïn Témouchent (Oran) le 18/01/1882, qui oo 11/05/1856 Bou Tlélis, Marie Herminie MOREL, o 08/08/1839 Grand Combe (Doubs), couturière (1856) à Bou Tlélis, fille de père inconnu et de Marie Augustine MOREL (o vers 1808, + après 02/03/1889 en Algérie, qui oo entre 1840 et 1856 Auguste FAIVRE, né vers 1816, carrier en 1856 à Bou Tlélis). Georges et Marie Herminie MOREL eurent au moins trois enfants :

. KUBLER Georges Désiré, o 26/08/1868 à Aïn Témouchent (Oran), peintre (1889), qui oo 02/03/1889 Oran Marguerite Louise Joséphine JAZEY, o 15/10/1870 Mustapha (Alger), fille de Louis Clément, mécanicien à Oran, et de RYON Antoinette (les deux + après 02/03/1889). Georges Désiré et Marguerite Louise Joséphine JAZEY eurent eux aussi au moins un enfant : KUBLER Georges Jean, o 10/12/1889 Oran, + 21/04/1951 Saint-Chamond (Loire), qui oo 20/11/1915 Oran Vicenta PENALYA. (nb : lors de sa naissance, ses parents sont domiciliés à Oran, plateau Saint-Michel, maison Simonet).

. KUBLER Marie Elvina, o 21/01/1859 Bou Tlélis (Oran), + 29/07/1863 Aïn Témouchent (Oran) à l'âge de quatre ans.

. KUBLER Jules Auguste Isidore, o 10/01/1864, + 27/01/1864, sans postérité.

 

LAMY

Neunkirch.

Algérie : Oran.

LAMY Jean, o vers 1813 Neunkirch, gendarme à pied à la 4ème compagnie de gendarmerie à pied d'Afrique, époux de Marie Salomé KELLER (o vers 1822 Reischtett, Bas-Rhin). Au moins deux enfants :

- Rosalie, o 11/06/1849 Oran, + 16/06/1849 Oran.

- Pauline, o 05/08/1850 Oran.

nb : 1849 et 1850 : domicilié à la mosquée de Karguentah, faubourg d'Oran.

 

LANTER

Morhange.

Algérie : Crescia, Alger.

LANTER Denis, o 24/03/1805 Morhange, + 26/11/1875 Crescia, cultivateur (1850,1874) à Crescia, fils de Georges (domicilié à Morhange) et de Barbe JACQUIN. Denis se marie deux fois :

1°- avant 1837 avec Marguerite FISCHER, + 28/09/1837 Morhange.

2° 17/10/1850 Crescia avec Marie Anne ROESCH, o 04/10/1822 Dolving, Moselle, + avant 1904. Ce couple aura 9 enfants :

- Marianne Louise, o 04/05/1846, + 07/07/1846 Crescia.

- Marie Rosalie, o 10/01/1849 Crescia.

- Denis Joseph, o 28/08/1850 Crescia, cultivateur (1877), propriétaire (1884) à Blad Guitoun, qui oo 01/10/1872 Crescia, Delphine (Adolphine) JEANSON (o Crescia 23/07/1851). VOIR LANTER-2 qui suit.

- Denis, o 21/03/1854 Crescia, cultivateur (1885), propriétaire (1903) à Crescia, qui oo 26/12/1885 Crescia Marie Françoise DELAMARRE (o 03/07/1860 à Plélo, Côtes-du-Nord), d'où : LANTER Odette Yvonne Henriette, o 10/08/1903 Crescia. NB : Marie Françoise DELAMARRE avait épouse en premières noces, le 06/07/1878, Emile Joseph CARETTE (+ 29/09/1880 Crescia, cultivateur propriétaire en ce lieu) et en avait eu une fille : CARETTE Julienne Félicité, o 31/08/1879 Crescia.

- Henri, o vers 1854, + après 09/04/1904, cultivateur (1902), viticulteur (1903) à Crescia.

- Marie Anne, o 01/05/1856 Crescia, qui oo 19/09/1874 Crescia, Louis Auguste ALLIX (o 16/09/1845 Cavigny, canton de Saint-Jean-de-Daye, Manche, cultivateur puis débitant à Crescia), d'où : ALLIX Louis, o 1877, + après 09/04/1904, viticulteur à Crescia.

- Auguste, o 18/11/1858 Crescia.

- Edouard Denis, o 14/02/1861 Crescia, + 09/04/1904 Crescia, cultivateur (1886,1891), propriétaire viticulteur (1903) à Crescia, qui oo 04/12/1886 Crescia, Marie Julie KALTENBACHER (o 11/02/1870 Crescia), d'où : LANTER Edouard Denis "Eustase), o 29/03/1891 Crescia, + 12/04/1891 Crescia.

- Denis Eugène, o 28/04/1863 Crescia, cultivateur (1884,1888) à Crescia, qui oo 22/11/1884 Crescia, Louise Léontine KALTENBACHER (o 20/10/1865 Crescia) d'où : LANTER Marie Louise, o 04/11/1888 Crescia.

Note :

Denis LANTER arrive à Crescia après 1836, avec sa première épouse et un enfant, avec 4.200 francs. En 1878, il a sept enfants, 14.000 francs en numéraire, 2 maisons, 7 hectares en rapport et 18 bêtes de somme. De surcroît, l'administration lui fait don de quelques hectares supplémentaires à Blad Guitoun pour assurer l'avenir de ses enfants. Sur l'acte de mariage avec Marie Anne ROESCH, ils déclarent vouloir légitimer deux enfants : Marie Rosalie (o 10/01/1849) et Denis Joseph (o 28/08/1850).

Voir ci-après leur fils, Denis Joseph, sous LANTER-2.

 

LANTER-2

Blad Guitoun, Alger.

LANTER Denis Joseph, o 28/08/1850 Crescia, cultivateur (1877), propriétaire (1884) à Blad Guitoun, qui oo 01/10/1872 Crescia, Delphine (Adelphine) JEANSON, o 23/07/1851 Crescia. Au moins 6 enfants :

- Eugène Adolphe, o 09/04/1870 Douéra.

- Joséphine Adelphine, o 27/05/1873 Blad Guitoun, + 30/07/1873 au même lieu.

- Marie, o en 1874 Blad Guitoun, + 12/11/1885 au même lieu.

- Joseph, o 28/02/1877 Blad Guitoun, cultivateur (1899) à Blad Guitoun, cultivateur (1900) à Félix Faure, Alger, qui oo 16/11/1899 Crescia, Julienne Félicité CARETTE, o 31/08/1879 Crescia, d'où : Juliette Marie (o 10/08/1900 Mustapha, Alger) et Henri Emile (o 14/02/1902 Crescia).

- une fille, enfant sans vie, o et + 14/07/1884 Blad Guitoun.

- Denis Jean Auguste, o 01/07/1888 Crescia.

 

LECLAIRE

Bourdonnay.

Algérie : Bou Tlélis (Oran) et Aïn Tédélès (Oran).

LECLAIRE Jean Pierre, + après 25/02/1857, cultivateur à Bou Tlélis, époux de Marie LAPIQUE (+ après 25/02/1857). Au moins un enfant :

- Epvre Florentin, o 15/09/1829 Bourdonnay, tailleur (1857) à Aïn Tédélès, qui oo 25/02/1857 Aïn Tédélès, Elisabeth Isabelle SEYER, o 02/03/1835 Champigneulley, Meurthe (Champigneulles, Meurthe-et-Moselle).

 

LIEBGOTT

Putelange.

Algérie : Baba Hassen et Marengo.

LIEBGOTT Anne Marie, domiciliée en 1846 à Baba Hassen, qui eut une fille naturelle :

- LIEBGOTT Anne Marie, o vers 1811, + 13/02/1854 Marengo, qui oo vers 1846 Baba Hassen, Charles GUYOT, né dans la Haute-Saône. Pas d'autres renseignements.

 

LIEBGOTT

Putelange.

Algérie : Mustapha, Alger.

LIEBGOTT Nicolas, o vers 1825 Putelange, + 14/04/1863 Mustapha, charron à Mustapha, fils de François (+ avant 14/04/1863) et de Françoise VALESCOT (+ avant 14/04/1863). Pas d'autres renseignements.

 

LOUIS

Barcolin (?), canton de La Frimbole.

Algérie : Oran.

LOUIS Joseph, o vers 1853 Barcolin, + 10/10/1856 Oran (hôpital civil), fils de Joseph et de Geneviève WOLFF. Sans autres renseignements.

 

MADRON

Baronville.

Algérie : Douéra, Alger.

MADRON Nicolas, o vers 1803 Baronville, + 07/09/1837 Douéra, Spahis, fils de Jacques et de Jeanne SERRIES. Sans autres renseignements.

Son acte de décès a été établi à Boufarik, le 02/01/1838, sur certificat du docteur ESTEPHANOPOLI, appartenant au Corps des Spahis.

Nicolas avait au moins un frère : MADRON François (+ après 02/01/1838), débitant de boissons à Douéra, Alger.

 

MADRON

Serres (?, mais probablement en Meurthe-et-Moselle aujourd'hui).

Algérie : Bir Touta; Saint-Ernest; Birkadem; Boufarik; Mustapha; province d'Alger.

MADRON Jean Claude, o vers 1823, garde champêtre (1860), demeurant à Bir Touta, cultivateur à Saint-Ernest, Alger (1863), domestique à Birkadem (1866), époux de Anne Mathilde BLAISE, o vers 1826, journalière à Birkadem (1866). Au moins trois enfants :

- Prosper Jean, o 08/08/1860 Boufarik (Alger).

- Victor, o 14/10/1863 Mustapha (Alger).

- Louis, o 11/11/1866 Mustapha (Alger).

 

MAISSE

Artzwiller.

Algérie : Sidi Chami, Oran.

MAISSE Marianne, o entre 1788 et 1789 Artzwiller, + 21/08/1858 Sidi Chami, fille de Nicolas et de Magdelaine BRINIGER, qui oo avant 1832 Vincent GUERRE, o vers 1801, + avant 1858, colon à Sidi Chami. Au moins deux enfants :

- Lizi, o vers 1832, + 10/10/1846 Sidi Chami.

- Vincent, o vers 1832 "Hartzville", + 04/05/1858 à l'hôpital d'Oran.

Voir MEISSE;

 

MANGIN

Metz.

Algérie : Blad Touaria, Mostaganem, Oran, et Mazagran (Oran).

MANGIN Charles, o 17/09/1817 Metz, jardinier à Mazagran (1853), fils de Isidore (+ 14/01/1837 Metz, marchand de ferraille) et de Anne FROCARD (+ 01/01/1827 Metz), qui oo 14/07/1853 Blad Touaria, Marie Madeleine VINCENT, o 13/02/1835 Lallemand-Rombach, Haut-Rhin.

 

MANSUY

Bebing.

Algérie : Staouéli, Alger.

MANSUY Antoinette, o Bebing, + 10/08/1890 Mustapha, Alger, qui oo avant 1869 Louis JIUSEPPINA dit Bonello, + après 24/06/1893, jardinier à Staouéli, cultivateur (1899) au mêmelieu. Au moins deux enfants :

- JIUSEPPINA Marie Alexandrine, o 10/09/1869 Mustapha, qui oo 24/06/1893 Staouéli Félix Claude Etienne PINARD, o 08/08/1871 Alger, cultivateur à Staouéli, gérant de ferme à Guyotville, Alger (1895), viticulteur (1899), d'où : PINARD Marie Suzanne, o 13/10/1895 Guyotville.

- JIUSEPPINA Ernestine, o 24/05/1876 Mustapha, qui oo 12/04/1899 Staouéli, Joseph Eugène PINARD, o 04/03/1874 Alger, viticulteur à Staouéli.

 

MARCHAL

D.... (?), arrond. de Château-Salins.

Algérie : Aïn el Turck, Oran, et Bou Sfer (Oran)./

MARCHAL Joseph, + après 30/04/1867, propriétaire (1867) à Bou Sfer, époux de Marie Rose PETITJEAN. Au moins un enfant :

- Marie-Anne Estelle, o 31/05/1846 à D..., qui oo 30/04/1867 Aïn el Turck, Jean MARTY, o 24/03/1839 Crampagna, Ariège, cultivateur (1867) à Bou Sfer, fils de Bernard, cultivateur à Bou Sfer et de Germaine MALBEZY, les deux décédés après 30/04/1867.

 

MASSON

Chateauroux, arrond. de Château-Salins.

Algérie : Alger.

MASSON François (*), + après 14/11/1835, domicilié à Alger, rue Villegagnon n° 4, époux de Françoise PETIT-MANGIN (+ après 14/11/1835). Au moins un enfant :

- Anne Marie, o 23/07/1811 Châteauroux, Moselle, qui oo 14/11/1835 Alger, François SAFFROY, o 29/05/1814 Vic, Moselle, maître-boucher à Alger, d'où deux filles :

. SAFFROY Barbe Catherine Véronique, o 22/03/1833 Alger.

. SAFFROY Adélaïde, o 15/01/1835 Alger.

(*) François MASSON avait un frère : Jean Nicolas (o 1788), cultivateur (1835), demeurant à Alger, rue Casbah n° 9.

Note :

Acte de mariage de Anne Marie MASSON et François SAFFROY : n° 33, 15 heures. Témoins au mariage : DUVERNAY Alexandre Victor Antonin Roby, géomètre du domaine, 27 ans, demeurant à Alger, rue Navarin, n° 8 - VAUTRIN Jean Félix, sergent aux vétérans, 52 ans, domicilié à Alger, rue Tombouctou n° 28 - BECKER Adam, canonnier, 25 ans, demeurant hors Alger, au Grand Ta... (?) - MASSON Jean Nicolas, cultivateur, 47 ans, demeurant à Alger, rue Casbah n° 69, oncle paternel de la future.

"Les époux ont déclaré qu'un enfant du sexe féminin, inscrit sur les registres de l'état civil d'Alger, Afrique, à la date du 22 mars 1833, n° 52, sous les prénoms de Barbe Catherine Véronique et indiqué être de Félix SAFFROY et de Barbe MASSON, a été procréé de leurs oeuvres. En conséquence, ils déclarent le reconnaître pour leur fille et le légitimer par le présent mariage. Il ajoutent à cette reconnaissance d'enfant : 1° que c'est évidemment par erreur si dans l'acte de naissance sur énoncé qu'il a été donné au sieur SAFFROY le prénom de Félix, au lieu de François qui est son seul et véritable prénom, 2° s'il a été donné à la demoiselle MASSON que le seul prénom de Barbe, au lieu de ceux de Anne Marie qui sont ses seuls et véritables prénoms.

"Et deuxièmement, qu'un enfant du sexe féminin, inscrit sur les registres de l'état civil d'Alger, Afrique, à la date du 15 janvier 1835, n° 8, sous le prénom de Adélaïde, et indiqué être de père inconnu et de demoiselle Anne Marie MASSON, a été procréé de leurs oeuvres; en conséquence ils déclarent le reconnaître pour leur fille et le légitimer par le présent mariage."

nb : la mère de l'épouse ne sait ni écrire ni signer.

 

MAURICE

Lagarde.

Algérie : Safsaf, Tlemcen, Oran, et La Cressonnette, commune d'Aïn Fezza, Tlemcen, Oran.

MAURICE Jean Pierre, + 18/10/1860 Safsaf, époux de Jeanne MERCY (+ 23/02/1868 Safsaf). Au moins trois enfants :

- MAURICE Jean-Baptiste Victor, o 01/02/1836 Lagarde, + 18/08/1903 La Cressonnette (Aïn Fezza), cultivateur à Safsaf (1869), cantonnier (1901), installé en 1848 dans l'Oranais, qui oo 25/09/1869 Saint-Cloud (Oran), Marie Joséphine REVOIR, o 30/10/1838 Paris. Au moins un enfant :

. Victor Gabriel, o 09/02/1875 Kléber (Oran), poseur de voie (1901), demeurant à La Cressonnette (Aïn Fezza), qui oo 05/01/1901 Aïn Fezza, Cécile Gabrielle FAURé, o 23/11/1880 Lamoricière (Oran), fille de Jean Marie et de Joséphine TORREL (les deux + après 05/01/1901).

 

- MAURICE Clément, o vers 1839, + après 25/09/1869, garde champêtre (1869) à Safsaf.

- MAURICE Pierre, o vers 1845, + après 05/01/1901, cultivateur (1901) à Safsaf.

 

MAURICE

Nebing, canton d'Albestroff.

Algérie : Mascara.

MAURICE Clément Victor, o vers 1828 Nebing, + 14/06/1874 Mascara, adjudant sous-officier au 4ème régiment de Chasseurs d'Afrique, matricule 273, médaille militaire. Célibataire, fils de Nicolas et de Marguerite PELTE.

 

 

MEISSE

Hartzwiller (Artzwiller), canton de Sarrebourg.

Algérie : Sidi Chami, Oran.

MEISSE Nicolas, o vers 1813, + après 1879, cultivateur à Sidi Chami, vannier (1879), époux de Marie (-Ursule) SIBOLL (SIBOLLE, SIBOLD) (o vers 1816, + après 1879). Au moins cinq enfants :

1° Christine, o 18/02/1845 Hartzwiller, qui oo 12/07/1879 Sidi Chami, Alexandre Joseph FABRE, o 05/05/1836 Toulon, Var, cordonnier à Sidi Chami, d'où :

. FABRE Victoria Laurence Omélie, o 24/03/1867 Oran.

. FABRE Joseph Louis, o 24/03/1867 Oran.

. FABRE Pauline Christine, o 25/01/1872 Arzew.

. FABRE Edouard, o 22/07/1874 Arzew.

. FABRE Louise, o 17/12/1878 Arzew.

2° Séraphine, o 1853 Artzwiller, + avant 07/07/1872, qui oo 22/05/1871 Sidi Chami, Théodore SIGRIST, o 21/02/1839 Burckenwald, arrondissement de Saverne, Bas-Rhin, + après 1872, cultivateur à Sidi Chami, d'où :

. SIGRIST Joséphine, née en février 1872 Bou Tlélis, Oran, + 07/07/1872 Bou Tlélis.

3° Aimable, o 18/06/1857 Sidi Chami, + 02/10/1857 au même lieu.

4° Marie, o 20/01/1859 Sidi Chami, + 27/09/1877 Sidi Chami, qui eut un enfant naturel : MEISSE (enfant sans vie), o et + 26/09/1877 Sidi Chami.

5° Emile, o 1861 Misserghin, Oran, + 05/10/1874 Sidi Chami.

(voir MAISSE)

 

METZGER

Fénétrange.

Algérie : Sidi Chami et Sainte-Barbe-du-Tlélat, Oran.

METZGER François Nicolas Louis, o 04/02/1803 Fénétrange, cultivateur à Sidi Chami, puis (1864) à Sainte-Barbe-du-Tlélat, fils de François (o 1766, + 10/02/1838, maître pêcheur, garde d'étangs par ordonnance royale) et de Catherine STEIN (o 18/10/1764 Grosselming, Moselle, + 04/09/1831).

François Nicolas Louis se marie deux fois :

1° 19/01/1830 Langatte, avec Marguerite SCHEBETSCHEC, née entre 1802 et 1804 à Langatte, + 22/10/1849 Sidi Chami, d'où :

. Catherine, o 16/11/1834 Langatte, "La Tour du Stock", + après février 1891 Sidi Chami, qui oo en 1864 Pierre MAHUT.

2° 02/02/1858 à Sidi Chami avec Madelaine FRIED, o 31/08/1833 Oberkutzenhausen, commune d'Oberseebach, Wissembourg, Bas-Rhin, d'où :

. Louis, o 14/11/1857 Sidi Chami.

. Pierre, o 1857 Sidi Chami, + 24/11/1859 au même lieu.

. François, o 16/12/1859 Sidi Chami.

nb : Madelaine FRIED avait eu un enfant naturel : FRIED Georges, o 08/04/1856 Sidi Chami.

 

MEYER

Kalhausen, canton de Rohrbach.

Algérie : Rebeval, commune de Dellys, arrond. de Tizi-Ouzou, Alger.

MEYER Marie Anne, o 08/02/1837 Kalhausen, fille de Florian (+ 24/03/1858 Kalhausen) et de Madeleine STACK (+ 21/10/1856 Kalhausen), qui oo avant 1876 à Rebeval, Ferdinand MARZOLF, o 24/05/1839 Roppenheim, Bas-Rhin, propriétaire à Rebeval, d'où au moins trois enfants :

- MARZOLF Marie Madelaine, o 11/05/1876 Reveval.

- Eugène, o 21/01/1879 Rebeval, + 17/09/1879 au même lieu.

- Alphonse, o 21/01/1870 Rebeval.

 

PIROT

Bining (canton de Grostenquin) et Singling (canton de Rohrbach).

Algérie : Sidi-bel-Abbès, Oran.

PIROT Antoine (+12/02/1863, maréchal-ferrant à Schmittwiller, Moselle), époux de Anne Marie MOTSCH (+ 17/11/1843). Ce couple ne part pas en Algérie, mais deux des fils émigrent :

- PIROT Jean, o 13/05/1828 Bining, + 30/09/1897 Détrie, section de Sidi-Lhassen, Oran, soldat au train des équipages militaires, détaché à Sidi-bel-Abbès, maréchal-ferrant, qui oo 23/07/1862 Sidi-bel-Abbès, Marie Claudine Mathilde GAND, o 09/11/1841 Ruffey (au Auffey), Jura. D'où 4 enfants qui suivent.

- PIROT Nicolas, o 14/01/1839 Singling, + 07/08/1889 Sidi-bel-Abbès (rue J.J. Rousseau), propriétaire, maréchal-ferrant, qui oo 05/10/1868 Sidi-bel-Abbès, Emelie GUIDOU, o 05/06/1848 Sidi-Chami, Oran. D'où 6 enfants qui suivent.

 

Enfants de Jean PIROT et M.Claudine Mathilde GAND :

- Louis Joseph, o 20/06/1867 Sidi-bel-Abbès.

- Marie Joséphine, o 10/10/1869 Sidi-bel-Abbès, qui oo 07/01/1889 Détrie, Oran, Joseph ROESS, o 08/10/1863 Oran, boucher à Sidi-bel-Abbès.

- Louis Lucien, o 04/06/1872 Détrie, + 22/06/1875 au même lieu.

- Félix, o 14/09/1875 Détrie, + 24/12/1880 Sidi-bel-Abbès.

Enfants de Nicolas PIROT et Emelie GUIDOU :

- Marcelline Emilie, o 16/01/1869, qui oo 24/03/1887 Mercier Lacombe, Edouard MALé (o 01/04/1863 Oran°;

- Nicolas Jean Emile, o en 1870, + 09/06/1896 Sidi-bel-Abbès, maréchal-ferrant.

- Eugénie, o 16/06/1872 Sidi-bel-Abbès, + 27/12/1895 Sidi-bel-Abbès, qui oo 03/09/1892 Sidi-bel-Abbès, Joseph Léon Victorin MICHAUD, o 23/03/1858 Oran, propriétaire.

- Joséphine Fannie, o 24/08/1874 Sidi-bel-Abbès (3, rue J.J. Rousseau), qui oo 05/02/1898 Sidi-bel-Abbès, Tomas GIRONA, o 21/12/1864 Alicante, Espagne, entrepreneur à Sidi-bel-Abbès.

- Léonie, o 17/02/1877 Sidi-bel-Abbès (3, rue J.J. Rousseau), + 21/02/1895 Sidi-bel-Abbès.

- Jeanne Adèle, o 01/06/1882 Sidi-bel-Abbès, + 05/03/1884 au même lieu.

 

POTIER

Hombourg.

Algérie : Douéra, Alger.

POTIER Nicolas, o vers 1813 Hombourg, + 26/06/1886 Douéra, cultivateur et cantonnier à Douéra, fils de POTIER ?? et de Elisabeth SHEK.

Il possédait une maison et 2 hectares en blé, avoine et tabac.

 

REDER

Diffenbach, Puttelange.

Algérie : Affreville, annexe de Miliana, Alger.

REDER Jean, + 01/02/1858 Marengo, Alger, époux de Anne Marie LIEBGOTT (+ 12/10/1850 Douéra). Au moins un enfant :

- Michel, o 25/11/1840 Diffenbach, négociant (1871) à Affreville, qui oo 16/03/1871 Affreville, Julie Pulchérie MORAND de la GENEVRAYE, o 23/07/1849 Aïn Tédélès, Oran, fille de Alphonse Laurent Auguste (+ après 16/03/1871) domicilié à Affreville, et de Scholastique MAYROT (+ 26/08/1860 Aïn Tédélès, Oran).

 

REDER

Saint-Avold.

Algérie : Saint-Leu et Arzew, Oran.

REDER Jean-Baptiste (*), o 21/10/1803 Saint-Avold, + 18/07/1871 Saint-Leu, colon (1850), cultivateur (1869) à Saint-Leu, fils de Jean (+ 03/06/1831 Saint-Avold) et de Marguerite NICOLAS (+ 19/04/1823 Saint-Avold).

Jean-Baptiste se marie deux fois :

1° avant 1838 avec Marie DOLTER, + 05/11/1849 Saint-Leu.

2° 15/11/1850 Arzew avec Suzanne GERDEN, o vers 1802 Malbourg Weick, Prusse (veuve de Mathias WITZFELD, + 14/10/1849 Arzew), fille de Jean (+ vers 1804) et de Magdelaine BEHEINT (+ vers 1804).

On ne sait pas s'il y a des enfants du second mariage.

Du premier mariage, Jean-Baptiste aura au moins deux enfants :

- François, o 03/01/1838 Saint-Avold, cultivateur (1869) à Saint-Leu, qui oo 23/01/1869 Oran, Magdeleine Jeanne Emmanuelle ClotildeMISS, o 21/08/1849 Oran.

- Adolphe, o 27/05/1845 Paris, cultivateur (1872) à Arzew, qui oo 11/05/1872 Saint-Leu, Mélanie Françoise ROUBINEAU, o 29/01/1848 Belvize, Aude.

(*) Jean-Baptiste obtient une concession de 9 hectares et 8 ares vers 1852.

 

ROBERT

Longueville-lès-Saint-Avold, canton de Faulquemont, arrond. de Metz.

Algérie : Blida.

ROBERT Pierre, o 23/05/1812 Longueville-lès-Saint-Avold, concierge des bâtiments militaires (1840) à Blida, fils de Georges et de Marie Anne TRAN, qui oo 14/08/1840 Boufarik, Elisabert EININGER, o 07/07/1823 Reichshoffen, Bas-Rhin, couturière (1840).

Note :

Sur l'acte de mariage, les parents de Pierre sont "déclarés absents par acte de notoriété publique dressé par le sieur Pierre Lamande (?), juge de paix du canton de Faulquemont, en date du 21 mai 1840..."

Pour l'épouse, Elisabeth EININGER, il est noté : "La demoiselle EININGER présente un certificat du sieur Jean Guerber, premier adjoint de la commune de Reichshoffen, constatant que la dite demoiselle n'a pas de tuteur dont elle puisse rechercher le consentement en cas de mariage."

 

ROESCH

Dolving.

Algérie : Crescia, Alger.

ROESCH Marie Anne, o 04/10/1822 Dolving, fille de Etienne (journalier en 1850 à Dolving) et de Marguerite GRINENBOUR (+ 18/10/1843 Dolving), qui oo 17/10/1850 Crescia, Denis LANTER, o 24/03/1805 Morange, Moselle, + 26/11/1875 Crescia, cultivateur (1850,1874) à Crescia. Ils auront 9 enfants (voir LANTER).

 

ROHR

Grosrederching.

Algérie : Bou Kalfa  -  Haussonvillers (Alger).

ROHR Auguste, + 20/07/1884 Bou Kalfa, époux de Cathrerine DILLINGER (+ après 12/01/1888, propriétaire à cette date à Bou Kalfa). Au moins un enfant :

- ROHR Elisabeth, o 02/03/1870 Grosrederching, qui oo 12/01/1888 Haussonvillers, Emile Paul MARTIN, o 26/07/1863 Alora, province de Malaga, Espagne, voiturier (1888) à Haussonvillers.

 

ROHR

Grosrederching.

Algérie : Marengo, Alger.

ROHR Adam, o vers 1828 Grosrederching, + 11/01/1870 Marengo, journalier, sans domicile fixe, fils de Adam (+ avant 11/01/1870) et de Elisabeth REBMANN (+ avant 11/01/1870). Sans autres renseignements.

 

 

SARRAIL-SARTHET

Burtoncourt, canton de Vigy.

Algérie : Fouka, canton de Koléa, et Zéralda, commune de Staouéli, Alger.

SARRAIL-SARTHET Jean Antoine, o 25/05/1868 Burtoncourt, viticulteur, demeurant à Zéralda, commune de Staouéli, qui oo 31/12/1892 Fouka, Félicité Henriette KESSLER, o 18/10/1871 Koléa. Sans autres renseignements.

 

SCHALONAQUE

Thionville.

Algérie : Aïn Fezza, Tlemcen, Oran.

SCHALONAQUE Pierre, o 08/10/1852 Thionville, fils de père et mère inconnus, chef cantonnier (1877) à Aïn Fezza, qui oo 08/02/1877 Aïn Fezza, Blanche Charlotte PEGOLO, o 13/12/1832 Gibraltar, Espagne, fille de Domingo, boucher à Sétif (+ après 08/02/1877) et de Rose DANINO (+ 30/10/1835 Bône).

nb : Blanche Charlotte PEGOLO se marie quatre fois :

1° avant 1856 avec Antonio CASTEX.

2° en 1856 à Sétif, avec Benoît PROTIERE.

3° le 13/11/1858 à Sétif avec Claude (ou Jean, ou Jean-Claude) DEVIGNE, + 02/05/1869 à Philippeville, boucher et restaurateur à Sétif. Le couple aura une fille : DEVIGNE Eugénie Laurence, o 16/01/1859 à Sétif.

4° le 08/02/1877 à Aïn Fezza avec Pierre SCHALONAQUE (voir ci-dessus).

 

SCHOENBERG

Ahayange, arrond. de Thionville.

Algérie : Mostaganem, Oran.

SCHOENBERG Gabriele Barthélémy, o 12/03/1824 Ahayange, entrepreneur à Mostaganem, fils de Pierre Jacques (+ après 05/04/1864, officier de cavalerie) et de Anne du CARDONNOY (+ avant 05/04/1864), qui oo 05/04/1864 Aïn sidi Chérif, Marie-Emilie Lucie FAULTE du PUYPARLIER, née à Paris (3ème). Sans autres renseignements.

 

STENIGER

Longueville-lès-Saint-Avold.

Algérie : Affreville, district de Miliana.

STENIGER Marguerite, o vers 1836 en Lorraine, couturière (1856) à Affreville, fille de Henri (+ après 13/05/1856, demeure à Longueville-lès-Saint-Avold, marchand de poteries) et de Anne SCHMITT (+ après 13/05/1856), qui oo 13/05/1856 Affreville François Ferdinand BRUN, o vers 1828, cultivateur (1856) à Affreville.

 

THERMINOT

Donnelay.

Algérie : Alger.

THERMINOT Nicolas, o 16/12/1837 Donnelay, employé aux chemins de fer Algériens (demeure à Kouba au moment de son mariage), fils de Joseph (+ après 1866, propriétaire) et de Justine ROUSSELON (+ après 1866), qui oo 10/02/1866 Alger, Appollonie BLACHE (*), o 10/02/1846 Kouba, section de Husseïn Dey (Alger), + 15/01/1889 Mouzaïaville.

(*)Au moment du mariage, Appollonie habite au quartier Saint-Eugène, à Alger. Sur l'acte de mariage figure : "La future épouse, assistée de son père, nous a décléré sous serment prêté entre nous-mêmes, conformément à l'avis du Conseil d'Etat du 30 mars 1808, que c'est par erreur si sa mère a été dénommée dans son acte de naissance sous le nom propre de GILBON, tandis que son véritable nom et la seule manière de l'écrire est GILBAUD, ainsi qu'elle en est inscrite dans son acte de décès."

 

TISSOT

Rombas.

Algérie : Blad Touaria, Mostaganem, Oran.

TISSOT Jean-Baptiste Albert, + 29/08/1839 Rombas, tonnelier à Rombas, époux de BAUCHOT (BAUCHET) Marie-Catherine (*) (+ 07/11/1858 Blad Touaria). Au moins un enfant :

- François Nicolas, o 18/11/1833 Rombas, cultivateur (1863) à Blad Touaria, qui oo 29/07/1863 Blad Touaria Marie Elisabeth KLEIN, o 24/09/1835 Mackwiller, Bas-Rhin, d'où :

. KLEIN Marie-Elisabeth reconnue TISSOT, o 05/12/1860 Blad Touaria.

(*) Marie-Catherine épouse en secondes noces, entre 1840 et 1858, Joseph Adolphe BAYET, cultivateur à Blad Touaria.

 

VENEL

Maizières (Maizières-lès-Metz).

Algérie : Bréa, Tlemcen, Oran.

VENEL François, o 06/10/1837 Maizières, voiturier à Bréa (1862), cultivateur à Mansourah, Tlemcen (1870), propriétaire à Hennaya (1903), fils de VENEL François qui eut une relation avec Françoise GERARD (+ avant 1862, fileuse de laine), veuve de Louis ZELER (voir ci-après), qui oo avant 1870 Joséphine Catherine MANGEOT, o 22/08/1844 Villecey-sur-Mad (?), + 17/02/1883 Mansourah (Tlemcen), d'où :

. VENEL Cécile Marie Eugénie, o 05/05/1870 Bréa.

. VENEL Paul André, o 04/05/1878 Mansourah, cultivateur à Hennaya, qui oo 28/05/1903 Hennaya, Emilie FORSTER, o 26/10/1882 Hennaya.

 

La mère de François VENEL, Françoise GERARD, était veuve de Louis ZELER (+ avant 1837, habitait à Maizières), dont elle avait eu deux enfants :

. ZELER Joseph, o vers 1823, garde des eaux, demeure à Sef-Sef.

. ZELER Nicolas, o vers 1826, maçon à Tlemcen.

 

VOGIN

Salonnes.

Algérie : Aïn-el-Arba, Oran.

VOGIN Marguerite, o 28/10/1820 Salonnes, fille de Jean-François (+ avant 03/04/1866) et de Anne THIEBAU (+ avant 03/04/1866).

Marguerite se marie deux fois :

1° avant 1866 avec Antoine DELRIEU (+ avant 1866).

2° 03/04/1866 Aïn-el-Arba, avec François CLERC, o 25/07/1829 Saint-Gilles, commune de Dennery, Saône-et-Loire, propriétaire (1866) à Aïn-el-Arba, fils de Jacques, vigneron (+ après 03/04/1866) et de Françoise BONNARD (+ avant 03/04/1866).

 

WEBER

Langatte.

Algérie : Sidi Chami, Oran.

WEBER Jean Adam, o vers 1795 Langatte, + 30/10/1849 Sidi Chami, journalier, colon à Sidi Chami, époux de Catherine WALTER (o vers 1812 Langatte, + 27/10/1849 Sidi Chami). Au moins deux enfants :

- WEBER Dominique, o vers 1829 Langatte, + 25/10/1849 Sidi Chami, sans postérité.

- WEBER Madeleine, o vers 1845, + 22/10/1849 Sidi Chami, sans postérité.

En une semaine, toute la famille, les parents et les deux enfants, décèdent probablement de maladie.

 

WOLFF

Petitrederching, arrond. de Rohrbach.

Algérie : Aïn-sidi-Chérif, Oran.

WOLFF Henry, + après 15/10/1868, propriétaire à Aïn-sidi-Chérif, époux de Marie-Anne LANER (+ 30/08/1854), qui oo 15/10/1868 Aïn-sidi-Chérif, Marie-Joséphine KLERCH (o 29/03/1851 La Stidia, Oran).

A SUIVRE

Originaires du 67 (suite)

Publié le 03/01/2011 à 17:20 par emigrationalgerie

STOETZEL

Schoenau.

Algérie : Oran.

STOETZEL Jean, + après 10/08/1851, ancien préposé des douanes, colon cultivateur à Oran (1851), époux de Appolonie WEISENBACHER, + après 10/08/1851. Au moins un enfant :

- Appolonie, o 07/02/1830 Schoenau, couturière, qui oo 18/08/1851 Oran, Kilian KELLER, o 15/05/1814 Reichstett, Bas-Rhin, gendarme à pied à la 4ème compagnie de gendarmerie à pied d'Afrique.

 

STOETZEL

Schwabwiller.

Algérie : Alger - Joinville - Blida.

STOETZEL Jean Georges, o vers 1810, époux de Catherine SCHMITTER (o vers 1813, + après 24/04/1855).

En juillet 1843, ils sont à Alger, au dépôt des ouvriers, faubourg Bab-Azoum; août 1843 : demeurent à Alger, rue du Capetan n° 28; 1855 : cultivateur à Joinville. Au moins deux enfants :

- Georges, o 09/07/1843 Alger, + 03/08/1843 Alger.

- Marie Anne, o 07/09/1833 Schwabwiller, + 07/09/1864 Blida, qui oo 24/04/1855 Blida, Jacques HERMANN, o 01/10/1826 Vieux Lixheim (Meurthe), cultivateur à Joinville.

 

STOETZEL

Schwabwiller.

Algérie : Blida.

STOETZEL Pierre, o vers 1815, + avant 24/09/1883, journalier à Blida, époux de Madeleine REINBOLD (o vers 1822, + entre 1853 et 1883). Au moins deux enfants :

- Joseph, o 1852 Schwabwiller, + 24/09/1883 Blida, serrurier, célibataire.

- Georges Gaspard, o 06/01/1853 Blida, + 17/03/1854 Blida.

 

STRAEBLER

Neuhaeusel.

Algérie : Renault, arrond. de Mostaganem, Oran.

STRAEBLER Michel (*), o vers 1849, + après 17/07/1899, cultivateur (1878) à Renault, époux de Louise WALTER (o vers 1856, + 23/10/1880 Renault). Au moins un enfant :

- STRAEBLER Antoinette, o 27/11/1878 Renault (sur son acte de mariage : "domiciliée de droit à Renault et de fait à Souk Ahras), qui oo 17/07/1899 Souk Ahras (Constantine), Albert Maximilien Laurent VALETTE, o 15/10/1860 Pouget (Le Pouget), arrond. de Lodève, Hérault, employé aux Ponts-et-Chaussées (1899) demeurant à Souk Ahras.

(*) Pour Michel STRAEBLER, sur l'acte de mariage de sa fille Antoinette en 1899 : "... demeurant à Neuhaeusel, Basse-Alsace". Il serait donc revenu en Alsace.

 

STRAEBLER

Neuhaeusel.

Algérie : Zemmorah, Oran.

STRAEBLER Pierre, o vers 1827, garde-champêtre à Zemmorah (1882,1884,1887,1889,1890,1893), ex-cultivateur, qui se marie deux fois :

1° oo avant 1860 avec Elisabeth BECKER (+ avant 1864 peut-être à Neuhaeusel).

2° oo avant 1864 avec Appolonie MEYER (+ après 06/05/1893).

Enfants du premier mariage :

- Rosalie, o 30/01/1860 Neuhaeusel, qui oo 07/01/1882 Zemmorah, Pierre ROBIN, o 02/09/1856 Martres d'Artière (Les Martres-d'Artière), Puy-de-Dôme, gendarme (1882) de la brigade à cheval de Zemmorah (4ème Cie, 19ème Légion), fils de François (journalier, 1882, à Martres d'Artière) et de COUTERREL Marie (+ après 07/01/1882).

- Célestine, o 05/05/1861 Neuhaeusel, qui oo 30/08/1884 Zemmorah, Joseph HAEGELI, o 08/10/1859 Huttenheim (Bas-Rhin), cultivateur (1884) à Zemmorah. Célestine avait eu un enfant naturel (reconnu au moment du mariage) : STRAEBLER Raymond, reconnu HAEGELI, o 17/05/1881.

 

Enfants du second mariage :

- Clémentine, o 26/11/1864 Neuhaeusel, qui oo 01/03/1890 Zemmorah, Paul SALVET, o 15/05/1826 Palairac, Aude, propriétaire (1890) à Zemmorah, veuf de Adèle Louise GUIOL (+ 07/09/1877 Zemmorah) et fils de Guillaume et de Anne MADRèNES (les deux + à Palairac, canton de Mouthoumet, Aude. Clémentine avait eu un enfant naturel, reconnu au moment du mariage : STRAEBLER Clément Lucien Constant, reconnu SALVET, o 15/05/1887 Zemmorah.

- Raymond, o 06/09/1867 Heuhaeusel, cultivateur (1893) à Zemmorah, qui oo 06/05/1893 Zemmorah, Eulalie LISSARRE, o 27/09/1873 Pélissier (Oran), fille de Hippolyte, cultivateur (1893) à Aïn sidi Chérif (Oran) et de Elisabeth ARCHER (+ après 06/05/1893).

- Marie Anne, o 06/12/1870 Neuhaeusel, qui oo 18/08/1889 Zemmorah, Germain CARBONNE, o 18/06/1864 Zemmorah, cultivateur (1889) à Zemmorah.

Note sur Pierre STRAEBLER :

"Il obtient 26 hectares lors de son arrivée et à la fin du siècle il en possède 200, car entre temps il rachète la concession du colon LIROT Chrétien (32,5 ha) et un lot de culture à HERARDT Ignace. Deux de ses fils s'adonnent alors à l'élevage et se constituent ensemble un troupeau de 150 moutons, 150 porcs, 24 chevaux et mulets et 14 boeufs." (cf. "Alsaciens et Lorrains en Algérie", de Fabienne Fischer, ed. Gandini, 1999, ISBN 2-906431-43-5).

Est-ce le même Pierre ? Car nous n'avons trouvé comme fils que Raymond.

 

STRAUSS

Mertzwiller.

Algérie : Assi Ameur, section de Fleurus, Oran, Algérie.

STRAUSS Jean, cultivateur à Assi Ameur (+ après 10/08/1858), époux de Catherine Muller (+ 05/08/1854 Asse Ameur). Au moins deux enfants :

- STRAUSS Jean, o 08/03/1836 Mertzwiller, propriétaire cultivateur à Assi Ameur, qui oo 10/08/1858 Assi Ameur, ROYER Françoise, o 21/10/1836 Drusenheim, Bas-Rhin, fille de Robert, "domicilié de son vivant au village d'Assi-ben-Okba", et de Catherine GLESS, o vers 1804.

- STRAUSS Elisabeth, o 27/05/1837 Mertzwiller, qui oo 16/11/1858 Assi Ameur, Jacques Philippe HELM, o 30/01/1834 Gerstheim, Bas-Rhin, cultivateur (1858) à Assi Ameur, fils de Jacques Philippe, propriétaire (1858) à Assi Ameur, et de DEUNY Anne Marie Madelaine (+ après 16/11/1858).

 

THOMEN

Soufflenheim.

Algérie : Blad Touaria, Mostaganem, Oran;

THOMEN Sylvestre, o 18/12/1808 Soufflenheim, cultivateur (1863) à Blad Touaria, fils de Ignace (+ 04/05/1829 Soufflenheim) et de B.. SCHLOSSER (+ 01/04/1835 Soufflenheim). Sylvestre se marie deux fois :

1° avant 1863 avec Brigitte PLATZ, + 08/10/1863 Mostaganem (hôpital militaire).

2° 03/12/1863 Blad Touaria, avec Françoise WILLM, o 09/11/1818 Sélestat, Bas-Rhin.

 

TRAPPLER

Gerstheim.

Algérie : Azib Zamoun, commune de Bordj Menaël, Alger.

TRAPPLER Louis Philippe, o 19/10/1843 Gerstheim, + 21/09/1899 Mustapha, Alger, cultivateur (1875) à Azib Zamoun (il est dit balayeur au moment de son décès), fils de Jacques (+ 24/04/1869 Bootzheim, Bas-Rhin) et de Sophie SPENER (+ 07/11/1843 Gerstheim), qui oo 08/05/1875 Mustapha, Marie Delphine BINDER, o 15/12/1849 Aumale, Alger, + avant 21/09/1899, infirmière (1875) à l'hôpital civil de Mustapha, y demeurant.

 

UBEL

Brumath.

Algérie : Sidi bel Abbès, Oran.

UBEL Anne Marie, o 08/06/1827 Brumath, fille de Georges (+ 19/05/1848 Brumath) et de Catherine HAHN (+ 08/06/1841 Brumath), qui oo 12/08/1857 Sidi bel Abbès, Georges LORENTZ, o 16/07/1831 Brumath, cultivateur à Sidi Lhassen, Sidi bel Abbès, Oran. (VOIR LORENTZ).

 

UHRY

Ingwiller, canton de Saverne.

Algérie : Constantine.

UHRY Félix, o 31/05/1836 Ingwiller, négociant (1876) à Lauterbourg (Bas-Rhin), négociant à Constantine (1877), fils de Joseph (+ après 31/10/1876, négociant à Ingwiller) et de Julie LEVY (+ avant 31/10/1876. Félix se marie deux fois :

1° oo avant 1876 avec Louise Lisette SICARD (+ avant 31/10/1876).

2° oo 31/10/1876 Lauterbourg avec Mélanie AUSCHER (voir ce nom), o 10/08/1869 Lauterbourg.

Note :

Félix, d'abord en Algérie, va venir en Alsace, à Ingwiller et Lauterbourg et là il y épouse sa seconde femme. Il y reste quelques années, puis, le 01/01/1877 il est de retour à Constantine.

 

ULMER

Haguenau.

Algérie : Bled Youssef, commune d'Athménia, Constantine.

ULMER Joseph, o 25/02/1840 Haguenau, fileur (1865) à Haguenau, cultivateur à Bled Youssef, fils de Antoine (+ 20/01/1855 Haguenau) et de Marie Anne BLANCHE (?) (o vers 1811, + après 11/09/1865), qui oo 11/09/1865 Kaltenhouse, Bas-Rhin, Thérèse RICK, o 25/10/1842 Kaltenhouse (fille de Jean, + 30/10/1853 Kaltenhouse, Bas-Rhin, et de Catherine SCHLEICHER, + 13/11/1866 Kaltenhouse). Au moins 5 enfants :

- Charles, o 19/12/1861 Kaltenhouse, + 13/02/1947 Nancy, Meurthe-et-Moselle.

- Thérèse, o 09/06/1873 "à l'ambulance alsacienne/lorraine, commune de Oued Athménia", + 12/08/1873 Oued Athménia.

- Marie Virginie, o 08/07/1874 "à l'ambulance de Oued Athménia".

- Louise, o 13/10/1876 Bled Youssef, Oued Athménia, + 17/07/1878 Bled Youssef.

- Joseph, o 24/01/1879 Oued Athménia.

 

ULMER

Drusenheim.

Algérie : Aïn sidi Chérif, Oran.

ULMER Antoine, o Drusenheim, + 11/02/1858 Aïn sidi Chérif, cultivateur. Il se marie deux fois :

1° avant 1845 Drusenheim avec Madeleine CLAUSS, + 24/08/1854 Aïn sidi Chérif.

2° entre 1854 et 1856 avec Marguerite REINHEIMER, + après 09/06/1883.

Deux enfants avec Madeleine CLAUSS :

- Madeleine, o 1845 en Alsace, qui a une fille naturelle : ULMER Jeanne Madeleine Eugénie, reconnue CHARREAU, o 25/05/1869 Oran. Madeleine oo 27/09/1869 Paris (2ème) Joseph CHARREAU.

- Louise, o 28/08/1848 Drusenheim, qui oo 02/06/1868 Constantine, Arnaud SAUBESTRE, o 16/06/1844 Lectoure, Gers, employé à Constantine, commis greffier à Constantine (1870), employé de commerce à Batna (1876), d'où :

. SAUBESTRE Louis Emile, o 16/03/1870 Constantine.

. SAUBESTRE René Raoul, o 26/10/1876 Batna.

Deux enfants avec Marguerite REINHEIMER :

- Caroline, o 29/12/1856 Aïn sidi Chérif, qui oo 09/06/1883 Oran, Eberhart ZUMBIHL, o 21/06/1859 Hietzfelden, Haut-Rhin, agent de police à Oran (1883), naturalisé français par décret du 05/12/1881.

- Marie, o 25/08/1858 Aïn sidi Chérif, couturière à Oran (rue de Gênes n° 3) qui eut une fille naturelle, ULMER Caroline, reconnue VOLLMER, o 28/02/1878 Oran, avant d'épouser le 05/10/1878 à Oran Jean Georges VOLLMER, o 14/10/1839 Raich, grand duché de Bade, + avant 12/11/1894, garçon de café (1878).

Marie, d'une relation avec un inconnu, eut un autre enfant naturel : ULMER Augustine, o 12/11/1894 Mustapha, Alger.

Note :

Documents conservés aux ADBR :

- Lettre du 23/10/1858 du Préfet à Son Altesse Impériale le Prince Napoléon, chargé du Ministère de l'Algérie et des Colonies. Il transmet une lettre du maire de Drusenheim qui expose "... l'état d'abandon, à Aïn sidi Chérif, province d'Oran, de deux orphelines nommées ULMER Madelaine, âgée de 13 ans, et ULMER Louise, âgée de 9 ans, dont les parents, anciens habitants de Drusenheim, sont décédés récemment en Algérie, laissant leurs enfants réduits à la plus grande indigence. Ces orphelines ont à Drusenheim deux oncles, qui désirent se charger de l'entretien et de l'éducation de leurs nièces, sans pour cela posséder assez de ressources pour payer les frais de voyage de ces enfants." Il demande donc le passage gratuit d'Algérie en France pour les deux fillettes.

Renseignements généalogiques sur la famille ULMER :

Jean ULMER (frère d'Antoine), avec sa femme et six enfants, sa soeur et son enfant, et Antoine (son frère° avec sa femme et trois enfants, sont arrivés en Algérie avec le bateau à vapeur "Le Phare" en mars 1852 à Arzew (dans des conditions dramatiques; voir notes 110 et 111 du commissariat civil d'Arzew), puis Aboukir (à 4kms d'Aïn sidi Chérif), puis enfin à Aïn sidi Chérif, avec les concessions suivantes :

Jean ULMER : 8 ha 65 a 30 ca.

Antoine ULMER : 8 ha 65 a 90 ca.

(titres définitifs le 2 mai 1856).

Ils ont été obligés de demander la nationalité française en juin 1872, à Aboukir, à la suite de l'annexion de l'Alsace par les allemands en 1870.

(renseignements fournis par C. Greffier - http://geneanet.org/cgreffier)

 

ULMER

Non localisé en Alsace.

Algérie : Aïn sidi Chérif, Oran.

ULMER Joseph Léonce, o 1862 Aïn sidi Chérif, journalier à Oran, y demeurant rue Denfert-Rochereau, maison Assemiat (1901), époux de Carmen PARES, o 1866. Au moins deux enfants :

- Alexis Théodore, o 16/10/1896, Misserghin, Oran, qui oo 1) 05/06/1918 Oran, Manuella ROMERO et en 2) 26/02/1949 Oran, Severina Soledad LOPEZ.

- Ferdinand Louis, o 27/05/1900 Oran.

 

ULMER

Algérie : Mostaganem, Oran.

ULMER Marie, o vers 1871, lingère (1899) qui eut un fils naturel :

- ULMER Emile Armand, o 30/08/1895 Faubourg de Beyrouth, Mostaganem.

Note :

Par acte à la mairie de Montpellier, le 23/12/1899, GENIES Jean, chef de dépôt à la Compagnie du chemin de fer Portuguais à Figueras, Portugal, et ULMER Marie, lingère, ont reconnu pour leur fils l'enfant porté à l'acte ci-contre (mention marginale acte de naissance).

 

URSCH

Drusenheim.

Algérie : Aïn sidi Chérif, Aboukir, Mostaganem, Oran.

URSCH Jean, + après 29/10/1868, propriétaire (1868) à Aïn sidi Chérif, époux de Marie Anne SCHMITT (+ 13/12/1850 Drusenheim). Au moins un enfant :

- François Antoine, o 26/02/1846 Drusenheim, cultivateur (1868) à Aïn sidi Chérif, qui oo 29/10/1868 Aïn sidi Chérif, Marie Catherine EYRAUD, o 13/09/1852 Thiaret (Algérie), fille de Léonard (+ 28/02/1866) et de LAPOULPE Jeannette (+ 22/02/1865)lesdeux décédés à Saint-Denis-du-Sig.

 

VAHL

Lauterbourg.

Algérie : caravansérail du Riou, commune d'Ammi Moussa, Oran, et Blad Touaria, Mostaganem, Oran.

VAHL Jean, o 22/03/1826 Lauterbourg, garde du caravansérail du Riou, y demeurant (1857), fils de Georges Michel et de Marguerite STARCK (+ 08/02/1833), qui oo 22/09/1857 Blad Touaria, Cartherine HERTZOG, o 26/06/1836 Dalhunden, Bas-Rhin.

nb : en 1857, sur l'acte de mariage de son fils Jean, on précise concernant Georges Michel VAHL : "... sans autres renseignements de domicile et d'habitation."

 

VELTEN

Mackwiller (?).

Algérie : Blad Touaria, Mostaganem, Oran.

VELTEN Michel, o vers 1840, qui oo 1877 Blad Touaria, Caroline KLEIN, o 1843 Mackwiller (qui avait épousé en premières noces à Blad Touaria, en 1868, Cyrille GIRSCH(E), o vers 1840, + en 1875).

 

VELTEN

Roppenheim.

Algérie : Blad Touaria, Mostaganem, Oran.

VELTEN Jacques, o 01/03/1838 Roppenheim, cultivateur, fils de Philippe Georges (+ 05/07/1843 Strasbourg, journalier) et de Eve MACIT (?) (+ 07/10/1854 Oran).

Jacques oo 03/11/1864 Blad Touaria avec Catherine KLEIN, o 26/01/1834 Mackwiller (qui avait épousé en premières noces à Blad Touaria, le 03/03/1859, Jean-Baptiste BRUCKER, o 01/04/1824 Brouderhoff, Meurthe, et + 28/07/1860 Blad Touaria).

 

VETTER

Truchtersheim.

Algérie : Aïn Beida, Constantine, et Lambèse.

VETTER Jean, o vers 1811, + 17/01/1863 hôpitel militaire de Batna, brasseur à Lambèse (Algérie), époux de Françoise KUTH (+ après 25/04/1868). Au moins un enfant :

- Catherine, o 10/12/1852 Lambèse, qui oo 25/04/1868 Aïn Beida, Alexandre BIANCHI, o 13/07/1843 Stabio, Suisse, tailleur de pierre (1868) à Aïn Beida, fils de Josué (+ avant 25/04/1868 à Storgo di Stabio, Suisse) et de Françoise CRASTA, dite PANDIS (+ avant 25/04/1868 au même lieu).

 

VIERLING

Sessenheim.

Algérie : non localisé.

VIERLING Vendelin, o vers 1804, maçon et cultivateur, époux de Anne Marie JUCKS (o vers 1820). Au moins 5 enfants :

- Madeleine, o 1837.

- Marie Anne, o 1841.

- Michel, o 1847.

- Catherine, o 1849.

- Reine, o 1851.

Note :

En 1852, Vendelin fait une demande d'émigration en Algérie.

- Lettre du 04/02/1852 au Préfet : VIERLING Vendelin, domicilié à Sessenheim, avec sa famille... Il n'a que 560 francs... une maison d'habitation : 250 francs, un verger, 220 francs, un lit complet : 30 francs, linge et habillement : 40 francs, meubles et ustensiles de cuisine : 20 francs, mais son lot communal... lequel vaudra au moins 500 francs.

- Acte de notoriété du 20/06/1852 du Juge de Paix. Fortune de Vendelin VIERLING :

- une petite maison d'habitation, avec un verger y attenant, sise à Sessenheim, et estimés à quatre cent soixante dix francs (470),

- un lit complet avec taie et garniture, linge de ménage et autres meubles, y compris les outils aratoires et la batterie de cuisine, estimés à cent francs (100),

- les outils et instruments de son métier, comme marteaux, truelles... estimés à vingt francs (20),

- le produit de son lot communal, évalué à quatre cent quarante francs (440).

Total de ces valeurs : mille trente francs (1.030). Nota : le produit du lot communal sera supérieur à beaucoup d'autres lots, en raison de la nature et de la beauté orticole qui s'y trouve dans le moment. (suivent les signatures du juge de paix et des témoins).

 

VOGEL

Niederschaeffolsheim.

Algérie : Aïn Abessa, Sétif, Constantine.

VOGEL Thérèse, o 14/06/1833 Niederschaeffolsheim, fille de Michel (+ avant 03/04/1878 Niederschaeffolsheim) et de Madeleine STEINMETZ (+ avant 03/04/1878 Niederschaeffolsheim), qui oo 03/04/1878 Aïn Abessa, Antoine FARNY, o 12/12/1839 Wettolsheim, Bas-Rhin, cultivateur (1878) à Aïn Abessa.

nb : Thérèse VOGEL avait épousé en premières noces Xavier HELMER (+ 14/01/1876 Aïn Abessa, concessionnaire au dit lieu).

 

WAGNER

Obermodern.

Algérie : non localisé.

WAGNER Frédéric, o vers 1815 Obermodern, cultivateur, qui oo 10/04/1843 Strasbourg, Madeleine GISS (o 1810 Rosheim).

Madeleine aura un fils naturel : GISS Louis, o 1834 Eckbolsheim, Bas-Rhin.

Madeleine aura au moins trois enfants avec Frédéric :

- WAGNER Marie Louise, o 1843 Strasbourg.

- WAGNER Caroline, o 1845 Strasbourg.

- WAGNER Charles, o 1847 Strasbourg.

Note :

En 1848, Frédéric demande à émigrer en Algérie avec sa famille. Quelques documents conservés aux ADBR en gardent trace :

- Lettre du 26/09/1848 du Ministre de la Guerre au Préfet : demande de renseignements sur ressources et moralité de : WAGNER, demeurant rue du Pont-Couvert n° 20, à Strasbourg, qui lui a adressé une demande de passage gratuit en Algérie pour lui et sa famille. En marge : "Le citoyen Maire de Strasbourg est prié de fournir les renseignements demandés par cette lettre qu'il voudra bien retourner. Strasbourg, le 29 septembre 1848. Le Préfet par intérim. Signé : illisible.

- Certificat de police (canton sud) du 27/09/1848, concernant "WAGNER Frédéric, cultivateur, 44 ans, natif de Obermodern, sa femme Madeleine GISS, âgée de 38 ans, native de Rosheim, leurs enfants: Marie Louise, née en 1843, Caroline, née en 1845, Charles, né en 1847 à Strasbourg, plus Louis GISS, né en 1834, fils naturel de la femme WAGNER, sont inscrits sur les registres de population du canton, rue Ponts-Couverts, n° 20, comme séjournant dans cette ville depuis l'année 1840, et qu'il n'a pas été porté de plainte contre eux."

- Lettre du 28/09/1848 au préfet, demandant le passage gratuit, avec indemnité de route, pour se rendre en Algérie, signée par WAGNER Frédéric, 40 ans, avec son épouse, âgée de 38 ans, et ses 4 enfants, l'aîné âgé de 15 ans.

- Papier libre du 04/10/1848 (collé au document précédent) : "Le nommé WAGNER Frédéric, né en 1805 à Obermodern, marié et père de trois enfants, demeurant en cette ville depuis le 10 septembre 1840, ne possède aucune fortune; il était autrefois conducteur d'omnibus; il y a six mois qu'il a vendu cheval et voiture, étant dans un état obéré, et depuis il travaillait comme journalier. Il n'a pas été porté plainte contre lui pendant son séjour en cette ville. Strasbourg le 4 octobre 1848. Le Commissaire de police."

ps : peut-être décédé à Mustapha en 1895 ? Si c'est lui, il aurait eu alors 91 ans.

 

WAGNER

Dalhunden.

Algérie : non localisé.

WAGNER Joseph, o 1807, cultivateur à Dalhunden, époux de N.... (?) Au moins 7 enfants :

- Laurent, o 1836.

- Madeleine, o 1838.

- Reine, o 1839.

- Joséphine, o 1840.

- Louis, o 1842.

- Catherine, o 1844.

- Jacques, o 1848.

En 1851, Joseph fit une demande pour émigrer en Algérie. Le montant de la somme qu'il possédait était de 1.130 francs.

 

WALTER

Oberseebach.

Algérie : Damesne, commune d'Arzew, Oran.

WALTER Martin, o 26/07/1811 Oberseebach, + 05/05/1877 Damesne, cultivateur en ce lieu, fils de Jacques (+ 04/07/1850 Oberseebach) et de Catherine BEYER (+ 20/12/1820 Oberseebach). Il se marie deux fois :

1° avant 1853 avec Catherine HEILBACH, + 02/01/1859 Damesne.

2° 06/06/1863 Damesne, avec Jeanne DULET, o 03/11/1816 Rioz, Haute-Saône (veuve de Claude Louis SERVAIS, o 15/02/1860 à l'hôpital d'Oran).

Note :

Trois documents aux ADBR :

- Lettre du 17/11/1853 du Ministre de la Guerre au Préfet. Envoi, pour l'instruire, d'une demande formulée par WALTER Martin, cultivateur à Oberseebach. "Au nombre des pièces produites, je trouve un acte de notoriété constatant que le pétitionnaire possèderait en immeuble et en objet mobiliers une valeur de 2.000 francs environ. Vous aurez principalement à vous assurer qu'il est en mesure de réaliser cette fortune."

- Lettre du 26/11/1853 du Préfet au Ministre de la Guerre. Concernant WALTER Martin : "... il pourra réaliser sa fortune... et qu'il s'offre à compter, avant de partir, cette somme en ma présence..."

- Lettre du 05/12/1853 du Ministre de la Guerre au Préfet. Admission du sieur WALTER Martin comme colon agricole dans le département d'Oran, avec sa famille, composée de 7 personnes. Il envoie le permis de passage gratuit. Transmis le 06/12 au sous-Préfet de Wissembourg, pour remise en mairie d'Oberseebach à l'intéressé.

 

WALTER

Mulhausen.

Algérie : Aïn Beida, Constantine.

WALTER Jean, + 17/12/1847 hôpital de Philippeville, époux de Emilie FLUCKIGER (+ 22/04/1846 Philippeville). Au moins un enfant :

- Emilie, o en 1843 Mulhausen, qui oo 22/02/1865 Aïn Beida, Reymond VITRAC, o 1829, cafetier (1865) à Aïn Beida, fils de Jacques (+ 17/01/1860 La Bouquerie, commune de Saint-Cernin, Corrèze) et de Claire PECHAULIVIER (+ 03/05/1832 Bernadès, commune de Saint-Bonnet, Lot).

 

WEBER

Duttlenheim.

Algérie : Bugeaud, Bône, Constantine.

WEBER Jean, o 22/05/1830 Duttlenheim, + après 26/03/1884, bûcheron à Bugeaud (1862) journalier (1865), bûcheron (1868), adjoint faisant fonction de maire de Bugeaud (1884), fils de Antoine (o 1798, + 08/01/1860 Duttlenheim, cabaretier (1830) à Wingen) et de Catherine KIEHL (o 1800, + 01/08/1846 Duttlenheim).

Il oo 11/12/1862 Bugeaud, Christine BLIES, o 17/12/1828 Wingen, + après 26/03/1884 (veuve de Chrétien MAURER). Au moins deux enfants :

- Rosine, o 30/07/1865 Bugeaud, qui oo 26/03/1884 Bugeaud, Claude Pierre Joseph SCHNEIDRE, o Chavannes-les-Grands, Dannemarie, Belfort, cultivateur à Bugeaud (1884).

- Bernard, o 16/09/1868 Bugeaud.

 

WEBER

Alsace.

Algérie : Sidi Chami, Oran.

WEBER Antoine, + après 1849, cultivateur à Sidi Chami, époux de Magdeleine BOUR (+ avant 1849). Au moins un enfant :

- Marguerite, o 1819, + après 1877, ménagère, qui oo 14/11/1849 Sidi Chami, Georges HENSLER, o en 1814, + 09/05/1864 Oran, cultivateur, maçon, à Sidi Chami. Le couple aura 9 enfants (VOIR HENSLER).

 

WEBER

Offendorf.

Algérie : Bou Tlélis, Misserghin, Oran.

WEBER Joseph, o vers 1817, + après 07/01/1874, cultivateur à Bou Tlélis, époux de Marie KLEINPETER (o vers 1818 Offendorf, + 07/01/1874 Bou Tlélis). Au moins un enfant :

- Joseph, o 1845, cultivateur (1874) à Bou Tlélis.

 

WEIL

Zinswiller.

Algérie : Les Trois Marabouts, Oran.

WEIL Georges, o vers 1821 Mothern, Bas-Rhin, + après 11/12/1873 Zinswiller, journalier, qui oo avant 1849 Catherine LOEGEL (+ 29/03/1869 Zinswiller). Ce couple ne part pas en Algérie, mais on y retrouve l'une de leurs filles :

- Madeleine, o 02/02/1849 Zinswiller, + Les Trois Marabouts, qui oo 11/12/1873 Aïn Témouchent, Oran, Charles SCHMIDT, o 30/09/1845 Niedersoultzbach, Bas-Rhin, gendarme à cheval à la 4ème compagnie de gendarmerie d'Afrique, puis garde champêtre aux Trois Marabouts. D'où :

. SCHMIDT Charles, o 25/03/1874 Aïn Témouchent, cultivateur aux Trois Marabouts.

- SCHMIDT Eugénie, o 23/03/1884 Aïn Témouchent.

Madeleine avait au moins une soeur : WEIL Caroline (1853-1944 Zinswiller, épouse de Frédéric BICKEL) qui restera en Alsace à Zinswiller.

 

WEISNER

Châtenois.

Algérie : Mascara, Oran.

WEISNER Marie Anne, o 01/02/1812 Châtenois, + 12/09/1881 Mascara, blanchisseuse (1860), propriétaire rentière à Mascara (1881), fille de Martin (+ après 1852) et de Thérèse RUFF (+ 24/05/1824). Elle oo 27/10/1852 Mascara, Jean PRADE, o 14/01/1810 Champniers, Charente, + 11/04/1879 Mascara, garde des eaux à Mascara.

Note :

En 1860, Marie Anne vint quelques temps en Alsace, sans doute pour des affaires de famille.

- Etat nominatif du 22/06/1860, transmis au Ministre le 18 août, concernant : PRADE Marie née "WEIZNER", blanchisseuse, 48 ans, domiciliée à Châtenois, Bas-Rhin, qui désire rejoindre son mari à Mascara (Algérie).

- Bordereau d'envoi du 29/08/1860 du Ministère de l'Algérie et des Colonies au préfet, pour expédier l'autorisation de passage gratuit en Algérie pour la femme PRADE. Le préfet transmet à la mairie de Châtenois le 30 Août.

 

WEISSNER

Châtenois.

Algérie : non localisé.

WEISSNER Thérèse Marie, o vers 1793 Châtenois, épouse de Joseph ADONETH, o en février 1793 Châtenois, + 02/06/1850 Châtenois, tissier de coton (1831), sergent municipal. Au moins trois enfants :

- ADONETH Georges, + après 1855.

- ADONETH Joseph, o 18/11/1826, tisserand, qui oo 1849 Châtenois, Françoise HARTMANN.

- ADONETH (fille), o après 1834.

Thérèse Marie WEISSNER, une fois veuve, voudra émigrer en Algérie en 1855. Quatre documents conservés aux ADBR :

- Lettre du 16/11/1855, du maire au sous-préfet, demandant un nouveau permis de passage gratuit en Algérie pour "la veuve ADONETH".

- Lettre du 16/11/1855. Le sous-préfet transmet au préfet, pour ce nouveau permis concernant "la veuve de Joseph ADONETH, née Thérèse WEISSNER" et deux enfants. "Or, entre temps son fils Georges a été appelé au service militaire comme soutien de famille rayé de la liste, de sorte qu'elle est seule avec sa fille mineure." Elle veut donc se rendre auprès de sa famille en Afrique. Comme elle a réalisé tout son avoir, elle demande à obtenir son permis le plut tôt possible.

- Lettre du 03/12/1855, du préfet au Ministre, transmettant l'ancien permis de passage gratuit en Algérie périmé, délivré à "la veuve ADONETH" le 8 août dernier. Celui-ci n'est plus valable, précise-t-il, car elle n'a pu effectuer son voyage dans le délai de trois mois. Il faut un nouveau permis.

- Bordereau d'envoi du 10/12/1855, du Ministre au Préfet, transmettant le nouveau permis de passage gratuit en Algérie pour la veuve ADONETH.

 

WELTY

Rhinau.

Algérie : Boufarik, Alger.

WELTY Marie Anne, o 20/07/1820 Rhinau, blanchisseuse (1840), fille de Antoine (de Rhinau) et de Anne Marie LINK (+ après 01/06/1840, probablement à Boufarik).

Elle oo 01/06/1840 Boufarik, Xavier KOEBEL, o 19/02/1810 Schoenau, Bas-Rhin, propriétaire (1840) à Boufarik (qui avait épousé en premières noces, avant 1839, Hélène ZINCKGRAFF, décédée le 06/12/1839 à Alger).

 

WETTLING

Gimbrett (et aussi Reimerswiller et Brumath)

Algérie : Blida.

WETTLING Georges Frédéric, o 05/04/1814 Reimerswiller, + 14/07/1892 Marengo, journalier (1864,1888), cultivateur à Blida (1879), qui oo 19/06/1850 Marguerite NEUMANN (o 12/01/1821 Gimbrett, + avant 14/07/1892). Au moins quatre enfants :

- Marguerite, o 07/08/1847 Gimbrett (avant le mariage).

- Marie, o 26/02/1852 Marseille, qui oo 20/09/1879 Blida, Gérôme Marius DAGNINO, o 03/10/1847 Alger, + 04/07/1893 Blida, menuisier à Blida.

- Georges, o 19/05/1859 Gimbrett, qui oo 18/08/1888 Blida, Marie Joséphine SERVENTI, o 06/03/1858 Vico, Corse.

- Georges Frédéric, o 06/03/1861 Brumath, facteur des postes (1889) à Blida, cordonnier (1893).

NB :

Le fait que l'un des enfants, Marie, soit né à Marseille, en 1852, semble indiquer que la famille avait fait une première tentative d'implantation cette année-là.

 

WETTLING

Birlenbach.

Algérie : Mustapha, Alger.

WETTLING Christine, o vers 1784 Birlenbach, + 12/03/1837 Birlenbach, ménagère, fills de Thiébaut (+ avant 12/03/1837) et de TRAUTMANN Madelaine (o vers 1759, + après 12/03/1837 probablement à Birlenbach).

Christine épouse avant 1800 Henry JORDY, o vers 1781 Kühlendorf, Bas-Rhin, + 28/04/1852 Birlenbach, maçon. On retrouvera cette famille à Mustapha. VOIR JORDY.

 

WETZEL

Brumath.

Algérie : Akbou, Constantine.

WETZEL Jacques, o vers 1826 Brumath, + 20/07/1876 à l'ambulance militaire d'Akbou, cordonnier, époux de Marie BAUMANN, née vers 1826, + 19/07/1876 Akbou. Sans autres renseignements.

 

WEXLER

Obersaasheim.

Algérie : Douéra, Alger.

WEXLER Reine, o 02/09/1813 Obersaasheim, fille de Jean (+ avant 29/04/1852) et de Salomé BALTZINGER (+ 23/10/1840). Reine se marie deux fois :

1° avant 1850 avec Charles STOLTZ, + 21/10/1850 Alger.

2° 29/04/1852 Douéra avec Jean Martin BINDER, o 16/12/1820 Rutisheim, royaume de Wurtemberg, tailleur d'habits (1850,1886) à Douéra.

nb : Jean Martin BINDER avait épousé en premières noces à Douéra, le 18/07/1850, Marguerite JUNG, o 27/12/1810 Wissembourg, Bas-Rhin, + 08/07/1851 Douéro, d'où : Catherine JUNG reconnue BINDER, o Weiler, Bas-Rhin, le 06/01/1838).

 

WICKEL

Strasbourg (et Remagen, Rhénanie).

Algérie : Alger.

WICKEL Philippe Frédéric Napoléon, o 28/10/1830 Strasbourg, militaire puis policier à Alger, fils de Jean Guillaume Geoffroy (o 13/04/1783 Remagen, + 03/01/1836 Strasbourg, sous-officier dans la Grande Armée, puis batelier, puis cabaretier, qui aura en tout 12 ou 13 enfants) qui avait oo 12/08/1814 Strasbourg Louise Frédérique KNEIFF (o 13/09/1793 Kolbsheim, Bas-Rhin, + 17/05/1848 Strasbourg).

Il oo 27/06/1857 Alger, Madeleine Antoinette GERARD, o 28/10/1837 Marseille, Bouches-du-Rhône, + à Alger. Le couple aura 11 enfants :

- Jean Victor Napoléon, o 16/04/1858 Alger, + 1893 Mustapha, Alger.

- Charles Emile, o 25/11/1859 Alger, + en août 1936 Alger, conducteur de tramway, qui oo à Vic, Bigorre, Hautes-Pyrénées, Marie Françoise SENTAGNE, o 18/06/1869 Alger, + 16/11/1892 Alger.

- Louis Guillaume, o 07/11/1861 Alger.

- Madeleine Marie, o 07/12/1863 Alger, + 22/08/1864 Alger.

- Lazare Philippe, o 29/05/1865 Alger, + 06/03/1866 Alger.

- Philippe Frédéric, o en 1867, + 24/04/1888 Maison Carrée, Alger.

- Madeleine Marie, o 29/04/1869.

- Joseph François, o 26/05/1870 Blida.

- André Arthur, o 02/12/1872 Alger.

- Charles, o en 1876, + 15/06/1884 Maison Carrée, Alger.

- Pierre Etienne, o en août 1880, + 04/12/1882 Maison Carrée, Alger.

 

WILLM

Sélestat.

Algérie : Blad Touaria, Mostaganem, Oran.

WILLM Françoise, o 09/11/1818 Sélestat, fille de Henri (+ 26/12/1825 Sélestat) et de Victoire BANNWARTH (+ 19/12/1836 Châtenois). Elle oo 03/12/1863 Blad Touaria, Sylvestre THOMEN, o 18/12/1808 Soufflenheim, Bas-Rhin, cultivateur (1863) à Blad Touaria. (VOIR THOMEN).

 

WINTZ

Dalhunden.

Algérie : Blad Touaria, Mostaganem, Oran.

WINTZ François Joseph, + 29/08/1854 à l'ambulance provisoire d'Aïn sidi Chérif, commune d'Aboukir, Oran, cultivateur, époux de Odile BURCKHARD, née vers 1807, + 24/04/1864, propriétaire cultivatrice (1857,1860) à Blad Touaria. Le couple aura sept enfants :

1- Odile, o 06/02/1833 Dalhunden, qui oo 23/07/1857 Mostaganem, Jean Louis CADILHAC, o 24/09/1821 Givals (?), Montauban, Tarn-et-Garonne, gendarme à pied à la 4ème compagnie de la légion de gendarmerie d'Afrique.

2- Caroline, o 03/03/1835 Dalhunden, qui oo 07/02/1860 Blad Touaria Joseph Adolphe BAYER, o 28/02/1817 Saint-Martin-de-Fresne, propriétaire à Blad Touaria (veuf de Marie Catherine BOUCHON).

3- Marie Anne, o 15/04/1837 Dalhunden, qui oo 30/07/1870 Blad Touaria, Guillaume MOLITOR, o en 1838 à Gondenbreth, Prusse rhénane, + 30/12/1882 Rivoli, cultivateur à Rivoli.

4- Catherine, o 1839, + 14/10/1867 Relizane (Oran), qui eut un enfant naturel : WINTZ Joseph Alphonse, o 30/04/1863 Blad Touaria. VOIR CI-APRES.

5- Joseph, o en 1841 ou 1842 Dalhunden, + 26/09/1879 Mostaganem (hôpital militaire), domestique à Blad Touaria.

6- Michel, o 1844.

7- Hélène, o 1848.

 

Précisions pour le fils naturel du 4- :

WINTZ Joseph Alphonse, o 30/04/1863 Blad Touaria, cultivateur (1888) à Blad Touaria, cultivateur (1890) à L'Hillil, aux Ouled bou Abbou, cultivateur (1894) à Clinchant (commune de L'Hillil, Mostaganem), qui oo 08/09/1888 Blad Touaria, Marie Claire Dorothée CROUSSE, o 02/01/1871 Blad Touaria. Le couple aura sept enfants :

1- Joseph Prosper, o 10/07/1889 Sirat (L'Hillil), + 25/07/1889 au même lieu.

2- Hélène Marie, o 18/08/1890 L'Hillil.

3- Prosper Joseph, o 28/04/1892 aux Ouled bou Abbou, + 22/09/1895 au même lieu.

4- Edmond Alfred, o 25/06/1894 Clinchant, qui oo à Rivoli le 14/06/1922 Augustine TREZZY.

5- "Alphasine Renne", o 18/04/1896 aux Ouled bou Abbou, qui oo à Mostaganem le 05/02/1921, Fernand André BOUDET.

6- Alphonse, o 27/05/1898 aux Ouled bou Abbou.

7- Edouard, o 01/04/1900 aux Ouled bou Abbou.

 

WINTZ

Scherwiller.

Algérie : Alger.

WINTZ François Xavier, o 16/10/1852 Scherwiller, maréchal des logis (1878) d'artillerie, caserne de la Casbah à Alger, puis garde forestier, fils de François Xavier (+ 28/11/1878 Scherwiller) et de Marie Claire BERTON (+ après 23/10/1880, rentière, demeurant à Paris en cette année-là), qui oo 23/10/1880 Alger, Joséphine BOSCH, o 21/09/1855 Vergez, province d'Alicante, Espagne, couturière (1880), demeurant au faubourg de Bab-el-Oued, Alger, chez ses père et mère au moment de son mariage. Le couple aura au moins un enfant, fils naturel de Joséphine, reconnu au moment du mariage :

- WINTZ Julien Camille, o 03/08/1878 Alger, + 21/11/1965 Fontenay-sous-Bois, "wattermann" au C.F.R.A. en 1904 (compagnie de transports urbains). Il demeure alors à Alger, rue de Mulhouse n° 12. Il se marie deux fois :

1° vers 1903 avec Françoise BARTHOLO (o 1885), d'où : WINTZ François Xavier, o 07/07/1904 Mustapha, Alger.

2° 15/12/1945 Montreuil, région parisienne, avec Adèle Suzanne Georgette CHATELAIN.

 

WINTZ

Wasselonne.

Algérie : Alger.

WINTZ Jean Jacques, o vers 1800 Wasselonne, + 26/03/1842 Alger (hôpital civil), domestique, fils de Jean Jacques et de Marie FEYCK. Pas d'autres renseignements.

 

WINTZ

Strasbourg.

Algérie : Mustapha, Alger.

WINTZ François, o vers 1814 Strasbourg, + 07/12/1878 Mustapha, garde champêtre, célibataire, fils de Léonard et de Marie SCHILLER. Pas d'autres renseignements.

 

WINTZ

Reichstett.

Algérie : Blida, puis Médéa.

WINTZ François Joseph, o 29/05/1814 Reichstett, propriétaire (1843) à Blida, brasseur (1844,1848,1850) à Médéa, puis (1855) débitant au même lieu, fils de Léonard (+ 11/12/1841 Reichstett) et de Madelaine ZILLION (qui demeure à Bischheim près de Strasbourg en 1842, puis, en octobre 1848, à Reichstett). Il se marie deux fois :

1° 18/04/1843 Blida, avec Claire Césarine JOUBERJEAN, o 16/01/1820 Egliers, Hautes-Alpes, + 07/07/1845 Médéa, couturière (1843), d'où :

. WINTZ Gustave Marie, o 28/11/1844 Médéa, + 09/12/1844 au même lieu.

2° 19/10/1848 Médéa, avec Marie Madelaine BROCHET, o 19/02/1819 à Sallertain, Vendée, d'où :

. WINTZ Césarine Claire Delphine, o 07/06/1850 Médéa.

. WINTZ Gustave, o 09/09/1851 Médéa.

. WINTZ Paul Auguste, o 03/01/1855 Médéa.

 

WITZIKAM

Drusenheim.

Algérie : Aïn sidi Chérif, Mostaganem, Oran.

(parfois orthographié : DITZIKAM)

WITZIKAM Etienne, o 27/01/1817 Drusenheim, laboureur et cordonnier, époux de N... (?). Au moins trois enfants :

1- Joseph, o 06/12/1846 Drusenheim, cultivateur à Aïn sidi Chérif, qui oo avant 1878 Madeleine ULMER (o 1848), d'où :

. Marie, o 27/09/1878 Mostaganem, qui oo 12/11/1898 Aïn sidi Chérif, Louis Pierre Léon ABADIE.

2- Charles, o 16/06/1849 Drusenheim, + 26/02/1889 Aïn sidi Chérif, propriétaire à Aïn sidi Chérif, maire du village, qui oo avant 1873, Emelie AUER, o vers 1855 Aïn sidi Chérif, ménagère, d'où :

. Louise Joséphine, o 20/02/1873 Aïn sidi Chérif, qui oo 01/06/1889 Aïn sidi Chérif, Antoine GREFFIER, o 09/09/1863 Aïn sidi Chérif, cultivateur en ce lieu.

- Louise Marie, o Drusenheim, + après 22/10/1892, qui oo avant 1864 Charles Joseph KELLER, + après 22/10/1892, garde d'artillerie, domicilié à Bougie (Constantine) en 1888, d'où :

. KELLER Anselme Antoine, o 20/05/1864 Mostaganem, cultivateur à Aïn sidi Chérif, d'où postérité.

 

WOHRLY

Erlenbach.

Algérie : Mostaganem, Oran.

WOHRLY Hubert, o 29/01/1816 Erlenbach, cultivateur (1852) à Mostaganem, fils de Joseph (+ avant 15/04/1852) et de Sophie OHL (+ avant 15/04/1852), qui oo 15/04/1852 Aboukir, Augustine Annette DOUARD, o 25/04/1833 Paris. Sans autres renseignements.

 

ZEIGER

Gresswiller.

Algérie : Mascara, Oran.

ZEIGER Grégoire, o 07/03/1824 Gresswiller, + 1874 Mascara, brigadier armurier au 2ème régiment de Spahis, en garnison à Mascara, fils de Simon (o 03/06/1792 Gresswiller, + 19/06/1854 Gresswiller, ouvrier) et de Marie Elisabeth WUCHER (o 29/10/1795 Dinsheim, + 05/02/1857 Gresswiller), qui oo en 1856 à Mascara, Véronique SCHIRLE.

 

Grégoire avait une soeur : ZEIGER Marie Barbe, o 16/03/1839 Gresswiller, + après 1860 en Algérie, qui oo 1860 Mascara, Jean Didace Joseph FOURCADE, o 05/04/1825 Laroque, canton d'Argelès-sur-Mer; Pyrénées-Orientales, + après 1860, jardinier, d'où :

- Marie Catherine Mathilde FOURCADE, o 20/02/1860 Mascara (rue Chelalah).

Note :

Documents conservés aux ADBR !

- Lettre du 30/09/1857 du Préfet au Ministre de la Guerre, qui transmet "... une demande formulée par le sieur ZEIGER Grégoire, brigadier armurier au 2ème régiment de Spahis, en garnison à Mascara (province d'Oran), marié au corps, porteur d'une permission de deux mois, actuellement dans ses foyers à Gresswiller (Bas-Rhin), à l'effet d'obtenir en faveur de sa soeur, Marie Barbe ZEIGER, âgée de 18 ans, un permis de passage gratuit à bord d'un bâtiment de l'Etat, pour se rendre avec lui en Algérie. Cette jeune fille étant valide, pleine de vigueur, et possédant quelques ressources, je suis d'avis que sa demande est susceptible d'être accueillie."

- Bordereau d'envoi du 09/10/1857, du Ministre de la Guerre au Préfet, envoyant l'autorisation de passage gratuit en Algérie pour ZEIGER Marie Barbe. Transmis au maire de Gresswiller le 12/10/1857 pour remise à l'intéressée.

Ils durent se mettre en route quelques jours après pour Mascara.

 

ZOBEL

Boersch.

Algérie : Dra-el-Mizan, subdivision de Dellys.

ZOBEL Jean, o vers 1793, + après 11/07/1863 en Algérie, jardinier à Strasbourg (1859), puis à Dra-el-Mizan (1863), époux de Anne Marguerite SCHILD (+ 19/01/1843 Strasbourg). Au moins un enfant :

- Marie Anne, o 28/07/1828 Boersch, qui se marie deux fois :

1° 24/11/1858 Dra-el-Mizan, avec Louis Charles François COURVOISIER, o 28/06/1819 Caen, Calvados, + 23/03/1862 Dra-el-Mizan, concierge des bâtiments militaires de Dra-el-Mizan.

2° 11/07/1863, Dra-el-Mizan, avec Louis STARCK, o 11/01/1835 Strasbourg, maçon à Dra-el-Mizan.

A SUIVRE

Etat-civil Sélestat

Publié le 01/01/2011 à 18:13 par emigrationalgerie

ANNONCE:

Nous pouvons (gratuitement bien évidemment !) effectuer quelques recherches sur Sélestat, Bas-Rhin, dans les registres de l'état-civil (naissances - mariages - décès), à condition qu'il n'y en ait pas trop, et que les éléments que vous donnerez soient assez précis pour effectuer une recherche rapide.

Pour les recensements, même avec une datation assez précise, cela est plus délicat, car les registres sont importants, et il faut du temps pour y trouver une famille. Si toutefois nous faisions quelques recherches dans ce cadre, il serait demandé 5 euros par famille trouvée.

S'il est souhaité des photocopies, nous demanderons 20 centimes d'euros par photocopie.

Pour d'éventuelles demandes :

pm67@live.fr

 

Cordialement.

Le Webmaster.

 

Originaires du 67 (suite)

Publié le 31/12/2010 à 09:35 par emigrationalgerie

MOSSER

Schirrhein.

Algérie : à priori n'est pas parti.

MOSSER Nicolas, o vers 1807, + après 1852, laboureur, bûcheron (1856), époux de Catherine STEINMETZ, o vers 1807, + après 1852.

Avant son mariage avec MOSSER Nicolas (vers 1835), Catherine STEINMETZ avait deux enfants naturels :

- STEINMETZ Catherine, o 1829.

- STEINMETZ Nicolas, o 1831.

De son union avec Nicolas, elle eut 5 enfants :

- MOSSER Antoine, o 1836.

- MOSSER Mathias, o 1838.

- MOSSER Ignace, o 1840.

- MOSSER Reine, o 1844.

- MOSSER ?, o 1850.

 

En 1852, Nicolas fait une demande pour émigrer en Algérie. Quelques documents conservés aux ADBR en témoignent :

- Lettre du 28/04/1852, du sieur MOSSER au Préfet : MOSSER Nicolas, 45 ans, laboureur, père de famille, marié, 7 enfants (nb : dont les deux enfants naturels de son épouse), "... ensemble 9 personnes dont 7 en état de gagner leur vie par un travail labourable", ancien militaire, domicilié à Schirrhein.

"... que par suite des mauvaises récoltes et du manque de travail, ainsi que la pénurie dans les années dernières, malgré l'activité et le zèle pour le travail, il voit sa petite fortune réduite à une valeur numéraire de onze cent francs..., d'aller transporter son domicile en Algérie." Il demande donc "un lot de colon" en Algérie, l'indemnité de route, et un passe-port gratuit.

En bas, le maire atteste et précise que "... sa fortune est d'une valeur réelle de 800 francs, qui consiste 1° en une maison à vendre, 2° mobilier à vendre 300 francs. Il est de bonne vie et moeurs, et par sa bonne et laborieuse conduite il mérite d'être recommandé à la bienveillance du Gouvernement." Le 8 mai 1852.

- Un certificat médical du médecin cantonal (Dr. Luroth), daté du 08/08/1852 : attestant la bonne santé de tous les membres de la famille. En marge, pour le beau-fils Nicolas : "Classe 1850, n° 64, exempté pour défaut de ... "illisible".

- Un acte de notoriété établi par le Juge de Paix de Bischwiller (Jean Bertrand) le 16/06/1852 : Fortune de MOSSER Nicolas. Témoins : GENTNER Nicolas, 38 ans - SCHERER Antoine, 31 ans - MUHLHAUSSER Antoine, 36 ans - HATTER Michel, 29 ans, tous quatre journaliers laboureurs, demeurant à Schirrhein.

1° Une maison à rez-de-chaussée ayant cour, jardin potager et verger, sise à Schirrhein, le tout ayant une superficie d'environ 6 ares, estimés à huit cent francs (800).

2° Une vache et une génisse estimés ensemble à cent cinquante francs (150).

3° Trois lits avec leurs taies estimés à quatre vingt francs (80).

4° Autres meubles, pots de fer, marmites et linge de ménage, y compris la bassine, estimés à cent francs (100).

5° Enfin, la récolte sur pied en pommes de terre, sur deux champs, estimée à soixante francs (60).

Total de la dite fortune : 1.190 francs.

Que ces valeurs se trouvent grêvées d'un passif de tout au plus quarante francs, ce qui réduirait l'actif à onze cent cinquante francs (1.150). Suivent les signatures.

Le 27/12/1852, Nicolas MOSSER déclarera à la mairie qu'il avait abandonné l'intention d'aller habiter l'Algérie.

 

MULLER

Néewiller-près-Lauterbourg et Niederlauterbach.

Algérie : Boufarik, Alger.

MULLER Pierre, o vers 1785, charpentier, qui oo 12/06/1808 Néewiller-près-Lauterbourg, Marguerite ZERR, née vers 1790. Au moins quatre enfants :

1- Odile, o 16/07/1809 Néewiller-près-Lauterbourg, + Boufarik, qui oo 14/11/1835 Niederlauterbach, François Michel HOFFARTH, o 29/07/1808 Niederlauterbach, + en Algérie, d'où :

. HOFFARTH Marguerite, o 29/09/1834 Niederlauterbach, épouse DENIS, décédée vers 1913 à Boufarik.

. HOFFARTH François Michel, o 19/08/1836 Niederlauterbach, + 07/04/1911 Boufarik, qui oo en 1861 à Crescia (Douéra, Algérie), Marie AUBERT (+ 20/07/1899 Blida).

2- Pierre, o 29/09/1810 Néewiller-près-Lauterbourg.

3- Martin, o 11/11/1812 Niederlauterbach, + 07/10/1870 Boufarik, militaire, chasseur de 1ère classe, libéré du service le 03/10/1844. Journalier en Algérie. Célibataire.

4- Catherine, o 28/07/1815 Niederlauterbach, + 10/12/1852 El Arrouch, qui oo vers 1845 (Algérie ?), Louis Chrétien HOEFFEL, d'où postérité en Algérie.

 

MULLER

Wasselonne.

Algérie : Alger.

MULLER Georges, o vers 1803 Wasselonne, + 24/11/1839 Alger, meunier, parti en Algérie en 1838, fils de Georges et de Geneviève BRONNER.

Il oo vers 1832 Thérèse CHRIST (+ avant 1841), d'où au moins trois enfants :

1- Georges, o vers 1832 dans le Bas-Rhin.

2- Joseph, o vers 1833 à Bischwiller, Bas-Rhin, + 18/08/1839 Clauzel-Bourg, commune de Birkadem, Algérie.

3- Auguste, o en avril 1838 probablement à Saverne, Bas-Rhin, + 14/08/1839 Birkadem.

 

MULLER

Lichtenberg.

Algérie : Mostaganem, Oran.

MULLER Louis, o vers 1819 Lichtenberg, fils de Joseph (+ 27/07/1841 Lichtenberg) et de Christine ROTH (o vers 1805, + après 20/12/1855).

Louis était maréchal des logis et maître d'armes (1855) au 4ème régiment de Chasseurs d'Afrique, en garnison à Mostaganem. Il oo 20/12/1855 Blad Touaria (Mostaganem, Oran), Odille BURCKHARDT, o 14/01/1834 Dalhunden, Bas-Rhin.

 

MULLER

Wettolsheim.

Algérie : Aïn Abessa, Sétif.

MULLER Victor, o 13/04/1843 Wettolsheim, cultivateur (1875) à Aïn Abessa, fils de Frigodiane, cultivateur à Wettolsheim (1875), et de Catherine STEYER (+ après 13/05/1875).

Victor oo 13/05/1875 Aïn Abessa, Marie Thérèse ISENBOCK, probablement née à Dambach, arrond. de Wissembourg, Bas-Rhin, fille de Frédéric et de Marie Anne FABER, domiciliée à Dambach.

 

MUSSEL

Sélestat.

Algérie : Oued Seguin, Constantine.

MUSSEL Jean-Baptiste, o 03/12/1815 Sélestat, + 07/03/1876 Constantine, cultivateur (1874) à l'Oued Seguin, fils de Jean, jardinier (1874) à Bergheim, Haut-Rhin, et de Marie Anne MERY (+ 14/07/1874, domiciliée à Sélestat).

Jean-Baptiste se marie trois fois :

1° avant 1874 avec Félicie Marie Ernestine de CHAUBAL;

2° avant 1874 avec Catherine BILLMANN.

3° 14/07/1874 à l'Oued Seguin avec Thérèse BAEHREL, o 06/06/1853 Bourgheim, Haut-Rhin. Sur son acte de mariage, concernant Jean-Baptiste, il est précisé : "... ayant voyagé longtemps en Amérique et ayant beaucoup d'expérience".

 

NIESSEL

Still, canton de Molsheim.

Algérie : Affreville, Miliana, Blida, Alger.

NIESSEL Marie Madeleine, o en 1823, fille de Jean, (+ 07/06/1834 Still), et de Thérèse KLEIN (+ 22/05/1855 Mutzig, Bas-Rhin), qui oo 17/04/1866 Affreville, Jean COMTAT, o vers 1823, cultivateur (1866) à Affreville, fils de Jean (+ 14/02/1841 Nevers, Nièvre) et de Louise ROUX (+ 16/04/1830 Magny-Cour, Nièvre).

 

OSTERLAG (OSTERTAG)

Drusenheim.

Algérie : Aboukir, Oran.

OSTERLAG Marie Anne, o 15/02/1839 Drusenheim, blanchisseuse (1858), fille de Ignace (o vers 1809) et de Catherine BAUN (?) (o vers 1817), qui oo 12/04/1858 Aboukir, Jean Constant LEFORT, o 16/08/1818 Cerisy-la-Forêt, Manche, propriétaire à Aboukir (1858), veuf de Anne Henriette MOUROT (+ 31/10/1857 Mostaganem). Au moins un enfant :

- LEFORT Marie, o 18/01/1875 Aboukir, qui oo 09/10/1875 Aboukir, Martin GEBHARD, o 18/05/1847 Hatten, Bas-Rhin, cultivateur (1875)à Aboukir.

 

OSTERTAG

Drusenheim.

Algérie : Alger.

OSTERTAG Jean, o vers 1802 Drusenheim, + 29/04/1839 Alger, cultivateur, demeurant à Alger, rue de la Révolution, café du Grand Caire. Célibataire.

 

OSTERTAG

Drusenheim.

Algérie : El Affroun et Berrouaghia, Alger.

OSTERTAG Marie Anne, o 01/04/1816 Drusenheim, fille de André (+ 07/02/1838 Drusenheim), cultivateur, et de Marie Anne KEMPF (+ 12/05/1831 Drusenheim), qui oo 14/07/1888 Berrouaghia, Ferdinand KORMANN, cultivateur (1850) à El Affroun, Blida, Alger (veuf de Magdeline HEIDEL, o 08/04/1840 El Biar, et veuf aussi de Marguerite RITTER, + 29/08/1849 Alger).

 

OSTERTAG

Drusenheim.

Algérie : Médéa et Berrouaghia, Alger.

OSTERTAG Jean, o 05/05/1820 Drusenheim, + vers 1893 Berrouaghia (fils de Henri, + 14/02/1839 Drusenheim, et de Marie Ester GABEL, + 28/10/1830 Drusenheim), 3ème régiment de Chasseurs d'Afrique (Constantine), puis 1er régiment de Spahis (Médéa), médaille militaire, maréchal-ferrant à Berrouaghia, qui oo 21/06/1856 Médéa, Louise ROQUES, o 16/01/1835 Mostaganem, Oran (fille de militaire, origines Auvergnates) d'où :

- Joséphine, o 16/03/1857 Médéa.

- Jean Henri, o 23/04/1861 Laghouat (Alger), maréchal-ferrant (1880,1883), charron (1888), forgeron (1904) à Berrouaghia, qui oo 26/04/1880 Berrouaghia, Marie OSTERTAG (sa cousine, fille de Joseph, journalier à Drusenheim, et de Thérèse GLESS + 27/03/1866 Drusenheim), o 26/08/1850 Drusenheim. 4 enfants qui suivent.

- Jeanne Henriette, o 02/01/1876 Berrouaghia, + 16/02/1883 Berrouaghia.

. plusieurs autres enfants morts en bas-âge.

 

Enfants de Jean Henri OSTERTAG et Marie OSTERTAG :

- Anna, o en mai 1880 Berrouaghia, + 07/04/1888 Berrouaghia.

- Marie Jeanne Thérèse, o 21/03/1883 Berrouaghia, + 27/09/1883 Berrouaghia.

- Marie Joséphine, o 20/08/1884 Berrouaghia, qui oo 08/08/1904 Berrouaghia, Jean Marie Léon AUCOUTURIER, o 23/03/1880 Rouret (?) Allier, charron (1904) à Berrouaghia, d'où postérité.

- Jeanne Thérèse, o en août 1887 Berrouaghia, + 14/07/1888 Berrouaghia.

 

Nb : voir l'article de Jean AUCOUTURIER sur cette famille - Historia Spécial, n° 486/HS, juin 1987.

 

PLATZ

Auenheim.

Algérie : Blad Touaria, Mostaganem, Oran.

PLATZ Georges, + 03/07/1853 Mostaganem (hôpital militaire), colon cultivateur à Blad Touaria, époux de Marie Anne KEHRER, o vers 1800, + 29/08/1854 à l'ambulance de Aïn sidi Chérif, Oran. Au moins quatre enfants :

- Louis, o 28/09/1821 Auenheim, tonnelier (1854) à Blad Touaria, qui oo 08/06/1854 Blad Touaria, Catherine SCHMITT, o 12/02/1827 Munchhausen, Bas-Rhin (sur l'acte de mariage on précise qu'elle est à Blad Touaria depuis cinq mois).

- Alexandre, o 18/10/1825 Auenheim, tonnelier (1854), cultivateur (1857) à Blad Touaria, qui oo 30/03/1857 Blad Touaria, Marguerite BAUMANN, o 20/12/1809 Niederlauterbach, Bas-Rhin, + 01/05/1858 Blad Touaria (veuve de Jean SCHWEITZER, + 08/12/1855 Blad Touaria, dont elle avait eu une fille : SCHWEITZER Barbe, o 06/03/1843 Niederlauterbach, qui épousera le 20/12/1860 Blad Touaria, François Michel HEINRICH, o 20/12/1831 Niederlauterbach, cultivateur à Blad Touaria).

- Catherine, o 07/12/1836 Auenheim, qui oo 13/11/1855 Blad Touaria, François Xavier ENGELHARDT, o 11/10/1807 Niederlauterbach, cultivateur et aubergiste (1855) à Blad Touaria (veuf de FRÜNSTER ou PRÜNSTER Marguerite, + 30/08/1854 Blad Touaria).

- Madeleine, o 20/11/1841 Auenheim, qui oo 20/06/1861 Blad Touaria, Pierre STOLTZ, o 14/03/1838 Waldighoffen, Haut-Rhin, domestique (1861) à Blad Touaria, d'où : PLATZ reconnue STOLTZ Marie-Louise, o 29/03/1861 Blad Touaria.

 

REHM

Châtenois.

Algérie : Alger et Affreville.

REHM Jean Michel, + 06/08/1858 Affreville (Miliana, Blida, Alger), cantonnier (1855) à Alger, y demeurant au faubourg Bab-Azoum, époux de GEORGES (GEORG) Marie Madeleine, + 07/06/1855 Alger. Au moins deux enfants :

- Marie Louise, o 08/02/1819 Châtenois (veuve de Jean-Baptiste VEYSSIERE, + 30/04/1873 Miliana), qui oo 09/06/1877 Affreville, Jean-Baptiste GOETZ, o 26/09/1835 Orbey, Haut-Rhin, cultivateur à Affreville (veuf de Elie Anne JACOB, + 05/01/1876 Miliana).

- Jean Georges, o 27/11/1828 Châtenois, agent de police (1855) à Alger, y demeurant faubourg Bab Azoum, qui oo 26/07/1855 Alger, Thérèse FREPPEL, o 15/02/1836 Breitenbach, Bas-Rhin.

 

REINBOLD

Bischwiller.

Algérie : Cherchell.

REINBOLD Abraham, o vers 1786, + 03/10/1867 Cherchell, cultivateur à Cherchell (demeure rue du Centre en 1842), propriétaire (1848) qui se marie deux fois :

1° avant 1821 avec Magdeleine MOSCHEROSCH, + 15/02/1835 Bischwiller.

2° vers 1835 ou 1836 avec Barbe SPITTLER, née vers 1807.

Il aura en tout au moins quatre enfants (on en précise 6 lors du départ d'Alsace) :

- Elisabeth (du premier mariage), o 12/08/1821 Bischwiller, couturière à Birkadem, qui oo 04/11/1848 Birkadem, Jean STAUFIGER, o 21/11/1816 Schonnenhausen, arrond. de Wangen, canton de Berne, Suisse, brigadier cantonnier à Birkadem.

- Jean Jacob (du premier mariage), o en 1825 Bischwiller, + 18/05/1844 Cherchell (hôpital militaire).

- Henry (du second mariage), o 26/02/1842 Cherchell, + 02/03/1842 Cherchell.

- Caroline (du second mariage), o 05/07/1843 Cherchell, + 01/08/1843 Cherchell.

 

Note :

Abraham REINBOLD figure sur un état nominatif de la mairie de Bischwiller, adressé au préfet, en date du 14/02/1839, "... des familles et individus isolés de cette ville auxquels Monsieur le Ministre de la Guerre vient d'accorder le passage gratuit avec ration de bord sur un bâtiment de l'Etat, pour se rendre en Algérie, mais qui à défaut de moyens ne pourront entreprendre le voyage de Bischwiller à Toulon à leurs frais, et pour lesquels l'administration locale sollicite en conséquence les secours de route."

Pour ce qui le concerne : N° d'autorisation ministérielle 1144, 4 février 1830, REINBOLD Abraham, sa femme et ses six enfants (8 personnes).

Il était probablement remarié en 1839 (sa première épouse décédée en 1835). Il se mariera une 3ème fois vers 1842.

 

REINBOLD

Schwabwiller.

Algérie : non localisé.

REINBOLD Jean, o vers 1813, porcher, époux de Françoise AMBLER, née vers 1815, journalière. Six enfants :

- Jean (1836) - Jacques (1838) - Antoine (1841) - Françoise (1842) - Geneviève (1845) et Louis (1850).

Au recensement de 1841 : maison 46, ménage 58, individus 244 à 251.

En février 1853, Jean fait une demande pour émigrer en Algérie avec sa famille.

Refusée par le Ministre de la Guerre : "... je n'accorde aujourd'hui des autorisations d'embarquement qu'aux personnes justifiant d'une manière irrécusable avoir du travail assuré dans la colonie, et que, par conséquent, il m'est impossible de donner suite à leur désir."

A-t-il réitéré plus tard ? Est-il parti à ses frais ?

 

REMAURY

Lauterbourg.

Algérie: Constantine.

REMAURY Jean Julien, + 18/08/1852 Lauterbourg, cordonnier, époux de Marie Anne GUILBERT, + 12/11/1851 Lauterbourg. Ce couple ne part pas en Algérie, mais les trois enfants vont émigrer :

- GUILBERT Marie Barbe, enfant naturel de Marie Anne GUILBERT, o 06/09/1824 Lauterbourg, qui oo 08/08/1861 Constantine, Pierre BOISSIER, o 22/09/1827 Bressac, commune de Saint-Lager, Ardèche, caporal infirmier militaire, puis sacristain à la cathédrale de Constantine. (le couple n'aura probablement pas d'enfants).

- REMAURY Jacques, o 1839 Lauterbourg, + 17/01/1871 Constantine (hôpital militaire), soldat à la 7ème section d'infirmiers militaires.

- REMAURY François, o 14/04/1846 Lauterbourg, + 29/03/1883 Philippeville, sacristain à la cathédrale de Constantine, puis sans doute cultivateur à Penthièvre (Constantine), employé au chemin de fer (1872) (voir ci-après), qui oo 04/05/1869 Constantine, Rosalie MAURY, o 10/08/1847 Siguer, Ariège, + après 18/05/1895 en Algérie. Au moins trois enfants :

. Adélaïde, o 27/06/1870 Constantine, o 07/05/1871 Constantine.

. Augustine Rosalie, o 16/12/1872 Constantine (rue Caraman n° 26).

. Jeanne Célestine, o 28/02/1876 Constantine, qui oo 18/05/1895 Maison Carrée, Alger, Jules Frédéric Emile BRUN, o 17/05/1873 "au Hamma", Constantine, mécanicien (1895) à Maison Carrée.

 

François REMAURY :

Quelques documents conservés aux ADBR à Strasbourg nous permettent de le suivre un peu :

 

- Lettre du 29/02/1864 du maire de Sélestat au sous-Préfet : qui transmet une lettre d'un nommé Pierre BOISSIER, demeurant à Constantine (Algérie), avec un extrait de mariage avec GUILBERT Marie Barbe, originaire de Lauterbourg, "à l'effet de faire retirer de l'établissement connu sous la dénomination d'orphelinat de Willerhof, son beau-frère, François REMAURY, né à Lauterbourg le 14 avril 1846...." Boissier demande pour celui-ci un passeport gratuit avec secours de route, ainsi que le passage également gratuit sur un bâtiment de l'Etat, "... afin de rejoindre lesdits conjoints Boissier à Constantine, où il serait employé dans une église."

 

- Lettre du 07/03/1864, du Préfet au Ministre de la Guerre, transmettant la demande ci-dessus du sieur BOISSIER, sacristain à Constantine, pour "... son beau-frère actuellement à l'orphelinat du Willerhoff, près Schlestadt, qu'il désire faire venir auprès de lui à Constantine où il sera également employé à l'église de cette ville."

 

- Bordereau d'envoi du 14/03/1864 du Ministre au Préfet, transmettant l'autorisation de passage gratuit en Algérie pour REMAURY François.

 

Quelques années après on le retrouve :

- Lettre du 15/02/1870, du sieur REMAURY au Préfet de Constantine (sur papier à en-tête : "Diocèse de Constantine et d'Hippone - Paroisse de la Cathédrale") :

Il rappelle "qu'il a quitté l'orphelinat de Willerhof à l'âge de 18 ans, en 1864, le 31 mars, pour rejoindre mon beau-frère malade à Constantine, ainsi que ma soeur, et aujourd'hui tout mes parents sont mort; après leur mort je me suis marié avec une fille très honnête et depuis que j'ai quitté l'orphelinat je suis toujours employé à l'église de Constantine.

En arrivant en Afrique, j'ai fait une demande pour obtenir une consecion (sic, pour concession), et à la Préfecture on m'avait répondu qu'on n'en donne plus de consecions, j'avais alors 19 ans, et aujourd'hui j'ai demandé de nouveau, on mavait répondu qu'on n'en donnez pas de consecion, on vent (vend) le terrain, et moi qui n'a pas les moyens pour acheter, j'était obligez de me retirer comme un enfant perdu dans le monte (sic : le monde) et moi je leurs avez rébondu et bien puis ce que je ne peu l'obtenir ici, je vais m'adresser ailleurs et on m'avez répondu que vous pourez vous adresser à l'Empereur ou à l'Impératrice vous n'en aurait pas tavantage, et cet de la Monsieur le Préfet que j'ai pensé à vous pour que vous fasiez la demande au Ministre ou à la Majesté l'Empereur parce que un pauvre orphelin et toujour repousé dans ce bas monte.

Je désirer d'avoir une consecion dans la commune de Penthièvre, province de Constantine; moi qui avez été élève à l'orphelinat de Willerhof ou ont travaillé que sur l'agriculture, j'aurais voulu suivre mes cours que j'ai reçu à l'orphelinat de Willerhof, Monsieur le Préfet vous pourait demander à Monsieur Claug, directeur de l'orphelinat, actuellement à Strasbourg, sur ma conduit du temps que j'ai resté à l'orphelinat. Veuillez, Monsieur le Préfet, ne pas oublier un pauvre orphelin qui a besoin de ce faire une petite posiccion (sic, pour position) pour sa petit famille. Ainsi, Monsieur le Préfet, veuillez faire accorder cette demande et je vous oublierez jamais. Je termine ma petite lettre en vous remerciant de tout mon coeur. Je suis et reste votre tout dévoué subordonner. Signé : Remaury, sacristain de la cathédrale de Constantine, Algérie."

 

- Note du 22/02/1870 du Préfet à Monsieur Clog-Mertian, lui demandant de fournir des renseignements sur les antécédents du pétitionnaire, et exprimer son avis sur la suite à donner à sa demande. En bas : "Le nommé REMAURY François, sacristain de la cathédrale de Constantine, ancien élève de l'orphelinat du Willerhof, demande une concession de terrain en Algérie."

 

- Réponse à la note ci-dessus : "Strasbourg le 23 février 1870. La conduite du sieur REMAURY a été irréprochable pendant son séjour au Willefhof. Il a quitté l'établissement il y a environ six ans, à l'âge de 18 ans; je savais qu'il était devenu sacristain; depuis je l'ai perdu de vue, mais comme il remplit encore les fonctions de sacristain, on peut supposer que sa conduite est restée bonne et conclure qu'il mérite votre haute bienveillance; en tout cas, si vous pouvez contribuer à l'amélioration du sort de ce jeune homme, vous aurez fait un acte de charité envers un orphelin qui est sorti d'un établissement dont vous êtes le protecteur, et dont tous les membres vous aiment bien. S'il obtient une concession, il faut utiliser ses connaissances acquises au Willerhof où il était occupé aux travaux de l'agriculture. Veuillez... Votre tout dévoué. Signé : Clog."

 

- Lettre datée de Constantine le 24/05/1870 du sieur REMAURY au Préfet du Bas-Rhin. "Monsieur le Préfet, pardonnez-moi de la liberté que je prend de vous adresser une nouvelle demande pour avoir une concession dans la commune de Penthièvre. Je n'ai reçu aucune nouvelle jusqu'à ce jour. Veuillez, Monsieur le Préfet, me faire savoir si je puis obtenir une concession oui ou non. Ce serait un bien fait si vous pouriez vous en occuper pour moi, car un bien fait rendu à un orphelin et (est) grand devant Dieu. Je termine ma petite lettre en vous prient de ne pas m'oublier. Veuillez.... Adresse : Sacristain de la cathédrale de Constantine (Algérie)."

 

- Lettre du 03/06/1870 du Préfet du Bas-Rhin au Préfet de Constantine. "A la date du 25 février dernier, le nommé REMAURY François, ancien élève de l'orphelinat du Willerhof, près de Strasbourg, actuellement sacristain à l'église cathédrale de Constantine, a sollicité mon intervention à l'effet d'obtenir une concession de terrains en Algérie, concession qu'il aurait demandé en vain à la Préfecture de Constantine même. Quoique les renseignements fournis sur le compte du pétitonnnaire soient très favorables, je ne crois pas qu'il m'appartienne de solliciter en sa faveur une concession gratuite. Veuillez je vous prie, Monsieur et cher collègue, l'en informer."

 

A-t-il fini par obtenir une concession ? Probablement pas, car en 1872 il est employé au chemin de fer.

 

Note :

La mosquée Souk-El-Ghezal a été construite à partir de 1703 par un Marocain, Abbas ben Alloul Djelloul, au service du bey de Constantine Husseïn bou Koumia, et achevée en 1730. Transformée et agrandie par l'architecte Meurs, elle est affectée au culte catholique en 1838 sous le nom de Notre-Dame-des-Sept-Douleurs (première paroisse de Constantine). La coupole est imitée du dôme de Florence. En 1839, l'abbé Suchet devient le premier curé et les arabes lui offrent la chaire, magnifique travail artisanal. Ce bâtiment à bien sûr retrouvé aujourd'hui son affectation originelle.

www.constantine.free.fr/LaVille/cathedrale.htm

 

REYS

Rosheim.

Algérie : Aïn Kial, annexe de Aïn Témouchent, Oran.

REYS Louis Philippe, o 19/08/1831 Rosheim, employé de la poste (1875) à Aïn Kial, chevalier de la Légion d'Honneur, fils de Philippe Jacques (+ 28/03/1852 Rosheim) et de Louise GRUBER (+ après 18/08/1875, Rosheim), qui oo 18/08/1875 Aïn Kial, Marguerite Augustine VIEILLE, o 03/10/1837 Salin, Jura, veuve de Jean-Baptiste LESIEUR (+ Sidi bel Abbès 07/06/1870) et fille de Charles Adolphe (+ 20/03/1870 Aïn Kial) et de Célestine FOURNIER (+ 17/01/1869 Oran).

 

RIEDI

Hilsenheim.

Algérie : Dely Ibrahim.

RIEDI Jean Michel, o 26/09/1810 Hilsenheim, gendarme à cheval (1847) à la résidence de Dély Ibrahim, fils de Joseph (o vers 1778, + après 06/05/1847), laboureur à Hilsenheim, et de Catherine SCHOEN (+ 31/12/1842 Hilsenheim), qui oo 06/05/1847 Dély Ibrahim, Catherine HALTER, o 25/11/1826 Soufflenheim, couturière à Dély Ibrahim. Au moins deux enfants :

- HALTER reconnue RIEDI Adèle, o 10/06/1845 Dély Ibrahim.

- RIEDI Léon Désiré, o 22/02/1854 Blida.

 

ROESCH

Alsace.

Algérie : Dalmatie.

ROESCH Ernest, + après 20/02/1875, menuisier à Dalmatie, époux de Louise REY, + après 20/02/1875. Au moins un enfant :

- Auguste, o 31/01/1851 Blida (Alger), meunier (1875)à Affreville (Miliana, Blida, Alger), qui oo 20/02/1875 Affreville, Caroline MORAND, o 18/03/1851 Aïn Tédélès, Oran, couturière, fille de Alphonse Laurent Auguste MORAND de la GENEVRAYE, ferblantier (1875) à Affreville, et de Scholastique MAYROT (+ 26/08/1860 Aïn Tédélès).

 

ROHRER

Benfeld.

Algérie : Blida, Constantine.

ROHRER Georges, o en 1819 Benfeld, + 12/10/1849 Blida, fils de Simon et de DIETZ Jeanne. Sans autres renseignements.

 

ROTH

Bouxwiller.

Algérie : Oran.

ROTH Madeleine, o 27/02/1829 Bouxwiller, couturière, fille de père non dénommé et de Madeleine ROTH (+ 02/05/1833 Bouxwiller), qui se marie deux fois :

1° avant 1870 avec Jacques BURG, + 28/04/1870 Strasbourg.

2° 06/06/1885 Oran avec Laurent EISELE, o 06/06/1832 Strasbourg, garçon de recette à la banque (Oran) (VOIR EISELE).

 

ROYER

Drusenheim.

Algérie : Assi-ben-Okba, Oran.

ROYER Robert, + avant 10/08/1858, "demeurant de son vivant au village d'Assi-ben-Okba", époux de Catherine GLESS, o vers 1804, + après 10/08/1858. Au moins un enfant :

- Françoise, o 21/10/1836 Drusenheim, domiciliée à Oran (1858), qui oo 10/08/1858 Assi Ameur, section de Fleurus, Oran, Jean STRAUSS, o 08/03/1836 Mertzwiller, Bas-Rhin, propriétaire cultivateur à Assi Ameur, fils de Jean, cultivateur à Assi Ameur et de Catherine MULLER (+ 05/08/1854 Assi Ameur).

 

RUNTZ

Dettwiller.

Algérie : Haussonvillers, commune mixte des Issers, canton de Bordj Ménaïel, arrond. de Tizi-Ouzou, Alger.

RUNTZ Michel, o vers 1836, + après 12/11/1889, cultivateur à Haussonvillers, époux de Marie WILHELM, o vers 1838, + après 12/11/1889. Au moins deux enfants :

- Jean, o 03/12/1860 Dettwiller, cultivateur (1881) puis boulanger (1886,1890), propriétaire (1892) à Haussonvillers, qui oo 26/04/1881 Camp du Maréchal, commune mixte des Issers, Elisabeth (Elise) LENGERT, o 08/03/1860 Seltz, Bas-Rhin. Cinq enfants (voir ci-après).

- Aloïse, o 23/12/1864 Dettwiller, cultivateur (1889), garde champêtre (1890,1891) à Haussonvillers, qui oo 12/11/1889 Haussonvillers, Marie THIS, o 23/07/1869. Deux enfants (voir ci-après).

 

Enfants de Michel :

- Marie, o 26/05/1882 Haussonvillers, qui oo 30/08/1902 Haussonvillers, Michel Joseph HEPPER, o 29/11/1878 Haussonvillers, boulanger à Tigzirt.

- Joseph, o 13/08/1884 Haussonvillers.

- Joséphine, o 23/12/1886 Haussonvillers.

- Jeanne Françoise, o 06/06/1890 Haussonvillers.

- Ernestine, o 10/09/1892 Haussonvillers.

 

Enfants de Aloïse :

- Augustine Françoise, o 06/09/1890 Haussonvillers, qui oo 1) 29/05/1909 Camp du Maréchal, Joseph Xavier MULLER, et en 2) en avril 1917 Alger, N... Jules Joseph Gabriel.

- Emile, o 14/10/1891 Haussonvillers, qui oo 22/04/1922 El Affroun, Rosaria Bienvenuta MORENO-VASQUEZ.

 

SALINS

Benfeld.

Algérie : Bougie.

SALINS Joseph Ange, o 07/05/1821 Benfeld, + 14/11/1849 Bougie, militaire, fils de Joseph Louis et de Louise Antoinette POUVERNE (ou GOUVERNE).

Il était caporal à la 9ème compagnie du 3ème bataillon d'infanterie légère d'Afrique, matricule 9334, entré à l'hôpital du 24/08/1849, et décédé le 14/11/1849 de dysenterie chronique.

 

SAMTMANN

Wingen.

Algérie : Bugeaud, Bône, Constantine.

SAMTMANN Louis, o 23/10/1844 Wingen, + après 09/12/1899, propriétaire à Bugeaud (1872), liégeur à l'Edough (Bugeaud, 1875), propriétaire à Bugeaud (juillet 1879), fils de Chrétien (o vers 1794, laboureur en 1844 à Wingen), et de Anne Marie SAMTMANN, o vers 1806, qui oo 09/07/1872 Bugeaud, Marguerite MAURER, o 09/12/1854 Bugeaud, + après 09/12/1889. Au moins 5 enfants :

- Louis, o 02/10/1873 Bugeaud, + 14/05/1874 au même lieu.

- Charles, o 01/06/1875 Bugeaud, qui oo 20/09/1902 Bugeaud, Louise BOESSER.

- Joseph, o 03/05/1877 Bugeaud, qui oo 11/05/1901 Bugeaud, Thérèse Louise Antoinette MICHETTI, o 31/05/1879 Bugeaud.

- Léon, o 01/07/1879 Bugeaud, + à Herbillon (Bugeaud).

- Augustine Marie Marguerite, o 10/03/1881 Bugeaud, qui oo 09/12/1899 Bugeaud, Carmel Joseph Antoine TEUMA, o 08/12/1870 Gozo, île de Malte, peintre, domicilié à Bône.

 

SAMTMANN

Wingen.

Algérie : Bugeaud, Bône, Constantine.

SAMTMANN Chrétien, + avant 12/07/1861 Bône (Hôpital), qui oo Wingen avant 1851, Marianne SAMTMANN, o vers 1807 Wingen, + 12/07/1861 Bugeaud. Au moins un enfant :

- SAMTMANN Charles, o en 1851 Wingen, + 14/09/1873 Bugeaud, liégeur à l'Edough (Bugeaud).

 

SAMTMANN

Wingen.

Algérie : Bugeaud, Bône, Constantine.

SAMTMANN Catherine Eve, o 19/09/1802 Bobenthal, provinces rhénanes, Allemagne, + 12/03/1860 Wingen, fille de Georges et de Madelaine SCHWEIAKHARDT, qui oo 07/09/1828 Wingen, Joseph WESTERMEYER, o 28/12/1801 Wingen, + 08/02/1847 Wingen, laboureur.

(Catherine a une soeur : Marianne, o vers 1807 Wingen, + 12/07/1861 Bugeaud, qui oo avant 1851 Chrétien SAMTMANN, + avant 12/07/1861 Bône - voir plus haut).

Catherine Eve et Joseph WESTERMEYER ont au moins deux enfants :

- Marie Anne, o 07/06/1829 Wingen, + après 02/06/1894, qui oo 16/08/1853 Bugeaud, Chrétien ERHARD, o 13/07/1826 Wingen, + 21/05/1890 Bugeaud, tisserand à Wingen, puis colon (1853), bûcheron (1855) à Ste.Croix-de-l'Edough (Bugeaud), propriétaire en ce lieu (1882) (VOIR ERHARD). Sur l'acte de mariage on précise que Marie Anne "demeure à Bugeaud depuis le 28 mai dernier."

- Joseph, o vers 1832, journalier (1860).

 

SAMTMANN

Wingen.

Algérie : Bugeaud, Bône, Constantine.

SAMTMANN Joseph, o vers 1817, + après 31/05/1870, laboureur à Wingen (1852), colon bûcheron (1854), cantonnier (1856), garde champêtre (1858), propriétaire à Bugeaud (1870), qui oo avant 1852, Marie Anne ERHOLD, o en 1822 ou 1827, + après 31/05/1870. Sept enfants :

- Barbe, o 21/02/1852 Wingen, + après 02/06/1894, qui oo 31/05/1870 Bugeaud, Barthélémy STOLL, o 09/08/1842 Roeschwoog, Bas-Rhin, + après 02/06/1894, bûcheron à Bugeaud. Cinq enfants (VOIR STOLL).

- Marianne, o 26/03/1854 Bugeaud, + 30/03/1863 Bugeaud.

- Catherine, o 14/04/1856 Bugeaud, + 15/08/1861 Bugeaud.

- Joseph, o 21/08/1858 Bugeaud, + 05/09/1859 Bugeaud.

- Madeleine, o 04/05/1860 Bugeaud, + 27/02/1874 Bugeaud.

- Marie, o 09/07/1863 Bugeaud, + 05/02/1865 Bugeaud (jumelle de Louis).

- Louis, o 09/07/1863 Bugeaud, + 05/02/1865 Bugeaud (jumeau de Marie).

 

SCHAAL

Geispolsheim.

Algérie : Bessonville, annexe de Collo, Constantine.

SCHAAL Etienne, o 25/12/1841 Geispolsheim, scieur de long (1878) à la Compagnie Besson, domicilié à Bessonville, fils de Joseph (o vers 1801, + 28/11/1867 Geispolsheim), et de Marguerite HERTZ, qui oo 17/09/1878 Collo, Marie Madeleine AUCEL, o 14/04/1859 au lieu-dit La Roïbia, banlieue de Sidi Nassar, commune de Jemmapes, Philippeville, Algérie.

 

SCHAEFFER

Dambach, arrondissement de Wissembourg.

Algérie : Aïn Abessa, Sétif, Constantine.

SCHAFFER Barbe, + après 03/11/1880, qui demeure à cette date à Aïn Abessa. Elle avait une fille naturelle :

- SCHAEFFER Marie, o 09/08/1861 Dambach, qui oo 03/11/1880 Aïn Abessa, Ferdinand LEDERLE (orthographie "LETTERLE" sur l'acte de mariage), o 11/06/1851 Châtenois, Bas-Rhin, cultivateur.

 

SCHAEFFNER

Weyersheim.

Algérie : Assi bou Nif, canton de Saint-Cloud, Oran.

SCHAEFFNER Pierre, + avant 10/11/1857, époux de Marie Anne MATHIAS (+ après 10/11/1857 date à laquelle elle demeure à Weyersheim). Au moins deux enfants :

- SCHAEFFNER Pierre, o vers 1818, propriétaire cultivateur (1857) à Assi bou Nif.

- SCHAEFFNER Jean Michel, o 03/03/1830 Weyersheim, + après 01/08/1891, cultivateur (1857,1896) à Assi bou Nif, qui oo 10/11/1857 Assi bou Nif, Marie Thérèse SEYLER, o 17/08/1838 Hartmannswiller, Haut-Rhin, + après 01/08/1891, d'où :

. Louise, o 26/10/1867 Assi bou Nif, qui oo 28/11/1896 Assi bou Nif, Eugène Léon SEYLER, o 28/06/1874 Assi bou Nif, + 10/09/1954 Boufekrane, ferme Seyler, région de Meknès (Maroc) (voir SEYLER).

. Catherine, o 14/01/1871 Assi bou Nif, qui oo 01/08/1891 Assi bou Nif, Jean Joseph SEYLER, o 27/05/1870 Assi bou Nif, maçon et cultivateur à Assi bou Nif (voir SEYLER).

 

SCHEY

Pfaffenhoffen.

Algérie : Sidi Chami, Oran.

(parfois orthographié CHEY)

SCHEY Georges Joseph, o 30/06/1819 Pfaffenhoffen, + 14/11/1895 Mangin (Oran), maçon au hameau de l'Etoile, commune de Sidi Chami, fils naturel de Marie Madeleine SCHEY. (Georges Joseph demeure à Sidi Chami en 1853, puis à la Plaine de l'Habra, Oran (1858,1865), puis Valmy (1880) et Mangin.

Il oo 04/07/1853 Sidi Chami, Marie Anne STEIN, o 21/10/1831 Triembach, Bas-Rhin, + après 28/08/1897, débitante de liqueurs (1892,1897) à Mangin, commune de Valmy, Oran. Au moins huit enfants :

1- Marie-Anne Clémentine, o 02/01/1852 Sidi Chami (avant le mariage de ses parents), + 04/07/1854 Sidi Chami.

2- Joseph, o 09/02/1854 Sidi Chami, + 08/11/1858 Saint-Denis-du-Sig.

3- Thérèse, o 06/10/1856 Sidi Chami.

4- enfant sans vie (fille), o et + 09/11/1858 Oran.

5- Marianne, o 01/03/1861 Oued el Hamman, Plaine de l'Habra, Mascara, Oran, qui oo 09/10/1880 Valmy Bernard DEBAT, o 26/08/1850 à Miélan (Gers), cultivateur à Valmy (fils de Dominique, o 1812 + après 1880, brossier, et de Marie DOURS, + 02/09/1850 à Miélan, Gers).

6- Jacques (Joseph), o 08/10/1864 Mascara, Oran, + 09/10/1865 Saint-Denis-du-Sig.

7- Joseph, o 03/10/1871 Saint-Denis-du-Sig, cultivateur à Mangin, qui oo 28/08/1897 Mangin, Alice Pauline NOMEL, o 14/08/1878, fille de Victor, o vers 1830 à Cambrai, Nord, employé de préfecture retraité (1895), demeurant à Sidi Chami, et de Ernestine Alexandrine PAYSANT (+ après 1897). Joseph et Alice Pauline eurent au moins trois enfants :

. Georges, o en juin 1898, + 20/08/1900 Oran.

. Georges René, o 17/06/1898 Mangin (peut-être le même que le précédent).

. Marcelle Suzanne, o 02/01/1900 Mangin, + 01/01/1950 Tipassa, qui oo 21/09/1921 Trézel (Oran), Marcel LAULAN.

8- Marie Anne, o 02/02/1876 Perrégaux (Oran), qui oo 23/04/1892 Mangin Michel DORIATH, o 09/01/1865 Mangin, cultivateur (1892), propriétaire (1901) à Mangin, fils de Michel et de BUB (BUEB) Frédérique, de Drusenheim, Bas-Rhin.

Marie Anne et Michel ont au moins 5 enfants :

. Michel, o 04/01/1894 Mangin.

. Hélène, o 28/08/1896 Mangin.

. Félix, o 10/04/1898 Mangin, + 22/10/1898 Mangin.

. Clotilde, o 08/10/1899 Mangin.

. René, o 22/12/1901 Mangin, + 01/03/1960 Agadir, Maroc, qui oo 05/12/1936 Agadir Marie TARIN.

 

SCHIESS

Herrlisheim.

Algérie : Aboukir, Oran.

SCHIESS Jacques, o 18/03/1815 Herrlisheim, colon, bottier, fils de Jacques (+ 29/12/1829 Herrlisheim, maçon) et de Ursule SCHELLER (+ 20/03/1837). Il oo 14/08/1850 Aboukir, Marie Anne GISSLER, o 08/10/1807 Blodelsheim, Haut-Rhin.

(Marie Anne GISSLER était veuve, mariée le 28/06/1830 avec Henri Alexandre SCHMITT, tisserand, + 17/08/1846).

 

SCHLOSSER

Walbourg.

Algérie : Blad Touaria, Mostaganem, Oran.

SCHLOSSER François Joseph, o vers 1804, + après 24/10/1863, époux de Marie Anne HARTEISER, née vers 1799, + après 24/10/1863, journalière à Aboukir (1855). Au moins trois enfants :

- Marie Anne, o 11/06/1831 Walbourg, qui oo 05/12/1855 Blad Touaria, Jean-Baptiste LINDEPERG, o 20/11/1823 Bourg-Bruche, cultivateur à Blad Touaria (veuf de Marie TONNELIER, + en 1852 à Blad Touaria).

- Catherine, o 24/12/1837, qui oo 26/05/1863 Blad Touaria, Laurent ARNOLD, o 20/07/1836 Dorlisheim, Bas-Rhin, cultivateur.

- Walbourge, o 12/10/1842 Walbourg, qui oo 24/10/1863 Blad Touaria, Auguste Armand LOUETTE, o 09/08/1836 Paris (1er), cultivateur à Blad Touaria.

 

SCHMEITZKY

Weyersheim.

Algérie : Aïn Tédélès, Mostaganem, Oran.

SCHMEITZKY Louis, o 13/02/1808 Weyersheim, cultivateur à Aïn Tédélès, fils de François (+ 05/05/1846) et de Catherine OTTMANN (+ après 1850 Weyersheim), qui oo 20/09/1850 Aïn Tédélès, Marie Thérèse LEROMAIN, o 10/01/1807, veuve de Blaise HESTIN (+ 04/12/1845 Mostaganem), et fille de Joseph et de Ursule KRINER, les deux décédés avant 20/09/1850.

 

SCHMEITZKY

Steinbourg et Weyersheim.

Algérie : Alger - Kouba - Douéra.

SCHMEITZKY François, + 10/09/1843 Alger, époux de Catherine ALBERT (+ 13/11/1847 Dély Ibrahim, blanchisseuse). Au moins deux enfants :

- Anne Marie, o 30/11/1823 Steinbourg, couturière (1847), modiste (1857), qui de marie deux fois :

1° 31/05/1847 Kouba, avec Claude Joseph Léonore GINDRE, o 20/02/1809, dans la canton d'Arbois, Jura, + 22/11/1852 Douéra, brigadier de gendarmerie.

2° 09/05/1857 Douéra, avec Jules FLUSIN, o 08/06/1829 Hyet, Haute-Saône, gendarme à cheval, d'où : FLUSIN Clotilde, o 14/12/1856 Douéra.

- Thérèse, o 23/09/1852 Weyersheim, qui oo 05/06/1851 Douéra, Germain Adolphe ROIDOR, o 13/09/1816 Mont-sous-Vaudrey, Jura, gendarme à cheval.

Deux documents conservés aux ADBR nous parlent de Thérèse :

- Lettre du 15/11/1850 du préfet du Ministre de la Guerre : demande de passage gratuit en Algérie pour SCHMEITZKY Thérèse, demeurant à Brumath, pour rejoindre sa soeur qui est mariée à Douéra. "... garantie de moralité désirable, forte constitution."

- Lettre du 22/11/1850 du Ministre au préfet : envoi du permis de passage gratuit en Algérie pour Thérèse SCHMEITZKY.

 

SCHMIDT

Niedersoultzbach.

Algérie : Aïn Témouchent et Les Trois Marabouts, Oran.

SCHMIDT Charles, o 30/09/1845 Niedersoultzbach, + Les Trois Marabouts, fils de Jean Jacques (+ 24/03/1857 Woellerdringen, Bas-Rhin) et de Sophie STELLER (° 21/11/1864 Lichtenberg, Bas-Rhin), gendarme à cheval à la 4ème compagnie de gendarmerie d'Afrique (1873), garde champêtre aux Trois Marabouts (1899). Il oo 11/12/1873 Aïn Témouchent, Madeleine WEIL, o 02/02/1849 Zinswiller, Bas-Rhin, + les Trois Marabouts. Au moins deux enfants :

1- Charles, o 25/03/1874 Aïn Témouchent, cultivateur aux Trois Marabouts (1899), qui oo 22/07/1899 Les Trois Marabouts, Marthe Julie ORCIERES, o 22/12/1879 Dourmilloux, hameau des Freissinières, Hautes-Alpes, d'où :

. Louise Jeanne, o 12/09/1900 Les Trois Marabouts.

. Charles André, o 01/12/1903 Les Trois Marabouts.

2- Eugénie, o 23/03/1884 Aïn Témouchent, + dans l'Isère en France, qui oo 02/04/1904 Les Trois Marabouts, Auguste COSTE, o 08/04/1880 Assi bou Nif (Oran), + 06/12/1958 Saint-Denis-du-Sig (Oran), d'où :

. COSTE Solange.

 

SCHMIDT

Ostwald.

Algérie : Mustapha, Alger.

SCHMIDT Sophie eut un fils naturel :

SCHMIDT Antoine, o 29/07/1835 Ostwald,maçon, qui oo à Mustapha Julie BLACHE, o 13/12/1848 Drariah (Alger), + 02/10/1896 Mustapha, domestique.

 

SCHMITT

Munchhausen.

Algérie : Blad Touaria, Mostaganem, Oran.

SCHMITT Michel, o vers 1790, cultivateur (1854,1858) à Blad Touaria, époux de Marie Anne GABEL, + 04/06/1847 Munchhausen. Au moins deux enfants :

- Catherine, o 18/02/1827 Munchhausen, qui oo 08/06/1854 Blad Touaria, Louis PLATZ, o 28/09/1821 Auenheim, Bas-Rhin, tonnelier (1854) à Blad Touaria.

- Agnès, o 17/04/1831 Munchhausen, qui oo 11/08/1858 Blad Touaria, Joseph BOOS, o 15/11/1836 Soultz, Haut-Rhin.

 

SCHNEIDER

Strasbourg.

Algérie : Mustapha, Alger.

SCHNEIDER Félix, o 13/09/1815 Strasbourg, + 16/06/1870 Strasbourg, fils de Louis (+ après 26/08/1846) cocher à Strasbourg (1846) et de Elisabeth REY (+ 21/04/1834 Strasbourg), chasseur de 2ème classe au 1er escadron du 1er régiment de Chasseurs d'Afrique, en garnison au camp de Mustapha, Alger (1846), cantinier au même régiment (1848), qui oo en 1846 à Mustapha, Marie Louise GEYLER, o 05/09/1826 Strasbourg, + 13/01/1877 Blida, couturière à Mustapha (1846).

On trouve trace de Félix SCHNEIDER en Algérie par un document conservé aux ADBR, en 1848, lorsqu'il se prépare à accueillir chez lui une jeune belle-soeur venant de Strasbourg :

- Lettre du 09/11/1848 du Préfet au Ministre de la Guerre : "Le 6 du mois dernier, j'ai eu l'honneur de vous transmettre un certificat de moralité et d'indigence, délivré par le maire de Strasbourg, à la nommée OSTER Marie Madeleine, couturière, âgée de 22 ans, qui sollicite un permis de passage gratuit en Algérie. D'après les termes de votre instruction du 31 octobre dernier, les permis de cette nature ne seront désormais accordés aux ouvriers, que dans le cas où ceux-ci justifieraient qu'ils sont appelés dans la colonie par un propriétaire ou industriel ayant pris l'engagement de leur procurer de l'occupation à leur arrivée. La nommée OSTER, à laquelle il a été donné avis de cette décision, a présenté une lettre de son beau-frère, le nommé SCHNEIDER Félix, cantinier au 1er régiment de Chasseurs d'Afrique, en garnison à Mustapha, près d'Alger, par laquelle il l'engage à venir le rejoindre le plut tôt possible, et lui propose d'entrer en condition chez lui. Je vous prie de vouloir bien faire délivrer un permis de passage à la nommée OSTER qui en a fait la justification..."

 

Cinq autres documents nous indiquent que, revenu en Alsace, il voudra repartir en Algérie, apparemment pour rejoindre sa femme :

- Sa lettre du 01/08/1858 au Ministre de la Guerre : Félix SCHNEIDER, ancien militaire, domicilié à Strasbourg, rue du Foulon n° 7, à l'honneur de vous exposer avec le plus profond respect, que sous la date du 6 novembre 1857, il a eu l'honneur de vous adresser une demande tendante à obtenir le passage gratuit pour aller à Blidah, Afrique rejoindre sa femme qui y demeure; cette demande était accompagnée de son congé militaire et d'un certificat de bonne conduite; mais comme il n'a pas pu justifier que sa femme habite réellement Blidah, vous avez eu la bonté de demander des renseignements à cet égard à Monsieur le Préfet d'Alger, ainsi que vous le lui avez fait connaître par votre honorée du 11 novembre 1857, n° 1203, 5ème division, 2ème bureau. Comme depuis l'exposant n'a plus reçu d'avis et qu'il ne sait si les renseignements vous ont été fournis, il ose de noveau vous réitérer sa demande en vous suppliant très respectueusement d'avoir l'extrême bonté de prendre en considération ses longs services militaires et de vouloir bien lui accorder le passage gratuit pour l'Afrique pour rejoindre sa femme et vivre en famille. Si cependant cela serait impossible à Votre Excellence, il ose vous prier de bien vouloir lui renvoyer son congé militaire ainsi que le certificat de bonne conduite qu'il a joint à sa demande le 6 novembre 1857... Signé : Schneider."

- Demande de renseignements du 06/08/1858, du Ministre de l'Algérie et des Colonies au Préfet : concernant SCHNEIDER Félix, qui a adressé une demande le 2 août, et "s'il a du travail assuré dans la colonie."

- 09/08/1858 : transmission de la demande de renseignements au commissaire central de police de Strasbourg.

- Même date, double du document précédent, sur lequel il est précisé : "SCHNEIDER Félix, ex-militaire, demeurant rue du Foulon n° 7".

- Le 16/08/1858 : réponse du commissaire central de police au Préfet : "... il résulte des renseignements recueillis... que la conduite et la moralité du sieur SCHNEIDER Félix, depuis 2 ans et 4 mois qu'il habite notre ville, n'a donné lieu à aucune plainte. SCHNEIDER ne peut justifier qu'il a du travail assuré dans la colonie,mais il dit qu'il ne devrait pas être embarrassé à en trouver puisqu'il y est connu et qu'il y a déjà travaillé. La position du pétitionnaire qui est intentionné de rejoindre sa femme (laquelle serait déjà en Algérie) est digne d'intérêt..."

En marge, au crayon : "Le 19 août transmis une note à SCHNEIDER pour l'inviter à se présenter à la Préfecture. Si sa femme est en Algérie, il doit lui écrire pour obtenir un certificat constatant qu'il a du travail assuré."

 

SCHUH

Beinheim.

Algérie : Camp du Maréchal, commune mixte des Issers, arrond. de Tizi Ouzou, Alger.

SCHUH Philippe, propriétaire (1892) au Camp du Maréchal, époux de Mélanie BLUMSTEIN (+ après 09/01/1892). Au moins un enfant :

- SCHUH Joseph, o 03/02/1872 Beinheim, cultivateur (1892) au Camp du Maréchal, qui oo 09/01/1892 au Camp du Maréchal, Frédérique ALBERT, o 15/08/1871 Soultz-sous-Forêts, Bas-Rhin.

 

SCHULER

Bremmelbach.

Algérie : non localisé.

SCHULER Jean, o 1815 Bremmelbach, charpentier, époux de Catherine SCHULER, o vers 1812. Au moins deux enfants :

- Alexandre, o 1832 Bremmelbach.

- Michel, o 1837 Bremmelbach.

Note :

Dans les dossiers d'émigration conservés aux ADBR, on trouve trace de lui :

- 07/11/1848, demande d'établissement en Algérie, formulée par SCHULER Jean, 33 ans, charpentier, né et domicilié à Bremmelbach, avec son épouse et ses deux fils. Sur le document, certificat de bonne conduite signé du maire le même jour.

 

SCHWEITZER

Herbitzheim.

Algérie : Camp du Maréchal, commune mixte des Issers, arrond. de Tizi Ouzou, Alger.

SCHWEITZER Jean, + après 13/02/1883, cultivateur fermier (1883) au Camp du Maréchal, époux de Catherine BECHER, + après 13/02/1883, ménagère. Au moins deux enfants :

- Marie, o 09/01/1858 Herbitzheim, qui oo 13/02/1883 Camp du Maréchal, Simon LENOIR, o 17/01/1843 Sécy(?)-sur-Saône, forgeron (1883) à Rebeval (veuf de Marie MOREAU, + 11/08/1881 Rebeval).

- Martin, o 1860, cultiveteur (1883) au Camp du Maréchal.

 

SCHWEITZER

Niederlauterbach.

Algérie : Blad Touaria, Alger.

SCHWEITZER Jean, + 08/12/1855 Blad Touaria, époux de Marguerite BAUMANN, o 20/12/1809 Niederlauterbach, + 01/05/1858 Blad Touaria. Au moins un enfant :

- Barbe, o 06/03/1843 Niederlauterbach, qui oo 20/12/1860 Blad Touaria, François Michel HEINRICH, o 20/12/1831 Niederlauterbach, cultivateur à Blad Touaria.

nb : Marguerite BAUMANN épouse en secondes noces à Blad Touaria, le 30/03/1857, Alexandre PLATZ (o 18/10/1825 à Auenheim, Bas-Rhin, tonnelier à Blad Touaria).

 

SCHWOOB

Drusenheim.

Algérie : aux Seyaras, commune de Sidi Chami, Oran.

SCHWOOB Madeleine, + 20/12/1857 à Mangin, commune de Valmy (Oran), eut une fille naturelle :

- SCHWOOB Marie Anne, o 18/11/1840 Drusenheim, ménagère aux Seyaras, qui oo 23/10/1860 Sidi Chami, Jacques GELNER, o 01/09/1836 Schirrhein, Bas-Rhin; cultivateur aux Seyaras.

 

SEILER

Mothern.

Algérie : Aïn sidi Chérif, Oran.

SEILER Jean, o vers 1810 Mothern, + après 07/02/1867 en Algérie, propriétaire, journalier, puis colon à Aïn sidi Chérif, fils de Mathier (o 1787, + 10/12/1869 Mothern, laboureur, propriétaire) et de Marguerite WEISSENBURGER (o vers 1786, + 06/08/1855 Mothern), qui oo 12/09/1844 Mothern, Madeleine SCHMALTZ, o 08/11/1818 Siegen, Westphalie, + 29/08/1854 Aïn sidi Chérif (fille de Joseph et de Madeleine WAGNER). Au moins trois enfants :

- Caroline, o 18/08/1845 Mothern, qui oo 07/02/1867 Aïn sidi Chérif, Paul CHOURREAU, o 20/12/1844 Niort, canton de Belcaire, arrond. de Limoux, Aude.

- Jean, o 1848.

- Marguerite, o 1851.

Jean SEILER avait trois soeurs : Anne Marie (o1812), Madeleine (o 1817) et Marguerite (o 1825), qui n'ont pas émigré en Algérie, et qui eurent postérité à Mothern.

Note concernant Jean SEILER et sa fille Caroline :

La famille émigre en Algérie. On ne sait pas à quelle date ils partent, mais en tous cas après 1851, car ils figurent encore au recensement de cette année-là (maison 99, ménage 119, individus 551 à 555). Quelques années plus tard, Jean SEILER revient en Alsace, avec sa fille Caroline, 16 ans, pour y séjourner quelques temps. Ils viennent de Aïn sidi Chérif, commune d'Aboukir, sous-préfecture de Mostaganem, département d'Oran. Le 05/10/1861, ils débarquent à Marseille. Fin février 1862 ils reçoivent le permis de passage gratuit pour retourner en Algérie. Ils emmènent avec eux : un chariot à quatre roues, deux échelles, 3 charrues et 2 herses. Puis ils rejoignent la famille en Algérie. Six documents aux ADBR :

1- Lettre du 09/01/1862 du préfet au sous-préfet de Wissembourg, qui transmet "la pétition du sieur SEILER et un certificat à l'appui en le priant d'y joindre un certificat de moralité, signé du maire, pour le sieur SEILER Jean, et le passeport qu'il a reçu à son départ d'Algérie." Transmis au maire le 19/01.

2- Etat nominatif, expédié au Ministre le 22/02/1862. Concernant SEILER Jean, cultivateur, 52 ans, domicilié à Mothern, appelé à Aïn sidi Chérif, qui demande le passage gratuit en Algérie.

3- Bordereau d'envoi du 27/02/1862 du Ministre de la Guerre au Préfet, expédiant l'autorisation de passage gratuit en Algérie pour le sieur SEILER. Transmis au sous-préfet de Wissembourg le 28/02, qui transmet au maire, pour remise à l'intéressé.

4- Certificat du maire de Mothern, du 11/03/1862. "Pardevant Nous, Maire de la commune de Mothern, est comparu le sieur SEILER Jean, colon et propriétaire, demeurant à Aïn sidi Chérif (Algérie), qui séjournait depuis quelques temps dans cette commune lequel nous a déclaré vouloir retourner chez lui, et prendre avec lui sa fille Caroline, âgée de 16 ans, ainsi que des objets et instruments agricoles, savoir : 1° un chariot à quatre roues, 2° deux charrues." Transmis au préfet le 14/03/1862, en lui demandant de délivrer un passeport gratuit et les secours de route.

En marge : "Délivré les secours de route au sieur SEILER Jean. Retourné les deux passeports et le rationnaire le 21 mars 1862."

5- Certificat du 28/03/1862 signé du Maire, identique à celui du 11/03, mais sur lequel il est précisé :"qu'il séjournait à Mothern depuis trois mois, et qu'il emmène avec lui un chariot à quatre roues et deux échelles, 3 charrues et 2 herses."

6- La fille de Jean, Caroline, de fin septembre 1861 à fin mars 1862 séjourne avec son père à Mothern. Elle a seize ans. Pourquoi a-t-elle accompagné son père ? Puis ils repartent en Algérie. En ce qui la concerne :

"Passe-port à l'intérieur, du 26/09/1861, valable un an, pour la demoiselle Caroline "SEILEIR", sans profession, native de Motherne, Bas-Rhin, demeurant à Aïn sidi Chérif, commune d'Aboukir, sous-préfecture de Mostaganem, département d'Oran, pour aller de Mostaganem à Marseille. Signé : DESPAUX Pierre, adjoint à Aïn sidi Chérif, annexe d'Aboukir.

Agée de 16 ans, 1m30, cheveux châtains, front rond, sourcils châtains, yeux gris, nez moyen, bouche grande, barbe (rien), menton rond, visage ovale, teint clair. Signes particuliers : néant". Elle signe : Caroline SEILER.

Au dos : tampon = "Vu, débarqué à Marseille le 5 octobre 1861. Le commissaire spécial des ports. Signé : illisible."

 

SIEGWARTH

Lembach.

Algérie : Bugeaud, Bône, Constantine.

SIEGWARTH Joseph, o 17/02/1817 Lembach, maçon à Bugeaud (1872), fils de Pierre (o 1787, + avant 29/10/1872), journalier à Lembach, et de Elisabeth HOECKEL (+ avant 29/10/1872), qui se marie deux fois :

1° avant 1854 avec Marie HUCK, + 14/09/1854 Strasbourg (hôpital civil).

2° 29/10/1872 Bugeaud, avec GOETZ Valburg Gertrude, o en 1805 à Bergen (veuve de Michel HEINTZ + 11/05/1864 hôpital civil de Bône).

 

SIGRIST

Burckenwald, arrond. de Saverne.

Algérie : Sidi Chami, Oran.

SIGRIST Florentine, + avant 1871, domiciliée à Bou Tlélis (Oran), qui aura un fils naturel :

- SIGRIST Théodore, o 21/02/1839 Burckenwald, + après 1872, cultivateur à Sidi Chami, qui oo 22/05/1871 Sidi Chami, Séraphine MEISSE, o 1853 Artzwiller, arrond. de Sarrebourg, + avant 07/07/1872, d'où :

. SIGRIST Joséphine, o en février 1872 Bou Tlélis, + 07/07/1872 Sidi Chami.

 

SOULERY

Strasbourg.

Algérie : Batna.

SOULERY Alexandre, o vers 1831, Mont... (?), Aveyron, + 02/11/1869 Batna, soldat au 10ème de ligne, puis au 3ème bataillon d'Afrique, fils de Jean et de Rose FREJAVILLE.

D'une relation avec Amélie (Marie) WENDLING (o 1835 en Alsace, + après 1875), il aura un fils naturel : SOULERY Edouard Charles, o 21/11/1858 Strasbourg.

Amélie (Marie) WENDLING le rejoint en Algérie et demeure à Batna.

Mais apparemment ils ne restent pas ensemble, car Amélie (Marie) a un autre enfant naturel : WENDLING Charles Jules, o 13/03/1867 Batna, qui fut légitimé par le mariage de sa mère, le 10/02/1872 à Lyon, Rhône, avec Benoît GREPPO.

Elle était partie en Algérie sans son fils Edouard Charles, resté en Alsace, qui rejoindra sa mère en 1869 à Batna.

 

SPEHNER

Dachstein.

Algérie : Oran, puis Tlemcen.

SPEHNER Michel, o 18/03/1829 Dachstein, + après 1891 en Algérie, ancien militaire, tailleur d'habits à Oran, puis à Tlemcen, fils de Laurent (o 1783 Dachstein, + vers 1858) et époux (oo le 27/02/1821 Dachstein) de Marie Anne NESSEL. Il oo avant 1859, probablement à Oran, Madeleine BURGARD (+ après 1891). Au moins deux enfants :

- Jean Michel, o 10/10/1859 Oran, marchand tailleur à Tlemcen, qui oo 20/0/11891 Tlemcen, Léonie FRICQUET, o 04/03/1863 Tlemcen.

- Adèle Marie Madeleine, o 01/08/1862 Oran, qui oo 01/12/1883 Tlemcen, Victor TEUFEL o 13/01/1858 Mascara (Oran), répartiteur des contributions directes à Sebdou (Oran).

Note :

Emigre en Algérie avant 1861. Quatre documents aux ADBR concernant Michel SPEHNER :

- Lettre du 04/09/1861 de Michel SPEHNER au préfet du Bas-Rhin : SPEHNER Michel, tailleur d'habits, né à Dachstein, canton de Molsheim, "... ancien militaire, incorporé au 4ème Chasseurs à cheval, ayant fait la campagne en Afrique du 5 mai 1855 au 17 juillet 1856, actuellement domicilié à Oran, où il s'établit en qualité de tailleur d'habits, après son congé de libération."

Il était rentré en Alsace pour se rétablir. Les frais de sa guérison lui ayant absorbé ses économies, "... mais il désire rejoindre sa famille, délaissée à Oran : sa femme et les père et mère de cette dernière, et son enfant." Il demande donc le passage gratuit en Algérie.

- Lettre du 11/09/1861 du Préfet au maire de Dachstein, demandant des renseignements sur la conduite et la moralité de Michel SPEHNER.

- Certificat du 15/09/1861 au maire de Dachstein : "... bonne conduite morale... bonne conduite politique, il a mérité l'estime et la considération des hommes d'ordre et de bien."

- Lettre du 05/10/1861 du Préfet au maire de Dachstein, précisant : "... qu'il doit joindre à sa demande un certificat du maire d'Oran, à l'effet de constater que la famille SPEHNER réside en cette ville.

 

SPICHER

Offendorf.

Algérie : Philippeville - Batna.

SPICHER Pierre, o vers 1828, + 20/10/1864 Philippeville, époux de Eve GUERINGER, o 15/06/1830 Hombourg (Hombourg Haut-Rhin ou Hombourg Moselle ?), + après 1870, blanchisseuse, ménagère (1870). Au moins trois enfants :

- Joséphine, o 04/03/1852 Offendorf, couturière à Batna, commerçante à Batna (1897) VOIR CI-APRES.

- Jules, o en avril 1854, + 24/10/1854 Gastonville, Algérie.

- Jules François, o 27/12/1855 Constantine, o 03/11/1856 Constantine.

Joséphine SPICHER se marie deux fois :

1° 23/11/1870 Batna, avec Jean-Baptiste Casimir MENJOT, o 15/10/1835 Montségur, canton de Lardenet, Ariège, + 25/10/1895 Batna, marchand tailleur à Batna.

2° 06/02/1897 Batna, avec Pierre Edouard DUPONT, o 11/09/1865 Bayonne, Basses-Pyrénées, tailleur d'habits à Batna.

 

SPITHALER

Roppenheim.

Algérie : Assi Ameur, commune de Assi bou Nif, canton de Saint-Cloud, Oran.

SPITHALER Jacques, o 19/07/1830 Roppenheim, + 11/11/1884 Assi Ameur, colon cultivateur (1854), maréchal-ferrant (1857), adjoint au maire d'Assi Ameur (septembre 1866), propriétaire (1884) à Assi Ameur, fils de Jacques (+ entre 1854 et 1884) et de Madelaine HOLTZSCHERER, + 08/12/1842 Roppenheim. Il oo 14/09/1854 Assi Ameur, Marie Catherine BOHRER, o en 1829 ou 1830 Roppenheim, couturière (1866). Au moins cinq enfants :

- Magdelaine, o 30/08/1855 Assi Ameur, + 01/09/1855 au même lieu.

- Caroline, o 10/03/1857 Assi bou Nif.

- Jacques, o 01/01/1860 Assi Ameur.

- Sophie Adèle, o 10/09/1866 Assi Ameur, + 31/10/1867 au même lieu.

- Henriette Elisabeth, o en juillet 1869 Assi Ameur, + 25/11/1870 Assi Ameur.

Note :

Le 25/11/1858, Jacques accueille chez lui Georges Michel BOHL (voir ce nom), orphelin, 18 ans, venant de Roppenheim, dont il est le parrain. Il sera témoin au mariage de celui-ci le 03/03/1883 à Assi Ameur.

 

SPITZ

Triembach.

Algérie : Tefeschoum.

SPITZ Joseph, + après 06/03/1853, demeurant à Tefeschoum (1853), époux de Magdeleine DILLENSEGER, o 06/09/1811 Triembach, + 06/03/1853 Koléa (Alger). Sans autres renseignements.

 

STARCK

Strasbourg.

Algérie : Dra el Mizan, Alger.

STARCK Louis, o 11/01/1835 Strasbourg, maçon à Dra el Mizan, fils de André (+ 22/11/1851 Strasbourg, maçon) et de Marie Elisabeth SCHMITT (+ 01/12/1861 Strasbourg). Il oo 11/07/1863 Dra el Mizan, Marie Anne ZOBEL, o 28/07/1828 Boersch, Bas-Rhin.

Note :

Marie Anne ZOBEL avait épousé en premières noces à Dra le Mizan, le 24/11/1858, Louis Charles François COURVOISIER, o 28/06/1819 Caen, Calvados, + 23/03/1862 Dra el Mizan, concierge des bâtiments militaires de Dra el Mizan.

 

STECK

Non localisé.

Algérie : Oran.

STECK Eugène Henri, o vers 1873 Marseille, ajusteur mécanicien à Oran, époux de Pascaline LEROY, née vers 1879. Au moins un enfant :

- Joseph Jean Maurice Eugène, o 16/07/1899 Oran, qui se marie deux fois :

1° 23/06/1923 Marseille, avec DORHIOT Adrienne Louise.

2° 27/09/1941 Marseille, avec DENOBILI Amélie Armande.

 

STECK

Bühl.

Algérie : Oran.

STECK François Joseph, o vers 1800 Bühl, + 23/10/1879 Oran, journalier, fils de François Joseph (+avant 1879) et de N... Marguerite. Il oo vers 1840 Rosine HUSS (+ avant 1879). Au moins un enfant :

- Agathe, o vers 1840 Bühl, + 22/02/1902 Oran, épouse de Joseph JOHNER.

Quatre documents conservés aux ADBR à Strasbourg :

- Demande de renseignements du 16/12/1851, concernant trois personnes, dont STECK François Joseph, demeurant à Bühl, suite à sa demande du 9 décembre.

- Lettre du 31/05/1852 du Ministère de la Police générale au Ministre de la Guerre, qui transmet deux pétitions pour passage en Algérie comme colons, pour donner suite, concernant entre autres : STECK François Joseph et sa famille.

- Lettre du 03/06/1852 du Ministre de la Marine et des Colonies au Ministre de la Guerre, transmettant une demande du sieur PETER, curé de Bühl, qui sollicite en faveur de trois pères de familles de sa paroisse l'autorisation de passer gratuitement en Algérie. Signé : Théodore Ducos, Ministre de la Marine et des Colonies (au crayon sur le document : JAEGER Philippe, SCHAUB François Joseph et STECK Joseph).

- Lettre du 10/06/1852 du Ministre au Préfet : rappel de demandes relatives à des aspirants colons pour 5 familles, dont celle de STECK François Joseph, pour faire instruire ces demandes.

A opté pour la nationalité française.

 

STECK

Mutzig.

Algérie : Oran.

STECK Marie Anne, o 04/09/1831 Mutzig, fille de Mathias, vigneron, et de Marie Anne SCHICKLER. Elle se marie deux fois :

1° avant 1866 avec Joseph ZIMMER, + 16/03/1866 Mexico (Mexique).

2° 03/12/1868 Oran, avec Joseph GERUM, o 15/12/1843 Belfort.

 

STECK

Dinsheim.

Algérie : Oran.

STECK Nicolas, o 16/06/1852 Dinsheim, tailleur d'habits à Oran, fils de Nicolas (+ 08/12/1851 Dinsheim) et de Marie Madeleine ZIMMER (+ 01/04/1862 Dinsheim), qui oo 30/06/1880 Oran, Augustine Victorine HALFTERMEYER, o 10/03/1861 Monswiller, Bas-Rhin, domestique à Oran (1880). Au moins 8 enfants :

- Enfant sans vie, o et + 02/03/1881 Oran.

- Henriette Caroline, o 04/01/1882 Oran, qui oo 17/02/1901 Oran, Louis Julien Victor LIVOIS, o 1870 Pontorson, Manche, employé au chemin de fer.

- Adélaïde Augustine, o 30/06/1884 Oran, qui oo 03/07/1901 Oran, Joseph Manuel TARI, o 1869 Saint-Denis-du-Sig, boulanger à Oran.

- Mathilde Madeleine, o 18/10/1886 Oran, qui oo 10/05/1905 Oran, Antonio Vicente PEREZ.

- Jeanne, o 08/07/1891 Oran, + le même jour.

- Marcel Auguste, o 23/07/1893 Oran.

- Henri, + 05/07/1890 Oran.

- Jean-Baptiste, o 05/07/1890 Oran.

 

STEIN

Deinbach, canton de Villé.

Algérie : Sidi Chami, Oran.

STEIN François, o 1794 Deinbach, + 25/06/1847 Sidi Chami, cultivateur à Sidi Chami, qui se marie deux fois :

1° avant 1820 avec Odille MATT, + sans doute avant 1831.

2° avant 1831 avec Barbe BENOIT, o probablement à Triembach, Bas-Rhin, + 10/09/1850 Sidi Chami, fille de Jean-Baptiste et de Catherine ROSE.

Enfant de François et MATT Odille :

- STEIN Joseph, o 08/08/1820, + 05/08/1850 Lourmel, banlieue militaire d'Oran, journalier à Sidi Chami, qui oo 16/11/1848 Sidi Chami, Catherine REINIG, née vers janvier 1826 à Heimaths-Stein, duché de Bade, Allemagne.

Après le décès de Joseph, Catherine épouse en secondes noces à Sidi Chami, le 02/08/1860, Léonard RENAUDIE, o 27/07/1820 à Bret, commune de Coussac-Bonneval, Haute-Vienne, cultivateur à Sidi Chami.

Enfant de François avec Barbe BENOIT :

- STEIN Marie Anne, o 22/10/1831 Triembach, + après 28/08/1897, débitante de liqueurs (1892) à Mangin, commune de Valmy (Oran), qui oo 04/07/1853 Sidi Chami, Georges Joseph SCHEY, o 01/07/1819 Pfaffenhoffe

Originaires du 67 (suite)

Publié le 26/12/2010 à 12:26 par emigrationalgerie

JUNG

Oberhoffen-sur-Moder.

Algérie : Husseïn Dey, Alger.

JUNG Georges, o 22/02/1807 Oberhoffen-sur-Moder, + après 1861 en Algérie, drapier à Mustapha (Alger), colon (1840) à Kouba, fils de Jean-Michel "le jeune" (o 22/09/1783 Oberhoffen-sur-Moder, + au même lieu le 20/02/1844), maréchal-ferrant, qui avait épousé le 19/02/1805, Marie Catherine GEYLER, o 23/03/1783 à Hanhoffen, Bas-Rhin, + 05/04/1855 Oberhoffen-sur-Moder.

Georges oo 17/08/1830 à Oberhoffen-sur-Moder, Salomé KOENIG o 10/09/1807, Oberhoffen-sur-Moder, + après 1866 en Algérie. Au moins deux enfants ;

- Geofroi, o 14/01/1831 Oberhoffen-sur-Moder, + en Algérie, menuisier, qui oo 02/11/1861 Oberhoffen-sur-Moder, Elisabeth NAAS, o 02/12/1835 (veuve de HERMANN Jean, 1831-1857).

- Salomé, o 09/01/1840 Husseïn Dey, + 18/01/1840 Husseïn Dey.

 

Note :

- Etat nominatif (non daté) : JUNG Salomé née KOENIG, 54 ans, domiciliée à Oberhoffen-sur-Moder, canton de Bischwiller, qui demande à rejoindre son mari à Mustapha (Alger).

- Bordereau d'envoi du 17/12/1861, du Ministre de la Guerre au Préfet : transmettant l'autorisation de passage gratuit en Algérie en faveur de JUNG Salomé, ainsi que son passeport qui se trouvait annexé à la demande. Transmis au maire le 18/12 pour remise à l'intéressée.

 

JUNG

Wissembourg.

Algérie : Douéra, Alger.

JUNG Marguerite, o 27/12/1810 Wissembourg, + 08/07/1851 Douéra, fille de Xavier (+ 07/05/1820 Wissembourg), journalier à Wissembourg, et de "mère non dénommée". Elle oo 18/07/1850 Douéra, Jean Martin BINDER, o 16/12/1820 Rutisheim, royaume de Wurtemberg, tailleur d'habits (1850,1866) à Douéra. D'où :

JUNG Catherine reconnue BINDER, o 06/01/1838 Weiler (Bas-Rhin).

Note :

Jean Martin BINDER épouse en secondes noces le 29/04/1852 à Douéra, Reine WEXLER, o 02/09/1813 Obersaasheim (Haut-Rhin), qui elle-même était veuve de Charles STOLTZ (+ 21/10/1850 Alger).

 

KANDEL

Lembach.

Algérie : Bugeaud, Bône, Constantine.

KANDEL Michel, o 01/01/1828 Lembach, + 27/02/1892 Bugeaud, tailleur d'habits (1863) à Lembach, cultivateur (1870) à Lembach, Bûcheron à Bugeaud (1872), liégeur (1888) à Bugeaud, fils de Georges (o en 1798 ou 1799) et de Anne Marie LAMBERT (o vers 1796). Il oo avant 1862 en Alsace Anne Marie (Marie-Anne) BOOF, o entre 1835 et 1830, + après 14/07/1898). Au moins 8 enfants :

- Marie, o 24/02/1862 Lembach, qui oo 26/08/1878 Bugeaud, Chrétien ERHARD, o 07/04/1855 Bugeaud,bûcheron.

- Michel, o 23/07/1863 Lembach, liégeur à Bugeaud, qui oo 20/04/1897 Bugeaud, Marianna Rose FUSTER, o 29/12/1862 Bône, couturière à Bugeaud (elle est divorcée de Ferdinand Alfred LEJARDINIER).

- Madeleine, o 11/04/1865 Lembach, qui oo 18/02/1888 Bugeaud, François DARMANI, o 05/10/1863 Bône, liégeur à Bugeaud.

- Charles, o 29/10/1866 Lembach, liégeur à Bugeaud, qui oo 27/02/1892 Bugeaud, Marguerite GUGLIELMO, o 08/10/1870 La Calle, Algérie.

- Joseph, o 06/09/1868 Lembach, liégeur à Bugeaud, qui oo 14/07/1898 Bugeaud, Cécile PELEGRI, o 12/03/1879 Bugeaud, + 24/03/1957 Philippeville.

- Aloïse, o 02/07/1870 Lembach, liégeur, demeurant à Benombourg, commune mixte d'Attia, Constantine, qui oo 04/01/1898 Bugeaud, Albertine FUSTER, o 24/09/1875 Bugeaud.

- Auguste, o 19/05/1872 Bugeaud, + 11/06/1873 Bugeaud.

- Elisabeth, o 30/01/1877 Bugeaud, + 03/01/1947 Bône, qui oo 19/06/1897 Bugeaud, Louis Barthélémy STOLL, o 08/02/1860 Bugeaud, garde particulier (1897), veuf de Marie Antoine Félicité Hortense MICHELETTI.

 

KELLER

Reichstett.

Algérie : Oran.

KELLER Andrès, + après 18/08/1851, laboureur à Reichstett, époux de Elisabeth KIENTZ, + 31/12/1840 Reichstett. Le couple ne part pas en Algérie, mais au moins deux de leurs enfants émigrent :

- Kilian (Kilien), o 15/05/1814 Reichstett, gendarme à pied à la 4ème compagnie de gendarmerie à pied d'Afrique, qui oo 18/08/1851 Oran, Appolinie STOETZEL, o 07/02/1830 Schoenau, Bas-Rhin, couturière.

- Marie Salomé, o en 1822 Reichstett, qui oo avant 1849, Jean LAMY, o vers 1813 à Neunkirch, Moselle, gendarme à pied à la 4ème compagnie de gendarmerie à pied d'Afrique, domicilié (1849 et 1850) à la mosquée de Karguentha, faubourg d'Oran, d'où :

. LAMY Rosine, o 11/06/1849 Oran, + 16/06/1849 au même lieu.

. LAMY Pauline, o 05/08/1850 Oran.

 

KERN

Brumath.

Algérie : Blad Touaria, Mostaganem, Oran.

KERN Thiébaut, o vers 1788, + en Algérie, cultivateur (en 1860 il demeure à Dalhunden), époux de Marie HIGHEN (probablement + avant 1860). En 1860, il fait une demande pour rejoindre en Algérie son fils Thiébaut, avec son autre fils Geoffroi.

- Thiébaut , o vers 1820 Brumath, + 28/08/1872 Mostaganem (hôpital militaire), cultivateur à Blad Touaria puis à L'Hillil (Oran). Il oo avant 1853, Christine JACOB, o vers 1819, + après 1872 Algérie. Au moins un enfant :

- Christine, o 18/06/1853 Blad Touaria, qui oo 18/04/1871 Blad Touaria, Joseph PAUBERT, o 31/03/1849 Menoy, canton de Bezac, Ariège, cultivateur, d'où : Albert Joseph PAUBERT, o 03/04/1872 L'Hillil.

Note :

Documents aux ADBR :

1- Etat nominatif du 22/12/1860 : KERN Thiébaut, cultivateur, 72 ans, et son fils Geoffroi, appelés à Blad Touaria (Oran) par son fils Thiébaut. Au crayon, sur le document : "Le 15 décembre, note au maire de Dalhunden pour connaître l'âge du fils Geoffroi et de quelle infirmité il est atteint."

2- Bordereau d'envoi du 16/01/1861, du Ministre au Préfet : envoi d'une autorisation de passage gratuit en Algérie pour "KERN père et fils". Expédié à Dalhunden le 17/01/1861 pour remise à l'intéressé.

 

KERNER

Schaffausen.

Algérie : Bou Tlélis, annexe de Misserghin, Oran.

KERNER Joseph, + 27/12/1852 Bou Tlélis, laboureur, époux de Madeleine MARBACH, + 21/01/1853 Bou Tlélis. Au moins deux enfants :

- Anne Marie, o 29/09/1838 Schaffausen, + après 29/12/1897, couturière à Bou Tlélis, qui oo 21/05/1863 Bou Tlélis, Jules (Gilles) HOCHMUTH, o 11/12/1836 Mothern, Bas-Rhin, + après 29/12/1897, propriétaire cultivateur à Bou Tlélis. Quatre enfants (voir HOCHMUTH).

- Louise, o 04/05/1841 Schaffausen, + après 1900, domiciliée à Misserghin en 1862, qui oo 06/02/1862 Misserghin, Jacques STEINE, o 08/10/1826 Bône, + 17/01/1891 Oran, maître d'armes au régiment étranger, décoré de la Médaille Militaire. (Voir STEINE).

 

KINDER

Bernardswiller, arrond. de Schlestadt (Sélestat).

Algérie : Aboukir, Oran.

KINDER Jacob (Jacques), + après 26/08/1874, forgeron (1870,1874) à Aboukir, époux de Marianne HARTER, + 25/09/1860 Aboukir. Au moins deux enfants :

- Marie, o à Mostaganem (Oran), qui oo 16/03/1870 Aboukir, Jules DESROCHERS.

- Joseph, o 15/08/1850 Bernardswiller, cultivateur (1874) à Aboukir, qui oo 26/08/1874 Aboukir, Marie-Anne Virginie LATARCHE, o 30/11/1838 Moulainville, canton d'Etain, Meuse, veuve de Michel FRADET (+ 09/11/1872 Aboukir), fille de Jean, demeurant à La Stidia, arrond. de Mostaganem, Oran, et de LEQUY (ou LEGUY) Marie (+ La Stidia 16/11/1868).

Joseph, tout à la fois cultivateur, vigneron, épicier et marchand de comestibles, sera aussi conseiller municipal d'Aboukir durant 18 ans.

 

KISNER

Dalhunden et Mackwiller.

Algérie : non localisé.

KISNER Louis, o vers 1813, + en Algérie (?), cultivateur, époux de ?. Au moins une fille :

- Madeleine, o vers 1844 Dalhunden.

Note :

En 1851, Louis fait une demande pour émigrer vers l'Algérie avec sa femille. Le montant de leur fortune est de 1.100 francs.

Lors de cette demande d'émigration, deux servantes vivaient au foyer : DOCKLER Frédérique, 21 ans, et WANTZ Richarde, 17 ans.

 

KLEIN

Dehlingen.

Algérie : Aboukir et Blad Touaria, Oran.

KLEIN Charles, o vers 1765 Dehlingen, + 23/10/1848, maître tailleur, époux de Juliana Catharina RAUSCHER. Au moins un enfant :

- KLEIN Frédéric Guillaume, o 14/10/1810 Dehlingen, + avant 1877 Aboukir, tailleur d'habits, cultivateur à Blad Touaria (1863) (en 1851, il réside encore en Alsace, à Mackwiller). Il oo 09/04/1833 Dehlingen, Marie Elisabeth MULLER, o 01/10/1809 Mackwiller, + 19/11/1857 Blad Touaria. Le couple aura 10 enfants :

1. Catherine, o 1834, qui oo en 1859 Jean-Baptiste BRUCKER et en secondes noces, en 1864, Jacques VELTEN.

2. Marie Elisabeth, o 1836, qui oo en 1863 François Nicolas TISSOT.

3. Elisabeth, o 1836.

4. Frédéric, o vers 1840 qui oo en 1870 Salomé HELDT, d'où : Marie KLEIN o vers 1875.

5. Pierre, o 02/06/1852 Mackwiller, cultivateur à Blad Touaria, qui oo à Aboukir le 17/01/1880 Marie Joséphine HAGELSTEIN, o 28/06/1863 Aïn sidi Chérif, fille de François Joseph et de Régine VENNER (les deux + après 06/1852).

6. Salomé, o 1842.

7. Caroline, o 1843, qui oo 1868 Cyrille GIRSCH (1840-1875) et en secondes noces, en 1877, Michel VELTEN.

8. Christine, o 1845 qui oo 1866 Thomas DUCASSE (1835-1900).

9. Henri, o 1847.

10. Sophie, o 1850, qui oo 1870 Martin OSTERLE (o 1844).

 

Note :

Famille protestante. Au recensement de 1851 à Mackwiller, la famille habite Burrgass (rue des Paysans), maison 4, ménage 5, individus 12 à 20. Les enfants sont alors : Catherine, Elisabeth, Frédéric, Caroline, Christine, Henri, Sophie.

En 1851, Frédéric KLEIN fit une demande pour émigrer en Algérie avec sa famille. Ils étaient prévus pour s'installer dans la vallée de Bou Merzoug, mais ils échouèrent à Blad Touaria, province d'Oran. Six documents conservés aux ADBR nous en donnent trace :

1- Lettre du 05/11/1851 du Ministre de la Guerre au Préfet : transmission de la demande du sieur KLEIN, demeurant à Mackwiller, pour l'instruire.

2- Demande de renseignements, du 07/10/1851 du Ministre de la Guerre au Préfet, concernant KLEIN Frédéric, demeurant à Mackwiller, qui a adressé une demande le 4 octobre. Transmis au sous-Préfet de Saverne le 23/10, "pour l'admission de KLEIN dans la vallée de Bou Merzoug."

3- Lettre du 02/11/1851 du Maire au sous-Préfet, au sujet du sieur KLEIN Frédéric, qui demande s'il peut se préparer. Transmis au préfet le 03/11.

4- Attestation du 02/10/1852, signé du Maire, certifiant "que le sieur KLEIN possède une fortune de 3.100 francs, savoir : 1° meubles, évalués à 600 francs. 2° une maisonnette évaluée à 600 francs. 3° immeubles évalués à 1.900 francs. Total : 3.100 francs, moins 1.000 francs de dettes qu'il faut soustraire, soit : reste 2.100 francs. En marge : "certifions que ces objets ne sont pas encore vendus. 24 janvier 1853, Le Maire."

5- Lettre du 07/01/1853 du sous-Préfet au Préfet, concernant KLEIN Frédéric, l'informant que celui-ci "n'a point réalisé encore en numéraire la fortune qu'il possède."

6- Lettre du 18/01/1853, du sieur KLEIN au Préfet : il est tailleur et cultivateur. On lui a dit "que les colonisations sont au complet réglementaire, mais que s'il veut s'établir dans la vallée de Bou Merzoug, près de Constantine, en s'y rendant à ses frais, il pourra recevoir les mêmes avantages que dans une colonie, excepté qu'il ne recevra pas de maison d'habitation. Il précise qu'il a accepté depuis plus de deux mois, et n'a pas de nouvelles. Il relance donc.

 

KOCHER

Barr (et Niedersteinlingen, Würtemberg pour le père).

Algérie : Sidi Chami, Oran.

KOCHER Jean Georges, o en 1802 à Niedersteinlingen, Würtemberg, + 25/11/1851 Sidi Chami, époux de Thérèse KOEBEL, o 10/07/1813 Willgottheim, Bas-Rhin, + 07/02/1878 Sidi Chami. Au moins deux enfants :

- Jean Georges, o 01/09/1839 Barr, + après 1891, cultivateur à Saint-Rémy, commune de Sidi Chami, qui oo 07/01/1872 Sidi Chami, Tomasa GONZALEZ, o 29/07/1851 Oran, + après 1891, d'où :

. KOCHER Sophie Valérie, o 10/12/1874 Saint-Rémy, qui oo 05/09/1891 Sidi Chami, Pierre CALVET, o 06/06/1870 à Assi el Biod où il est cultivateur.

- Jean, o 07/04/1841 Barr, + 19/08/1877 Oran, cultivateur à Saint-Rémy, qui oo 09/10/1873 Sidi Chami, Josefa SOLER, o 07/06/1853 Oran, + après 18/08/1900, d'où :

. KOCHER Jean Georges, o 03/04/1876 Saint-Rémy, cultivateur à Sidi Chami, qui oo 18/08/1900 Sidi Chami, Victorine LLEDO, o 14/02/1878 La Sénia.

 

Thérèse KOEBEL épouse en secondes noces à Sidi Chami, le 25/08/1853, Juster WINDEL, o en 1822 à Zentempfeld, Bavière, cultivateur à Sidi Chami.

VOIR KOEBEL qui suit.

 

KOEBEL

Willgottheim.

Algérie : Sidi Chami, Oran.

KOEBEL Thérèse, o 10/07/1813 Willgottheim, + 07/02/1878 Sidi Chami.

Fille de Andréas, o vers 1776, + avant 1853, menuisier (1813) à Willgottheim, et de Catherine HEITZ (+ avant 1853)

VOIR KOCHER ci-dessus.

Octobre 1873 : elle est alors domiciliée à Saint-Rémy, commune de Sidi Chami, Oran. Février 1878, au moment de son décès, elle est à Saint-Georges, aussi sur Sidi Chami.

Après son mariage avec Jean Georges KOCHER, veuve, elle épouse Juster WINDEL. Le document suivant indique qu'elle s'est peut-être remariée une troisième fois :

Aux ADBR à Strasbourg, en date du 22/10/1866, on trouve une lettre du Préfet au Ministre de la Guerre, demandant le passage gratuit pour : "KOEBEL Thérèse, femme SCHUSTER, pour retourner à Oran auprès de son mari et de ses enfants. Cette femme était venue en France, atteinte d'une maladie grave; elle a résidé pendant trois mois chez un cousin domicilié à Barr". Le 26 octobre suivant, elle obtenait l'autorisation de passage gratuit pour retourner à Oran.

Est-ce la même Thérèse KOEBEL ? On pourrait le croire. Elle aurait donc épousé en troisièmes noces un nommé SCHUSTER. On ne trouve pas trace de ce mariage en Algérie.

 

KOEBEL

Schoenau.

Algérie : Boufarik, Alger.

KOEBEL Xavier, o 19/02/1810 "Schonau", propriétaire (1840) à Boufarik, fils de Antoine (+ 14/05/1836 Sélestat) et de Anne Marie DOLT (+ 29/03/1825 Schoenau).

Il oo vers 1839, Hélène ZINCKGRAFF, + 06/12/1839 Alger.

Il épouse en secondes noces à Boufarik, le 01/06/1840, Marie Anne WELTY, o 20/07/1820 Rhinau, Bas-Rhin, blanchisseuse.

 

KOHLER

Marckolsheim.

Algérie : peut-être Gastonville, Constantine.

KOHLER Wenceslas, o 29/09/1818 Marckolsheim, + après 1852, journalier, époux de Catherine MEYER, o vers 1819. Au moins 4 enfants :

- Reine, o 1840.

- Antoine, o 1843.

- Maximilien, o 1846.

- Joseph, o 1849.

Recensement 1851 Marckolsheim : Elsenstrass, maison 53, individus 517 et suivants. Le couple a alors 4 enfants. Sur sa demande d'émigration il n'y en a plus que trois, l'année suivante. L'un est peut-être décédé.

En 1852, il fait un dossier de demande pour émigrer en Algérie, avec sa femme et leurs trois enfants. Quelques documents aux ADBR :

. 15/02/1852, certificat médical.

. 18/02/1852, le maire transmet la demande à la préfecture.

. 20/02/1852, il demande les frais de route.

. 01/03/1852, le ministre renvoie le dossier au préfet pour instruction.

Où ont-ils échoué en Algérie ? Pas encore trouvé de traces.

 

KOHLER

Elsenheim.

Algérie : non localisé.

KOHLER Jean-Baptiste, o 05/04/1810 Elsenheim, + après 1860, cultivateur, journalier, fils de Louis (o 07/03/1772 Ohnenheim, + 18/09/1816 Elsenheim) qui avait épousé le 14/11/1800 à Elsenheim, Elisabeth WOELTY (o 04/04/1777 Huttenheim, + après 1825).

Jean-Baptiste avait un frère, Louis (o 06/09/1812 Elsenheim) et une soeur : Jeanne (o 25/10/1816 Elsenheim).

Jean-Baptiste se marie deux fois :

1° avant 1852 avac Madeleine SCHANG (+ vers 1859).

2° 16/05/1860 avec Marie Catherine ALLHEILIG, o 06/01/1823 Elsenheim.

Jean-Baptiste a fait une demande pour émigrer en Algérie avec sa famille. Il avait à ce moment-là deux fils : Louis et Jean-Baptiste, probablement. Il aurait eu ensuite : Louis, Joseph et Jeanne Françoise, peut-être nés en Algérie.

Son dossier aux ADBR est assez conséquent (15 documents) :

1- 15/02/1852 : certificat médical.

2- 18/02/1852 : le maire transmet sa demande à la préfecture, qui transmet au ministre (sur le document : certificat de bonne conduite signé du maire).

3- 01/03/1852 : le ministre renvoie le dossier au préfet pour instruction.

4- 28/02/1853 : le maire écrit au ministre pour faire hâter le départ (reçut au ministère le 03/03).

5- 07/03/1852 : le ministre renvoie les demandes d'admission.

6- 10/03/1853 : le préfet demande au sous-préfet de Schlestadt (Sélestat) de faire attester la moralité de KOHLER et d'indiquer l'âge et le sexe des enfants, la profession, et de faire constater l'aptitude physique de tous les membres de la famille, et aussi de faire établir un acte de notoriété constatant les revenus.

7- 19/03/1853 : acte de notoriété établi par le Juge de Paix de Marckolsheim.

8- 29/03/1853 : le sous-préfet renvoie le dossier.

9- 25/04/1853 : le Juge de Paix confirme qu'il possède 4.000 francs.

10- 03/05/1853 : KOHLER figure sur un état nominatif, de la mairie de Marckolsheim, des cultivateurs qui demandent le permis de passage gratuit en Algérie.

11- 18/05/1853 : admission dans les colonies agricoles de l'Algérie avec sa famille (4 personnes en tout).

12- 22/05/1853 : le maire demande au sous-préfet que lui soit accordé le secours de route jusqu'à Marseille, et il précise, seulement pour lui, car "par prudence, il laisse sa femme et ses enfants (en Alsace) jusqu'à ce qu'il soit établi en Algérie, et se propose de les appeler à lui dans un mois ou deux."

13- 27/09/1853 : il revient. Le maire demande au sous-préfet un "passe-port" gratuit pour lui et sa famille (4 personnes en tout), et un domestique : STOECKEL François, 45 ans (est-il parti ?). Transmis au préfet le 29/09/1853.

14- 21/10/1853 : le préfet transmet au ministre de la guerre, précisant que par mesure de prudence, il était parti seul. Admis comme colon concessionnaire à Gastonville (Constantine), il revient à Marckolsheim (en août 1853) pour chercher sa femme et ses deux fils.

 

KREIB

Dettwiller et Strasbourg.

Algérie : Blida, Alger.

KREIB Elisabeth, o vers 1815 Dettwiller, + 05/06/1880 Blida, marchande de gâteaux (1876) à Blida (mai 1888, veuve, elle est domiciliée à Blida, rue du Marché Européen), fille de Jacques (+ avant 1851) et de Elisabeth HUBERT.

Elle oo 03/10/1838 à Strasbourg (Bas-Rhin) Jean MONT, o vers 1814 Strasbourg, + 22/09/1867 Blida, menuisier à Koléa (1859). Le couple aura 7 enfants (VOIR MONT).

 

KUBLER

Monswiller.

Algérie : Oran.

KUBLER Marie Anne, + 09/03/1873 Monswiller, qui avait épousé avant 1861 Michel HALFTERMEYER.

Leur fille, HALFTERMEYER Augustine Victorine, o 10/03/1861 Monswiller partira en Algérie et sera domestique à Oran (sur son acte de mariage il est précisé "demeurant à Oran et avant à Bordeaux). Elle oo 30/06/1880 Oran, Nicolas STECK, o 16/06/1852 Dinsheim, Bas-Rhin, tailleur d'habits à Oran. (voir STECK).

 

KUBLER

Niederhaslach.

Algérie : Mondovi.

KUBLER Joseph, o 11/12/1803 Niederhaslach, cultivateur (1853) à Mondovi, fils de François Antoine (+ avant 12/02/1853) et de Catherine RAPP (+ avant 12/02/1853), qui se marie deux fois :

1° oo Elisabeth Guillaumette BUSCH (+ avant 12/02/1853).

2° oo 12/02/1853 Mondovi avec Anne TAGAND, o 13 nivôse an 10 à ...(? un mot)-le-Ferronier, commune de Scey-sur-Saône, Haute-Saône (veuve de Jean-Baptiste LOMBARDET), fille de Antoine et de Anne LIGIER (les deux + avant 12/02/1853).

 

KUBLER

Strasbourg.

Algérie : Bône, Constantine.

KUBLER Elisabeth Guillaumette, o 11/12/1803 Strasbourg, + 18/09/1849 Bône (hôpital militaire), "appartenant à la colonie agricole de Mondovi, y domiciliée", fille de François Antoine et de N... (patronyme non indiqué) Catherine. Sans autres renseignements.

 

KUBLER

Still, canton de Molsheim.

Algérie : Oran.

KUBLER Antoine, o 15/02/1812 Still, + 24/01/1853 hôpital militaire d'Oran, chasseur au 2ème régiment de Chasseurs d'Afrique, 2ème escadron, fils de Laurent et de Marie Anne MEYER (les deux + avant 24/01/1853).

 

KUSS

Stattmatten.

Algérie : Assi Ameur, commune d'Assi bou Nif, section de Fleurus, Oran.

KUSS Jean Georges, + 21/11/1844 Stattmatten, époux de Catherine WANGER (+ 05/03/1845 Stattmatten). Au moins deux enfants :

- KUSS Jean Georges, o 01/05/1813 Stattmatten, cultivateur à Assi Ameur (1855, propriétaire (1858). Voir ci-après.

- KUSS Elisabeth, o vers 1819 Stattmatten, + 15/01/1885 L'Hillil, Oran, qui oo avant 1860 ENGEL Georges, o vers 1823, + 24/02/1877 Assi bon Nif, d'où : ENGEL Marie Louise, o 25/02/1860 Assi bou Nif, qui oo 28/09/1878 Assi bou Nif, Ferdinand Julien Camille PICHOT, o 11/04/1852 Saint-Cloud, Oran, cultivateur (1878) à Saint-Cloud.

 

Jean Georges KUSS fils de marie deux fois :

1° avant 1840 avec Eve Marguerite WOLFF (+ 07/08/1854 Assi bou Nif), d'où deux enfants :

. KUSS Georges, o 06/07/1840 Stattmatten, + 18/04/1894 Assi Ameur, cultivateur à Assi Ameur, qui oo 05/11/1861 Assi Ameur, Elisabeth BOHRER, o 07/08/1839 Roppenheim, Bas-Rhin. Voir leurs quatre enfants plus loin.

. KUSS Adam, o vers 1846, + 07/08/1854 à Assi bou Nif.

 

2° 10/04/1855 Assi bou Nif avec (Marie-)Françoise GABEL, o vers 1830 à Mothern, Bas-Rhin, (fille de Bernard, + 26/09/1829 Munchhausen, Bas-Rhin, et de Philippine OGER, décédée après 10/04/1855), d'où quatre enfants :

. KUSS Jean Michel, o 02/08/1855 Assi bou Nif, + 01/11/1855 au même lieu.

. KUSS Françoise, o 16/09/1856 Assi bou Nif, + 07/09/1857 au même lieu.

. KUSS Catherine, o 04/01/1858 Assi Ameur, + 17/12/1858 Oran.

. KUSS Joseph, o 01/12/1858 Assi Ameur, + 02/12/1858 au même lieu.

 

Enfants de Georges KUSS et Elisabeth BOHRER :

- Caroline, o 03/07/1862 Assi Ameur, + 13/09/1868 au même lieu.

- Jacques, o 25/12/1864 Assi Ameur, + 20/12/1885 Oran, cultivateur, célibataire.

- Georges 1, o 23/10/1868 Assi Ameur, + 10/11/1868 au même lieu.

- Georges 2, o 20/06/1870 Assi Ameur, cultivateur (1893) à Assi Ameur.

 

LACROIX

Wolfisheim.

Algérie : Aïn Sultan, district de Miliana, arrond. de Blida, Alger.

et Oued Fodda, Orléansville, Alger.

LACROIX Victor, o 21/02/1845 Wolfisheim, brigadier de gendarmerie (1876) à l'Oued Fodda, Orléansville, Alger, fils de François Antoine, douanier (+ 04/10/1868 Wolfisheim) et de Elisabeth PAUTHIER (+ après 19/10/1876; elle demeure alors à Nancy).

Victor oo 19/10/1876 Aïn Sultan, Marie MALOSSENE, o 08/03/1857 Aïn Sultan, fille de Hilaire (o vers 1816, + après 19/10/1876), cultivateur (1860) propriétaire (1872) à Aïn Sultan, et de Marie Magdelaine FERRALY (+ après 19/10/1876).

 

LAMBERT

Sélestat.

Algérie : Mustapha, Alger.

LAMBERT Appolinaire François André Joseph, + 01/09/1894 Mustapha, époux de Eugénie Cécile Pauline "Rousseau" SCHRAMM (o vers 1837, + après 26/10/1895). Au moins un enfant :

- LAMBERT Marie Andréa Jeanne, o 01/11/1870 Sélestat, qui oo 26/10/1895 Mustapha, Henry Georges Alphonse GUEDON, o 27/01/1860 Bellême, Orne, lieutenant au 1er régiment de Spahis, demeurant à Médéah (Alger).

 

LAMBLING

Bischwiller.

Algérie : Sidi-bel-Abbès.

LAMBLING Geoffroi, o vers 1818 Bischwiller, laboureur, époux de Madeleine KAISER. Au moins un enfant :

- Louis, o vers 1857 Bischwiller, + 19/08/1886 Sidi-bel-Abbès, Oran, soldat au 1er régiment étranger, en garnison à Sidi-bel-Abbès.

Geoffroi émigre en Algérie en 1839. Quatre documents aux ADBR :

1- Autorisation de passage gratuit en Algérie du 04/02/1839, pour LAMBLING Geoffroi, laboureur, de Bischwiller, de Toulon à Alger sur un bâtiment de l'Etat comme rationnaire. Figure au dos : "... Il n'est accordé, ni en France, ni en Algérie, aucune espèce de subvention en argent, en vivres ou de tout autre nature. L'administration de la colonie ouvrira, comme ressource temporaire, les chantiers de travaux publics aux arrivants qui pourront y être admis à raison de leur profession. Il n'est fait à personne aucune promesse de concession de terres domaniales. Les émigrants qui offriront des garanties suffisantes pour en obtenir, en feront la demande en Afrique à l'autorité locale."

2- Certificat d'indigent du 22/02/1839, pour LAMBLING Geoffroi, "... et que les secours de route lui sont indispensables pour pouvoir se rendre de Bischwiller à Toulon."

3- Passe-port du 22/02/1839, registre B.N°4, signé du Maire (Gustave Cunier). LAMBLING Geoffroi, laboureur, natif de Bischwiller et y demeurant, âgé de 21 ans, taille d'1m56 (4 pieds 9 pouces), cheveux châtains, front étroit et ridé, sourcils châtains, yeux bruns, nez petit, bouche grande, barbe rousse, menton plat et fourchu, visage maigre, teint clair.

4- Etat nominatif du 14/02/1839 signé du Maire. Etat "... des familles et individus isolés de cette ville auxquels Monsieur le Ministre de la Guerre vient d'accorder le passage gratuit avec ration de bord sur un bâtiment de l'Etat, pour se rendre en Algérie, mais qui à défaut de moyens ne pourront entreprendre le voyage de Bischwiller à Toulon à leurs frais, et pour lesquels l'administration locale sollicite en conséquence les secours de route."

4 familles et 4 isolés, dont LAMBLING Geoffroi, autorisation ministérielle n° 1151.

 

LANDMANN

Osthausen (Osthouse), canton d'Erstein.

Algérie : Oran.

LANDMANN Michel, o 30/09/1826 Osthausen, + 09/01/1858 Oran (hôpital militaire), ex -militaire, demeurant à Oran, fils de Antoine et de Elisabeth HELFER. Sans autres renseignements.

 

LANOIX

Kriegsheim.

Algérie : Bordj R'dir (?), arrond. de Sétif, Constantine, et Aïn Tagrout (Sétif, Constantine).

LANOIX Nicolas, + après 20/04/1887, cultivateur à Aïn Ab... (?) Constantine, époux de Odile BAEHL. Au moins un enfant :

- Ignace, o 11/04/1859 Kriegsheim, employé à Bordj R'dir (?), Constantine, qui oo 20/04/1887 Aïn Tagrout, Herminie Françoise BASSARD, o 28/12/1868 Bouchira (Bouhira ?), Constantine, fills de Constant Philippe Auguste, cultivateur (1887) à Aïn Tagrout (+ après 20/04/1887) et de Suzanne BERAUD (+ après 20/04/1887).

 

LECHINGER

Haguenau.

Algérie : Blad Touaria, section d'Aboukir, Mostaganem, Oran.

LECHINGER Nicolas, o 20/08/1822 Haguenau, + 07/01/1884 Blad Touaria, garde champêtre (1852,1860), cultivateur (1873), fils de Nicolas (+ 06/11/1844 Haguenau) et de Madelaine OHLMANN (o vers 1789, + après 06/12/1852).

Il se marie deux fois :

1° avant 1847 avec Thérèse SALLINGER, + 25/09/1852 Mostaganem.

2° 06/12/1852 Blad Touaria avec Marguerite HEINRICH, o 20/04/1830 Ste.Croix-en-Plaine, Haut-Rhin.

Enfant du premier mariage :

- LECHINGER Marie Anne, o 13/06/1847 Haguenau, couturière à Oran (1873), qui épouse 1)- 20/02/1873 Oran, Barthélémy Joseph GOUINEAUD, o 28/03/1847 à Des Vans, Ardèche, + avant 04/11/1884, charpentier à Oran, et en 2)- le 04/11/1884 à Palestro, Louis Etienne BONNET, o 21/08/1853 à Saint-Cernin, Ardèche, camionneur à Palestro.

Enfants du second mariage :

- LECHINGER Madelaine Caroline, o 30/09/1855 Blad Touaria, qui oo 13/05/1873 Blad Touaria, Raymond LAURENT, o 02/07/1844 Bose, arrond. de Foix, Ariège, cultivateur à Blad Touaria.

- LECHINGER Marguerite, o 20/03/1865 Blad Touaria, + 10/11/1887 Thiers (Alger), qui eut une fille naturelle : LECHINGER Marguerite, o 15/06/1884 Blad Touaria, avant d'épouser à Palestro, le 21/05/1887, Jean DOUMERGUE, o 24/05/1858 à Lunel, Hérault.

- LECHINGER Antoine, o 16/07/1868 à Bouguirat, Relizane, Mostaganem, Oran.

 

LEDERLE

Châtenois.

Algérie : Aïn Abessa, Sétif, Constantine.

LEDERLE Louis, o vers 1819, + après 27/12/1876, cultivateur à Aïn Rouah, commune de Aïn Abessa, tisserand (1880), époux de Anne Marie GONTRAM, + 23/06/1876 Châtenois. Au moins quatre enfants :

- Louise, o 26/08/1854 Châtenois, qui oo 27/12/1876 Aïn Abessa, Joseph STAFFELBACH, o 05/04/1847 Sainte-Marie-aux-Mines, Haut-Rhin, cultivateur (1876) à Aïn Abessa (VOIR STAFFELBACH).

- Anne Marie, qui oo 17/05/1875 Aïn Abessa, Eugène BONINO, entrepreneur (1875), fils de Louis, maçon, demeurant à Bioglio, Turin, Italie, et de Marie MILIARO.

- Ferdinand, o 11/06/1851 Châtenois, cultivateur, qui oo 03/11/1880 Aïn Abessa, Marie SCHAEFFER, o 09/08/1861 Dambach, arrond. de Wissembourg, Bas-Rhin.

- Amélie, o 06/08/1859 Châtenois, qui oo 29/10/1883 Aïn Roua, Constantine, Laurent MAIRE, o 04/09/1861 Dieffenbach, Bas-Rhin, cultivateur à Aïn Roua (VOIR MAIRE).

 

LEHMANN

Soultz-sous-Forêts.

Algérie : Camp du Maréchal, commune mixte des Issers, arrond. de Tizi-Ouzou, Alger.

LEHMANN Jacques, + 26/06/1885 Camp du Maréchal, époux de Madeleine BALL (+ après 29/10/1888). Au moins un enfant :

- Madeleine, o 04/08/1868 Soultz-sous-Forêts, qui oo 29/10/1888 Camp du Maréchal, Jean Jules CHOLTUS, o vers 1858 Manom (?), Thionville, Moselle, maçon (1888) au Camp du Maréchal.

 

LEOPOLD

Zehnacker, canton de Wasselonne.

Algérie : Bosquet, arrond. de Mostaganem, Oran.

LEOPOLD Jean Georges, o vers 1816, + 02/12/1883 Bosquet, cultivateur (1874) à Bosquet, qui oo 06/02/1838 à Phalsbourg (Moselle) Marie Anne HANTZO (+ après 18/04/1874). Au moins un enfant :

- LEOPOLD Jean Georges, o 24/11/1849 Zehnacker, cultivateur (1874) à Bosquet, qui se marie deux fois :

1° oo 18/04/1874 Misserghin (Oran) avec Marie Magdeleine Victorine SAUVAGE, o 24/12/1853, Saint-Denis-du-Sig (Oran), demeurant à l'orphelinat de Misserghin, + 04/08/1876 Bosquet, fille de Rémy (+ 28/03/1858 Oran) et de Lazarine Marie MARTIN (+ 29/12/1853 Saint-Denis-du-Sig, Oran).

2° oo 25/04/1877 Misserghin (Oran) avec Paola Nazarena FABRE, o 08/01/1855 Mostaganem, Oran, fille de Alexandre et de Maria Térésa POMPALINI (les deux + avant 25/04/1877 à Mostaganem).

 

On ne sait pas s'il y eut des enfants du premier mariage, mais Jean Georges eut un enfant avec Marie Magdeleine Victorine :

- LEOPOLD Jean Georges, o 27/01/1875 Bosquet.

 

LIEBGOTT

Westhouse.

Algérie : La Réunion, Bougie.

LIEBGOTT, Jean, o vers 1820 Westhouse, + 23/01/1876 Bougie (Hôpital), cultivateur à La Réunion, fils de Jacob (+ avant 23/01/1876) et de Elisabeth PRUDHES (+ avant 23/01/1876). Sans autres renseignements.

 

LIEBGOTT

Lauterbourg.

Algérie : Mouzaïaville.

LIEBGOTT Philippe Jacques, o en 1814 Lauterbourg, + 21/11/1848 Mouzaïaville, soldat à la première compagnie du 2ème bataillon du régiment de Zouaves, fils de Jacques et de Elisabeth BRIDER. Sans autres renseignements.

 

LIEBGOTT

Dalhunden et Kesseldorf.

Algérie : Husseïn Dey.

LIEBGOTT Pierre, o vers 1809, + vers 1901 probablement en Algérie, époux de Elisabeth STUDER, + avant 1901. Au moins 4 enfants :

- Antoine, o vers 1831.

- Pierre, o vers 1833.

- Appoline, o en 1835 Kesseldorf, + 06/04/1901 Husseïn Dey, qui oo un nommé BOELLINGER.

- Marguerite, o en 1841, qui eut un enfant naturel : LIEBGOTT Sophie, o 06/05/1864 Oran.

Nb : en 1851 Pierre père fit une demande pour émigrer en Algérie avec sa famille. Leur fortune était de 1.060 francs.

 

LINDEPERG

Bourg-Bruche.

Algérie : Blad Touaria, Mostaganem, Oran.

LINDEPERG Jean-Baptiste, o 20/11/1823 Bourg-Bruche, cultivateur (1855,1868) à Blad Touaria, fils de Jean-Baptiste (o vers 1789, + avant 05/12/1855) cultivateur à Bourg-Bruche, et de Marie MAURICE (+ 19/05/1830 Bourg-Bruche).

Jean-Baptiste se marie deux fois :

1° avant 1852 (1), avec Marie TONNELIER, + 10/07/1852 Blad Touaria.

2° 05/12/1855 Blad Touaria avec Marie Anne SCHLOSSER, o 11/06/1831 Walbourg, Bas-Rhin.

(1) Enfants issus de ce mariage :

- LINDEPERG Marie, o 01/04/1847 Bourg-Bruche, Vosges (aujourd'hui 67), qui oo 29/04/1868 Blad Touaria, François ZORN, o 10/02/1845 Rohrbach, Moselle, + avant 29/06/1893, fils de Mathieu (+ 19/07/1852 Blad Touaria) et de Anne ENGEL (+ après 29/04/1868).

- LINDEPERG Maurice, o vers 1849, garde-champêtre (1896) à Blad Touaria.

 

LINE

Strasbourg.

Algérie : Aïn Beida, Constantine.

LINE Elisabeth, o 04/06/1830 Strasbourg, fille de Daniel (+ 08/09/1845 Strasbourg), boucher à Strasbourg, et de Elisabeth SCHUSTER (+ après 12/01/1857, domiciliée à Paris).

Elisabeth oo le 12/01/1857 Aïn Beida, José Juan Narcisso AYATS, o 16/12/1830 Besala, Catalogne, Espagne, pâtissier à Aïn Beida, fils de José (+ après 12/01/1857), cultivateur à Besala (Espagne), et de Rosa VILANOVA (+ après 12/01/1857).

 

LITEL

Bühl.

Algérie : Mustapha, Alger.

LITEL Jean Adam, o 14/06/1822 Bühl, journalier (1856) à Mustapha inférieur, fils de Jacques (+ 26/01/1852 Bühl) et de Elisabeth EBERHART (+ 25/12/1847 Bühl), qui oo 07/06/1856 Mustapha, Catherine BERTSCH, o 27/08/1819 Germersheim, Bavière Rhénane.

 

LOESCH

Kesseldorf.

Algérie : non localisé.

LOESCH Martin, o 25/01/1798 Kesseldorf, + après 1847, cultivateur, époux de Barbe SCHNEIDER (o 22/04/1802 Beinheim, Bas-Rhin, + après 1847). Au moins deux enfants :

- Elisabeth, o vers 1829.

- (garçon), o entre 1829 et 1830.

En 1847, ils veulent émigrer en Algérie.

26/03/1847 : un passeport, valable un an, de Beinheim à Marseille, série L.N° 139, pour LOESCH Martin, cultivateur, né à Kesseldorf, Bas-Rhin, domicilié à Beinheim, pour émigrer en Algérie, accompagné de sa femme et de son fils âgé de 18 ans.

Signalement : âgé de 49 ans, taille d'1m65, cheveux noirs grisonnants, front petit, sourcils blonds, yeux gris verts, nez ordinaire, bouche moyenne, barbe noire, menton rond, visage ovale et ridé, teint frais.

Il y a aussi deux lettres, des 17 et 27 août, disant que le passeport a été égaré et qu'il en faudrait un duplicata.

 

LORENTZ

Brumath.

Algérie : Sidi Lhassen, Sidi-bel-Abbès, Oran.

LORENTZ Georges, o 16/07/1831 Brumath, + en Algérie, cultivateur (1857) à Sidi Lhassen, tailleur (1857), tuilier, briquetier (1859,1860), fils de Georges (o vers 1802, journalier en 1857 à Brumath) et de Marguerite WETZEL (o vers 1805, + après 12/08/1857), qui oo 12/08/1857 Sidi-bel-Abbès, Anne Marie UBEL, o 08/06/1827 Brumath. Au moins deux enfants :

- Marie (ou Georgette Marie), o en 1857 Sidi-bel-Abbès.

- Caroline, o fin 1859 ou début 1860 en Alsace.

nb : Georges fils avait deux soeurs : Christine (1828-1828) et Salomé (o vers 1827).

Note :

Parti en Algérie, puis revenu en septembre 1859, Georges demande à y repartir au mois de juin 1860 avec sa famille. Trois documents conservés aux ADBR à Strasbourg nous parlent de lui :

1- Un passeport daté du 20/09/1859, délivré par la mairie de Sidi-bel-Abbès (Oran) (commissaire de police Sorrel), concernant LORENTZ Georges, pour circuler d'Oran à "Brumat", accompagné de "Marie Anne", sa femme, et Marie, sa fille, âgée de 2 ans, profession de tuilier-briquetier, natif de "Brumat", et demeurant à Sidi-bel-Abbès. Agé de 28 ans, 1m689, cheveux châtains, front long, sourcils châtains, yeux gris, nez ordinaire, bouche grande, barbe claire et châtaine,mention rond, visage ovale, teint coloré. Signes particuliers : néant.

Au dos du document, "N° 2129. Vu pour "Brumat", Bas-Rhin, par Marseille, Oran le 28/09/1859. Le secrétaire chef du service de la police. Et aussi un tampon : "Vu. Débarqué à Marseille le 2 novembre 1859. Le commissaire spécial des Ports. Signé : illisible.

2- Etat nominatif du 06/06/1860. LORENTZ Georges, tuilier, 29 ans, demeurant àç Strasbourg, faubourg de Pierre, chez Schaub, boulanger, appelé à Sidi Lhassen, Oran, avec sa femme, 33 ans, et ses deux enfants : Marie, 2 ans, et Caroline, 6 mois.

3- Bordereau d'envoi du 16/06/1860 du Ministère de l'Algérie et des Colonies au préfet : transmettant une autorisation de passage gratuit en Algérie pour le sieur LORENTZ Georges. En marge : "Remis au sieur Lorentz le 20 juin 1860."

 

LUIGI

Strasbourg.

Algérie : Djidjelli, Constantine.

LUIGI Antoine, o vers 1829 Strasbourg, + après 1864, qui oo vers 1856 à Djidjelli Wilhelmine KAMM. Au moins un enfant :

- LUIGI Antoine Dominique, o vers 1856 Djidjelli.

Note :

Vers 1844, Antoine avait émigré en Algérie. Il revient en Alsace, apparemment seul, puis, en août 1864, il fait une demande pour retourner en Algérie. Trois documents aux ADBR en gardent trace :

1- Passeport à l'intérieur, valable un an, délivré le 06/01/1862 par le maire de Bône, Algérie, au sieur LUIGI Antoine, de Bône, département de Constantine, à Djidjelli, département d'Alger, profession de propriétaire, natif de Strasbourg (Bas-Rhin) et demeurant à Djidjelli.

Agé de 33 ans, 1m57, cheveux noirs, front découvert, sourcils noirs, yeux châtains, nez moyen, bouche moyenne, barbe châtain, menton rond, visage ovale, teint naturel. Signes particuliers : néant. Au dos, les tampons et les visas de son périple en Algérie, par Collo et Bougie.

2- Lettre du 19/08/1864 du préfet au ministre de la guerre, transmettant la demande "par laquelle le sieur LUIGI Antoine,sollicite un permis de passage gratuit pour retourner à Djidjelli (Constantine) où il a habité depuis 20 ans, et qu'il n'a quitté que par suite des derniers évènements qui s'y sont passés". Il joint... "un certificat du maire et du commissaire de police de Djidjelli, constatant qu'il a des propriétés dans cette commune, et qu'il jouit d'une bonne réputation, ainsi qu'un certificat de bonne conduite délivré par le maire de Drachenbronn, localité qu'il habite depuis quelques mois..." Avis favorable.

3- Bordereau d'envoi du 26/08/1864 du ministre de la guerre au préfet, transmettant une autorisation de passage gratuit en Algérie pour le sieur LUIGI Antoine. En marge : "Passeport délivré le 2 septembre.

 

LUTZ

Bouxwiller.

Algérie : Blida.

LUTZ Philippe Georges, o 27/03/1797 Bouxwiller, + 18/09/1855 Blida, cloutier et manoeuvre, fils de Jean Georges (o vers 1769, + 25/01/1814 Bouxwiller), boulanger, et de Louise GROENER (o vers 1764, + 09/01/1811 Bouxwiller), qui oo 18/02/1831 Langensoultzbach, Eve Catherine BREISACH, o 13/09/1790 Langensoultzbach, + 08/09/1849 Ouled Fayed (Alger).

Eve Catherine avait eu un fils naturel :

- BREISACH Henry, o 28/03/1822 Langensoultzbach, + 11/10/1896 Mouzaïa-Ville, cultivateur à Ouled Fayed, qui oo Madeleine BREISACH, o 04/05/1830 Langensoultzbach, + vers 1921 Aix-en-Provence.

Note :

En 1838 ils font une demande pour émigrer en Algérie. Trois documents aux ADBR en témoignent :

1- Lettre du 21/11/1838 du Ministre de la Guerre au maire de Langensoultzbach, concernant deux habitants de la commune (Georges Jacques GAERIG, et Philippe Georges LUTZ) qui ont demandé des autorisations de passage gratuit en Algérie. Il envoie les permis d'embarquement. Il précise "qu'à l'heure actuelle on emploie seulement des ouvriers pour des travaux des routes et des dessèchements. Les autres professions doivent accepter d'être utilisées comme terrassiers, carriers ou manoeuvres dans les ateliers de travaux publics."

2- Certificat d'indigence du 02/12/1838, signé du maire, concernant Philippe Georges LUTZ.

3- Lettre du 06/12/1838 du maire au préfet : LUTZ et GAERIG ont obtenu le permis de passage gratuit en Algérie. Il demande pour eux les secours de route jusqu'au port d'embarquement.

 

MAIRE

Dieffenbach-au-Val.

Algérie : Aïn Roua, Sétif, Constantine.

MAIRE Laurent, o 04/09/1861 Dieffenbach, cultivateur (1883) à Aïn Roua, fils de Maximin (+ avant 29/10/1883), cultivateur, et de "FONDEROCHER "(WONDERCHER ?) Anne Marie (o vers 1827, + après 29/10/1883, propriétaire à Aïn Roua).

Il oo 29/10/1883 Aïn Roua, Amélie LEDERLE, o 06/08/1859 Châtenois, Bas-Rhin (VOIR LEDERLE).

 

MARTER

Beinheim.

Algérie : Camp du Maréchal, commune mixte des Issers, arrond. de Tizi-Ouzou, Alger.

MARTER Joseph, + après 24/06/1885, propriétaire (1885) au Camp du Maréchal, époux de Marie Anne HENTSCH. Au moins deux enfants :

- Joséphine, o 13/08/1866 Beinheim, qui oo 24/06/1885 Camp du Maréchal, Joseph RICHARD, o 22/08/1857 Villefranche, Aveyron, employé au chemin de fer (1885), domicilié au Camp du Maréchal.

- Louise, o 03/11/1869 Beinheim, qui oo 24/06/1885 Camp du Maréchal, Joannem Louis ROUMIEUX, o 28/01/1858 Beaucaire, Gard, employé au chemin de fer (1885), domicilié à Haussonvillers (Algérie).

NB : les deux soeurs se sont mariées le même jour.

 

MARTER

Beinheim.

Algérie : Oran.

MARTER Jean, o vers 1827 Beinheim, + 23/04/1887 Oran (Hôpital civil), cocher à Oran, célibataire, fils de François Joseph et de Marie Eve COLICK (les deux + avant 23/04/1887). Sans autres renseignements.

 

MARTER

Strasbourg.

Algérie : Philippeville.

MARTER Louis, o vers 1820 Strasbourg, + 08/11/1847 Philippeville, charpentier, fils de Joachim et de Jeanne NORSEMBACH (?). Sans autres renseignements.

 

MARX

Brumath.

Algérie : non localisé.

MARX Benjamin, o vers 1805, + après 10/1862, époux de Babette BAECK (+ avant 10/1862). Au moins un enfant :

- MARX Amélie, o 06/06/1840 Brumath, couturière en robes.

Note :

Deux documents conservés aux ADBR nous laissent supposer que Benjamin et sa fille ont fait une demande pour partir en Algérie :

1- Certificat d'indigence du 03/10/1862, pour MARX Benjamin, 57 ans, domicilié à Brumath, "... propriétaire de la moitié d'une maison sise en cette ville, d'une valeur de 500 francs, absorbée par les dettes. Le sieur MARX est donc à ranger parmi les indigents"

2- Certificat de bonne vie et moeurs, du 25/09/1862, pour MARX Amélie, couturière en robes, née à Brumath le 6 juin 1840, y domiciliée, fille de Benjamin et de feue Babette BAECK, "... est sans la moindre fortune et est de bonne vie et moeurs".

 

MARZOLF

Roppenheim.

Algérie : Rebeval, commune de Dellys, arrond. de Tizi Ouzou, Alger.

MARZOLF Ferdinand, o 24/05/1839 Roppenheim, propriétaire à Rebeval, fils de Michel (+ 11/03/1869 Roppenheim) et de Louise HARY (+ 02/06/1866 Roppenheim), qui oo à Dellys (avant 1876), Marie Anne MEYER, o 08/02/1837 Kalhausen, canton de Rohrbach, Moselle. Au moins trois enfants :

- Marie Madeleine, o 11/05/1876 Rebeval.

- Eugène, o 21/01/1879 Rebeval, + 17/09/1870 Rebeval (jumeau de Alphonse).

- Alphonse, o 21/01/1879 Rebeval (jumeau de Eugène).

 

MARZOLF

Aschbach.

Algérie : Alger.

MARZOLF Ferdinand, o vers 1813 Aschbach, cultivateur.

Note :

D'après des documents conservés aux ADBR à Strasbourg, on peut le suivre un peu :

En 1844, Ferdinand revient d'Algérie pour revoir son père âgé. Il veut retourner ensuite en Algérie.

Morceau de passeport pour l'intérieur, daté du 22/04/1838, de la préfecture de Strasbourg pour MARZOLF Ferdinand, cultivateur, natif d'Aschbach, demeurant à Roppenheim, allant à Mulhausen (Mulhouse). Agé de 25 ans, taille d'1m64, cheveux châtains, sourcils châtains, nez court, barbe noirâtre, visage plein, front avancé, yeux gris, bouche petite, menton large, teint frais. Signes particuliers : néant.

Lettre du 05/02/1844 du maire au Préfet : MARZOLF Ferdinand, célibataire, 31 ans, cultivateur, natif d'Aschbach, domicilié à Roppenheim où demeure son père, était quelques années en Algérie. Il n'est revenu en cette commune que pour soigner des affaires de famille, et veut retourner en Algérie pour y rester. Il demande les secours de route ordinaires.

En bas, note du 08/02 du préfet : "Le sieur MARZOLF ayant été en Afrique avec le secours de route, il n'y a pas lieu de le lui accorder une seconde fois pour retourner à Alger."

Plus bas : "Le sieur MARZOLF est allé en Algérie à ses frais; il n'a même pas demandé le passage gratuit; il en retourné de la même manière. Il vous prie donc encore, Monsieur le Préfet, de vouloir bien lui faire obtenir le passage gratuit et les secours de route ordinaires. Le 13/02/1844. Le Maire."

Et aussi : "Monsieur le Maire de Roppenheim est prié d'inviter le sieur MARZOLF à produire le passeport qu'il a obtenu pour se rendre à Alger, ou bien à en faire connaître la date afin de pouvoir en rechercher la souche." Le 15/02/1844. Le Préfet.

En enfin : "Le sieur MARZOLF Ferdinand est parti pour Mülhausen en 1838 et de là il est allé en Algérie à ses propres frais. Il s'est fait viser son passeport pour Alger, dont je vous envoie la souche ci-jointe. Il a travaillé en Algérie comme jardinier, pendant le temps qu'il y a resté, et en est revenu que sur les prières de son père, très âgé, demeurant en cette commune. Comme le dit MARZOLF veut retourner en Algérie pour y rester, et que son père pauvre ne peut pas lui donner les frais de voyage, il vous prie de vouloir bien le faire obtenir le passage gratuit et les secours de route ordinaires." Le 20/02/1844. Le Maire.

Le 30/03/1844, le maire relancera le Préfet au sujet de cette demande.

 

MAURER

Strasbourg.

Algérie : non localisé.

MAURER Jean Nicolas, o vers 1803, médecin à Strasbourg et auparavant dans le Haut-Rhin, époux de Sophie KELLER (o vers 1813). Au moins quatre enfants :

- Jean Charles Théophile, o 1836.

- Marie Joséphine, o 1839.

- Marie Adolphe, o 1841.

- Caroline Désirée, o 1844.

Note :

Fin 1847, Jean Nicolas fait une demande pour émigrer en Algérie avec sa famille. Trois documents conservés aux ADBR de Strasbourg en gardent trace :

- Petit papier libre (non daté) : concernant Mr MAURER Jean Nicolas, 44 ans, et Sophie KELLER, âgée de 34 ans. Taille 1m29, front couvert, nez ordinaire, menton rond, teint ordinaire, cheveux bruns châtains, yeux bruns, bouche grande, visage ovale (ceci semble s'appliquer à Sophie). Au dos : Jean Charles Théophile, âgé de 11 ans, Marie Adolphe âgée de 6 ans, Marie Joséphine âgée de 8 ans, Caroline âgée de 3 ans.

- Brouillon de lettre du 27/10/1847 du Préfet au Ministre de l'Intérieur : concernant le sieur MAURER Jean Nicolas, médecin, établi depuis longtemps dans un village du Haut-Rhin, vient de transférer son domicile à Strasbourg, mais y trouvant peu de clientèle, il désire aller s'établir en Algérie. Je prie V.E. d'accorder au sieur MAURER une autorisation de passage gratuit en Algérie, pour lui, sa femme âgée de 33 ans, et ses quatre enfants, âgés de 11, 8, 6 et 4 ans.

En bas : "C'est le cousin de Mr KELLER, Juge de Paix."

- Lettre du 04/11/1847, du Ministre de la Guerre au Préfet : concernant la demande du sieur MAURER Jean Nicolas, médecin à Strasbourg, pour obtenir pour lui et sa famille l'autorisation de passer gratuitement en Algérie, "... j'ai besoin de savoir quelle somme Mr MAURER pourra réaliser et emporter avec lui."

Réponse du Préfet, le 09/11 : "... n'a d'autres ressources que le faible produit de l'exercice de sa profession, mais il pourra se rendre à ses frais à Marseille."

 

MAURER - A

Cette famille est très prolifique.

Ascendants avant le départ en Algérie :

- MAURER Sébastian, + vers 1788, époux de Maria Anna HUCHER, d'où :

- MAURER Thomas, o vers 1766 Freygolsheim, Karlsruhe, Bade-Wurtemberg, Allemagne, + après 13/02/1842, journalier, laboureur, qui oo 28/04/1788 Wingen, Bas-Rhin, Marguerite RITTER, o en juillet 1766 Wingen, + 07/01/1793 Wingen, d'où :

- MAURER Chrétien, o 09/11/1788 Wingen, + 13/02/1842 Wingen, sabotier, garde champêtre à Wingen, qui oo 12/01/1815 Wingen, Catherine HUTTLER, o 02/01/1789 Wingen, + 16/02/1848 Wingen.

Ce couple aura 6 enfants : une fille et cinq garçons.

Les cinq garçons émigreront en Algérie, mais la fille aînée restera à Wingen :

- MAURER Catherine, VOIR MAURER - B.

- MAURER Louis, VOIR MAURER - C.

- MAURER Chrétien, VOIR MAURER - D.

- MAURER Joseph, VOIR MAURER - E.

- MAURER Jean, VOIR MAURER - F.

- MAURER Sébastien, VOIR MAURER - G.

qui suivent.

 

MAURER - B

MAURER Catherine, o 24/10/1817 Wingen, Bas-Rhin, + 10/11/1898 Wingen, qui oo 15/10/1845 Wingen, François Joseph GRUNEWALD, o 27/10/1817 Wingen, + 09/05/1894 Wingen, cordonnier, cultivateur à Wingen. Au moins deux enfants :

- GRUNEWALD Joseph Georges, o 30/12/1849 Wingen, cordonnier à Wingen, qui oo avant 1887 Madeleine ERHOLD, o 11/05/1852, + à Wingen, d'où : GRUNEWALD Catherine, o 07/10/1887 Wingen, + 07/10/1955 Wingen.

- GRUNEWALD Jean, o 26/12/1855 Wingen, + 21/07/1944 Séguret, Vaucluse, scieur de long.

 

MAURER - C

MAURER Louis, o 10/06/1820 Wingen, + après 14/02/1882, bûcheron, puis bûcheron-charbonnier à Sainte-Croix-de-l'Edough, annexe de Bugeaud, Bône, Constantine, propriétaire (1872,1873,1882) à Bugeaud, qui oo 29/03/1853 Sainte-Croix-de-l'Edough, Marguerite ECK, o 22/05/1832 Soufflenheim, Bas-Rhin, + 16/04/1903 probablement à Bugeaud. Au moins 6 enfants :

- Marguerite, o 09/12/1854 Bugeaud, + après 09/12/1899, qui oo 09/07/1872 Bugeaud, Louis SAMTMANN, o 23/10/1844 Wingen, + après 09/12/1899, propriétaire (1872), liégeur (1875) à Bugeaud. Voir SAMTMANN.

- Barbe, o 15/12/1856 Bugeaud, qui eut un fils naturel : MAURER Louis, o 14/08/1873 Bugeaud, + 01/08/1874 au même lieu.

- Louis, o 21/11/1858 Bugeaud, + 16/06/1859 Bugeaud.

- Louis 2, o 04/03/1860 Sainte-Croix-de-l'Edough, + 04/09/1886 Bugeaud, qui oo 14/02/1882 Bugeaud, Catherine ERHARD, o 03/10/1852 Wingen.

- Antoine, o 14/01/1862 Wingen, + 14/02/1873 Wingen.

- Marie, o 23/01/1865 Bugeaud, + 10/08/1865 Bugeaud.

 

MAURER - D

MAURER Chrétien, o 05/04/1823 Wingen, + 27/04/1861 Bône (Hôpital), garde particulier de la concession Lecoq (1853) (nb : exploitation de liège), garde particulier demeurant à Sainte-Croix-de-l'Edough (1855), qui oo 07/02/1853 Bugeaud, Christine BLIES, o 17/12/1828 Wingen, Bas-Rhin, + après 26/03/1884 en Algérie. Au moins trois enfants :

- MAURER Chrétien, o 20/12/1853 Bugeaud, garde particulier de la société Lecoq et Berthon (1879), qui oo 26/04/1879 Bugeaud, Catherine STOLL, o 16/02/1863 Bugeaud.

- MAURER Christine, o 03/11/1855 Bugeaud, + après 22/05/1897, qui oo 26/12/1876 Bugeaud, Pierre Louis SCHMITT, o 16/06/1848 Montbéliard, Doubs, + 10/07/1890 Bugeaud, liégeur (1876,1878) à Bugeaud, d'où : Louise Catherine SCHMITT, o 03/12/1878 Bugeaud, qui oo 22/05/1897 Bugeaud, Michel NADAL, o 28/07/1870 Bugeaud, + 07/11/1941 Bône, liégeur (1897) à Bugeaud.

Christine MAURER, avant son mariage avec Pierre Louis SCHMITT, avait eu un enfant naturel : MAURER Jean-Baptiste, o 30/05/1873 Bugeaud, et + au même lieu le 29/06/1873.

- MAURER Jean, o 30/09/1858 Bugeaud.

 

NB :

Christine BLIES, veuve en 1861 de Chrétien MAURER, épouse en secondes noces à Bugeaud, oe 11/12/1862 Jean WEBER, o 22/05/1830 Duttlenheim, Bas-Rhin, + après 26/03/1884, bûcheron à Bugeaud (1862), journalier (1865), bûcheron (1868), adjoint faisant fonction de maire à Bugeaud (1884). Au moins deux enfants :

- WEBER Rosine, o 30/07/1865 Bugeaud, qui oo 26/03/1884 Bugeaud, Claude Pierre Joseph SCHNEDRE, o Chavannes-les-Grands, canton de Dannemarie, arrond. de Belfort, "Haut-Rhin", cultivateur à Bugeaud (1884).

- WEBER Bernard, o 16/09/1868 Bugeaud.

 

MAURER - E

MAURER Joseph, o 19/05/1826 Wingen, + 28/10/1895 Bône, employé au chemin de fer à Bône (1884), retraité de la Marine, chevalier de la Légion d'Honneur (1895), qui oo avant 1860, Mariel Anselmine Augustine PAYS, o vers 1838, + après 28/10/1895. Au moins deux enfants :

- Gustave Edouard, o 23/01/1860 Toulon, Var, qui oo 26/04/1884 Bugeaud, Marie-Joséphine MAURER, o 17/03/1867 à l'Edough, Bugeaud, fille de Jean et de Marie Anne STOLL. (nb : Gustave Edouard et Marie Joséphine MAURER sont cousins-germains - Voir MAURER - F).

- Gaston, o vers 1868, chaudronnier à Bône.

 

MAURER - F

MAURER Jean, o 26/12/1831 Wingen, + 15/03/1886 Bugeaud, bûcheron (1856) à Sainte-Croix-de-l'Edough, annexe de Bugeaud, puis contremaître des lièges, qui oo 16/10/1856 Bugeaud, Marie-Anne STOLL, o 09/04/1837 Roeschwoog, Bas-Rhin. Le couple aura 11 enfants :

1- Jean, o 12/08/1857 Bugeaud, + 23/06/1861 Bugeaud.

2- Joseph, o 23/03/1869 Bugeaud, + 28/07/1859 Bugeaud.

3- Augustine, o 12/08/1860 Bugeaud, + 05/09/1861 Bugeaud.

4- Louis, o 19/10/1862 Bugeaud, + 21/04/1946 Bugeaud, garde à la Compagnie des chênes-lièges de l'Edough (1877), qui oo 26/11/1887 Bugeaud, Marie Antoinette BOESSER, o 16/04/1870 Bugeaud, + 19/11/1946 Bugeaud.

5- Marie Anne, o 01/02/1865 Bugeaud, + 15/07/1866 Bugeaud.

6- Marie-Joséphine, o 17/03/1867 à l'Edough, Bugeaud, qui oo 26/04/1884 à Bugeaud, Gustave Edouard MAURER, son cousin germain (voir MAURER - E).

7- Augustin, o 08/08/1869 Bugeaud, + 11/02/1952 Bône, liégeur à Bugeaud (1895), qui oo 05/10/1895 Bugeaud, Jeanne CAMILLERI, o 13/07/1876 Bône.

8- Louise, o 30/10/1871 Oued el Nef, Constantine, + 04/04/1874 Bugeaud.

9- François Xavier, o 09/03/1874 Bugeaud, + 06/04/1874 Bugeaud.

10- Pierre, o 21/05/1875 Bugeaud, qui oo 31/01/1903 Bugeaud, Marie Rebecca SPECOS, o vers 1852, + après 25/02/1888, veuve de Joseph DOMINICI, bûcheron à la Société Berthon-Lecoq, garde particulier à l'Edough (il avait eu 6 enfants avec Marie Rebecca entre 1869 et 1878).

11- Aloys, o 19/08/1877 Bugeaud, + 28/12/1963 Bône, qui oo en septembre 1904 à Bugeaud, Léonie MAURER.

 

MAURER - G

MAURER Sébastien, o 20/01/1835, + 03/08/1872 Bugeaud, bûcheron à Sainte-Croix-de-l'Edough, Bugeaud (1866), qui oo 02/05/1866 Bugeaud, Catherine STOLL, o 05/03/1835 Roeschwoog, Bas-Rhin. Au moins deux enfants :

- Marie Augustine, o 01/01/1868 Bugeaud, + 05/02/1953 Constantine.

- Marie Barbe, o 18/09/1871 Bugeaud, + 07/04/1874 Bugeaud.

nb : Catherine STOLL a été mariée deux autres fois :

- oo 22/01/1857 Bugeaud avec Jean Adam LOEFFLER, o 18/09/1828 Rothenberg, grand duché de Hesse-Darmstadt, Allemagne, + 21/06/1865 Bugeaud, cuisinier, domicilié à Sainte-Croix-de-l'Edough, Bugeaud, d'où quatre enfants :

. LOEFFLER Rosine, o 13/11/1857 Bugeaud, + 06/02/1859 Bugeaud.

. LOEFFLER Jean Adam, o 09/05/1859 Bugeaud, + 03/02/1865 Bugeaud.

. LOEFFLER Léonard, o 30/11/1860 Bugeaud, + 20/06/1861 Bugeaud.

. LOEFFLER Maria, o 18/06/1862 Bugeaud, + 25/10/1864 Bugeaud.

Jean Adam père était déjà veuf de Marie Catherine WILHELM (o 08/07/1829 Herfelden, grand duché de Hesse, + 22/11/1855 Ste.Croix-de-l'Edough) dont il avait eu une fille : LOEFFLER Catherine, o 22/03/1855 Bugeaud.

 

- oo 31/05/1879 elle épouse en troisièmes noces son beau-frère : LOEFFLER Léonard, o 28/07/1826 "Rottemberg", Allemagne, second cuisinier, domicilié à Sainte-Croix-de-l'Edough, Bugeaud (lui-même veuf de Rosine BLIES o 19/11/1831 Wingen, + 05/02/1879 Bugeaud).

 

MEISTERHANNS

Rott.

Algérie : Mefessous (Oran), et Sidi Chami (Oran).

MEISTERHANNS Jacques Pierre, + 21/10/1862 Mefessous, cultivateur à Mefessous, qui oo avant 1834 en Alsace Marie Salomé HERTENSTEIN, + 06/04/1863 Mefessous. Au moins quatre enfants :

- Jean, o vers 1834 en Alsace, cultivaeur à Mefessous (1860).

- Margueritte, 03/10/1836 Rott, + après 30/08/1902, qui oo 19/07/1860 Sidi Chami, Jacob REINIG, o 02/09/1837 Sinsheim, + 09/08/1897 Sidi Chami, cultivateur propriétaire à Saint-Georges, commune de Sidi Chami. Voir les enfants ci-après.

- Salomé, o 09/09/1839 Rott, qui oo 28/05/1863 Sidi Chami, Jean GROB, o 06/11/1834 Steinfurth (Bade), cultivaeur à Sidi Chami.

- Jacques, o 25/06/1842 Rott, cultivateur à Saint-Georges, commune de Sidi Chami, qui oo 04/09/1869 Sidi Chami, Henriette EISSLER, o 17/08/1851 Oran.

 

Enfants de Margueritte et Jacob REINIG :

- REINIG Catherine, o 25/01/1864 Sidi Chami, qui oo 20/08/1887 Sidi Chami, François Antoine REITZER, o 18/07/1852 Schweighausen.

- REINIG Léonard, o vers 1866 Sidi Chami, cultivateur à Sidi Chami, qui oo 15/11/1890 Sidi Chami, Marie Eugénie RAULIN, née vers 1868.

- REINIG Salomé, o 05/10/1868 Sidi Chami, qui oo 16/11/1889 Sidi Chami, Frédéric AMAT, o 10/07/1867 Sidi Chami, cultivateur à Mangin (Oran).

- REINIG Charles, o 15/11/1878 Sidi Chami, cultivateur à Saint-Georges, commune de Sidi Chami, qui oo 30/08/1902 Sidi Chami, Marie Henriette DUTAITRE, o 12/12/1882 Saint-Cloud (Oran).

 

MENTEL

Strasbourg.

Algérie : Blida, Constantine.

MENTEL Jacques, + avant 17/04/1891, époux de Sophie SOMTROFF (+ avant 17/04/1891). Au moins un enfant :

- Jean-Jacques, o 01/03/1832 Strasbourg, + 17/04/1891 Blida, chiffonnier, sans domicile fixe à Blida.

 

METZGER

Marckolsheim.

Algérie : non localisé.

METZGER François Joseph, o 28/06/1801 Marckolsheim, journalier, fils de Jean, journalier, et de ? WIDENSOFFER.

Note :

En 1852 François Joseph fait une demande pour émigrer en Algérie, avec sa femme et leurs cinq enfants. Quelques documents aux ADBR :

- 15/02/1852 : certificat médical.

- 18/02/1852 : le maire envoie le dossier à la préfecture.

- 20/02/1852 : il demande les frais de route.

- 01/03/1852 : le ministre renvoie le dossier pour instruction.

Sont-ils partis en Algérie ?

 

MEYER

Brumath.

Algérie : Mostaganem, Oran.

MEYER Charles, o 29/01/1822 Brumath, marchand fripier à Mostaganem, fils de Alexandre, caporal retraité, décoré de la Médaille de Sainte-Hélène, et de Elisabeth MARX, qui oo 22/07/1858 Mostaganem, Caroline SCHUERE, o 14/08/1834 Strasbourg.

NB : Charles avait au moins un frère : MEYER Samuel, marié vers 1845 avec ?, d'où : MEYER David, o vers 1846. On ne sait pas si Samuel est parti en Algérie.

 

MEYER

Marckolsheim.

Algérie : non localisé.

MEYER Georges, o 16/02/1803 Marckolsheim, + après 1852, journalier, époux de Madeleine STEBEL, née vers 1814. Au moins quatre enfants :

- Reine, o vers 1844.

- André, o vers 1847.

- Thérèse, o vers 1849.

- ??, né avant 1850.

En 1851, le couple demeure à Marckolsheim, Kirchgass, maison 220.

En 1852, Georges fait une demande pour émigrer en Algérie avec sa femme et leurs quatre enfants. Quelques documents aux ADBR :

. 19/02/1852 : certificat médical.

. 19/02/1852 : le maire transmet la demande à la préfecture.

. 20/02/1852 : il demande les frais de route.

. 01/03/1852 : le ministre transmet le dossier au préfet pour instruction et retour.

Mais ils ne sont pas partis tout de suite :

. 28/02/1853 : le maire relance le Ministre.

. 19/03/1853 : acte de notoriété.

. 03/05/1853 : état nominatif. Il possède 2.700 francs, 6 personnes.

. 18/05/1853 : admission dans les colonies agricoles de l'Algérie.

 

MEYER

Marckolsheim.

Algérie : non localisé.

MEYER Sébastien, o 27/07/1804 Marckolsheim, journalier, fils de Antoine, journalier, et de Rosemonde EBENDINGER. Il oo avant 1840 Marie Anne SECKLER. Au moins trois enfants :

- Marie Anne, o vers 1840.

- Caroline, o vers 1842.

- Georges, o vers 1844.

En 1852, Sébastien fait une demande pour émigrer en Algérie avec sa femme et leurs trois enfants. Quelques documents aux ADBR :

- 15/02/1862 : certificat médical.

- 19/02/1852 : le maire envoie le dossier à la préfecture.

- 22/02/1852 : il demande les frais de route.

- 01/03/1852 : le ministre renvoie la demande au préfet pour instruction.

Sont-ils partis en Algérie ?

 

MONT

Friesenheim et Strasbourg.

Algérie : Blida, Constantine.

MONT Elisabeth, o vers 1797 Friesenheim, eut un fils naturel (plus tard, après 1814, elle épousera un nommé DUTEL) :

MONT Jean, o vers 1814 Strasbourg, + 22/09/1867 Blida, menuisier à Koléa (1859), qui oo 03/10/1838 Strasbourg, Elisabeth KREIB, o vers 1815 Dettwiller, Bas-Rhin, + 05/06/1880 Blida, marchande de gâteaux à Blida. Au moins 7 enfants :

- Elisabeth, o 11/01/1839 Dettwiller, + 07/06/1880 Blida, qui oo 03/12/1859 Blida, Jean Michel MULLER, o 26/05/1813 Heddenheim, duché de Bade, pâtissier à Blida (1859,1878,1880), veuf de Madelaine LABART (+ 1859 Blida).

- François Joseph, o 27/01/1841 Strasbourg, + 18/05/1876 Blida, célibataire.

- Jean, o 27/08/1842 Strasbourg, + 18/11/1843 Alger.

- Jean 2, o 14/03/1847 Alger.

- Louis, o vers 1849 Strasbourg.

- Albert, o vers 1851 Strasbourg, cultivateur à l'Oued Djed (1878).

- Frédéric Ernest, o 05/09/1853 Alger, pâtissier (1878) à Blida, domicilié rue du Marché Européen, cultivateur (1894) à l'Oued Djed, qui oo 09/05/1878 Blida, Joséphine Elisabeth Henriette JACOB, o 07/05/1862 Blida, 16 ans au moment du mariage, et alors domiciliée chez ses parents à Blida, rue du Marché Européen, d'où :

. MONT Rose Delphine Elisabeth, o 09/03/1894 Blida, + 27/11/1965 Marseille, Bouches-du-Rhône. Elle se marie trois fois :

1° 18/11/1909 El Biar, Alger, avec CAMELERI Jean-Baptiste.

2° 15/10/1921 Marseille, avec Louis Charles Robert BERTHO.

3° 23/10/1937 Marseille, avec Louis GUIRAUD (divorce le 24/07/1940, tribunal civil de Marseille).

 

Note :

Quelques documents conservés aux ADBR, qui datent de l'époque de sa demande de départ pour l'Algérie.

- Demande de renseignements du 03/09/1851, du Ministre de la Guerre au Préfet du Bas-Rhin, concernant le sieur MONT Jean, menuisier, demeura

Première page | <<< | 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 | >>> | Dernière page